> > > > Suivez le Grand Prix de Chine 2013 en direct

Suivez le Grand Prix de Chine 2013 en direct

Dimanche, à partir de 8h50, retrouvez la rédaction de Fan-F1.com pour vivre en direct textuel le Grand Prix de Chine 2013, au départ duquel Lewis Hamilton (Mercedes) sera en pole position devant Kimi Räikkönen (Lotus) et Fernando Alonso (Ferrari).

© Mercedes - Lewis Hamilton s'élance depuis la pole position à Shanghai© Mercedes - Lewis Hamilton s'élance depuis la pole position à Shanghai

« Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance, » dit le proverbe chinois. Sur la grille de départ du Grand Prix de Chine 2013, la plupart des pilotes auront en effet pleinement conscience que la course pourrait leur réserver son lot de surprises et donc que sans une stratégie en béton armé et une gestion des pneus intelligente, leur position sur la grille de départ pourrait s'évanouir aussi vite qu'un mirage en plein désert.

Après avoir réalisé sa première pole position pour Mercedes, Lewis Hamilton se faisait ainsi parmi les plus sages au soir des qualifications en ne mettant pas la charrue avant les bœufs. En effet, au volant d'une Lotus E21 qui a déjà su exploiter ses qualités dans la gestion des gommes pour l'emporter - en Australie -, Kimi Räikkönen sera en bonne position pour prétendre à la victoire, tout comme Fernando Alonso. Qualifié en troisième position, le limier espagnol espérera sans doute lui aussi pouvoir capitaliser sur les qualités intrinsèques de la F138 pour conquérir ses premiers lauriers de la saison.

S'ils devront évidemment se méfier de Nico Rosberg ou bien encore de Felipe Massa, les trois champions du monde à l'avant-garde du peloton devront garder un œil sur leurs homologues, Jenson Button (8ème) et Sebastian Vettel (9ème), qui bénéficieront probablement, en début de course, d'un avantage pneumatique. En effet, le premier s'est qualifié à un rythme de sénateur avec les pneus les plus durs proposés par Pirelli ce week-end tandis que le second a préféré abdiquer face au chrono pour avoir le choix de ses armes au départ.

Tout cela, la Formule 1 étant désormais diffusée, en France, sur une chaîne payante, la rédaction de Motorsinside.com vous propose de le vivre en direct texte interactif. Nous vous invitons donc à suivre ce Grand Prix de Chine 2013, à partir de 8h50. N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions et à nous poser vos questions tout au long de la séance, même si nous ne pourrons malheureusement pas toutes les publier.

N.B. : Motorsinside.com ne diffusera pas et ne communiquera pas de liens pour visionner la séance en streaming.

