> > > > Webber exclu de la séance de qualification à Shanghai

Webber exclu de la séance de qualification à Shanghai

Mark Webber a été exclu de la séance de qualification du Grand Prix de Chine par les commissaires de la FIA. Le pilote australien qui s'était qualifié 14ème a été victime d'une panne d'essence et a été sanctionné en conséquence. Il s'élancera donc en fond de grille demain pour la course.

© Getty - Webber partira en fond de grille à Shanghai© Getty - Webber partira en fond de grille à Shanghai

Mark Webber avait dû s'arrêter dans un refuge au bout de la longue ligne droite du circuit international de Shanghai en Q2 suite à une panne d'essence. Il était confortablement installé dans le top 10 avant ce problème et il était redescendu en 14ème position à la fin de Q2, ce qui signifiait l'élimination.

Mais le problème rencontré par le pilote Red Bull a été investigué par les commissaires de la FIA qui ont décidé de le sanctionner, il partira donc depuis la dernière place sur la grille demain - à moins qu'il ne choisisse de partir des stands pour en profiter pour changer quelque peu les réglages de sa monoplace.

« La voiture numéro deux n'est pas rentrée aux stands par ses propres moyens et n'a pas été ne mesure de fournir l'échantillon d'essence comme requis. L'équipe a admis qu'elle n'avait pas mis suffisamment d'essence dans la voiture. Comme défini dans le rapport du délégué technique, seulement 150 ml d'essence étaient à bord ce qui était insuffisant pour fournir un échantillon d'un litre et ramener la voiture aux stands par ses propres moyens, » précise le communiqué des commissaires.

Ce n'est pas la première fois que Red Bull rencontre ce problème, la dernière fois, c'est Sebastian Vettel qui avait été exclu de la séance de qualification, c'était à Abu Dhabi la saison passée.


Pénalité, Webber et Shanghai Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




53 réactions sur cet article Donnez votre avis
maranella
maranella :
bravo renault !!!
Il y a 80 mois
Sid
Sid :
Je dirai plutôt "bravo RedBull!!!" : encore une erreur à l'insu de leur plein gré...
Il doit y avoir une tempête dans le casque de Mark Webber en ce moment : je me demande s'il va tenir jusqu'à la fin de la saison, entre les accrocs avec Vettel et le staff RB, les problèmes techniques à répétition, et maintenant les pannes d'essence en Q2...
Il y a 80 mois
Quentin
Quentin :
Bonne nouvelle pour lui il pourra régler sa voiture éviter la masse du 1er virage et faire une belle remontée.
Il y a 80 mois
Angie
Angie :
Red Bull fait le coup de la panne à Webber !! : "Mark , on a les meilleurs ingénieurs du monde mais désolé on a encore du mal à calculer les quantités d'essence "....
"Quoi ? tu penses qu'on voudrait pas que tu sois tout prêt de ton coéquipier, celui que t'aimerais foutre dans le mur, du moins lui montrer que toi aussi t'as des 'corones' ? "Avantager Vettel nous? Tu es parano, c'est pas comme si on l'avait déjà laissé te dépasser alors qu'on t'avait dit de ralentir."
Il y a 80 mois
Fab007
Fab007 :
C'est vrai que ce problème n'est pas arrivé à Vettel l'an passé... Je pense qu'il faut arrêter de voir du complot n'importe où.
Il y a 80 mois
Angie
Angie :
@ Fab007 :
C'est histoire d'en rire, c'est sûr qu'il serait étonnant qu'une écurie sabote son propre pilote, c'est juste que cette panne tombe à un moment particulier.
Il y a 80 mois
Dino
Dino :
On peut être suspicieux, mais on peut aussi estimer qu'il s'agit d'une erreur. Après tout, c'est bien arrivé à Lewis Hamilton deux fois alors que son équipe lui voulait du bien.

