> > > > Chine - Essais Libres 1 : Rosberg chez lui à Shanghai

Chine - Essais Libres 1 : Rosberg chez lui à Shanghai

Sur une piste sale, c'est Nico Rosberg qui s'est rappelé au bon souvenir du peuple chinois en signant le meilleur temps de la première séance d'essais libres du week-end. Le vainqueur du Grand Prix, en 2012, a devancé Lewis Hamilton et Mark Webber. Les Lotus, plus en retrait, n'ont pas encore montré leur plein potentiel.

© Mercedes - Rosberg n'oublie pas et s'échine à réussir© Mercedes - Rosberg n'oublie pas et s'échine à réussir

Ferrari vient à peine de terminer sa photo de famille, Sebastian Vettel plaisante avec Helmut Marko… Les stands fourmillent déjà à Shanghai à quelques minutes du début des premiers essais libres du Grand Prix de Chine 2013, sous un temps plutôt clément (19°C dans l’air, 26°C sur la piste).

La piste est ouverte et, comme souvent, c’est une Toro Rosso qui s’élance en premier avec Daniel Ricciardo. Il est à signaler que, chez Caterham, c’est le régional de l’étape, Qing Hua Ma, qui est au volant en lieu et place de Charles Pic. Jean-Eric Vergne indique, après son tour d’installation, que la piste est « très sale ». Ferrari, quant à elle, teste déjà les nouveautés et tient à valider, notamment, l’aileron avant avec le liquide pour connaitre les flux aérodynamiques.

Après 10 minutes, tous les pilotes ont effectué leur tour d’installation, mais aucun n’a encore signé de temps. Tous ? Non. Un pilote résiste encore à l’envahisseur : il s’agit de Lewis Hamilton qui se trouve justement en bout de ligne des stands. Le Britannique effectue une procédure de départ et prend à son tour la piste avant de regagner les puits. L’agitation, en piste, ne devrait pas augmenter avant la fin de la première demi-heure.

Après une demi-heure, Esteban Gutierrez est le premier pilote à signer un tour chronométré en 1:43.097, en pneus mediums (blancs) sur une piste qui a effectivement l’air très poussiéreuse. Jenson Button améliore ce temps, lui aussi en mediums, avec 1,3 seconde de marge. Les deux hommes s’échangent d’ailleurs le leadership à chacun de leurs tours, avant que Paul di Resta ne vienne se mêler à la lutte. Button, dans son premier tour avec DRS, signe 1:38.262 et reprend logiquement – et relativement durablement – le haut de la feuille des temps, devant les deux Williams, qui sont de sortie sous les yeux de Claire Williams. Les Force India reprennent l’avantage sur les voitures de Grove.

Après quarante minutes, Button mène devant Di Resta, Sutil, Bottas et Maldonado. Kimi Raikkonen est le premier pilote de pointe à s’élancer : il signe les meilleurs temps dans les premier et second secteurs, mais ne réussit pas à passer Button en raison d’un dernier tronçon plus lent. Sutil, en revanche, parvient à faire mieux que le pilote McLaren : il signe 1:38.125. Felipe Massa échoue à quelques centièmes de l’Allemand, tandis que Raikkonen commet une erreur et part en tête à queue. Il peut faire demi-tour et reprendre le sens de la marche.

Après cinquante minutes, Sutil précède Massa, Webber, Button et Alonso. Le Brésilien en profite pour améliorer et passer, pour trois centièmes, devant la Force India. Sebastian Vettel, quant à lui, se classe en troisième position provisoire, à moins d’un dixième de la Ferrari. Nico Rosberg, le tenant du titre à Shanghai, signe 1:37.872 et prend donc les commandes de cette séance, avant que Webber n’améliore à son tour pour deux dixièmes. Hamilton part à la faute en bout de la longue ligne droite, il tire tout droit avant de tranquillement reprendre la piste. Quelques instants plus tard, les deux Mercedes prennent les devants, Rosberg en tête, en 1:36.904.

Après une heure, le top 5 est Rosberg, Hamilton, Webber, Vettel et Alonso. Les Mercedes sont toujours en piste pour améliorer leurs temps – ce qu’ils ne manquent pas de faire, confortant ainsi leurs positions –, tout comme Romain Grosjean qui stagne en neuvième place. Petit tour dans les graviers pour la Sauber de Gutierrez ; il reprend la piste sans trop de problèmes. Les pilotes en sont maintenant à la phase des longs relais, ce qui ne devrait pas permettre une amélioration des temps.

A vingt minutes du terme, Rosberg est leader devant Hamilton, Webber, Vettel et Alonso. Chez Lotus, Ferrari et chez Force India, du travail est effectué sur le fond plat de la voiture. En piste, ce sont des relais avec de l’essence qui sont réalisés, tous en pneus mediums. La piste semble encore un peu verte pour que soient utilisés les gommes tendres (jaunes).

