> > > > On a le droit d'être déçu ?

On a le droit d'être déçu ?

Clairement oui ! Une saison qui débute par sept vainqueurs différents en sept courses, qui voit les premières victoires de Nico Rosberg et Pastor Maldonado, un succès de Kimi Räikkönen après deux ans d’absence, quelques podiums d’un pilote français et qui se solde par un troisième titre consécutif de Sebastian Vettel…il y a un peu de quoi être déçu de voir s’imposer au final le même pilote depuis 2010.

© Gepa - Vettel et Red Bull champions...what else ?© Gepa - Vettel et Red Bull champions...what else ?

A l’orée de la saison 2012 de Formule 1, rien ne pouvait laisser envisager un tel début de championnat. La victoire surprise de Jenson Button en Australie et la déroute des Ferrari étaient certainement les deux premières surprises de l’année. Un peu plus tard, le renouveau de Williams avec l’étonnante victoire de Pastor Maldonado en Espagne faisait écho au premier succès d’un Rosberg et d’une Mercedes depuis des décennies.

Malgré ce lot de surprise, les cadors de la discipline avaient aussi réussi à remporter leur Grand Prix. Les Fernando Alonso, Sebastian Vettel, Lewis Hamilton ou Mark Webber satisfaisaient les espoirs de réussite placés en eux.
Pendant ce temps, les Sauber de Kamui Kobayashi et surtout Sergio Pérez, se plaçaient dans le rôle d’outsider aux côtés d’étonnantes Lotus-Renault avec un duo de pilote qui apportait pourtant beaucoup d’interrogations.

Les fans français, après plusieurs années de disette commençaient à s’enthousiasmer pour les quelques podiums de Romain Grosjean avant de connaître une terrible désillusion au fur et à mesure que la saison avançait et que leur nouvelle idole s’empêtrait dans ses départs et se construisait, à coup de monocoques froissées, une réputation de « taré du premier tour » comme l’a gentiment baptisé Mark Webber.

Mais plus l’année avançait, plus le championnat reprenait une allure normale. Alors que jusqu’à tard dans la saison, six pilotes encore pouvaient se battre pour le titre (Hamilton, Button, Vettel, Webber, Alonso et Raikkonen), la lutte pour le Graal suprême prenait rapidement des allures de duel entre le taureau rouge de Sebastian Vettel et le cheval cabré de Fernando Alonso. Certes, Kimi Räikkönen faisait figure d’épouvantail au milieu de ces deux étalons, mais ses chances de titre n’étaient vraiment crédibles que dans la banlieue d’Espoo…

Entre temps, les trublions du début de saison étaient rentrés rapidement dans les rangs. Exit donc les Grosjean et Mercedes, dont les performances ont chuté aussi subitement que le prix d’une casquette Schumacher entre 2006 et 2012, et exit également Sergio Pérez, déjà la tête parée du gris McLaren et qui enchaînait les bévues à la même allure à laquelle il enchaînait les points en début d’année.

Au final, le duel entre Alonso et Vettel attisera les passions de fin de saison, certains seront heureux de dire que, enfin, après des victoires farfelues, la Formule 1 redevenait un vrai sport, mais d’autres, resteront sur leur faim de loufoqueries qui les avaient poussés à vouloir un champion du monde original, comme en 1982 ou en 2007 par exemple, avec les victoires inattendues de Keke Rosberg et Kimi Räikkönen, pas franchement favoris à l’entame de l’ultime course. Le rideau de la saison se referme donc sur une troisième victoire de Sebastian Vettel dans une saison qualifiée de folle mais qui accouchera d’un final conventionnel et attendu. Qui a dit décevant ?


Hors Piste, Débat et Polémique Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




14 réactions sur cet article Donnez votre avis
Depy
Depy :
Si on s'en tient seulement à regarder le championnat, pilotes ou constructeurs... Oui c'est très décevant parce qu'on en arrive toujours à la même conclusion, quoi qu'il arrive.

