> > > > Sam Bird : « Travailler avec Schumacher et Rosberg est bon pour moi »

Sam Bird : « Travailler avec Schumacher et Rosberg est bon pour moi »

Sam Bird tire le bilan de sa première journée d’essais et revient, pour Fan-F1.com, sur sa relation avec Michael Schumacher et Nico Rosberg, mais aussi sur sa rivalité, amicale, avec Jules Bianchi, que ce soit en World Series by Renault ou, cette semaine, lors des Essais Jeunes Pilotes de Magny-Cours.

© Mercedes AMG - Sam Bird progresse au contact de Mercedes© Mercedes AMG - Sam Bird progresse au contact de Mercedes

De tous les pilotes à la tâche mardi, lors des Essais Jeunes Pilotes de Magny-Cours, Sam Bird, le troisième pilote Mercedes, aura sans doute été celui qui aura eu le plus de travail. En effet, dans la Nièvre, la F1 W03 traditionnellement dévolue à Michael Schumacher et Nico Rosberg a été équipée d’une toute nouvelle configuration d’échappements, dite à effet Coanda, comme on peut les voir chez McLaren ou encore Sauber. Sam Bird a également eu à travailler sur la nouvelle configuration du Double-DRS, inspirée de celle de Lotus, qui avait déjà été mise à l’essai entre les mains expertes des pilotes titulaires.

Ce mardi, le pilote britannique a bouclé 95 tours au terme d’une journée d’essais où il n’aura pas rencontré le moindre problème, s’octroyant au final le troisième – et dernier – temps de la séance : « Tout a fonctionné comme c’était censé être le cas, » confie le Britannique à notre correspondant. « En termes de performance, je ne peux pas juger mais nous avons collecté beaucoup de données aujourd’hui et les ingénieurs sont satisfaits de la manière dont se sont déroulés les essais. Nous avons bouclé tout ce qu’il fallait et demain nous chercherons un peu plus la performance. Je pense que nous avons fait six relais de 10 tours. Les pneus arrière surchauffent mais on peut gérer ça et faire durer le relais. »

La F1 W03 est cependant à plusieurs reprises rentrée brièvement dans les stands pour que les mécaniciens puissent examiner l’aileron arrière et la nouvelle configuration du Double-DRS. Lorsqu’on lui demande si Mercedes a rencontré des problèmes avec cette pièce, Bird se veut rassurant : « Non, non, tout était prévu. C’est arrivé quelques fois mais rien n’a mal tourné aujourd’hui et nous en sommes très heureux. »

Mais s’il a connu une journée productive, Sam Bird n’en regrette pas moins le manque d’essais accordés aux jeunes pilotes : « C’est la première fois que je monte dans cette voiture. C’est difficile de faire des essais de nos jours, je souhaiterais qu’il y en ait plus, vraiment. Vous savez, on vient ici, on s’attend à faire de bons essais et j’ai l’impression qu’aujourd’hui, c’était exceptionnel, je me sentais très bien dans la voiture dès que je suis monté dedans et nous avons pu commencer immédiatement à faire des tests. Mais ce serait un avantage pour les jeunes pilotes s’ils faisaient plus d’essais. »

Heureusement, en tant que troisième pilote pour Mercedes, Sam Bird est pleinement intégré à l’équipe allemande et peut compter sur l’expérience de Michael Schumacher et Nico Rosberg : « Je vais sur tous les Grand Prix en tant que pilote de réserve, je m’entends extrêmement bien avec Michael et Nico. Nous avons une relation très amicale, ils m’aident beaucoup, ils m’aident à progresser en tant que pilote et à comprendre ce que l’on attend de moi en tant que pilote d’essais en Formule Un. Travailler avec eux deux est vraiment bon pour moi. »

Mais les essais de Magny-Cours ont également été l’occasion pour Sam Bird de croiser à nouveau la route de Jules Bianchi, après que les deux hommes se soient imposés lors du dernier meeting des World Series by Renault, disputé à Silverstone, et alors qu’ils se disputeront certainement le titre, aux côtés de Robin Frijns, au cours des prochaines semaines : « Vous savez, quand on sur une piste comme celle-ci, je ne peux que souhaiter qu’on ait l’opportunité, lui et moi, de participer à des courses à bord de ces voitures et de nous battre. Nous avons eu de super bagarres depuis trois ans, dans les différentes catégories où nous nous sommes côtoyés. Ça a toujours été très serré entre nous et c’est également un très bon ami, alors j’espère que nous avons tous les deux montré assez de talent récemment pour mériter de nous battre en Formule Un, un jour, dès que possible. C’est juste chouette et amusant de me retrouver en piste avec lui. »

Cependant, le Britannique reconnaît que, pour 2013, il est encore trop tôt pour savoir si un avenir en Formule Un se dessinera pour lui : « Nous parlons à des gens, alors nous verrons, mais c’est trop tôt pour savoir. »

En attendant, Sam Bird reprendra le volant de la F1 W03 aujourd’hui et pourrait le céder, à condition d’avoir bouclé tout le programme prévu par Mercedes, à Brendon Hartley, jeudi.

De notre correspondant à Magny-Cours.


Mercedes, et Rosberg Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.