> > > > Samedi : Journée compliquée pour Lotus

Samedi : Journée compliquée pour Lotus

Assez peu à son aise lors d'une séance de qualifications perturbée par la pluie, l'écurie Lotus a dû faire face à une pénalité infligée à Kimi Raikkonen qui fait reculer le Finlandais de trois places sur la grille, mais aussi à une erreur stratégique qui a coincé Romain Grosjean en Q2.

© LAT - Lotus et Räikkönen auront du pain sur la planche lors du Grand Prix© LAT - Lotus et Räikkönen auront du pain sur la planche lors du Grand Prix

Kimi Raikkonen – 5ème et 7ème [10ème sur la grille] :
« Nous n’étions pas assez rapides en intermédiaires, donc je ne pense pas que nous pouvions trouver plus de temps sur le mouillé aujourd’hui. Bien sur, je voulais plus, mais c’est comme ça et j’espère que nous ferons bien dimanche. C’est évidemment décevant de perdre trois places sur la grille, mais nous verrons ce qu’il se passe en course. Je n’ai aucune idée du temps qu’il fera, mais ce sera le même pour tout le monde. »

Romain Grosjean – 14ème et 11ème :
« La voiture était mieux aujourd’hui, c’est sûr, et nous semblions bien après la troisième séance d’essais libres. Nous aurions facilement dû avoir les deux voitures dans le top 10, mais malheureusement, le ciel s’est couvert juste au mauvais moment pour moi. Mon premier relais en Q2 était avec des pneus usés et quand je suis rentré pour en mettre des neufs, il a commencé à pleuvoir, donc au moins ils sont restés neufs. C’est dommage mais il y a une longue course à venir pour nous demain et maintenant nous avons des trains de pneus frais supplémentaires dans nos poches, donc j’espère que nous pourrons bien les utiliser. »


Bilan, et Sepang Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Entre privilégier l'un et délaisser l'autre, il y a une marge que Lotus aurait tort de franchir : Grosjean a montré l'an passé qu'il pouvait faire du bon travail et ses podiums en témoignent. Je constate que pour ces qualifications, c'est le stand qui est fautif. Après la mésaventure de Raïkkonen, un Grosjean en 3e ligne aurait suppléé le recul de Kimi. Finalement, ce sera peut-être un mal pour un bien !
Il y a 79 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.