> > > > Inde : Le point de vue des pilotes

Inde : Le point de vue des pilotes

Même s'il n'accueille un Grand Prix de Formule 1 que pour la deuxième année, le Circuit International de Buddh est très apprécié par les pilotes. Ces derniers y reviennent donc avec un grand plaisir ce week-end pour la 17ème manche de la saison 2012.

© LAT / Caterham - Petrov est un grand fan du circuit de Buddh© LAT / Caterham - Petrov est un grand fan du circuit de Buddh

En 2011, le circuit international de Buddh, en Inde, a suscité un enthousiasme quasi unanime chez les pilotes, si bien que la plupart y reviennent avec plaisir pour la deuxième édition du Grand Prix d’Inde : « C’est la deuxième fois que nous courons en Inde et je suis excité d’y être. L’année dernière, je pense que nous avons tous été impressionnés par ce qu’ils ont fait avec le circuit : il est vraiment bon, un mélange intéressant d’élévations et de différents types de virages, pas ce que nous avons vu dans beaucoup des récents tracés, alors c’est un circuit que nous apprécions tous, » confie ainsi Heikki Kovalainen.

Chez Red Bull, Mark Webber estime que « c’est un circuit sympa sur lequel rouler », d’autant que l’atmosphère et le soutien du public y ont été fervents la saison passée : « La piste est similaire à la Corée avec principalement des lignes droites dans le premier secteur suivies par deux secteurs qui nous sollicitent beaucoup, alors nous devons trouver le bon équilibre entre appui et vitesse de pointe. » Pour sa part, Sebastian Vettel souligne qu’avec « une vitesse moyenne de 235km/h, la course est la deuxième plus rapide de l’année derrière Monza » : « Il y a beaucoup de relief durant le tour, ce qui ajoute au plaisir, […] c’est comme une montagne russe. Il s’est vraiment imposé comme l’un des circuits les plus délicats du calendrier pour les pilotes. »

D’ailleurs, Lewis Hamilton n’hésite pas à faire la comparaison avec Spa-Francorchamps : « Le circuit est plutôt une révélation. Avec les circuits les plus récents, on a toujours l’impression que le même style de pilotage leur convient, mais avec le circuit de Buddh, c’est différent : il a plus en commun avec un circuit comme Spa qu’il n’en a avec la plupart des circuits que nous fréquentons. Et ceci est dû au fait qu’il est incroyablement fluide : en fait, à partir du virage n°4, qui est un virage à grand angle en dévers, le circuit se résume en une série de virages rapides et variés qui vous permettent de vraiment mettre la voiture à la limite. » Novice sur le circuit situé près de Greater Noida, Charles Pic en arrive à la même conclusion que le pilote McLaren : « C’est assurément une des quelques courses que j’ai particulièrement hâte de découvrir. Le circuit est très intéressant avec quelques traits marquants, et il semble avoir été largement plébiscité en 2011. J’ai fait beaucoup de travail dans le simulateur pour m’y préparer et je peux mesurer le parallèle avec Spa : il semble très rapide et fluide. »

Parmi les traits marquants du circuit, Jenson Button retient l’approche des virages 3 et 4, qui « sont incroyablement larges – presque comme une autoroute - afin de stimuler les différentes lignes à l’entrée du virage et encourager les dépassements » , mais aussi l’enchaînement des virages 10 et 11, « une énorme courbe à double points de corde » que le Britannique n’hésite pas à comparer au double gauche de Spoon, à Suzuka : « C’est assez inhabituel pour un nouveau circuit d’avoir tant de virages rapides et c’est très agréable lorsque vous arrivez à exploiter la voiture là-bas : les G-latéraux, c’est des super sensations. »

Pastor Maldonado apprécie lui aussi la diversité proposée par le circuit de Buddh : « L’Inde est agréable parce que c’est tellement différent et la piste est une de mes préférées. Ça reste un circuit récent mais il a une bonne combinaison de virages à moyenne et haute vitesse, des chicanes et de bons changements de direction. »

Pour Timo Glock, le circuit indien est tout simplement « fantastique » : « Je l’ai apprécié dès que nous avons fait nos premiers tours d’essais sur le circuit, l’an dernier. Il y a tellement de sections spéciales sur le circuit, notamment le virage 3 qui est très extrême. Il faut complètement tourner le volant avant d’entamer une très longue ligne droite. Cependant, avec les longues lignes droites, le KERS jouera à nouveau un rôle important, » juge l’Allemand dont la Marussia MR-01 est dépourvue du système de récupération d’énergie cinétique.

