> > > > Dimanche : Alonso et Ferrari soignent leur talon d'Achille

Dimanche : Alonso et Ferrari soignent leur talon d'Achille

Une nouvelle fois, Fernando Alonso s’est qualifié en troisième position, confirmant les progrès de la Scuderia Ferrari dans l’exercice du tour rapide qui constituait jusque-là son talon d’Achille. L’Espagnol devancera sur la grille Felipe Massa qui s’élancera en pneus Durs après avoir profité des pénalités d’Hamilton et de Webber.

© Ferrari - Ferrari sera aux premières loges pour le départ© Ferrari - Ferrari sera aux premières loges pour le départ

Fernando Alonso - 1er et 3ème :
« C’est vraiment une bonne nouvelle que nous ayons une nouvelle fois réussi une bonne qualification, ce qui est notre talon d’Achille. C’est maintenant la troisième fois cette année que nous terminons parmi les trois premiers et, même si généralement le dimanche se passe mieux grâce à notre rythme de course, je suis très content de voir notre potentiel déjà être maximisé le samedi. Les données que nous avons collectées sur les longs relais vendredi indiquent que nous pouvons être optimistes pour une course où nos principaux concurrents seront Vettel sur sa Red Bull et les Lotus qui sont peut-être derrière nous sur la grille mais qui seront malgré tout dans le coup.

A cause des pénalités infligées à Hamilton et Webber, Felipe va partir quatrième : je pense que c’est bien mieux que je sois à côté de mon coéquipier qu’à côté de la Mercedes de Lewis ! Nous ne saurons pas quelle est la meilleure stratégie avant demain et il est impossible de faire des prédictions. Je pense cependant que les meilleurs pneus pour la course seront les pneus Durs et ça pourrait tourner en notre faveur étant donné que nous sommes ceux qui ont été le plus à l’aise avec eux durant le week-end. »

Felipe Massa - 11ème et 6ème [4ème sur la grille] :
« Je suis très heureux du résultat de ces qualifications parce qu’au final, la décision de prendre un risque en Q3, en choisissant une direction différente de celle que nous avions prévu à l’origine, s’est avérée la bonne. Avec les Mediums, je ne me sentais pas en mesure de me battre pour l’une des trois premières places : la voiture avait peu de grip et souffrait beaucoup à l’arrière. Avec les pneus Durs, les chances d’être moins bien classé étaient extrêmement élevées mais j’ai malgré tout choisi de garder les pneus avec lesquels je me sentais le plus à l’aise. Les pénalités pour les deux pilotes devant moi - Hamilton et Webber - font que j’ai progressé à la quatrième place sur la grille, un point de départ qui me permet de me battre avec les leaders. Partir avec les Mediums sera assurément un avantage mais pour faire une bonne course, il sera vital de trouver la bonne stratégie et de s’assurer que tout roule à la perfection. »


Bilan, Sakhir et Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Massa en bonne place sur la grille en pneus durs, c'est a priori, la quasi certitude d'être en tête à un moment de la course. Moins anecdotique, cela confirme le peu de différence chronométrique entre gommes "medium" et "dur". reste à connaître le nombre de tours qu'elles sont capables de couvrir sans perdre en performance. C'est la clé des stratégies puisque cela impacte le nombres d'arrêts au stand tout en tenant compte du nombre de trains en réserve pour chaque pilote. Massa peut faire partie des dur-dur-medium (2 arrêts) ou, si l'usure ne permet pas d'aligner 20 tours sur le premier relais de passer sur trois arrêts avec medium-medium-medium à condition d'en avoir trois trains en état.
Il y a 78 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.