> > > > Suzuka, un tracé chargé d'Histoire pour McLaren

Suzuka, un tracé chargé d'Histoire pour McLaren

L'écurie McLaren Mercedes se rend, comme ses rivales, ce week-end à Suzuka pour le Grand Prix du Japon, ce rendez-vous a été le théâtre de grands moments dans l'Histoire de l'écurie britannique. Martin Whitmarsh et les deux pilotes de l'équipe, Jenson Button et Lewis Hamilton, espèrent écrire une nouvelle page dans le roman du succès.

© McLaren - Après avoir gagné en 2011 à Suzuka, Button remettrait bien ça cette année© McLaren - Après avoir gagné en 2011 à Suzuka, Button remettrait bien ça cette année

Martin Whitmarsh, le directeur de l'écurie McLaren, est ravi de retrouver Suzuka, un tracé historique pour l'écurie de Woking - qui a notamment vu Ayrton Senna remporter trois titres de champion du monde : « Suzuka est un circuit très spécial, un endroit où quelques-uns des plus grands chapitres de l'Histoire de McLaren ont été écrits au cours de ces 25 dernières années. De toutes nos réussites ici, je regarde la victoire de Jenson l'année dernière avec une tendresse particulière et de la satisfaction. Cela avait été une après-midi très intense, et la victoire était un bel effort d'équipe - Jenson avait piloté avec son agressivité mesurée que nous attendons de lui, et le soutien de l'équipe avait été superbe. »

Sa victoire acquise de 2011 a également été un moment très particulier pour Jenson Button : « Toutes mes victoires en Grand Prix ont été spéciales, mais gagner à Suzuka en 2011, pour le premier Grand Prix organisé au Japon depuis le terrible tsunami de Mars, a été une réussite qui me rend encore incroyablement fier et ne me laisse pas indifférent. Comme tout le monde le sait, le Japon signifie beaucoup pour moi. C'est un endroit que j'adore, j'y suis allé tant de fois - pour des affaires ou pour le plaisir - et j'ai toujours le sentiment d'être émerveillé et ému par ce pays. »

Le champion du monde 2009 apprécie le circuit de Suzuka même s'il est plus qu'exigeant pour les pilotes et qu'il ne permet aucune erreur : « Suzuka est clairement un circuit qui vous prend aux tripes. Il n'y a aucun compromis possible; comme un circuit en ville, il n'autorise pas la moindre erreur, vous punissant si vous mettez une roue au mauvais endroit à n'importe quel point du circuit. Mais c'est également très rapide - il n'y a qu'une seule trajectoire dans les esses qui déterminent la première portion; les virages Degner sont pris à l'aveugle, cachés dans le creux de la piste, et abordés sur des bosses qui déséquilibrent la monoplace. Prendre parfaitement la corde au premier virage Degner est un peu comme essayer d'enfiler une aiguille tout en courant un 100 mètres - difficile ! »

Lewis Hamilton est lui-aussi impressionné par Suzuka, car c'est un tracé compliqué et qui offre un vrai défi aux pilotes de F1 : « Lorsque j'ai couru ici pour la première fois en 2009, je n'arrivais pas à croire qu'un tel endroit puisse exister en Formule 1 - c'est vraiment comme un circuit à l'ancienne. Il n'a pas la politesse ou la finesse d'un circuit ultra-moderne - mais c'est pour le mieux. Il est incroyablement rapide également, et très difficile à maîtriser. C'est un endroit impitoyable. »

Le champion du monde 2008 apprécie également l'ambiance créée par les fans japonais tout au long du week-end : « Il y a également une atmosphère particulière, que vous ne trouvez qu'au Japon, pour certaines raisons. Je pense que c'est dû aux fans - ils sont ce qui rend chaque visite sur un circuit au Japon si particulière. Ils sont vraiment passionnés par la Formule 1, mais également très polis et très amicaux - ils vous font sentir très spécial chaque jour où vous vous rendez et repartez du circuit. »

Côté performance, Martin Whitmarsh estime que la MP4-27 devrait être performante compte tenu des récents résultats : « Malgré l'abandon de Lewis lors de la dernière course, notre performance à Singapour a été encourageante pour toute l'équipe; cela a montré que nous avons une monoplace qui peut se battre pour la victoire sur un large panel de tracés, et nous sommes convaincus qu'une fois de plus, nous nous battrons aux avant-postes au Japon. »

Même optimiste pour Jenson Button, malgré sa pénalité de 5 places sur la grille : « Nous nous rendons au Japon avec une monoplace qui peut se battre pour la victoire selon moi - cela devrait être un nouveau bon week-end pour l'écurie Vodafone McLaren Mercedes. »

Après son abandon à Singapour, Lewis Hamilton n'a qu'une envie, rebondir pour préserver ses chances de sacre à la fin de l'année : « En ce qui concerne le championnat, il n'y a aucun intérêt à analyser le décompte des points, à partir de maintenant, il faut y aller sans gants. Comme à Singapour, je vais aller en piste pour me battre, j'espère pouvoir décrocher un meilleur résultat toutefois. »

L'écurie McLaren fait également la Une aujourd'hui avec un possible nouveau débat sur la flexibilité de son aileron avant. En effet, selon Auto Motor und Sport, la Scuderia Ferrari aurait informé la FIA que les ailerons avant des McLaren et des Red Bull étaient étonnement flexibles.

L'aileron suspect aurait été introduit en Hongrie, et Red Bull aurait suivi le mouvement à Singapour, mais dans une conférence préalable à ce week-end japonais, Martin Whitmarsh a minimisé les choses : « Il n'y a pas eu de conversations spécifiques à ma connaissance. Cela ne veut pas dire que ce n'est pas arrivé mais je pense que je le saurais. Je pense que les règlementations exigent que les ailerons soient rigides. Mais bien évidemment, aucun aileron, aucune surface aérodynamique est complètement rigide. De temps en temps, des pressions et des disputes se créent entre les équipes qui sentent que d'autres équipes sont trop flexibles ou autre chose. Je n'envisage pas cela comme un problème potentiel pour McLaren pour le court terme. En conséquence, je ne pense pas que ce sera quelque chose qui nous coûtera. »


Preview, Suzuka et McLaren Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.