Etant données les performances de la RB9 ce week-end, on peut facilement imaginer que Red Bull et Webber ont cherché à rouler le plus léger possible pour assurer la qualification en Q3 avec un seul et unique relais pour économiser des pneus.
Il y a 80 mois
maranella
maranella :
aucun complot juste une erreur des super ingés renault....
Il y a 80 mois
youri
youri :
Pour Webber , c'est une panne de pression d'essence, mais je pense que malheur est bon car il va pouvoir partir avec des pneus durs neufs contrairement à Vettel avec les mêmes mais usés et surtout ceux qui sont devant avec ces pneus mous des vrais chewing-gum qui ne feront au mieux que 2 tours. La course n'est gagnée pour personne, je dirai même que les 2 premières lignes vont souffrir avec 150kg d'essence
Vraiment , c'est une honte pour la F1 d'avoir ces pneus PIRELLi mous.
Il y a 80 mois
youri
youri :
En tout cas, je ne suis pas prêt d'acheter des pneus de marque PIRELLI , pire que les pneus de marques exotiques : Indonésien /inde / Chine .
Je comprends mieux la raison pour laquelle, Pirelli refuse la conccurence de Michelin.....
Il y a 80 mois
Dino
Dino :
@youri
En partant 14ème, Webber aurait quand même eu le choix des pneumatiques, donc on ne peut pas vraiment dire que malheur est bon. C'est une perte sèche de 8 places.
Quant à Vettel, je crois que les pilotes doivent s'élancer avec les pneus avec lesquels ils ont réalisé un temps en Q3, or Vettel n'a pas réalisé de temps : "At the start of the race each car which took part in Q3 must be fitted with the tyres with
which the driver set his grid time."

Vettel pourra donc partir avec des pneus neufs, ce qui n'est pas le cas de Button qui est passé par la ligne de chronométrages
Il y a 80 mois
milano
milano :
Moi jai des pneus Pirelli sur ma voiture j'arrive a tenir un relais de 2 ans avec au moins mdrrr
Il y a 80 mois
AlfredTruck
AlfredTruck :
Sérieusement je me demande quand meme pourquoi ils ont Choisis Pirelli comme manufacturiers unique leurs pneus sont a chiers certains ne tiennent qu'un tour , si ca continue les courses se disputeront avec 10 arrets aux stands...
Il y a 80 mois
youri
youri :
@ Dino
Tu as absolument raison sur Vettel, j'y ai pas pensé. Autrement dit, la course n'est pas perdue pour lui car si son équipe gère bien il pourra marquer des points intéressants en attendant Barcelone.
En tout cas ceux de devant avec 150 kg de poids en plus vont souffrir au bout de 2 tours. Dommage car le resultat de la course est conditionné uniquement par les pneus ....
Il y a 80 mois
arkansis
arkansis :
Le problème n'est pas Pirelli mais l'instance dirigeante de la F1 qui a exigé ces pneus à dégradation rapide.
Pirelli sait faire des pneus aussi solide que des briques comme le fut les Bridgestone si on leur demandait.
Tant que l'on cherche à prévaloir le spectacle et la tactique à la performance pure, on aura le même pitoyable spectacle avec des pilotes obligés d'évoluer en permanence sur la réserve, que ce soit avec des pneus signés Pirelli ou de n'importe quelle autre manufacturier.
Il y a 80 mois
AlfredTruck
AlfredTruck :
Oui c'est vrai mais du courses les courses sont moins spectactulaire en terme de dépassements puisque tout le monde est sur la réserve alors je comprend vraiment pas pourquoi les instances font cela
Il y a 80 mois
youri
youri :
@ arkansis

Oui mais 2 équipes ne veulent rien changer: Ferrari et Lotus ... ils trouvent leurs avantages.
Il y a 80 mois
Jacky Ratzenberger
Jacky Ratzenberger :
RBR championne du monde, fait une erreur que Marrussia ou Catheram ne fait pas. C'est quand même bien curieux. En plus il se sont bien trompé quand même. 150 ml, c'est pas bcp... Je ne sais pas s'il y a complot, mais après l'affaire de malaysie, c'est bien mal calculé pour montrer l'égalité de traitement. Car on peut se demander pourquoi les deux ne sont pas partis avec la même quantité d'essence.

