> > > > Tim Goss remplace Paddy Lowe en tant que directeur technique de McLaren

Tim Goss remplace Paddy Lowe en tant que directeur technique de McLaren

Le mercato des ingénieurs se poursuit : Tim Goss a été promu en tant que directeur technique de McLaren, en remplacement de Paddy Lowe. Ce dernier quittera l'écurie fin 2013, probablement à destination de Mercedes ou de Williams.

© McLaren - Tim Goss est le nouveau directeur technique de McLaren© McLaren - Tim Goss est le nouveau directeur technique de McLaren

Tim Goss vient d'être promu par McLaren au poste de directeur technique de l'équipe de Woking. Ce sera la deuxième fois que Goss va occuper le poste précédemment occupé par Paddy Lowe. En effet, début 2011, il était devenu directeur de l'ingénierie de McLaren lorsque son supérieur est devenu directeur technique, à la suite du départ de Pat Fry chez Ferrari.

Il dispose d'une très solide connaissance des rouages de Woking puisqu'il a rejoint l'écurie en 1990 en tant qu'ingénieur de développement, après quatre saisons passées chez le motoriste Cosworth. Lors des saisons 2011 et 2012, il s'est partagé la présence sur les circuits avec Paddy Lowe afin de maximiser le travail tant sur le circuit qu'à l'usine.

Martin Whitmarsh, le directeur de l'écurie, a ainsi déclaré : « Je souhaite féliciter Tim pour son nouveau poste, qu'il mérite amplement, après plus de 20 ans de services exceptionnels chez McLaren. Sa personnalité discrète et modeste dissimule un esprit de compétition très aiguisé et énormément d'expérience, associés à un niveau sans égal d'expertise dans le domaine de la conception et de l'ingénierie d'une voiture de Formule 1. Il est peu connu, par exemple, qu'au cours des 23 dernières années, il a fait des contributions techniques et d'ingénierie essentielles pour permettre à McLaren de remporter cinq de ses douze championnats du monde pilotes et trois de ses huit titres constructeurs. Il a été le principal responsable de la définition et du développement des voitures de F1 de McLaren lors des cinq dernières saisons. »

Les dirigeants de McLaren se félicitent également du processus de ressources humaines mis en place, qui vise à faire la promotion des talents en interne plutôt que d'aller faire un recrutement en externe, comme Mercedes a pu le faire depuis deux saisons : « En vérité, même s'il s'agit d'une évolution naturelle dans la carrière déjà très réussie de Tim, le fait que notre décision de lui offrir notre direction technique ait été si évidente pour Jonathan Neale et moi démontrent deux choses : le plan de succession robuste et logique qui définit la structure de notre personnel en ingénierie senior au sein de Vodafone McLaren Mercedes ainsi que l'engagement que nous avons de développer nos employés, sur de nombreuses années, leur permettant de développer leur talent et leur expertise dans un environnement collaboratif et collégial. C'est une bonne chose et cela vaut le coup. »

Quant à Paddy Lowe, il va aller jusqu'au bout de son contrat, qui s'achève au 31 décembre 2013, dans un "autre rôle", ce qui signifie qu'il va rapidement être écarté des développements qui vont débuter pour 2014. Néanmoins, sa destination n'est pas encore certaine. De fortes rumeurs le poussent à Brackley chez Mercedes mais Ross Brawn a réaffirmé récemment qu'il était fermement aux commandes de l'écurie tandis que Lewis Hamilton déclarait également qu'il ne voyait pas son ancien directeur technique le rejoindre.

Une autre solution pourrait donc être Williams, où Toto Wolff avait tenté de le faire venir avant de partir prendre la direction de Mercedes Motorsport. L'écurie de Grove pourrait donc choisir de faire venir un ingénieur très expérimenté, qui pourrait être tenté de franchir la dernière marche, en devant directeur d'écurie.

Avec la participation de www.Racingbusiness.fr


McLaren, Transferts Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.