> > > > Kobayashi veut faire briller Sauber devant ses fans

Kobayashi veut faire briller Sauber devant ses fans

Seul pilote japonais du plateau actuel de Formule 1, Kamui Kobayashi sera au coeur de l'attention ce week-end à Suzuka et il espère bien briller devant ses fans, au volant d'une Sauber C31 qu'il s'attend à voir compétitive. Sergio Pérez espère lui aussi signer un bon résultat pour oublier sa déception de Singapour.

© Sauber - Kobayashi aura à coeur de bien faire chez lui au Japon© Sauber - Kobayashi aura à coeur de bien faire chez lui au Japon

Kamui Kobayashi sera l'un des pilotes les plus sollicités ce week-end, car le pilote japonais sera à domicile et il a hâte de courir devant ses fans : « J'attends avec impatience mon Grand Prix à domicile à Suzuka. Je pense que notre monoplace devrait être très rapide là-bas et nous aurons également quelques nouveautés sur la C31 pour le Grand Prix du Japon. Je suis convaincu que je pourrai décrocher un bon résultat devant mes compatriotes. L'année dernière, j'étais 7ème sur la grille mais j'ai eu un problème au départ et je n'ai fini qu'en 13ème place. »

Kobayashi estime d'ailleurs que ses compatriotes sont parmi les meilleurs fans de F1 dans le monde entier : « Les fans japonais sont incroyables et l'ambiance qu'ils créent est un énorme soutien. Et ils ne soutiennent pas que moi ! Ce sont des vrais fans de Formule 1 et c'est pourquoi je suis si fier d'eux. Nulle part ailleurs, vous trouverez des fans qui sont présents sur le circuit aussi tôt le matin et qui restent aussi tard le soir, peu importe la météo. »

Le natif d'Amagasaki, près de Kobe, apprécie particulièrement le tracé de Suzuka, car c'est une piste sur laquelle un pilote s'améliore constamment : « En ce qui concerne le circuit en lui-même, Suzuka est un endroit très spécial. Je suis convaincu que la majorité des pilotes sera d'accord pour dire que c'est un circuit magnifique. C'est un tracé très technique, vraiment passionnant au volant et c'est un vrai défi, notamment parce qu'il est très difficile de faire un tour parfait. Je dois dire que sur la plupart des circuits, il ne faut pas plus de 20-30 tours pour vraiment les apprendre. Parfois certains deviennent même ennuyeux, mais à Suzuka, vous apprenez toujours et vous vous améliorez même après des centaines de tours. »

Sergio Pérez également apprécie le tracé japonais, d'autant plus qu'il avait réussi une belle remontée pour ses débuts au Japon en 2011 : « J'apprécie particulièrement le circuit de Suzuka. L'année dernière, j'y ai piloté pour la première fois et j'ai pris énormément de plaisir. J'ai terminé 8ème après m'être élancé 17ème car nous avions eu un problème lors des qualifications. »

Mais celui qui décrit le mieux le mythique circuit de Suzuka, c'est Giampaolo Dall’Ara, le responsable de l'ingénierie de piste au sein de l'écurie Sauber F1 : « Suzuka est l'un des circuits les plus fascinants de la saison. Il y a un premier secteur très technique avec des virages pris à haute vitesse, et ensuite vous avez le deuxième secteur avec l'épingle et les virages de Degner qui sont délicats, et qui sont importants pour la stabilité. Le virage de Spoon est également très spécial. C'est un virage pris à moyenne et haute vitesse, et qui amène sur une longue ligne droite avec le virage R130, qui se prend à fond désormais mais qui reste un défi. Puis ensuite, il y a la lente chicane vers la fin du tour où vous avez besoin d'une bonne motricité. Dans l'ensemble, c'est un tracé très complexe et très technique. Il requiert une monoplace bien équilibrée et c'est un défi permanent pour les pilotes. »

Giampaolo Dall’Ara estime que contrairement à certaines courses cette année, les pneumatiques ne seront pas un problème : « Nous disposerons des pneumatiques durs et tendres, ce qui devrait aller pour ce circuit. Compte tenu de la surface abrasive et des virages rapides du premier secteur, qui exercent une forte charge sur les pneumatiques, nous ne devrions pas avoir de mal à bien les faire monter en température. »

Le responsable de l'ingénierie de piste s'attend à ce que la C31 soit compétitive compte tenu de l'apport de quelques nouveautés : « Nous aurons également un nouveau package aérodynamique au Japon, avec notamment un nouvel aileron avant. Je m'attends à ce que notre monoplace soit très compétitive là-bas compte tenu des qualités exigées par ce circuit. »

Même optimisme du côté de Sergio Pérez, qui espère rebondir après un Grand Prix de Singapour décevant : « Après une contreperformance à Singapour, je m'attends à ce que notre monoplace soit une nouvelle fois compétitive au Japon et nous devrions être forts dans les virages à haute vitesse. Le circuit a quelques portions très intéressantes. »


Preview, Suzuka et Sauber Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.