Grand Prix de Chine 2013 - La course


logo fan f1







14/04/2013 - Grand Prix de Chine 2013 - La course


Direct
Temps forts
0
08:49
Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur Fan-F1.com pour vivre avec nous ce Grand Prix de Chine de Formule 1.
08:53
Les conditions météorologiques sont sèches et ensoleillées. Il fait 27°C dans l'air et la température de piste devrait atteindre les 40°C.
08:55
A signaler qu'après avoir été exclu des qualifications et renvoyé en fond de grille, Mark Webber (Red Bull) s'élancera finalement des stands, ce qui lui permet de revoir ses réglages pour en adopter des spécifiques à la course.
08:57
Pour mémoire, deux zones DRS seront à disposition des pilotes, la première dans la longue ligne droite, la seconde dans la ligne de départ/arrivée.
08:58
Sur la grille, Hamilton, Räikkönen, Alonso, Rosberg, Massa, Grosjean et Ricciardo s'élanceront, dans cet ordre, avec leurs pneus de qualifications : des tendres usagés.
08:59
Jenson Button et Sebastian Vettel s'élanceront en pneus médiums, les plus durs proposés par Pirelli. Pour le Britannique, il s'agit des pneus utilisés en pneus qualification donc légèrement rodés.
09:00
A noter qu'au-delà du Top 10, Sutil, Maldonado, Gutiérrez, Bianchi, Chilton, Pic, Van der Garde et Webber s'élanceront en pneus tendres.
09:01
Les pilotes s'élancent pour le tour de chauffe.
Aifaim : Pourvu que le départ se passe sans accrochage et safety-car !
09:03
Mark Webber se positionne à la sortie de la voie des stands alors que ses petits camarades se calent sur la grille !
09:04
Et c'est parti avec un bon départ des pilotes Ferrari qui sautent la Lotus de Kimi Räikkönen.
09:05
Lewis Hamilton conserve la tête devant Fernando Alonso et Felipe Massa. Suivent Räikkönen, Rosberg, Grosjean, Ricciardo, Button et Vettel. Webber est toujours en queue du peloton.
09:06
On demande à Mark Webber de rentrer aux stands alors que à la sortie de l'épingle, les deux Force India s'accrochent, l'une passant dans l'herbe poussée par l'autre.
09:06
Mark Webber abandonne les pneus Tendres pour monter des Médiums. Il fera sans doute toute la course avec.
09:07
Felipe Massa se montre dans les rétroviseurs de Fernando Alonso au freinage de l'épingle, dans le tour 2.
09:08
3ème tour : le DRS est désormais activable.
09:09
Mark Webber est le pilote le plus rapide en piste actuellement : l'Australien a des pneus frais et le champ libre.
09:09
Dans la ligne droite, tous les pilotes utilisent le DRS, ce qui le rend inefficace.
09:10
Alonso profite du DRS dans la ligne droite des stands pour se rapprocher de la Mercedes d'Hamilton.
Aifaim : Webber aura du mal à courir tout le grand prix avec deux trains de pneus durs. Donc il fera encore deux arrêts.
09:11
Tour 5 : Fernando Alonso prend la tête grâce au DRS et Felipe Massa en profite pour s'emparer de la deuxième place. Hamilton, 3ème.
09:12
Derrière, Sebastian Vettel a dépassé Jenson Button, mais a perdu une place au profit de Nico Hulkenberg. Pour sa part, Romain Grosjean a pris le dessus sur Nico Rosberg.
09:13
L'Allemand est en grande délicatesse, dépassé par Hulkenberg et Vettel.
09:14
Lewis Hamilton s'arrête aux stands pour chausser les pneus durs tandis qu'Adrian Sutil rentre aux stands avec l'aileron arrière de sa Force India cassé. Début d'incendie maîtrisé par les mécaniciens. La voiture de l'Allemand a été percuté au freinage par la Sauber d'Esteban Gutiérrez, en perdition au freinage.
09:15
Tour 6 : Alonso et Räikkönen s'arrêtent pour chausser les pneus tendres. Le Finlandais ressort juste devant Mark Webber.
mouette : qui peut me dire sur qu elle chaine est le grand prix merci
09:16
@mouette : En France, il s'agit de Canal+. Il vous faut être abonné et c'est la chaîne n°4.
09:16
Nico Rosberg a sombré : il pointe au 15ème rang.
09:17
Felipe Massa rentre à son tour aux stands. Mauvaise opération pour le Brésilien qui ressort derrière Alonso et Hamilton. Le Britannique est d'ailleurs l'homme le plus rapide en piste.
09:18
