> > > > Dimanche : Une 13ème place qui ravit Bianchi et Marussia

Dimanche : Une 13ème place qui ravit Bianchi et Marussia

Auteurs de piètres départs, les pilotes Marussia ont vu leur début de course se compliquer. Mais si Jules Bianchi est parvenu à renverser la situation, terminant même à la 13ème place du Grand Prix, Max Chilton n'y est pas parvenu. Le pilote britannique n'a pas réussi à passer les deux Caterham et il termine finalement à la 16ème place.

© Marussia - Jules Bianchi a su tirer son épingle du jeu en Malaisie© Marussia - Jules Bianchi a su tirer son épingle du jeu en Malaisie

Jules Bianchi - 13ème :
« Bien évidemment, je suis ravi de terminer 13ème aujourd'hui, après avoir été 15ème pour ma première course le week-end dernier. J'espère que cette dynamique va continuer ! Cela n'a pas été une journée facile car nous nous sommes rendus la vie compliquée en ne prenant pas un bon départ et en ne réalisant pas un bon premier tour et cela a vraiment eu un impact sur la première partie de ma course. Les temps au tour étaient vraiment bons sur la fin du premier relais mais j'étais coincé derrière la Caterham et incapable de faire plus. Après 18 tours et quelques, j'ai pu me mettre en position pour doubler et à partir de là, j'étais très content de ma progression. C'était agréable d'avoir gardé Maldonado derrière et de maintenir un écart pendant si longtemps. Cela montre que nous avons une voiture pour lutter face à eux à l'avenir. Il y a plusieurs choses à apprendre et améliorer après aujourd'hui et après ce week-end dans l'ensemble, mais nous avons fait des progrès depuis Melbourne et nous avons besoin de continuer. Un grand merci à l'équipe pour tous ses efforts et ceux qui vont venir entre maintenant et la Chine. »

Max Chilton - 16ème :
« Je suis légèrement déçu aujourd'hui parce qu'il semble que les éléments aient été contre nous. Tout d'abord, le départ ne s'est pas très bien passé et j'ai perdu beaucoup de temps dans le premier tour. Ce problème et le fait d'être coincé derrière les Caterham ont vraiment défini ma course, ce qui est difficile parce que vous savez que la période des drapeaux bleus va arriver bien plus tôt en course. La performance de la voiture est là tout comme mon rythme, mais il y a du travail à faire pour tout mettre ensemble et maximiser chaque partie de la course, notamment la gestion des drapeaux bleus. Je suis sûr qu'en se concentrant là-dessus, nous pourrons revenir encore plus forts en Chine. L'équipe a fait du bon travail ce week-end car cela n'a pas été toujours facile. »


Bilan, Sepang et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




6 réactions sur cet article Donnez votre avis
elegies
elegies :
Mais quelle course de Jules Bianchi ! Mais quelle talent, Monsieur Bouiller Pensait a Lui ! Il a un fort talent, il faut qu'il continue comme ça, et il aura un baquet dans un top team, pourquoi pas dans 2 ans chez Ferrari ? Massa prends une retraite bien mérité.
Il y a 79 mois
maranella
maranella :
très belle course de Bianchi avec une voiture de seconde zone.
on va attendre encore quelques courses mais ses débuts sont prométeurs.
Il y a 79 mois
Aifaim
Aifaim :
Bianchi mérite ce concert de louanges ! S'il confirme ses bonnes dispositions, c'est tout simplement son avenir en Formule 1 dans une bonne équipe qu'il va assurer. La Marussia a progressé, reste à savoir de quelle marge elle dispose pour s'accrocher au train des Williams et autres Toro Rosso. Quant à Max Chilton, laissons à ce garçon au parcours honnête sans plus en GP2 le temps d'apprendre.
Il y a 79 mois
F1info
F1info :
Je suis fan. Ce Jules est exceptionnel, très rapide, sérieux et visiblement bon metteur au point!
Il va être courtise! Todt a raison quand il dit que c est une chance pour Mariussia.
Il y a 79 mois
elegies
elegies :
@ Aifaim

On est d'accord sur le fait que Max Chilton doit apprendre a bien piloter la F1, mais Jules lui met quand même 1 seconde de mieux (même si Jules a l'avantage d'avoir roulé sur la Force India les Vendredi ce qui n'ai pas négligeable).


On a attendus longtemps d'avoir des pilotes Français en F1, mais on ne peut pas être déçus !
On peut même rêver de voir JEV chez Red Bull (Webber doit avoir dans les dents ce qu'a fait Vettel), et un jour Bianchi chez les rouges !

Je sais je suis un rêveur mais si ça se fait ça serait magnifique !
Il y a 79 mois
Aifaim
Aifaim :
elegies@, pardonnez à un vieux d'être pudique dans l'expression de son enthousiasme pour l'un, généreux envers la prestation actuelle du second et prudent quand il s'agit de ne pas présumer de l'avenir. Quant à la présence des Français en F1, j'ai connu l'après Trintignant et la disette des années Soixante, le renouveau grâce à Matra et Elf, la pléthore, la gloire avec Prost puis la lente mais inexorable descente aux enfers... C'est dire si je goûte, moi aussi modestement, la volupté de l'instant présent, sans modération mais avec réserve.
Il y a 79 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.