> > > > SAV de la F1 : Le Mag' du 12 décembre 2012

SAV de la F1 : Le Mag' du 12 décembre 2012

Alors que le championnat 2012 a rendu son verdict, l'équipe du Service Après-Vente de la F1 revient pour la dernière fois de la saison sur les principales actus des dernières semaines et fait le bilan, en compagnie de tous ses chroniqueurs, sur l'année écoulée.

© Team Lotus - Après Interlagos, clap de fin sur 2012 !© Team Lotus - Après Interlagos, clap de fin sur 2012 !

Voilà, c'est fini ! On a tellement ressassé les mêmes théories, on a tellement attendu qu'il en soit décidé, que voilà Vettel sacré. Pour la dernière fois de l'année, l'équipe du SAV de la F1 revient, au grand complet, sur les principales actualités des dernières semaines, à commencer par la fin de l'aventure HRT tandis que la Turquie et l'Autriche pourraient éventuellement faire leur retour au calendrier du championnat du monde.

Dino, Shinji, Ben, Fab, Gusgus et Stefcore reviendront également sur les derniers mouvements côté transferts ainsi que sur la polémique autour du supposé dépassement sous drapeau jaune de Sebastian Vettel, à Interlagos.

Mais surtout, animateurs et chroniqueurs feront le bilan de la saison écoulée, comme toujours, dans la bonne humeur, avant de se tourner définitivement vers 2013, une fois la dinde dévorée, le nouvel an souhaité et les SAV d'Or décernés.

Un podcast également disponible sur iTunes Store et que vous pouvez également télécharger sur votre smartphone via le flashcode ci-dessous.

QR Code


Ce podcast n'est plus disponible.



SAV de la F1, Podcast Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




9 réactions sur cet article Donnez votre avis
Gusgus
Gusgus :
Pour les curieux, le site officiel de Pacific Grand Prix qui est évoqué dans l'émission est de retour en ligne ! www.pacificgrandprix.com/
Il y a 84 mois
milano
milano :
Allez à 2013 pour de nouvelles aventures ! Vous auriez pu offrir un baquet pour 2013 comme cadeaux , celui de Grosgean :p
Il y a 84 mois
Adelin
Adelin :
J'adore ce type d'émission-bilan ;-)
MerciMerciMerci pour cette année

Et puis, je ne m'attendais pas être le délégué mais je vous remercie d'avoir pris le temps de lire mes commentaires

Par contre, où peut-on retrouver les bilans ?
Il y a 84 mois
Dino
Dino :
@Adelin
Il nous manque les commentaires et les notes d'un de nos professeurs, mais vous aurez ça durant le week-end.
Il y a 84 mois
Alexane
Alexane :
Bien, vu qu'on m'y invite gentiment, je vais vous faire un petit palmarès de ce cher Timo ! Par contre, pour votre bien, je me cantonnerai à ses réussites en F1 ... Et vous renvoie à sa page Wikipédia pour plus d'infos, mais je doute que cela intéresse grand-monde de toute façon ... :P

Alors, commençons par le commencement, et les débuts de Timo en F1 : en 2004, il est troisième pilote chez Jordan, et aura l'occasion de faire ses débuts en GP au Canada (remplaçant Pantano), et y inscrira même ses premiers points (non sans qu'il y ai eu des disqualifications, il faut le reconnaître) ! Il disputera ensuite les trois dernières courses de la saison, avec certes moins de réussite,.

Il ne sera malheureusement pas reconduit, et devra tout reprendre de zéro, pour ne parvenir à revenir en F1 qu'en 2007, où, en parallèle de sa saison en GP2 (dont il sortira champion cette année-là), il sera essayeur chez BMW Sauber.

En 2008, il est donc engagé comme pilote titulaire chez Toyota, aux côtés de l'expérimenté Jarno Trulli. Commençant la saison sur une mauvaise note, avec un effroyable accident en Australie, et devra attendre jusqu'au Canada pour marquer de nouveaux des points, en finissant à une superbe 4è place, grâce à une stratégie à un seul arrêt.
Il aura un autre gros accident en Allemagne, qui le verra faire un tour à l'hôpital, mais en sortit indemne et fit un week-end fracassant en Hongrie 2 semaines plus tard, se qualifant 5è pour finir 2è. Il signe là son 1er podium en F1, sur un circuit qu'il affectionne particulièrement (et moi donc :D).
On se rappelle tous du rôle que Timo a joué au Brésil, offrant bien malgré lui le titre à Lewis Hamilton, qui le doubla dans le dernier virage du GP, alors qie Timo était en perdition sous une pluie battante, resté en pneus slicks. Il finit 10è au championnat pilotes, avec un total de 25 points.