Nico Hulkenberg est le leader provisoire de la course devant Vettel, Button, Pérez, Di Resta, et Vergne qui ne se sont pas arrêtés.
09:19
Alonso dépasse Jean-Eric Vergne tandis que Felipe Massa bute sur Mark Webber. Le Pauliste est virtuellement 5ème derrière Alonso, Hamilton, Räikkönen et Webber.
09:19
A l'exception de Pastor Maldonado, tous les pilotes sont en pneus Médiums.
09:20
Au 9ème tour, Felipe Massa dépasse Mark Webber dans la zone DRS, à l'épingle.
09:22
L'accident entre Esteban Gutiérrez et Adrian Sutil sera investigué après la course. Le Mexicain pourrait écoper d'une pénalité sur la grille de départ à Bahreïn.
09:22
Valtteri Bottas et Jean-Eric Vergne sont quant à eux sous investigation pour un supposé dépassement sous drapeau jaune.
fifi70 : peut on voir le grand preix sur internet merci
09:24
@fifi70 : Canal+ propose un lecteur web mais il faut être abonné. Pour le reste, vous trouverez sans doute votre bonheur parmi les différents sites de streaming, mais nous ne communiquerons aucun lien.
09:25
Alonso, Hamilton et Räikkönen commencent à remonter sur les pilotes qui ne se sont pas arrêtés. L'écart entre Nico Hulkenberg, leader, et Fernando Alonso, 6ème, est actuellement de 9 secondes.
09:25
Le pilote Ferrari dépasse Paul di Resta pour le gain de la 5ème place, au début du 13ème tour.
09:27
Sergio Pérez tente de se défendre devant Fernando Alonso, mais l'Espagnol a raison de son rival de chez Mercedes. Hamilton confie à la radio : "Fernando est très rapide !"
marie911 : Il manque le classement tour après tour pour que ce soit plus clair Merci pour le reste
09:28
@marie911 : Le site officiel de la Formule 1 vous propose un excellent live timing avec lequel nous ne sommes pas en mesure de rivaliser : http://www.formula1.com/live_timing/
09:29
Tour 15 : Hulkenberg et Vettel s'arrêtent aux stands. Red Bull est plus efficace et permet à l'Allemand de ressortir devant son compatriote.
09:30
Quelques secondes plus loin, Mark Webber et Jean-Eric Vergne s'accrochent. L'aileron avant de la Red Bull est amputé de certains éléments. Webber indique que la voiture ne se comporte pas trop mal mais l'équipe préfère le faire rentrer.
09:32
Au même endroit, au tour suivant, c'est Kimi Räikkönen qui s'accroche avec Sergio Pérez. La Lotus endommage son museau. On se tient prêt chez Lotus, mais seul le bout du nez semble endommagé.
09:32
Autant dire que le Finlandais est furieux dans sa radio.
09:32
Mark Webber est au ralenti en piste. L'Australien boit le calice jusqu'à la lie.
09:34
Le ralenti montre que Sergio Pérez a fermé la porte à Kimi Räikkönen au freinage. La Lotus avait pourtant les roues avant à côté de la roue arrière.
09:35
Problème de roue pour Mark Webber. L'Australien perd d'ailleurs la roue au freinage de l'épingle. Celle-ci traverse la piste sans causer d'incident.
09:35
La FIA est au four et au moulin après ces multiples incidents.
09:36
Le ralenti montre que la roue de Mark Webber aurait pu percuter Sebastian Vettel. De quoi alimenter les théories de complot ?
09:37
En tête de course, Jenson Button ne s'est toujours pas arrêté et devance : Fernando Alonso, Lewis Hamilton, Kimi Räikkönen, Sergio Pérez, Sebastian Vettel, Felipe Massa, Nico Hulkenberh, Romain Grosjean et Daniel Ricciardo.
09:38
Au tour 20, Felipe Massa et Nico Rosberg rentrent aux stands pour chausser les pneus les plus durs. L'Allemand est un loitain 13ème.
09:39
Adrian Sutil (Abandon) : « C'est dommage de ne pas finir la course. Gutiérrez a raté son freinage, il m'a percuté et je n'ai rien pu faire d'autre que d'abandonner. »
09:39
Au tour 21, Fernando Alonso reprend le commandement après avoir dépassé Jenson Button. Avec Pérez, le Britannique est le seul à ne pas s'être arrêté.
09:40
Nico Rosberg s'arrête une nouvelle fois aux stands, son troisième arrêt.
09:41
Lewis Hamilton, à la lutte avec Kimi Räikkönen, rentre à son tour aux stands, suivi par le Finlandais. La hiérarchie ne change pas.
09:42
Il n'y aura pas de pénalité suite à l'incident entre Sergio Pérez et Kimi Räikkönen. Les torts semblaient pourtant être sur Sergio Pérez qui n'avait pas laissé la place au pilote Lotus, pourtant à ses côtés.
