> > > > La confiance est de mise chez Sauber avant Singapour

La confiance est de mise chez Sauber avant Singapour

Après la deuxième place de Sergio Pérez et la neuvième de Kamui Kobayashi à Monza, l'écurie Sauber F1 aborde Singapour plus motivée que jamais. Si les Sauber n'y ont jamais été très performantes, la C31 devrait changer cela, notamment grâce à l'apport de quelques nouveautés aérodynamiques, de quoi faire aborder à l'écurie suisse ce rendez-vous nocturne avec confiance.

© Sauber - Après une 10ème place en 2011, Pérez veut faire mieux cette année à Singapour© Sauber - Après une 10ème place en 2011, Pérez veut faire mieux cette année à Singapour

Le prochain Grand Prix de Formule 1 se disputera à Singapour et c'est un rendez-vous qu'attend avec impatience Kamui Kobayashi : « Après notre très bon résultat de Monza, tout le monde dans l'équipe est très motivé. Singapour est un rendez-vous vraiment spécial. En tant que course de nuit, il s'est établi comme un moment clé de la saison. Personnellement, j'adore l'endroit. Aussi, ce n'est pas très loin de mon pays de naissance, et il y a toujours beaucoup de fans japonais. »

Sergio Pérez, son coéquipier, a également hâte de vivre cette expérience unique qu'est la course de nuit : « Le Grand Prix de Singapour est une course très spéciale et un circuit extraordinaire avec des horaires uniques. Vous courrez de nuit et vous vivez la nuit. C'est également le retour [de la F1] en Asie depuis un moment. Les voyages vont se faire de plus en plus présents désormais. »

Le circuit en ville de Marina Bay n'est pas un tracé facile à aborder, car au-delà de la difficulté de courir de nuit et sous des lumières artificielles, il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte pour bien régler la monoplace, comme l'explique Giampaolo Dall'Ara : « Une bonne motricité est cruciale sur ce genre de circuit d'accélération/freinage avec beaucoup de virages pris à basse vitesse et seulement quelques-uns à moyenne vitesse. Dans certains endroits, la piste est très bosselée - c'est quelque chose qu'il faut garder en tête lorsque l'on règle la voiture. Vous devez avoir un oeil sur les freins, parce qu'ils ont peu de temps pour refroidir entre les virages. »

Le responsable de l'ingénierie de piste de l'écurie Sauber estime également qu'une bonne place sur la grille sera un élément crucial : « Singapour est un circuit en ville avec beaucoup de virages et de courtes lignes droites. Dépasser est donc difficile, ce qui rend la qualification particulièrement importante. »

Singapour pourrait également offrir un autre casse-tête aux ingénieurs des équipes et plus précisément aux stratèges, car la probabilité d'apparition de la voiture de sécurité est élevée : « La surface de la piste n'est pas très abrasive. Pirelli a prévu les Super Tendres et les Tendres, qui devraient bien fonctionner en qualifications, mais je ne m'attends pas à voir des stratégies à un arrêt en course. En ce qui concerne la tactique, il faut prendre en compte une chose, c'est que la probabilité d'avoir une intervention de la voiture de sécurité est élevée sur ce circuit. Cela signifie qu'il faut constamment avoir en tête la longévité des pneumatiques, et dans le même temps, être prêt à tout moment à changer nos plans en cas de déploiement de la voiture de sécurité. »

Giampaolo Dall'Ara estime que ce Grand Prix de Singapour sera une course compliquée pour la Sauber mais il espère que les nouveautés apportées amélioreront les choses : « Des sept courses qu'il reste à disputer, je pense que celle-là sera la plus compliquée pour notre C31, mais nous aurons des nouveautés aérodynamiques à Singapour, ce qui devrait nous aider à compenser cela et nous mettre dans une bonne position pour la course. »

Kamui Kobayashi est confiant quant à lui sur les capacités de sa monoplace dans les rues de Singapour : « Le circuit est très exigeant avec beaucoup de virages, et la plupart sont lents. Par le passé, ce genre de circuit n'a pas trop réussi à notre monoplace, mais avec la Sauber C31 de cette année, les choses ont changé. Je ne vois pas de raison qui nous empêcherait d'être compétitifs là-bas. »

Il est rejoint par Sergio Pérez qui n'a qu'une envie, signer un nouveau bon résultat après sa deuxième place décrochée à Monza : « J'aime les circuits en ville en général et celui de Singapour est très exigeant physiquement, mais je me sens préparé à ce défi. Pour notre monoplace, cela devrait être un bon circuit également. J'attends avec impatience cela et je veux décrocher un nouveau bon résultat pour l'équipe dans cette course si prestigieuse. »


Preview, Singapour City et Sauber Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.