@Dino
Certes Button a fait 1 temps (donc 3 tours dans les pneus) mais il a fait un tour en 2 min, je suis pas sûr que les pneus soient rodés. Et Vettel a-t-il pris part à la Q3 en sortant 2 fois, même si pas de temps. Si c'est le cas il devra prendre les pneus utilisé (2 tours) avec un plat sur l'avant visiblement. Pour une course à 3 arrêt ca fait un set de pneu de moins en tout cas qui n'est pas bon.
Il y a 80 mois
Dino
Dino :
Rappelons nous quand même qu'on tenait plus ou moins les mêmes discussions l'an dernier et qu'en fin de saison, on était à la limite de trouver que Pirelli était petit bras.

Nous ne sommes qu'au troisième Grand Prix et les écuries vont cerner les pneus comme elles ont cernés les gommes de 2012. C'est vrai qu'aujourd'hui Pirelli est sans doute allé un peu trop loin mais comme le dit arkansis, Pirelli sait faire d'excellents pneus. N'oublions quand même pas que lors des salons, les voitures les plus sportives sont généralement chaussés de Pirelli.

D'ailleurs, il faut aussi considérer qu'avec les pneus que Pirelli développe pour la F1, ils savent mieux que n'importe quel autre manufacturier ce qu'il faut faire ou ne pas faire contre la dégradation des pneus, justement parce qu'ils sont obligés de faire des pneus qui se dégradent et ça, c'est presque plus difficile que de faire un pneu performant.

Aujourd'hui, plus que Pirelli et les institutions, ce sont les équipes qu'il faut mettre devant leur responsabilité. Aujourd'hui, Pirelli doit développer des pneus avec une voiture qui ne colle même plus à la réglementation actuelle, en partie parce que les écuries refusent toute autre solution. Red Bull a quasiment reproché à Pirelli d'avantager Lotus en utilisant la Renault R30, mais ils n'ont pas contribué à trouver une autre solution.
Les écuries se sont aussi tiré une balle dans le pied en ne s'accordant pas pour faire une séance commune lors des essais jeunes, ce qui aurait été l'occasion de tester les nouveaux pneus dès le mois de novembre. Avant, les essais jeunes pilotes servaient aussi à découvrir les futurs pneus et en 2012, les écuries ont décidé de faire circuits à part et pour des raisons d'équité, Pirelli n'a pas pu leur proposer les nouveaux pneus.

Aujourd'hui, on se retrouve devant ce non-sens qui est que les écuries conçoivent une monoplace sans rien connaître, ou presque, des pneus, alors que l'on connait tous l'importance qu'ont les pneumatiques en Formule 1, à la fois en termes de grip mais aussi d'aérodynamique.

Les problèmes que les équipes rencontrent avec les pneus est en partie le résultat d'un mode de fonctionnement de la Formule 1 avec une FIA qui est devenue bien trop passive et où les écuries ont sans doute trop leur mot à dire sauf qu'elles sont bien incapables de concilier leurs intérêts propres et les intérêts de la F1.
Il y a 80 mois
maranella
maranella :
pression d essence car plus de carburant....cqfd
Il y a 80 mois
Dino
Dino :
@Jacky Ratzenberger

A ma connaissance, le règlement stipule simplement que les pilotes ayant participé à Q3 devront partir avec les pneus utiliser pour établir leur temps de qualification, or, s'il n'y a pas de temps, même si tu as fait 15 tours, il n'y a réglementairement rien qui t'empêches de mettre les pneus de ton choix. Après, si tu as l'article ou une source fiable pour appuyer ton propos, je suis preneur.

Quant à Button, je n'ai pas dit qu'il est moins bien loti que Vettel. J'ai simplement dit que, comme il a réalisé un temps, il devra utiliser ses pneus de qualifications. Après, effectivement, avec un tour en plus de deux minutes, ce n'est pas ce qui a usé ses gommes et il pourrait même en tirer un petit avantage avec des pneus légèrement rodés.

