> > > > Ecclestone met la pression sur le circuit d'Interlagos

Ecclestone met la pression sur le circuit d'Interlagos

Bernie Ecclestone est mécontent des infrastructures du circuit d’Interlagos et il l’a fait savoir dans un entretien avec l’agence de presse chinoise Xinhua en marge du dernier Grand Prix de Chine disputé le week-end dernier. Le grand argentier de la Formule 1 dit également qu’il pourrait délocaliser le Grand Prix du Brésil vers un autre circuit dès la saison prochaine.

© McLaren - Le circuit d'Interlagos vieillit mal selon Ecclestone© McLaren - Le circuit d'Interlagos vieillit mal selon Ecclestone

Le circuit d’Interlagos a accueilli pour la première fois la Formule 1 en 1972. Depuis, il a été le cadre de 30 Grands Prix, dont certains depuis quelques années, ont été décisifs dans la course au titre.

Cependant, ses infrastructures ont souvent été pointées du doigt, et plus particulièrement celles qui accueillent le public et les personnalités. Bernie Ecclestone a donné un ultimatum aux responsables locaux concernant l’amélioration des zones commerciales et événementielles, des sanitaires mais aussi des paddocks et de la voie des stands. Selon le Britannique, tout ceci ne serait pas au niveau attendu par la Formule 1 : « La conception du circuit est parmi les meilleures au monde. Mais les installions pour les équipes et les fans sont les pires dans le calendrier. »

Pour illustrer ses propos, Ecclestone prend exemple sur d’autres circuits qui accueillent la discipline : « Nous ne pouvons pas mettre la pression sur d’autres lieux concernant les améliorations lorsque l’ont voit la façon dont se porte Interlagos. Les autres circuits savent comment est Interlagos, et par conséquent, ils nous mettent dans une position difficile. »

En 2012, le circuit pauliste avait pourtant annoncé la construction d’un nouveau paddock pour 2013 mais Bernie Ecclestone se lasse de ne rien voir venir : « Je ne m’attends pas à des changements pour cette année, mais si le circuit n’est pas en état, alors nous n’irons pas à Sao Paulo en 2014. Nous devrions savoir avant, si nous irons à Sao Paulo ou dans une autre ville du Brésil. » Et l’octogénaire d’ajouter : « Nous n’utiliserons même pas ce bon vieil astérisque [utilisé dans les calendriers provisoires] pour indiquer les circuits sous réserve. Je suis fatigué des promesses. On m’a dit que la ville n’accueillerait pas de compétition de football avant le Coupe du monde de 2014 parce que le stade n’est pas prêt. Ce sera pareil pour la Formule 1, ni à Sao Paulo, et qui sait peut-être même plus au Brésil, parce qu’ils n’ont pas de circuit. »

Les candidats ne manquent cependant pas alors que le maire de Rio de Janeiro ne cache pas sa volonté de voir la Formule 1 revenir dans sa ville, sur un circuit construit sur les installations militaires de Deodoro en remplacement du vieux Jacarepaguá, récemment sacrifié sur l’autel des Jeux Olympiques 2016.

La piste présente dans la ville balnéaire de Penha, au sud du pays, ou alors un projet de circuit dessiné par Hermann Tilke à Santa Catarina, pourraient également figurer parmi les potentiels candidats. L’an dernier, Bernie Ecclestone s’était d’ailleurs fendu d’une visite dans cette ville, située dans le sud du pays, non loin de Curitiba : « Je dois confesser que j’ai été impressionné par la volonté qu’ont ses gens à soutenir leur projet. Je crois que si nous leur donnions le feu vert, ils commenceraient la construction tout de suite. » Il faudra cependant, avant cela, se défaire du contrat dont dispose Interlagos pour l’organisation du Grand Prix du Brésil jusqu’à 2015.


Ecclestone, Interlagos Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Adelin
Adelin :
Oh nooon !!
J'adore la machine à laver !
Je ne veux pas qu'elle parte :(
Il y a 83 mois
milano
milano :
D'une tristesse si Il enlève Interlagoss , tellement bon ce circuit , il se passe toujours de belle chose .
Il y a 83 mois
casse-dent
casse-dent :
Pôvre Bernie, déjà qu'il aimait pas Ayrton, voilà qu'il n'aime plus le Brésil...Place au jeunes! Il est temps qu'il parte...
Il y a 83 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.