En 2009, il est toujours chez Toyota avec Trulli, et réalise cette fois une très bonne 1ère course, partant de la 19è place suite à une disqualification, pour finir 4è. Il fera ensuite une superbe course en Malaisie, remontant de la 15è à la 3è place, en en passant par la tête de course, sous un véritable déluge. Sa 2è place sur la grille du GP de Barheïn, derrière Trulli, est également signe de sa bonne forme et de celle de sa Toyota.
Mais cette dernière sera soudainement moins performante, et Timo ne reviendra en haut du classement qu'à Singapour, où il termine à une superbe 2è place, après une course solide derrière Lewis Hamilton.
Malheureusement, au Japon, une violente sortie de piste en qualification le forcera à renoncer à participer aux 2 dernières courses de la saison. Il termine donc une autre fois à la 10è place pilotes, avec 24 points, soit 1 de moins que la saison précédente.

Comme on le sait, Toyota se retira fin 2009, laissant Glock sur la touche.
Il décidera donc de signer chez Virgin Racing, une des 3 nouvelles écuries en 2010. La voiture, d'une excécrable fiabilité, ne lui permettra pas de faire de grandes choses, et Timo ne verra pas une fois l'arrivée avant l'Espagne. Cependant, il domine assez largement son équipier Lucas di Grassi. Son meilleur résultat cette saison fut une 14è place, au Japon. Il finit 25è du championnat, sans le moindre point.

2011 ne sera pas beaucoup mieux pour Timo, qui rempile chez Virgin ( désormais Marussia Virgin Racing) et signe même pendant l'été un contrat le liant à l'écurte jusqu'à 2014. Il dominera globalement son nouveau coéquipier, Jérôme d'Ambrosio, mais de façon moins flagrante qu'avec di Grassi. Sa meilleure place est de nouveau une 14è place, au premier GP en Australie. Il finit également à la 25è palce finale.

En 2012, c'est encore un nouveau coéquipier qui attend Timo, en la personne de Charles Pic. Cette fois, les deux pilotes font jeu égal, le rookie étant même parfois devant son expérimenté coéquipier. Cependant, la voiture se montrera plus performante sur la fin de saison, et Timo signera une 12è place à Singapour, qui permettra à Marussia de prendre temporairement la 10è place au classement constructeurs. Cela lui permet de terminer à la 21è place du classement pilotes.

Et bien, c'est à peu près tout ! Bravo à ceux qui auront lu, je doute que vous soyez nombreux ... Et voilà la preuve que non, Shinji, une bio de Timo Glock écrite par ses fans est tout sauf courte, et encore, je me suis limitée à la F1 :P
Il y a 84 mois
milano
milano :
Timo qui ? le mec qui a fait perdre le titre à Massa . A oé je vois :D Belle biographie en tout cas , comment est tu devenu fan de ce pilote ?
Il y a 84 mois
Alexane
Alexane :
A mon grand malheur d'ailleurs ;(

Il n'y a pas vraiment de raison en fait, quand j'ai commencé à regarder la F1 assidûment, je me suis cherchée un pilote favori, et je ne sais pourquoi, j'ai choisi Glock ... Désolée de ne pas pouvoir te répondre vraiment ^^"
Ah, et merci d'avoir lu la biographie, t'as bien du courage :D
Il y a 84 mois
Helder M
Helder M :
Glock... je me rappel encore quand les mecs de TF1 l'appellaient baby schumi... HAHAHAHAHAHAHA
Désolé Alexane, ne te sent pas blassée, ni aucun des TRES nombreux supporters de Glock :)
Il y a 84 mois
Alexane
Alexane :
Ils ont appelé Glock Baby Schumi ? Lui ET Vettel ? Enfin, je rigole avec toi quand même sur le coup ^^

Je ne renonce pas à fonder un fan-club de Timo un jour ... Quitte à être son unique membre :P
Il y a 84 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.