> > > > Vendredi : La Ferrari F138 confirme son potentiel

Vendredi : La Ferrari F138 confirme son potentiel

Pour beaucoup, Ferrari était l'équipe qui disposait de la meilleure monoplace dimanche dernier à Melbourne. Mais la piste de l'Albert Park est atypique et il n'y avait pas lieu de s'enflammer au sein de la Scuderia. Toutefois, après cette première journée d'essais à Sepang, Fernando Alonso affiche une belle confiance. Tout comme Felipe Massa d'ailleurs. Les bonnes impressions hivernales se confirment pour les rouges.

© V.Guignet/Fan-F1 - Ferrari optimiste pour la suite© V.Guignet/Fan-F1 - Ferrari optimiste pour la suite

Fernando Alonso – 4ème et 4ème :
« La voiture a bien fonctionné dans toutes les conditions aujourd'hui et c'est une très bonne nouvelle pour nous. Ce circuit est plus représentatif que celui de Melbourne pour évaluer les performances d'une voiture et il était donc important de comprendre ici si le sentiment positif des essais hivernaux n'était pas qu'une illusion. Sur mon tour avec les pneus médiums je n'avais pas le bon équilibre autrement j'aurais pu améliorer comme je l'ai fait avec les gommes dures et j'aurais alors probablement pu me placer dans les deux premiers. Maintenant nous devons voir comme se passera la journée de demain, durant laquelle il pourrait pleuvoir à n'importe quel moment et sur une piste où la dégradation des pneus est bien plus importante qu'en Australie. Avec de nombreux passages aux stands, une voiture qui fonctionne mieux en course qu'en qualification pourrait être un avantage. Cependant demain nous essayerons de faire notre maximum pour obtenir une place sur la première ligne parce que comme souvent le départ, la stratégie et les pneus seront la clé d'un bon résultat. »

Felipe Massa – 7ème et 3ème :
« Dans l'ensemble ce fut une bonne journée même si la pluie est arrivée à la fin de la deuxième séance et nous a coûté un temps précieux. La voiture se comportait bien dans les deux séances et concernant les pneus apportés par Pirelli, je me sens plus à l'aise avec les médiums que nous utilisions déjà en Australie. Nous avons maintenant une longue soirée pour travailler et comprendre le comportement réel des gommes parce que c'est clairement ce qui peut faire la différence et nous rendre plus compétitifs pour les qualifications et la course. »


Bilan, Sepang et Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Si Alonso ne bluffe pas, il fera Q3 en tendres avec grosse attaque ... Si le départ de la course se fait sur le sec, ses pneus n'iront pas loin. Massa la joue plus modeste en laissant planer un zeste d'inquiétude sur ses sensations en fonction des pneus utilisés.
Il y a 77 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.