Par contre, les performances des Ferrari est souvent remise en cause et moi même j'ai des doutes sur leurs capacités mais il faut souligner qu'Alonso a joué le championnat 2 fois sur 3 saisons chez Ferrari.

La bonne nouvelle est que Raikkonen est de retour et ça, c'est un point clairement positif !


Mais franchement, que ce soit d'un point de vue de fan d'Alonso ou d'un point de vue objectif, ce ne serait pas un mal que la domination Vettel/RedBull s'arrête... Parce que si Vettel continue comme ça et qu'Alonso arrête sa carrière, il y a grande chance que j'arrête de regarder si personne ne peut l'arrêter en fin de compte.
Il y a 82 mois
Angie
Angie :
Etre déçu serait un peu faire la fine bouche, certains ne voient que le résultat final, mais il ne faut pas oublier qu'on a eu de nombreux GP passionnants, ce qui reste l'essentiel à mon sens.

Après il est certain que de voir Vettel/Red Bull gagner pour la 3e fois d'affilée n'est pas forcément réjouissant, mais en y pensant bien est-ce Red Bull qui a gagné ou les autres qui ont perdu (nuance)?
Sincèrement il y avait la place de les battre, tant leur début de saison a été moyen et leur fiabilité perfectible.
Ferrari, qui ne manque pas de moyens, nous a pas pondu une voiture gagnante depuis 2008, ça commence à faire long.
Quant à McLaren, ils avaient sans doute la meilleure voiture mais la fiabilité vraiment pas au RDV, c'est pas très sérieux de leur part, sans oublier le nombre d'arret aux stands ratés.
Pareil en 2010, c'est plus Ferrari qui a perdu le titre à la dernière course que le contraire. Si on excepte 2011, Red Bull n'a pas forcément dominer autant que ça.

Donc pour moi très belle saison et pas raison d'être déçu.
Il y a 82 mois
Pepper Kian
Pepper Kian :
Déçue de quoi? Que le meilleur pilote actuel gagne le championnat? Et en plus on peut pas dire qu'il l'a fait les doigts dans le nez comme l'année dernière... cette année il a été confronté à plusieurs pénalités à cause de l'autre pleurnichard tricheur (Dire qu'il est double champion du monde et qu'un autre pilote et le directeur de l'écurie en ont prit pour lui... on voit maintenant qu'il l'est lui aussi). Vettel a clairement montré qu'il méritait le titre cette année, avec le dépassement de 33 voitures à Abu Dhabi et 18 voitures au Bresil!

A l'époque Schumi c'était pareil, tout le monde lui crachait dessus parce que c'était le meilleur... et de loin! Et ça les gens n'aiment pas!

Moi je suis pas déçue... au contraire! Jamais la F1 m'a donné autant de crise d'angoisse et d?adrénaline!
Il y a 82 mois
Dora
Dora :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 82 mois
Dora
Dora :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 82 mois
Nioulargo
Nioulargo :
@pepper kian@ +1
@Dora@ un brin d agressivité en moins donnerait le mème sens à ton mess.
et oui à l époque où Michael gagnait tout surtout en 2002 (15 gp pour Feerari sur 17 en tout) certains détestaient Ferrari et Michael bien sur slors que cette année les choses étaient relativement bien équilibrées...il suffit de voir le résultat final et les écarts de points.