Chez Caterham, d’après Vitaly Petrov, le circuit de Buddh est tout simplement l’un des meilleurs : « Il est plutôt harmonieux, joli et large, alors on peut prendre différentes lignes dans certains virages. Il propose quelques très bons virages comme le double gauche des virages 5 et 6 où on rentre rapidement avant de freiner pour la chicane. La surface de la piste est en elle-même similaire à celle de la Corée du Sud. Elle va énormément évoluer durant le week-end et on verra les chronos tomber au fur et à mesure où le niveau d’adhérence s’améliorera mais, comme toute l’année, la gestion des pneus sera vraiment importante. » Paul di Resta rejoint le pilote russe : « C’est un de ces nouveaux tracés d’Hermann Tilke, donc il y a un bon mélange de virages, plein de dégagements et quelques endroits où les dépassements sont possibles. Nous avons découvert l’année dernière que l’adhérence venait assez rapidement et que la piste était assez excitante à piloter. Je me souviens que l’usure des gommes était assez importante l’an dernier et j’avais dû m’arrêter trois fois durant la course, alors comprendre les pneus est la priorité du vendredi. » D’ailleurs, pour Pedro de la Rosa, « ce sera intéressant de voir comment l’asphalte a évolué d’une année sur l’autre parce que l’année dernière le circuit était complètement nouveau et assez sale. »

Mais au-delà de la Formule 1, le voyage dans le sous-continent indien représente en soi une sacrée aventure, même si Sergio Pérez reconnaît que, comme en 2011, il n’aura sans doute pas de temps pour visiter la région. Alors que Bruno Senna souligne que c’est un « endroit unique à visiter », Michael Schumacher revient sur les débuts du Grand Prix en 2011 : « C’était assurément un succès. Il y avait un nombre étonnant de fans pendant le week-end […]. En tant que pilotes, nous avons reçu un accueil très enthousiaste et il sera intéressant de voir si cet enthousiasme perdure. »

Pour sa part, Lewis Hamilton revient avec joie en Inde : « J’adore l’Inde, les gens, les couleurs, le bruit, le spectacle, le chaos. C’est un pays intense et vibrant avec certaines des personnes les plus enthousiastes et conviviales que nous rencontrons durant la saison. » Même son de cloche du côté de Nico Rosberg qui confie qu’il a été « réellement impressionné par la passion et la convivialité des indiens » et qu’il avait hâte d’y retourner « pour connaître d’autres expériences excitantes. » Parmi celles-ci, la gastronomie figure au premier plan pour les pilotes : « Je n’ai jamais visité l’Inde, mais j’ai beaucoup apprécié les restaurants indiens dans la plupart des pays où je suis allé, » indique ainsi Kimi Räikkönen. Giedo van der Garde, qui a pris le volant de la Caterham CT01 lors des Essais Libres 1, se réjouit lui aussi de découvrir l’Inde : « Je suis un grand fan de nourriture épicée, alors j’aurai l’opportunité de connaître une expérience complètement nouvelle aussi bien sur la piste qu’en dehors. » Pour Kamui Kobayashi, le poulet Makkhani sera sans doute à l’un de ses menus alors qu’il s’agit d’un de ses plats préparés : « Peut-être que cette année je réussirai à aller visiter la ville de New Delhi, mais c’est assez éloigné du circuit et c’est tellement grand. »

Mais naturellement le mot de la fin revient au local de l’étape, Narain Karthikeyan : « Evidemment c’est la course que j’attends le plus et il y a déjà énormément de bruit autour de l’évènement. Le tracé du circuit International de Buddh est un grand mélange qui le rend difficile pour les pneus étant donné qu’il y a très peu de virages simples. Mais comme la piste n’est pas du tout abrasive, la tenue des pneus ne devrait pas être un problème. J’ai de super souvenirs du Grand Prix l’année dernière alors que j’y ai connu un super week-end […]. J’espère que ça se passera encore mieux cette année et que je pourrais dédier ma course aux fans qui me montrent tellement de soutien. »


Preview, Buddh et Pilotes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.