> > > > Le match reste ouvert entre Sauber et Mercedes pour la cinquième place

Le match reste ouvert entre Sauber et Mercedes pour la cinquième place

Avec seulement 20 points de retard sur Mercedes au classement des constructeurs, Sauber peut toujours espérer accrocher la cinquième place occupée par le constructeur allemand. Pour cela, l’écurie suisse devra marquer de gros points, à commencer dès le Grand Prix d’Inde, où Sergio Pérez estime que la C31 devrait être plus à son aise qu’en Corée du Sud.

© Sauber - Objectif Mercedes !© Sauber - Objectif Mercedes !

À la veille du Grand Prix d’Inde, l’écurie Sauber possède 20 points de retard sur la cinquième place au classement des constructeurs occupée par Mercedes. Loin d’être rédhibitoire, surtout au vu de la capacité de l’écurie suisse à signer de bons résultats, comme a pu le prouver Kamui Kobayashi lors du Grand Prix du Japon, cette avance est cependant relativement stable depuis la trêve estivale, les hommes d’Hinwil et de Brackley se neutralisant plus ou moins : « Je n’arrive pas à croire qu’il ne reste que quatre courses, alors la saison va rapidement se terminer. Reprendre 20 points pour terminer à la cinquième place au championnat des constructeurs signifie que nous avons du boulot qui nous attend, » estime Sergio Pérez.

L’objectif de Monisha Kaltenborn, directrice de l’écurie suisse, est donc de « marquer beaucoup de points, que ce soit en Inde ou sur les autres courses restantes ». Pour cela, Sauber pourra compter sur une C31 qui s’est toujours plus ou moins montrée à son aise sur des circuits à haut niveau d’appui : « Techniquement, le circuit de Greater Noida ne devrait pas être un problème pour la C31, mais ce n’est pas non plus notre circuit préféré. Nous devons rester concentrés et optimiser notre potentiel là-bas, » confie l’Autrichienne.

Si Sergio Pérez pense que « le Grand Prix d’Inde devrait davantage convenir à Sauber que la Corée du Sud » et que la C31 « sera plus rapide là-bas », Kamui Kobayashi reste prudent : « Je suis curieux de voir à quoi ressemblera le circuit quand nous y arriverons pour la deuxième fois. L’année dernière, tout était nouveau et la surface de la piste était très poussiéreuse. En tant que tel, le tracé nous laisse à penser que notre performance devrait être dans la moyenne, ce qui signifie que nous devrions pouvoir y marquer quelques points. »

Du côté des Flèches d’Argent, Michael Schumacher indique que l’écurie fera tout pour conserver sa cinquième place au classement des constructeurs : « Après deux courses qui n’ont pas été totalement satisfaisantes, nous souhaitons naturellement qu’une tendance plus positive soit à venir et je peux dire que tout le monde au sein de l’équipe a consenti beaucoup d’efforts pour y arriver. Voyons ce que nous pourrons faire. »

Une chose est sûre cependant, avec respectivement 231 et 251 points de retard sur Red Bull, Mercedes comme Sauber n’ont désormais plus, mathématiquement parlant, la moindre chance d’être champions du monde des constructeurs.


Preview, Buddh et Sauber Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.