A dix minutes du drapeau à damier, Rosberg est toujours en haut de la feuille des temps devant Hamilton, Webber, Vettel et Alonso. Dans le stand Mercedes, Toto Wolff et Niki Lauda sont en discussion. Signe de confiance ? Chez Mercedes, les pneus tendres sont prêts à moins de cinq minutes de la fin de la séance, même s’il parait délicat qu’ils puissent être utilisés alors que les pilotes sont toujours sur le tracé chinois. Gutierrez effectue un dernier passage trop large en bout de ligne droite des stands.

La séance s’achève donc sur ce meilleur temps de Nico Rosberg devant Lewis Hamilton. Les deux Mercedes précèdent les deux Red Bull de Mark Webber et Sebastian Vettel. Les Lotus sont plus en retrait. En rentrant dans les puits, Sergio Pérez part à la faute dans le bac à graviers dans lequel Lewis Hamilton s'était planté en 2007 durant la course : le Mexicain est rentré bien trop vite dans la voie des stands.

Résultats des Essais Libres 1 du Grand Prix de Chine 2013 :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team1:36.717
21
2
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team1:37.171+0.454
20
3
WebberInfiniti Red Bull Racing1:37.658+0.941
21
4
VettelInfiniti Red Bull Racing1:37.942+1.225
20
5
AlonsoScuderia Ferrari1:37.965+1.248
17
6
ButtonVodafone McLaren Mercedes1:38.069+1.352
24
7
MassaScuderia Ferrari1:38.095+1.378
14
8
SutilSahara Force India F1 Team1:38.125+1.408
21
9
GrosjeanLotus F1 Team1:38.398+1.681
17
10
di RestaSahara Force India F1 Team1:38.561+1.844
15
11
RaikkonenLotus F1 Team1:38.790+2.073
16
12
VergneScuderia Toro Rosso1:39.057+2.340
19
13
MaldonadoWilliams F1 Team1:39.158+2.441
22
14
HulkenbergSauber F1 Team1:39.180+2.463
21
15
RicciardoScuderia Toro Rosso1:39.336+2.619
19
16
PerezVodafone McLaren Mercedes1:39.360+2.643
20
17
BottasWilliams F1 Team1:39.392+2.675
21
18
GutierrezSauber F1 Team1:40.032+3.315
22
19
BianchiMarussia F1 Team1:41.966+5.249
16
20
ChiltonMarussia F1 Team1:42.056+5.339
18
21
Van der GardeCaterham F1 Team1:42.083+5.366
21
22
MaCaterham F1 Team1:43.545+6.828
20


Photos Grand Prix de Chine - Les photos du vendredi

Photo 130001chi-1024.jpg
Photo 130002chi-1024.jpg
Photo 130003chi-1024.jpg
Photo 130004chi-1024.jpg
Photo 130005chi-1024.jpg
Photo 130006chi-1024.jpg
Photo 130007chi-1024.jpg
Photo jm1312ap519-1024.jpg
 


Essais Libres, Grand Prix et Shanghai Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
sigisbee
sigisbee :
A propos du Grand Prix de Shanghai, les a-cotes sont aussi remarquables car en plus de la presence de pilotes francais pour la premiere fois il y a un groupe francais VOODOO qui assure le concert dans l'enceinte du circuit le samedi 13.
Il y a 78 mois
Adelin
Adelin :
Remplacer Pic au lieu de VDG chez Caterham !!!
Honteux, de remplacer le meilleur pilote
Bizarre

Surtout que Hua ne dut pas très performant
Il y a 78 mois
Aifaim
Aifaim :
Adelin@, effectivement, c'est surprenant mais peut-être pas illogique. 1° VDG a besoin de rouler puisqu'il découvre la F1 2° La Caterham est, en ce début de saison, la moins bonne voiture du plateau, donc, cette séance en moins n'est pas si préjudiciable que cela 3° Il faut bien faire un geste envers l'enfant du pays (et ses sous ...) 4° Ce dernier a peut-être eu un rôle d'essais qui ne nécessitait pas un haut niveau de performance 5° On verra la suite mais je crois Pic apte à combler ce "handicap" en une seule séance.
Il y a 78 mois
Aifaim
Aifaim :
Je vais suivre de près le nombre de tours effectués par chaque pilote en seconde séance d'essais libres. Si ceux qui ont moins tourné ce matin réitèrent cette économie en 2e séance, il faudra voir si cela n'a pas une incidence sur le récurrent problème de la gestion des pneumatiques. Trois équipes ont moins roulé que les autres : Ferrari, Lotus et, à un niveau moindre, Marussia. D'autre part, hors les 24 (!) tours de Button, l'écart de kilométrage entre les pilotes de chaque team varie très peu. Et puis, il y avait aussi une piste "sale" à nettoyer avant de tirer des enseignements vraiment pertinents de l'adéquation de chaque voiture à ce circuit. Bref, une séance qui n'a, a priori, pas apporté grand chose.
Il y a 78 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.