> > > > Dimanche : Jenson Button qui ménage sa McLaren, voit les points

Dimanche : Jenson Button qui ménage sa McLaren, voit les points

Consciente des limites de sa monoplace, McLaren a opté pour une stratégie à deux arrêts, exigeant de ses pilotes beaucoup de sang froid et de discipline pour qu’elle produise les résultats escomptés. Si Jenson Button a brillamment su préserver ses gommes, Sergio Pérez a quant lui été beaucoup plus à la peine et échoue à la porte des points.

© McLaren - Maître Button nous donne une leçon d'économie© McLaren - Maître Button nous donne une leçon d'économie

Jenson Button - 5ème :
« Je suis très heureux d’avoir terminé à la cinquième place aujourd’hui et l’équipe devrait l’être aussi. La course s’annonçait quoiqu’il arrive compliquée : nous n’étions pas suffisamment rapides pour adopter la même stratégie que les autres, alors nous devions rester plus longtemps en piste que les autres et faire deux arrêts plutôt que trois.

Pour nous, deux arrêts était la manière la plus rapide de terminer la course. Ça signifiait qu’il fallait laisser les autres me dépasser et préserver les gommes. Si nous ne pouvions pas respecter notre objectif de temps, nous aurions ruiné notre course. Je devais donc contrôler la course là où j’aurais dû me battre avec mes rivaux. Ce n’est pas la façon la plus excitante de faire la course, mais nous avons obtenu dix points grâce à ça. Nous savons qu’il nous reste encore beaucoup de travail à faire pour rivaliser aux avant-postes mais nous pouvons retenir beaucoup de choses positives de ce week-end. »

Sergio Perez - 11ème :
« Ce fut une après-midi difficile pour moi. Il y a beaucoup de choses à analyser et à apprendre pour nous. Ce n’était pas mon meilleur week-end en termes de rythme, alors il y a du travail à faire. Félicitation à Jenson qui a fait une course fantastique aujourd’hui. Il a mieux trouvé le rythme et il a vraiment fait fonctionner sa stratégie. Moi, je n’ai pas réussi à trouver mon rythme durant toute la course et je me débattais avec la voiture. J’ai fait un assez bon premier relais et je pensais que nous pouvions obtenir un bon résultat avec la stratégie, mais j’ai ensuite rencontré de la dégradation avec les pneus et ça a compromis notre performance.

Nous n’avons toujours pas la vitesse dans la voiture mais ça reste un week-end riche d’enseignements pour toute l’équipe, nous avons pris des points intéressants et nous abordons la prochaine course avec une idée plus claire de ce que nous pouvons faire. »


Bilan, Shanghai et McLaren Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




9 réactions sur cet article Donnez votre avis
Adelin
Adelin :
Mais quelle course de Button !!
Un arrêt en moins et il arrive +/- à garder la rythme

Il est quand même bon avec une voiture assez médiocre
Il y a 78 mois
Go kimi
Go kimi :
Course très solide de la part de Button , puis gros point a l arrivée . Perez a encore une fois déçu ........
Il y a 78 mois
steph
steph :
Perez met Kimi dehors, je ne comprends pas l'absence de sanction
Il y a 78 mois
Go Kimi
Go Kimi :
C est exact , et non discutable . Il lui a fermer la porte et la tout simplement mis dehors . Perez étais tout simplement frustré et handicapé dans sa propre man?uvre . On sait même pas ce qu il a essayer de faire . Les critiques commencent a pleuvoir sur Perez , faut qu il se ressaisisse fini il perdra son volant .
Il y a 78 mois
Dino
Dino :
On peut quand même se demander ce qu'espère Kimi en dépassant à l'extérieur dans ce virage.

Personnellement, je ne me souviens pas qu'un pilote ait dépassé à l'extérieur à cet endroit, qui est un virage à droite qui se referme fortement et où, donc, la corde est privilégiée.

Je pense que cet incident est un fait de course. Sergio Pérez anticipe une man?uvre à l'intérieur de Kimi en se rabattant à l'extérieur et Kimi choisit l'extérieur.
Il y a 78 mois
Aifaim
Aifaim :
Perez déclare ne pas avoir vu Raïkkonen dans ses rétros. Une excuse dont je ne me permettrais pas de douter mais qui revient très souvent dans les déclarations des pilotes pris dans un accrochage. Je propose donc de supprimer les rétroviseurs et de les remplacer par un petit écran qui relaierait les images d'une caméra grand angle tournée vers l'arrière et balayant toute la largeur de la piste. Je n'invente rien, Audi a expérimenté un système analogue aux 24 heures du Mans 2012 ...
Il y a 78 mois
Ren_Or
Ren_Or :
@Dino : Très peu de pilote ont déjà dépassé dans le virage de l'Eau Rouge à Spa. Raikkonen l'a bien fait l'an dernier sur Schumacher, pourquoi ne pourrait-il pas le faire ici ?