Concernant Webber, tu noteras que ce type de mésaventure n'arrive qu'aux écuries de pointe : McLaren et Red Bull, déjà l'an passé, avec Vettel. La raison en est simple : ces écuries sont tout le temps à la limite. Les écuries de pointe cherchent à gagner des centièmes voir des millièmes de seconde, là où les écuries de fond de peloton cherchent à gagner des dixièmes de seconde par poignées.

Quant à l'égalité de traitement, il faut quand même rappeler que, ce qu'on appelle "une équipe" est en fait "deux équipes". Vettel et Webber partagent des informations mais après chacun fait ses choix avec ses ingénieurs. Heureusement que l'équipe n'est pas là pour imposer une quantité de carburant identique à chacun parce que tout le monde sait, et normalement toi plus que d'autres, puisque tu aimes la simulation auto, que le pilotage, les réglages et tout ce type de chose influe sur la consommation de carburant.

D'ailleurs, avant de remettre en cause la probité ou le professionnalisme de Red Bull, il faut aussi rappeler que ce problème peut être dû à une erreur d'estimation, mais ça peut aussi être dû à un problème technique. On a vu par les passé, à l'époque des ravitaillements, des pilotes devoir repasser aux stands parce que la machine avait dysfonctionné et n'avait pas délivré la quantité de carburant indiquée.

Je pense qu'il y a une grande partie de fantasme chez certains tout simplement parce qu'au regard des évènements, ont est plus ou moins prêt à croire à une théorie de complot. On passe juste à côté de la question fondamentale : vous croyez vraiment qu'une équipe irait jusqu'à volontairement sacrifier son pilote, en s'exposant volontairement à une exclusion des qualifications et un départ en fond de grille, juste pour favoriser son coéquipier. Sincèrement, croyez-moi, en expert de la manipulation et de la fourberie, je crois qu'il y a beaucoup plus fin comme procédé. Ceux qui pensent qu'il y a "complot" c'est tout simplement parce qu'ils veulent y croire, que d'un côté, ça les réconforte.

Je trouve d'ailleurs estomaquant qu'on reproche à Red Bull de vouloir favoriser Vettel alors qu'il y a quand même trois semaines, ils lui ont demandé de renoncer à la victoire. Encore une fois, je ne connais pas beaucoup d'écuries qui demanderaient ça à leur triple champion du monde. Il faudrait donc que la direction souffre de gros problèmes mentaux ou d'une profonde bêtise pour demander à Vettel de ne pas disputer la victoire à Webber un Grand Prix pour, le Grand Prix suivant, torpiller Mark Webber.

Soyons sérieux.
Il y a 80 mois
Aifaim
Aifaim :
Dino@, Tout à fait d'accord sur l'analyse et Pirelli n'a pas à changer ses gommes pour cette année : Le sujet d'examen est le même pour tous les candidats. Par contre, il est possible de moduler le choix dans la gamme des pneus pour chaque circuit en décalant d'un cran vers les plus durs.
Jacky Ratzenberger@, chaque voiture dispose de son ingénieur d'exploitation et je pense que c'est lui qui décide de la quantité de carburant à mettre dans celle dont il a la charge. Donc, il est possible que les deux RB ne soient pas parties avec la même quantité de carburant. Cela dit, Horner estime le manque à 3 kg, c'est du ... lourd ! Je ne crois pas au complot, par contre, ce calcul plus que limite est peut-être un dommage collatéral de "l'incident" malaysien et d'une volonté de trop bien faire pour que Webber fasse mieux que Vettel en qualification.
Il y a 80 mois
Dino
Dino :
@Aifaim
Je pense en effet que Pirelli va être plus "conservateur" pour ses prochaines allocations de pneumatiques même s'il ne faut pas s'attendre à des changements de structures ou de gommes à strictement parler, d'abord faute d'unanimité des équipes et surtout ça prend du temps de recherche et de fabrication.

