> > > > Australie - Course : Synthèse des stratégies

Australie - Course : Synthèse des stratégies

Fan-F1.com vous propose de découvrir, sous forme graphique, les stratégies employées par chacun pendant le Grand Prix d'Australie 2013 qui a vu la victoire de Kimi Räikkönen (Lotus) devant Fernando Alonso (Ferrari) et Sebastian Vettel (Red Bull).

© LAT - Qui a le mieux tiré parti de la stratégie pneumatique ?© LAT - Qui a le mieux tiré parti de la stratégie pneumatique ?

Kimi Räikkönen (Lotus) a remporté le Grand Prix d’Australie 2013, grâce à une stratégie en deux arrêts, après s’être élancé en pneus Super Tendres P Zero Rouges et avoir complété deux relais avec le mélange Medium P Zero Blanc. Une stratégie pneumatique qui lui a offert un avantage décisif sur ses concurrents, le reste du top 6 ayant opté pour une tactique à trois arrêts.

Seuls quatre pilotes ont pris le départ en pneus mediums : Adrian Sutil (Force India), Daniel Ricciardo (Toro Rosso), Sergio Perez (McLaren) et Pastor Maldonado (Williams).

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport : « Nous avons pris la décision volontairement audacieuse de venir ici avec les pneus supertendres pour mettre du piment et de l’action. Nous pensons avoir fait du très bon travail sur ce point, avec une variété de stratégies en deux ou trois arrêts comme attendu et sept leaders différents. Kimi Räikkönen et Lotus ont parfaitement compris les pneumatiques, faisant fonctionner une stratégie à deux arrêts, là où de nombreux rivaux n’y sont pas parvenus. Il s’agit d’une belle démonstration de gestion des pneumatiques. Bien qu’ils aient souvent été séparés en course, Räikkönen et Lotus se disputaient la victoire face à Fernando Alonso et Ferrari (sur une stratégie « sprint » à trois arrêts) durant la seconde moitié de course. Observer ces différentes approches se dévoiler à la fin représenta une importante partie de l’intrigue stratégique, menant à un final spectaculaire et la présence de trois champions du monde très méritants sur le podium. Il convient également de remarquer que Räikkönen a signé le meilleur tour en course dans le 56ème passage, soit l’avant-dernier tour, en pneus mediums qui avaient 22 tours de vie. Nous sommes heureux des performances et de la durabilité des deux mélanges, particulièrement parce que les températures étaient très faibles, générant du graining. Les conditions du weekend prochain, en Malaisie, seront très différentes » !

Les meilleurs temps de la journée par composé :
- Super Tendre : Bianchi en 1:30.544 devant Sutil en 1:30.710 et Ricciardo en 1:30.881
- Medium : Räikkönen en 1:29.274 devant Vergne en 1:29.498 et Alonso en 1:29.560

Plus long relais en course :
- Super Tendres : 14 tours par Rosberg (Mercedes)
- Mediums : 30 tours par Gutiérrez (Sauber)

Baromètre vérité : La stratégie gagnante en deux arrêts anticipée par Pirelli s’est avérée correcte. Nous avions prédit des premiers arrêts en Super Tendres pour passer en Medium au tour 14, puis un second arrêt pour les Mediums au tour 36. Räikkönen a suivi cette tactique à la lettre, s’arrêtant en premier lieu au 9ème passage et faisant durer son second relais jusqu’au 34ème tour.

[A partir du communiqué officiel publié par Pirelli]

Afin d'avoir une meilleure lecture de ce graphique, vous pouvez utiliser notre synthèse des arrêts aux stands ainsi que le tour par tour de la FIA en cliquant ici.


Bilan, Melbourne et Pirelli Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




10 réactions sur cet article Donnez votre avis
Adelin
Adelin :
Aucune voiture ne s'est fait avoir par la dégradation subite des pneus !!! C'est génial, ça annonce une chouette saison et pas de plainte de la part de pilotes.
On pourrait juste dire Sutil qui a finit avec les SuperTendres qui n'ont pas fort tenu
Il y a 77 mois
Chopper
Chopper :
D'après ce 1er GP les Mercedes ont de ne plus avoir de problème de surchauffe des pneus !?
Il y a 77 mois
alexy
alexy :
Pouvait-on voir la stratégie normalement gagnante de Pirelli avant la course et où svp ?
Il y a 77 mois
Adelin
Il y a 77 mois
alexy
alexy :
Ok merci !
Il y a 77 mois
fransf1
fransf1 :
Sans sa stratégie à deux arrêts, Raïkkönnen aurait terminé deuxième. La réussite tient-elle à la Lotus ou au pilote. Grosjean n'a pu en faire pareil.

Dans les teams de tête, seuls les Force India et la Sauber ont réussis à gérer une course en 2 arrêts. Je suis curieux de voir comment cela va évoluer durant la saison.
Il y a 77 mois
Aldra
Aldra :
D'après les propos de Boullier, ca tient de la voiture.

Grosjean aurait eu des difficultés avec ses pneus car avec le trafic, il a du plus tapper dedans d'où un passage sur 3 arrêts.

On verra si ca se confirme en Malaysie.
Il y a 77 mois
johndo
johndo :
Je pense qu il ya eu une part de chance aussi pour raiko qui n' a bouchonner derriere personne apres tres bonne strategie de lotus bravo a eux par contre plus difficile de suivre la strategie pour grosjean qui est paralysé au depart il pense plus a pas embrocher les autres donc il perd 3 places quand raiko en gagne
Il y a 77 mois
patricck
patricck :
Ne pas croire que cela sous-entende quoi que soit pour les prochaines courses
Il y a 77 mois
Aifaim
Aifaim :
Je présume que le meilleur temps de Bianchi en super tendres a été réalisé en fin de course, réservoir allégé.
Pirelli est "gonflé" puisque sur la vidéo il estime les intermédiaires à 36 à 40 tours et les Super tendres à 16 à 20 tours ! Alors, leur satisfecit ...
Il y a 77 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.