09:45
Tour 23 : Nico Rosberg abandonne définitivement son titre à Shanghai. Le pilote Mercedes rentre au box pour abandonner. Peut-être un problème technique pour l'Allemand à moins que l'écurie allemande ait préféré économiser la mécanique pour les prochains Grands Prix alors que les points étaient hors de portée.
09:45
Tour 24 : Alonso et Button s'arrêtent aux stands. Les deux hommes ressortent devant Lewis Hamilton et Räikkönen. Vettel et Hulkenberg sont à nouveau en tête.
09:47
Jenson Button et Romain Grosjean sont cependant placés sous investigation pour utilisation du DRS sous drapeau jaune. L'incident sera enquêté après la course.
09:48
Côté stratégie, les pilotes McLaren tentent clairement une stratégie à deux arrêts.
09:50
Fernando Alonso dépasse Nico Hulkenberg pour le gain de la deuxième place. L'Espagnol est à 3"8 de Sebastian Vettel, avec un arrêt de plus à son tableau d'affichage.
09:52
Jenson Button demande à son équipe s'il doit se défendre face à Lewis Hamilton. On lui confie qu'ils sont sensiblement au même niveau en termes de pneumatiques et qu'il peut donc défendre sa place. Chez Red Bull, on avise Vettel qu'il ne doit pas lutter face à Alonso et de rester concentré sur sa stratégie sans se préoccuper de l'Espagnol.
09:53
Après le tumulte des premiers tours, la course semble avoir regagné en quiétude.
09:54
Tour 29 : Jenson Button ne résiste finalement pas face aux assauts d'Hamilton dans la zone DRS. Le pilote Mercedes peut partir en chasse derrière Hulkenberg pour la 3ème place.
09:55
En tête, Fernando Alonso avorte sa première tentative de dépassement sur Sebastian Vettel, nettement plus lent. L'Espagnol conserve ainsi l'avantage du DRS dans la longue ligne droite, bien qu'il ait dépassé Vettel dès le virage en banking.
09:56
Nico Hulkenberg s'arrête au 30ème tour, permettant à Hamilton de reprendre la 3ème place.
09:57
Classement au 31ème tour : Alonso (2 arrêts), Vettel (1), Hamilton (2), Button (1), Raikkonen (2), , Di Resta (2), Massa (2), Hulkenberg (2), Grosjean (2) et Ricciardo (2).
09:58
En queue de peloton, Charles Pic devance d'une courte tête Jules Bianchi. Les deux Français sont loin devant leurs coéquipiers respectifs.
09:59
Tour 32 : Vettel passe par le stands pour chausser les pneus Médiums. Il ressort en 8ème position, derrière Felipe Massa.
10:00
L'Allemand ne tarde cependant à profiter de la fraîcheur de ses gommes pour dépasser le Brésilien et s'attaquer à Paul di Resta. Les pneus donnent des ailes au triple champion du monde sur ses premiers virages.
10:02
Derrière, Romain Grosjean prend l'ascendant sur Sergio Pérez pour la 8ème place. Mais Daniel Ricciardo joue à saute mouton en dépassant, coup sur coup, Pérez et Grosjean. L'Australien est 8ème. Vergne, son coéquipier, est 10ème.
Aifaim : Tout va se jouer en fin de course entre ceux qui finiront avec leur 4e train (3 arrêts)et ceux qui iront à toute vitesse après un 4e arrêt ...
10:04
Tour 34 : Kimi Räikkönen rentre aux stands. Pas de changement de museau, juste un nouveau train de pneus durs. On préviens Hamilton de la menace pour qu'il attaque afin de rester devant après son propre arrêt.
10:05
La deuxième place semble être l'objectif de Mercedes alors que Fernando Alonso compte 11 secondes d'avance sur Hamilton.
10:07
La bataille entre Button et Vettel se précise. L'Anglais se plaint du trafic qui endommage ses pneumatiques. Le pilote Red Bull dépasse la McLaren dans la longue ligne droite, bien aidé par le DRS.
10:07
Hulkenberg et Massa s'arrêtent au tour 37. Massa repart au coude à coude avec Hulkenberg. C'est l'Allemand qui doit céder face au Brésilien qui gagne ainsi une place à la sortie des stands.
10:08
Nico Rosberg : « J'étais confiant aujourd'hui. Trop de casse sur la voiture durant ses premières courses et j'ai perdu beaucoup de points. »
10:09
Tour 38 : Hamilton repasse par les stands pour chausser les pneus Médiums. L'Anglais ressort derrière Kimi Räikkönen et Daniel Ricciardo !
10:10