Concernant Red Bull, je te rejoins. Red Bull a décidé d'assumer la dissension au sein de son équipe et donc sans doute de laisser davantage de liberté/responsabilité au pilote et à son équipe d'exploitation. Si on ajouter à cela que Mark Webber a changé d'ingénieur de piste cette année, une erreur de calcul ou de "stratégie" serait donc compréhensible.
Il y a 80 mois
maranella
maranella :
@pour rappel@ on est en formule 1 ....Alors les erreurs grossières de manque de carburant n'ont pas lieu d'etre....Cela ne s'appelle sùrement pas une erreur de stratégie ou autre bétise ; cela s'appelle une erreur de débutant ou d'ingénieur mal réveillé de sa soirée de la veille.
Il y a 80 mois
Gusgus
Gusgus :
@maranella

Sauf que d'où vous êtes, vous ne savez pas si c'est une erreur de calcul d'un ingénieur, une erreur du mécanicien qui a programmé la pompe à essence ou une défaillance de la pompe elle-même. C'est un peu agaçant de vous voir systématiquement attaquer les ingénieurs sans que vous n'ayez la moindre bille en main pour le faire.
Il y a 80 mois
franck
franck :
@maranella

Tu as raison
Il y a 80 mois
maranella
maranella :
en italien on dit : " ho fatto un marone" on peut toujours dire que c'est la pompe qui a eu une défaillance mais je connais très bien ce genre d'incident et comme le coupable ne veut que rarement se dénoncer Magnetti Marelli est souvent impliqué à tord....maintenant bien sur je peux me tromper mais...
autre exemple l'alternateur moteur renault l'année dernière..... on a accusé Magnetti Marelli et .....
Il y a 80 mois
chris
chris :
je vais juste rejoindre @Dino sur le fait que les équipes ont refuser de faire des essais "en groupe" pour les essais jeunes et que maintenant certaines pleurent. Mais si ils travaillaient autant sur les pneus qu'ils sent plaignent ils verraient qu'ils ne sont pas aussi complexes a comprendre, exemple: on entend rarement LOTUS se plaindre de la dégradation, et comme par magie, ils arrivent à les faire fonctionner convenablement.

Voila c?était juste pour dire arrêter de dire que PIRELLI ne sait pas faire de pneus alors que se que l'on entend le moins travaillent le plus dessus sans chouiner
Il y a 80 mois
Aifaim
Aifaim :
Gusgus@, Horner a déclaré qu'il manquait 3 kg d'essence dans le réservoir (cf : la course vue des stands), ce qui exonère la responsabilité mécanique de la pompe à essence. Pour preuve, Il ne restait pas plus de 150 ml de carburant, dont elle a pompé quasiment tout le contenu du réservoir. Les deux seules options possibles restent l'erreur de calcul (défaillance humaine) ou une alimentation mal réglée (défaillance électronique). Mais je doute de cette dernière car le problème se serait révélé dès la Q1.
Il y a 80 mois
Gusgus
Gusgus :
@maranella

... et quoi ? A un moment, il va falloir soit nous donner vos infos et d'om vous les tenez, soit arrêter de vous faire passer pour quelqu'un qui en sait plus que les autres.

@Aifaim

Je me suis mal exprimé, je parlais de la pompe qui est utilisée dans les stands pour remplir le réservoir, et pas celle embarquée dans la voiture qui alimente le moteur ;)
Il y a 80 mois
chris
chris :
je crois que sa a été déjà dit mais comme les équipes de pointes sont obligées d'être a la limite partout pour gagner ne serait-ce que 2 centièmes, le facteur erreur humaine + le facteur défaillance d'un outil ( ou dans le cas présent une pompe a essence) sont beaucoup plus grands et augmente aussi les chances qu'une telle mésaventure arrive.

et aussi se n'est pas la première fois que sa arrive et je pense que tous le monde sera d'accord avec moi se n'est pas non plus la dernière.
Il y a 80 mois
Aifaim
Aifaim :
Maranella@, n'ayant aucune connaissance technique, j'essaie néanmoins de comprendre où sont les risques d'erreur ... 1° une mauvaise appréciation de ce qui restait dans le réservoir après Q1 2° un réglage d'alimentation trop "généreux" 3° une volonté trop pointue de mettre juste la quantité nécessaire pour grappiller (poids) les derniers millièmes (mais, sachant qu'il doit, réglementairement, rester un litre, l'erreur est tout de même ici assez énorme 4° comme le suggère votre ami (sic !) Gusgus@, une défaillance du distributeur de carburant. 5° une défaillance du capteur de la jauge d'essence (qui renvoie au n°1. Y en a-t-il d'autres ?
Il y a 80 mois
milano
milano :
Vu que c'est des qualif , ils ont surement du lui mettre le minimum et il a trop consommé durant son tour de chauffe ,
ou bien le moteur a consommé plus qu'ils ne le pensé (ce qui métonne ) mais soyons fou .

