> > > > Max Chilton s'associe avec Belstaff

Max Chilton s'associe avec Belstaff

Les soutiens financiers autour de Max Chilton s'élargissent encore un peu puisque le pilote britannique devient ambassadeur de la marque de luxe britannique Belstaff.

© Marussia - Max Chilton reçoit le soutien de Belstaff© Marussia - Max Chilton reçoit le soutien de Belstaff

Lorsque Max Chilton a été titularisé par Marussia, la contribution financière de son père Grahame avait été largement commentée et évaluée à douze millions de dollars pour la saison. Une telle contribution lui permet de ne pas céder son volant au pilote réserve de l'écurie, Rodolfo Gonzalez, comme cela va être le cas pour Jules Bianchi lors de la première séance d'essais à Bahrein.

Néanmoins, le pilote tient à maximiser sa valeur marchande de pilote de F1. Pour ce faire, il a signé un partenariat avec l'agence spécialisée Crown Talent & Media Group, qui gère déjà les carrières de footballeurs comme Didier Drogba ou Theo Walcott. Elle travaillera désormais en collaboration avec le family office de son père, Capsicium Grand Prix Ltd, afin de gérer l'ensemble de ses intérêts commerciaux et sportifs.

La première concrétisation de ce nouveau partenariat est la signature d'un contrat d'ambassadeur de la marque Belstaff, qui est spécialisée dans les vêtements pour motards. La concrétisation de cet accord est l'apparition du logo de l'entreprise britannique sur le casque de Max Chilton. Cela ne peut donc que renforcer sa présence au sein d'une écurie qui n'a pas hésité à débarquer un de ses pilotes, Luiz Razia, avant même le début de la saison pour avoir perdu un de ses sponsors.

Avec la participation de www.Racingbusiness.fr


Economie, Sponsoring et




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.