La Toro Rosso n'est pas longtemps un "obstacle" pour la Mercedes, bien aidée par le DRS.
10:11
Ricciardo en profite d'ailleurs pour repasser aux stands
10:12
Classement Tour 39 : 1) Alonso ; 2) Vettel (+19") ; 3) Button (+24") ; 4) Raikkonen (+30") ; 5) Hamilton (+31")
10:14
La FIA annonce qu'elle va enquêter après la course sur plusieurs activation du DRS sous drapeau jaune. Les pilotes Red Bull sont notamment concernés.
10:15
Tour 41 : Fernando Alonso passe une dernière fois aux stands. L'Espagnol repart en pneus Médiums et abandonne la tête de course à Sebastian Vettel !
Aifaim : Tous les changements de pneus sont neufs ou certains mettent-ils des "usagés" ?
10:18
@Aifaim : Les pilotes vont privilégier les pneus neufs. Sur cette fin de course, on peut penser que, les écarts étant faits, les pilotes vont privilégier les pneus usagés. Comme après chaque Grand Prix, nous vous proposerons une analyse graphique des arrêts qui vous permettra de bien voir les stratégies de chacun.
10:19
En tête de la course, Fernando Alonso ne tarde pas à reprendre les commandes. Sebastian Vettel n'offre d'ailleurs pas de grande résistance, l'Allemand étant virtuellement en course contre Jenson Button qui n'est qu'à 5" derrière lui.
10:21
Pour l'heure, Jenson Button doit avant tout faire face à la menace constituée par Raikkonen et Hamilton. Le Britannique ne fait cependant pas d'excès de zèle : il sait qu'il ne se bat pas contre les deux hommes.
10:22
Si Raikkonen bénéficie du DRS pour dépasser la McLaren, Hamilton doit quant à lui batailler plus ferme dans le virage en escargot pour saisir son ancien coéquipier à la ré-accélération.
10:23
Côté tricolore, au 46ème tour, Romain Grosjean occupe la 10ème place. Vergne est 13ème tandis que Bianchi et Pic continuent de se livrer bataille pour la 15ème place.
10:23
Chez Lotus, les deux voitures semblent se comporter très différemment. Romain Grosjean se plaint de manquer de train avant sur sa Lotus E21.
10:24
En tête, Alonso aligne les meilleurs tours comme des perles. Andrea Stella, son ingénieur, lui demande de ne pas attaquer. Réponse de l'Espagnol : "Je n'attaque pas !"
10:27
Chez Sauber, Nico Hulkenberg dégringole dans le top 10. L'Allemand est dépassé par Daniel Ricciardo et est dans la ligne de mire de Romain Grosjean.
Aifaim : Y a-t-il des pilotes qui n'ont pas encore mis de tendres ?
10:28
@Aifaim : Si je ne me trompe pas, Jenson Button et Sebastian Vettel doivent chausser les pneus Tendres. Sergio Pérez doit sans doute lui aussi être dans ce cas.
10:29
Chez Mclaren, on accueille d'ailleurs Jenson Button au 50ème tour. Le Britannique devrait être plus véloce que les trois hommes de tête, tout comme Sebastian Vettel.
10:31
D'entrée de jeu, le pilote McLaren réalise le meilleur temps dans le deuxième secteur. Button prend rapidement le dessus sur Felipe Massa pour la gain de la 6ème place. Prochaine victime ? Paul di Resta, à 5 secondes devant.
10:33
Tour 52 : Vettel s'arrête à son tour pour chausser les pneus tendres. Il ressort en 4ème position, devant Paul di Resta. Roquelin, son ingénieur de piste : « OK Sebastian, tu peux attaquer jusqu'à la fin. » L'Allemand compte cependant 12 secondes de retard sur Hamilton/Raikkonen.
10:36
L'Allemand revient à 9" du pilote Mercedes avec 3 tours restants. A ce rythme, Vettel pourrait être dans les échappements d'Hamilton, mais les pneus tendres tiendront-ils ?
10:37
Après avoir dépassé Nico Hulkenberg, Romain Grosjean pointe en 9ème position et se retrouve dans les échappements de Di Resta qui sort tout juste des stands.
10:38
Vettel est à 4"5 d'Hamilton désormais, avec deux tours restants.
10:39
2"8 au dernier pointage.
10:39
On entre dans le dernier tour avec 1"4 de retard pour Vettel alors qu'Hamilton est confronté au trafic.
10:40
Il y a péril chez Mercedes. Vettel aura une opportunité dans la zone DRS.
10:40
Vettel active son DRS. Ça ne suffit pas.
10:41
Hamilton bloque ses roues dans le dernier freinage et enfume Vettel. L'Anglais conserve une courte avance sous le drapeau à damier et signe un deuxième podium consécutif.