Ou alors Vettel a percé le réservoir de Webber juste avant de s?élance ( la plus plausible )
Il y a 80 mois
Jacky Ratzenberger
Jacky Ratzenberger :
@aifam
Je ne crois pas non plus au complot, c'est comme tu dit un contre coup de l'affaire de malaysie. Peut etre que l'équipe de Webber et Webber ont voulu jouer au plus malin, tout simplement. Cela conforte aussi mon idée, que la guerre est dans l'équipe comme il y a 3 ans entre lorenzo et rossi où un "mur" avait été édifié entre les deux équipes.

@Dino
Ton papier est très logique effectivement. Il y a plein de raisons qui peuvent expliquer l'erreur. N?empêche que dans l'ambiance qui règne dans l'équipe il est peu probable que nous ayons la vraie raison, tant pour l'équipe, je crois, il est important de ne pas faire trop de vagues et montrer sa désunion.
Il y a 80 mois
Adelin
Adelin :
Sanction logique !!
Il y a 80 mois
maranella
maranella :
@Aifam@ j'en ai une autre ....une erreur de communicatgion entre un ingénieur (qui calcule le chiffre à mettre dans le réservoir) et un mécanicien..(qui rempli le réservoir).

par exemple on dit 10 kg et le mecano comprend 8 kg ...
Chez Ferrari il y a eu une erreur ainsi entre sessanta (60) et settanta (70) ;après avoir commis cette erreur une fois via radio une procedure a été instaurée et ils ont ecrit sur un post it (par exemple ) les quantités à mettre dans le réservoir.
ceci pour parler du sujet précis de la quantité de carburant à embarquer.

ps: pour info il n'y a pas de jauge d'essence sur une formule 1.
Il y a 80 mois
franck
franck :
@Gusgus

"... et quoi ? A un moment, il va falloir soit nous donner vos infos et d'om vous les tenez, soit arrêter de vous faire passer pour quelqu'un qui en sait plus que les autres."
Gusgus si tu ne crois pas aux informations de maranella , tu ne reponds pas , il n'est pas obligé de répondre à tes questions : OU? le pourquoi du comment?
Il y a 80 mois
BrasilerinhoCH
BrasilerinhoCH :
Je suis la F1 depuis 35 ans, et ai surtout apprécié l'épopée des Senna, Prost, Mansell, Schumacher entre autres. Mais bon, ce côté énigmatique du pneumatique commence à me gonfler! quelle tristesse de suivre un pareil Q3 !! pour les gens qui paient "très cher" sur le circuit, les télé-spectateurs et les pauvres commentateurs qui ne savent plus comment meubler....
Enfin, j'arrête de râler et me réjouis d'avance d'une course palpitante....
Il y a 80 mois
maranella
maranella :
@franck@ effectivement

@mllano@ pour la bonne blague vue la structure d'un réservoir de F1, il faut ètre bien motivé pour le percer....kevlar caoutchouc ....normallement à l'épreuve des balles mais bon soyons fous :-)
Il y a 80 mois
Carlito
Carlito :
Je dirai simplement que ce système de qualif est franchement chiant à mort... filez leur des pneus qualif et 1 heure de pleine bourre et on en reverra du spectacle...

