> > > > Vers une augmentation du prix de la Super Licence en 2013 ?

Vers une augmentation du prix de la Super Licence en 2013 ?

Alors que les écuries vont voir leurs droits d’inscription flamber en 2013, les pilotes pourraient également devoir davantage mettre la main à la poche pour obtenir leur Super Licence tandis que certains, comme Jenson Button, s’opposent tout simplement au fait que le montant de ladite licence soit proportionnel aux résultats du pilote.

© Ferrari - La Super Licence va-t-elle se vendre à prix d'or ?© Ferrari - La Super Licence va-t-elle se vendre à prix d'or ?

En 2013, pour participer au championnat du monde de Formule 1, les écuries devront s’acquitter de frais d’inscription proportionnels à leurs résultats en 2012. Ce système visant à faire payer ceux qui bénéficient le plus des retombées de la Formule 1 s’inspire en grande partie du principe de calcul du montant dû par les pilotes pour obtenir le précieux sésame qu’est la Super Licence.

Ainsi, en 2007, les pilotes devaient-ils s’acquitter d’un forfait de base, égal pour tous, de 1.690 auxquels s’ajoutaient 447€ par point marqué lors de la saison précédente. En 2008 puis en 2009, ces montants avaient connu une sérieuse inflation, Lewis Hamilton devant par exemple débourser, en 2009, la bagatelle de 216.200€, soit 10.400€ de base plus 2.100€ pour chacun des 98 points qu’il avait inscrit en 2008. Naturellement, les pilotes étaient montés au créneau et, à la veille de l’instauration du nouveau barème de point, en 2010, la FIA, alors dirigée par Max Mosley, avait consenti à revoir ses tarifs à la baisse sans pour autant que n’en soient communiqués les détails.

Il semblerait cependant que, pour 2013, la FIA envisage à nouveau de revoir à la hausse le montant de la Super Licence nécessaire aux pilotes pour participer au championnat du monde de Formule 1 : « Jean Todt est en mission pour remplir les coffres de la FIA et on pense qu’il pourrait essayer de lever 40 millions d’euros, » écrit Kevin Eason, journaliste pour le Times, en avertissant les pilotes qu’ils peuvent s’attendre à une « augmentation massive » du montant de leur Super Licence.

Si telles sont réellement les intentions de la FIA, nul doute qu’elle s’attirera l’ire des pilotes dont certains sont purement et simplement opposés au système actuel : « Personnellement, je ne pense pas que nous devrions payer des prix différents pour la Super Licence, en fonction des pilotes et de leur situation en termes de points, » estime Jenson Button. « Lorsque vous obtenez votre permis de conduire, vous ne payez pas en fonction des kilomètres que vous parcourez, non ? Et dans n’importe quelle autre catégorie, on ne paye pas davantage parce qu’on a une meilleure voiture, alors ça devrait être fixe. » Et le Britannique d’ajouter : « Lorsque j’ai remporté le championnat en 2009, c’était la pire année pour le faire parce que c’est à ce moment-là que la Super Licence a atteint des prix fous et je crois que j’ai dépensé plus d’un quart de millions d’euros pour ma licence cette année-là. »

Pas certain cependant que cette éventuelle hausse de tarifs ne décourage Fernando Alonso et Sebastian Vettel d’aller chercher une troisième couronne mondiale même si, à titre de comparaison, il n’en coûte que 2.420 dollars par an à un pilote de NASCAR pour participer au championnat Sprint Cup, qu’il s’agisse de Jimmie Johnson ou de Cole Whitt, tandis qu’en 2009, il suffisait de débourser 1.000 dollars pour participer au championnat IndyCar Series.


Sondage : Le prix de la Super Licence doit-il être calculé en fonction des résultats du pilote ?




Pilotes, FIA Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




6 réactions sur cet article Donnez votre avis
QuentinF1
QuentinF1 :
C'est injuste dans le sens où par exemple Kovalainen est un bon pilote mais qu'il ne peut pas marquer de points à cause de sa voiture alors que un pilote mauvais qui a une bonne voiture il peut marquer des points ...
Il y a 88 mois
milano
milano :
Ta des noms de mauvais pilotes qui ont une bonne voiture ?
Il y a 88 mois
QuentinF1
QuentinF1 :
Non c'est d'ailleurs pour ca que j'en ai pas cité mais imaginons .. mais pour revenir à l'exemple de Kovalanein il serait peut etre meilleur que Massa Grosjeans Webber (au hasard) Mais n'a pas la voiture pour donc les pilotes payeraient selon leurs écuries et non leurs talents ...

Ps : j'ai pris pour exemple kovalanein au hasard comme j'aurai pu prendre Pic, Glock, De la Rosa ...etc !
Il y a 88 mois
Globben
Globben :
D'accord avec Quentin : ce barème revient à faire une ristourne à des pilotes qui ne marquent pas de points parce qu'ils ont des accidents, comme Maldonado et Grosjean.
Il y a 88 mois
milano
milano :
Je suis d'accord dans un sens ou faire payé une somme astronomique au dernier pilote du classement qui n'as pas forcément les même moyen que Alonso qui gagne 20millions par ans et qui doit déja payé son baquet et plus juste , sa me fat pensé à Hollande qui taxe plus les riche en fonction de leurs revenu .
Il y a 88 mois
milano
milano :
Mais le problème est que les résultats ne reflète pas forcément le pilote (Massa , Schumi ect) il faudrait donc payé en fonction de son salaire je pense ca serait plus équitable .
Il y a 88 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.