Le prétexte que personne ne l'a fait avant ne devrait pas exister.

La différence avec Spa, l'an dernier, c'est que Schumacher ne voulait pas finir dans le décor. Ici on voit bien que Pérez n'a clairement pas la même expérience que Schumacher...
Il y a 78 mois
Dino
Dino :
@Ren_Or
D'abord, je me permettrais de rendre à Webber, ce qui appartient à Webber : avant Räikkönen, c'est Webber qui avait tenté et réussi un dépassement dans le Raidillon à Spa, en 2011.

Ensuite, le virage n°6 de Shanghai n'a strictement rien à voir avec le Raidillon de l'Eau Rouge. Quitte à faire des comparaisons, autant comparer ce qui est comparable. Le virage 6 est pour ainsi dire une épingle qui nécessite qu'on se déporte à l'extérieur pour arrondir la trajectoire, de sauter à la corde et de ressortir en léchant le vibreur.

Il faut aussi comparer la dangerosité : dans le Raillon, si les roues se touchent, les conséquences sont extrêmement graves. Au virage 6, à Shanghai, les conséquences sont potentiellement beaucoup moins graves. Contrairement au Raidllon, le Virage 6 ne fait pas peur et donc il ne déclenche pas le même instinct de survie et la même sagesse chez les pilotes, qu'ils attaquent ou qu'ils défendent.

Tu me fais un mauvais procès parce que je n'ai jamais dit que Kimi Räikkönen ne devait pas dépasser à l'extérieur. J'ai simplement dit qu'à cet endroit, personne n'a jamais dépassé à l'extérieur et que, par conséquent, Pérez ne pouvait pas se doutait que Kimi passerait à l'extérieur pour le dépasser, surtout en partant de si loin. Pour fermer la porte, encore faut-il que cette porte donne sur quelque chose, or, sincèrement, Kimi Räikkönen tente quelque chose d'assez osé dans ce virage. Je ne lui en fait pas le reproche, mais quand on prend ce type de risque, on doit bien le calculer.

Au même endroit, Vergne a eu un accrochage avec Webber qui, même si l'Australien part de loin, aurait pu être évitable de la part de Vergne en anticipant la manoeuvre qui, pour le coup, était attendue, puisqu'à l'intérieur.

L'attaque est portée par le pilote qui vient de l'arrière et il revient au pilote attaquant de juger de la faisabilité d'une attaque. Pour moi, Kimi prend un gros risque en s'engageant à cet endroit. Si ça passe, il réalise l'un des dépassements de l'année, mais il pouvait se douter qu'à cet endroit-là, il y avait un gros risque que Pérez se rabatte à l'extérieur pour négocier l'épingle. Kimi a autant manqué de jugeote que Pérez.

Tout ce que je dis c'est que Pérez n'a pas laissé la place tout d'abord parce que l'extérieur est la meilleure trajectoire pour négocier le virage et parce qu'en cas de dépassement, l'histoire montre qu'on saute à l'intérieur pour dépasser dans ce virage, pas à l'extérieur. On peut reprocher à Pérez de ne pas avoir anticipé cette manoeuvre, mais on peut aussi reprocher à Kimi Räikkönen de ne pas avoir anticipé le risque de sa manoeuvre.

On n'a en tout cas pas besoin de cet incident de course pour voir que Pérez n'a pas l'expérience de Schumacher. Il faut arrêter de comparer les pilotes à leurs aînés expérimentés. On ne va quand même pas reprocher aux pilotes débutant d'avoir moins d'expérience que leurs aînés. A Spa, Schumacher avait 20 saisons en Formule 1 donc 7 ou 8 à côtoyer Räikkönen. Pérez, lui n'a pas ainsi dire que 2 saisons en Formule 1 dont une seule avec Räikkönen, évitons de le juger sur un pied d'égalité avec Schumacher.
Il y a 78 mois
Aifaim
Aifaim :
Go Kimi@, par rapport à ce que je vous avais écrit avant la course sur l'état de la Mac Laren et de Button, j'espère que, comme je le pressentais, le Britannique a contribué à vous remonter le moral, non ?
Il y a 78 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.