Moi j'avantagerais celui qui fait le meilleur temps le plus tôt: on enleve des 1/100 en fonction du moment ou a été fait le meilleur temps par rapport à la séance... marre d'attendre 15min par séance que les voitures s'élancent et juste pour un tour...
Il y a 80 mois
BrasilerinhoCH
BrasilerinhoCH :
@carlito ! 100% d'accord ! chiant !
Il y a 80 mois
Gusgus
Gusgus :
@franck @maranella

"Sois d'accord ou tais-toi" est un drôle de principe, d'autant plus sur un site qui prône la discussion et le débat... Si ça vous cause des pépins (dédicace à maranella) d'être contredit ou questionné, faut arrêter de poster.
Il y a 80 mois
Aifaim
Aifaim :
Maranella@, quel est le système pour connaître exactement la quantité de carburant contenue dans le réservoir parce que je suppose que l'équipe tient compte de ce qui reste après Q1 pour Q2 et Q2 pour Q3 ? Pour l'erreur des années 60, je me souviens des 24 heures du Mans 1960 avec deux abandons dès la première heure sur panne d'essence, la rescapée (Gendebien - Frère) remportant la course ... est-ce cet incident ou un autre ? En F1, à l'époque, la grande maladie des Ferrari, c'était la rupture des câbles d'accélérateur.
Il y a 80 mois
franck
franck :
@Gusgus
Je renvoie votre question. Vous mettez en doute l'affirmation de maranella. Soit ! vous vous rendez compte si tout le monde est comme vous qui ne fait que demander "le pourquoi du comment"? ou le "comment du pourquoi"à chaque fois que le contenu du post ne vous convient pas.
Il y a 80 mois
maranella
maranella :
@Aifaim@le jeudi soir avant les essais libres le reservoir est vide . O sec
on utilise une balance ou le reservoir est suspendu sur 3 cellules de pesées (comme un pèse personne en plus précis) .
pour cela on leve le museau de la voiture et on vide le reservoir
le vendredi matin l ingénieur chassis dit on met 60 kg par exemple.
et après le calculateur de la voiture sait au mg près ce qui a été injecté....là il n y a pratiquement pas d erreur
tous les matins la voiture est vidée et aussi juste avant les qualifs.
Pour Webber ils ont fait une erreur quand ils ont mis le carburant car il lui manquait 2kg puisqu'il lui manquait un demi tour .
la conso c est plus ou moins 3kg au tour.
on parle en kg pas en litres

j'espère que cela est assez clair :-)
Il y a 80 mois
maranella
maranella :
@franck@ +1 :-)
Il y a 80 mois
RS
RS :
Demain debout 8h00 les gars départ 9h!!! Soyez levés et que le meilleur gagne... J'espère ce sera une voiture rouge quand même...
Il y a 80 mois
Gusgus
Gusgus :
@franck

Je m'en rends compte d'autant plus que vous faites exactement cela avec moi : je ne peux plus publier un commentaire sans que vous m'interpelliez vous-même (l'arroseur arrosé, en quelque sorte ?). En postant, je m'expose à ça, donc je n'ai aucun problème avec ça : ça s'appelle une discussion, un débat, et c'est la raison d'être de cet espace de commentaires.

J'ai exprimé mes doutes, je ne crois pas qu'il y ait quoi que ce soit qui me l'interdise. Je ne fais pas ça pour emm*rder le monde, je n'ai pas l'intention de troller si c'est là votre conviction à mon égard. Dans ce cas précis, j'essaye de trouver des réponses à des questions que je me pose sur maranella depuis que je la lis. Je l'ai vue plusieurs fois faire ce genre de commentaires, et ça m'intrigue. Voilà tout.

maranella ne me répondra certainement pas, c'est son droit le plus strict et je respecte ce droit. Et à vrai dire, je la comprends. Maintenant, je ne crois pas que mon intervention ait coûté grand chose à qui que ce soit. Si réellement ça vous dérange que j'use de ma propre liberté d'expression, j'en suis désolé, mais vous allez devoir vous y faire. Des modérateurs sont là pour décider de ce qui peut être posté et ce qui ne le peut pas. Pas vous.

