> > > > Davide Valsecchi sur les traces de Romain Grosjean

Davide Valsecchi sur les traces de Romain Grosjean

Davide Valsecchi est devenu ce samedi le champion 2012 du championnat de GP2 Series, succédant ainsi à Romain Grosjean, actuel pilote Lotus en Formule 1.

© Alastair Staley / GP2 Media Service - Valsecchi succède à Romain Grosjean© Alastair Staley / GP2 Media Service - Valsecchi succède à Romain Grosjean

Valsecchi a décroché le titre avec l'écurie française DAMS, comme Grosjean l'année dernière, mais le parcours du pilote italien vers la F1 semble moins aisé que celui de Romain Grosjean. En effet, Valsecchi n'est pas en contact avec une équipe de F1, comme l'était Grosjean avec Lotus Renault Grand Prix.

Le nouveau champion GP2 ne se laisse pas abattre pour autant et a confié sur le site du GP2 que son objectif était de courir en F1 : « En Italien ils disent toujours qu'il n'y a pas de pilote italien en Formule 1, mais avant maintenant qui le méritait ? [...] J'espère vraiment avoir cette chance, parce que nous sommes suffisamment forts pour, donc j'espère sincèrement que j'aurais une chance, et que je pourrais montrer que je mérite d'y être, que je suis prêt et suffisamment fort pour courir (dans ce championnat). »

Si Valsecchi ne parvient pas à être en F1 l'année prochaine d'autres pilotes pourraient lui damer le pion, notamment Luiz Razia, qui était un temps suivi par Red Bull et qui « mérite une chance en F1 l'année prochaine » selon Christian Horner, cité par le site TotalRace.

Le pilote brésilien a effectué une journée d'essais avec l'écurie Sahara Force India récemment à Magny-Cours, mais rien n'indique qu'il sera bien présent sur les grilles de départ en 2013.

Un autre pilote de GP2 est également cité comme un possible prétendant à un baquet en F1, Max Chilton, qui a récemment été intronisé pilote de réserve de l'écurie Marussia. Le pilote britannique pourrait même rouler pour l'écurie russe en 2013 selon Auto Motor und Sport. En cas de départ de Charles Pic, Max Chilton pourrait remplacer le Français, grâce notamment au soutien de la société Aon, dont son père est le vice-président du conseil d'administration


, Transferts et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Zeits
Zeits :
Pourquoi pas chez Caterham en cas de départ de Kova et Petrov?
Il y a 91 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.