10:42
« Fenomenale ! Grande week-end ! Complimenti da tutti noi, da tutti nella squadra ! » Pas besoin de traduction pour comprendre la joie chez Ferrari alors que Fernando Alonso remporte le Grand Prix de Chine.
10:43
Vainqueur, Fernando Alonso devance Kimi Räikkönen et Lewis Hamilton.
10:43
Dans la radio, l'écurie Lotus s'excuse du mauvais départ de Kimi Räikkönen. On en saura plus après la course.
10:44
Stefano Domenicali, directeur de la Scuderia Ferrari : « Je suis très content. Je voudrais voir ça tous les dimanches, mais c'est très difficile. »
10:45
Sebastian Vettel regrettera sans doute sa petite erreur au freinage du virage en banking qui pourrait éventuellement lui avoir couté le podium. L'Allemand termine 4ème devant Button, massa, Ricciardo, Di Resta, Grosjean, Hulkenberg, Pérez, Vergne, Bottas, maldonado, Bianchi, Pic, Chilton, Van der Garde.
10:48
Romain Grosjean, 8ème : « Il faut qu'on comprenne cette inconstance. J'ai fait mon maximum dans la voiture mais c'était loin d'être satisfaisant. On peut faire des changements pour Bahreïn, mais où est le problème : mon style de pilotage, les réglages, le châssis, etc. ! On patine dans la semoule. Aujourd'hui, il fallait trouver le bon compromis, faire le dos rond. »
10:49
Quel contraste avec le podium du Grand Prix de Malaisie sur le podium ! Même Kimi Räikkönen a le sourire.
10:51
Pendant que l'hymne italien retentit, nous vous invitons à élire votre Top 10 du Grand Prix de Chine dont vous retrouverez les résultats dès mercredi, dans l'émission du SAV de la F1 qui sera consacrée à la victoire de Fernando Alonso, mais pas que !
10:51
C'est Piero Ferrari qui reçoit le trophée au nom de la Scuderia Ferrari.
10:53
Eric Boullier, directeur de l'écurie Lotus : « Belle course. Alonso était le plus fort aujourd'hui. On a pas eu un très bon départ et un petit accrochage [avec Kimi]. Le résultat es là, c'est important. Aujourd'hui on aurait presque espérer jouer la gagne mais Alonso était trop fort. Concernant Grosjean, il est pas facile de régler la voiture avec les pneus et c'est peut-être là que Romain avec son équipe avec de la marge. Aujourd'hui, Kimi Raikkonen est un prétendant au titre. »
10:55
Fernando Alonso (Ferrari), Vainqueur : « Les fans sont incroyables tout le week-end. C'est un plaisir de rouler ici et ça a été une course fantastique pour nous aujourd'hui. Pas de problème majeur avec une bonne dégradation. C'est la deuxième course que je termine, une fois deuxième et une fois vainqueur. [...] On attaque toujours un peu mais il nous restait un peu de rythme sous le coude. Les pneus avaient encore du potentiel et on peu le montrer la semaine prochaine. »
10:56
Kimi Raikkonen (Lotus), 2ème : « Ca allait avec les dommages. Nous voulions gagner mais au moment où j'ai voulu dépasser Pérez, il m'a poussé sur le bibreur extérieur et j'ai eu un accident. Ca ne nous a pas trop pénalisé mais ça ne nous a pas non plus aidé. J'ai pu me battre pour la 2ème place, c'est des bons points et j'essaierai de faire mieux. »
10:56
Lewis Hamilton (Mercedes), 3ème : « Je suis très chanceux d'être sur le podium. L'équipe a fait du super travail ce week-end. »
10:57
Fernando Alonso (Ferrari), Vainqueur : « Ce sera très difficile à Bahreïn. Qui sait, qui sera compétitif. Pas de célébration particulière ce soir, mes mécaniciens vont sans doute plus fêter cette victoire que moi. »
10:58
Et en effet, chez Ferrari, c'est champagne !
D2005W : Et que pense Massa de son Grand Prix ?
11:00
@D2005W : Pour cela, il faudra rester fidèle à Fan-F1.com où vous pourrez retrouver les déclarations de tous les pilotes et de leurs chefs d'écurie.
11:05
En attendant, vous pouvez dès à présent retrouver le résumé et le classement complet de ce Grand Prix de Chine, concocté, rien que pour vous, par la rédaction. Merci à vous tous de nous avoir suivi et rendez-vous, le week-end prochain, pour vivre de nouvelles aventures en notre compagnie.

Course, En direct et Shanghai Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.