(Alerte : "page de réquisition" détectée :D)
Il y a 80 mois
Aifaim
Aifaim :
Merci, Maranella@... Si j'ai bien compris, il n'y a pas d'ajout de carburant entre Q1, Q2 et Q3. Donc Webber, en Q2 était "allégé" de 15 kg (2 + 1 règlement FIA + 3x4 tours en Q3) par rapport à Vettel et probablement aux autres concurrents ... Comment expliquer son chrono médiocre dans ces conditions ?
Il y a 80 mois
Dino
Dino :
@Aifaim
A ma connaissance, les équipes peuvent rajouter ou retirer du carburant à n'importe quel moment. La seule obligation qui leur est faite, c'est de rentrer la voiture au box pour effectuer cette procédure. Si vous pratiquez l'anglais, l'article 29 du règlement sportif 2013 vous permettra de voir qu'il n'y a qu'en course que le ravitaillement en essence est interdit : www.statsf1.com/reglement/sportif.pdf

@Franck
Libre à vous de croire Maranella, mais libre aussi à Gusgus ou à quiconque de douter de ses affirmations. Vous n'avez pas plus de raison de croire Maranella que Gusgus et donc aucun droit d'interdire ou de reprocher à qui que ce soit de demander à Maranella quelles sont ces sources.
Je ne saurais que vous inviter à découvrir la philosophie cartésienne qui invite tout à chacun à douter. Douter, c'est l'essence même du savoir et il faut savoir remettre en cause ce que vous lisez, surtout quand vous ne connaissez pas la personne qui tient ses propos.

Personnellement, par l'expérience, j'ai tendance à me fier à Gusgus et à douter des déclarations de Maranella qui est souvent dans l'affirmation mais rarement dans la démonstration, or, quand on sait vraiment, on démontre, preuves à l'appui. Gusgus ne dit pas que Maranella a tort, mais demande simplement qu'il ou elle démontre davantage ce qu'il ou elle avance.

Une société bien informée commence par des lecteurs qui ne se contentent pas de prendre l'information pour acquise, mais qui la vérifie et la questionne.
Il y a 80 mois
maranella
maranella :
@alfaim@ on touche effectivement à la quantité de carburant entre les différentes scéances de qualifications et c'est ce qui explique les temps en Q3 qui décident de la position de la ligne sur la grille de départ.
toutes ces manipulations se font selon le règlement FIA .
@Dino@ effectivement un droit de réflexion par rapport à ce que l'on lit s'impose surtout quand on connait les journalistes de métier, d'un jour ou les fans qui visitent les paddocks ou les hotels où logent les équipes et essayent d'extirper de vrai /fausses informations
Il y a 80 mois
Aifaim
Aifaim :
Dino@ et Maranella@, si je croise vos explications, c'est-à-dire la possibilité de remettre du carburant entre les sessions de qualifications et la procédure plutôt empirique (et fiable) mais surtout trop longue pour le temps imparti entre les trois qualifications, il n'est pas possible à l'écurie de connaître l'exacte quantité de carburant dans le réservoir tant en Q2 qu'en Q3. Quant on sait les dixièmes de seconde que coûtent quelques centaines de gramme sur un tour, très franchement, je ne comprends pas qu'un système électronique quelconque n'est pas installé pour transmettre l'information précise. Dans le même ordre d'idée, comment un ingénieur peut dire à un pilote, en course, de réduire son régime moteur pour cause de surconsommation. Finalement, à ma grande honte (assumée), je crois que je n'ai pas tout compris.
Il y a 80 mois
maranella
maranella :
@alfaim@ mon explication était sans doute mal formulée et donc j'essaye d'etre plus claire..

avant la Q1 la voiture est totalement vidée de son carburant. on y met le carburant décidé en pesant la quantité mise. a la fin de Q1 , pour la Q2 on sait la quantité restant dans le reservoir et on peut soit rajouter du carburant soit en enlever selon les essaies que l'on veut faire dans la limite de se qualifier en Q3 évidemment .
Avant la Q3 on met le carburant désiré pour le positionnement sur la grille.
A tout moment on sait exactement la quantité de carburant dans le réservoir.
Toutes ces manipulations bien sur doivent ètre faites dans le respect du règlement FIA.
Il y a 80 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.