donc non point déçue de cette année ormis ma septentrielle remarque ....où est passée la haute technologie de la F1 ? celle qui était son ADN autrefois...?
Il y a 82 mois
Ecclesiaste
Ecclesiaste :
hé beh, c'est pas la politesse ni le calme qui t'étouffent toi...
Pour la saison, je suis aussi un peu déçu que ce soit Vettel qui gagne à la fin, parce que ça fais 3ans d'affilés, sinon je ne vois rien à redire sur le plus ou moins suspens qu'on a eu toute l'année.
Sachant que cette année à été riche, et qu'en 2014 o entre dans une nouvelle ère, est-ce que 2013 ne risque pas de paraître "fade" ? (vraie question)
Il y a 82 mois
Mclaren
Mclaren :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 82 mois
eric974
eric974 :
Déçu pas le moins du monde et pour une fois même si mon c?ur penchait pour F.Alonso, S.Vettel m'a agréablement surpris dans cette dernière manche ou il a du se cracher dans les mains pour aller chercher son titre sans râler ni pleurnicher dans sa radio (a-t-il grandi?) ce qui est à souligner.
L'ensemble de la saison a été belle et un peu folle au début donc vivement 2013 pour un nouveau duel Alonso/Vettel
Il y a 82 mois
Depy
Depy :
@Angie
C'est sûr qu'il y avait la place pour battre RedBull... Jusque Singapour selon moi.

Je félicite RedBull et Vettel pour leurs 3 titres acquis à la suite, mais n'étant pas fan de ceux ci, je suis déçu qu'après une saison si passionnante, on en arrive justement à la même conclusion que pour une saison soporifique.

Il est clair que Ferrari perd des titres trop souvent pour très peu et ce n'est pas admissible mais Mclaren n'est pas beaucoup mieux lotie si on regarde à quand remonte leur dernier titre constructeur.



Néanmoins, si je ne me base que sur cette année sans prendre les autres en considération, elle ne fut pas décevante, que du contraire ! Ou peut se réjouir d'avoir eu un début de saison bousculant et des retournements de situations à plusieurs moments de la saison, des tendances qui se sont effacées plusieurs fois et une bataille difficile sur les derniers grands prix :)

En terme de sensations, j'ai vécu cette saison comme la saison 2008. Sans même évoquer la dernière course...

@Nioulargo,
En parallèle à la première partie de mon commentaire, technologiquement la saison fut pauvre mais pas forcément techniquement. J'ai aimé voir les différentes solutions aéros et les différents essais des équipes sur les échappements coanda, le DDRS et autres. Après, si technologiquement parlant c'est assez pauvre, je pense que c'est surtout la FIA qui le veut bien.


Autant je suis déçu du résultat final de cette saison, autant je suis revanchard et j'ai vraiment hâte que la saison 2013 arrive parce que cette bataille Vettel/Alonso m'a laissé sur ma faim tout en étant très agréable à regarder :)
Il y a 82 mois
otto
otto :
'Après, si technologiquement parlant c'est assez pauvre' bien d'accord. Les pneus ? concurrence chassis, concurrence moteur, concurrence aéro et plus de concurrence pneumatiques ? un histoire de coût ? laissez-moi ricaner... en politique, cela s'appellerait... lobbying ou pire corruption... bien, ça m'énerve, je sors ! forza Alonzo !
Il y a 82 mois
ForzaKimi
ForzaKimi :
@pepper kian

Veuillez garder vos accusations pour quelqu'un que ça intéresse. Alonso est un pilote formidable qui a remporté ses titres à la régulière. D'autant que vous ne pouvez nier la superiorité évidente de la RB8 face aux autres voitures, Vettel l'a dit lui-même. Rester en à supporter votre pilote préféré. Si je dis que Vettel est un petit pleurnichard dès qu'il ne gagne pas, je ne crois pas que ça vous plairait.
Il y a 82 mois
ForzaKimi
ForzaKimi :
*Restez-en
Il y a 82 mois
pignon
pignon :
@Angie : je partage ces propos de bon sens. Ce qui me motive en 1er lieu c'est le spectacle sportif et non les" bisbilles pipeules" et les fan's club un poil sectaires. laissons cela à Gala et Cie ?moi je continu avec FAN F1

@Nioulargo :
....où est passée la haute technologie de la F1 ? celle qui était son ADN autrefois...? je partage aussi! Les pneus actuels et le DRS ne sont que des artifices !

Il y a 82 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.


+Le SAV de la F1


Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.