> > > > Pour Hamilton le championnat est plus intense qu'en 2010

Pour Hamilton le championnat est plus intense qu'en 2010

Cinq hommes pour le titre ! C'est un scénario connu puisque déjà en 2010 le championnat s'était joué entre cinq pilotes jusque dans les dernières courses. Mais pour Lewis Hamilton, la saison 2012 est plus intense qu'il y a deux ans avec plus de pilotes capables de prendre des gros points.

© McLaren - La bataille est rude cette année© McLaren - La bataille est rude cette année

Le championnat 2012 est très ouvert avec 5 pilotes qui peuvent encore, de façon réaliste, viser le titre mondial. Une situation qui n’est pas sans rappeler la saison 2010 durant laquelle 5 pilotes étaient également toujours en lice au moment d’aborder le Grand Prix de Belgique. Mais pour Hamilton c’est une autre histoire cette année.

« Non pas vraiment, » répond ainsi l’Anglais lorsqu’on lui demande si 2012 ressemble à 2010. « Je ne me souviens pas vraiment de ce qui s’est passé en 2010. Je pense que c’est plus intense qu’en 2010. Il y a eu plus de vainqueurs différents donc je ne pense pas que c’est la même chose. »

Avec 47 points de retard sur Alonso, Hamilton pointe actuellement au quatrième rang du classement mondial. De quoi aborder la suite de la saison avec un certain optimisme : « Je pense que nous avons une bonne chance de remporter le championnat. Nous devons continuer comme lors des dernières courses. Nous devons être l'équipe qui a le moins de hauts et de bas. »

Pour décrocher la couronne mondiale, il va d’abord falloir déboulonner Fernando Alonso de son siège de leader. En Hongrie on a clairement pu constater que la Ferrari n’était pas la voiture la plus rapide même si l’Espagnol a engrangé des points importants en terminant 5ème. Néanmoins Alonso a déclaré hier que sa Ferrari était la plus lente des candidates au titre : « Il se place juste dans une bonne position, » réagit Hamilton. « Je pourrais dire la même chose : '‘Ma voiture est la plus lente du top 4 mais voyons ce que nous pouvons faire avec'’. »

De notre correspondant à Spa-Francorchamps


Hamilton, McLaren et Alonso Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.