> > > > Pourquoi Porsche a-t-il préféré l'Endurance à la Formule 1 ?

Pourquoi Porsche a-t-il préféré l'Endurance à la Formule 1 ?

Alors que l’on évoque l’éventualité d’un retour de Honda et de Toyota en tant que motoristes, à plus ou moins brève échéance, Wolfgang Hatz, directeur du département R&D de Porsche, explique les raisons qui ont poussé la firme de Stuttgart à préférer l’Endurance à la Formule 1.

© Porsche - Wolfgang Hatz, responsable R&D chez Porsche© Porsche - Wolfgang Hatz, responsable R&D chez Porsche

En 2014, Porsche effectuera son grand retour au Mans, dans la reine des catégories : la LMP1. Avant cela, le constructeur de Stuttgart avait pourtant fait l’objet de rumeurs évoquant un éventuel intérêt pour la Formule 1 où l’écurie compte 31 Grands Prix - dont une victoire - à son actif, en tant que constructeur à part entière, et une tentative de retour avortée, en tant que motoriste avec Footwork, en 1991, après la glorieuse épopée TAG, dans les années 1980.

Cependant, à l’heure où l’introduction d’un nouveau moteur à partir de 2014 pourrait motiver le retour de Honda et, éventuellement, de Toyota - par le biais de Lexus -, le constructeur, affilié à Audi, ne regrette pas d’avoir préféré le championnat du monde d’Endurance à la Formule 1 : « Porsche a toujours vécu pour le transfert de technologie entre la compétition et les voitures de série, » explique Wolfgang Hatz, responsable du département Recherche et Développement du constructeur de Stuttgart. « Pour cette raison, il était clair, il y a deux ou trois ans, que nous devions revenir au haut niveau des sports mécaniques et il s’agissait de choisir entre l’Endurance et la Formule 1. Mais la décision finale [d’aller en Endurance, ndlr] était la seule logique. La Formule 1 était une alternative, mais il n’y a pas de lien avec les voitures de route. Il y a également beaucoup de publicité autour de la politique et des pneus mais pas tellement autour des moteurs et des châssis. L’aérodynamique est elle aussi incroyable mais tellement extrême qu’il ne peut y avoir le moindre intérêt dans notre compréhension des voitures de série. »

Un discours qui n’a en soit rien de bien nouveau dans la mesure où il n’est pas sans faire écho aux déclarations du célèbre Dr Ullrich, directeur de la compétition chez Audi, dans les colonnes de Car Magazine, en mai 2011 : « Il y a une bonne raison pour qu’Audi ne soit pas en Formule 1. Il n’y a pas de lien avec la route. Audi a toujours été engagée dans des compétitions qui avaient un intérêt pour nos clients telles que le rallye ou le tourisme qui nous ont apporté le Quattro ou les technologies FSI et TFSI à nos voitures de route. C’est pour cela qu’en 1999, nous avons décidé de ne pas aller en Formule 1. Au lieu de ça, nous avons décidé de prendre part à la plus grande course du monde. Nous sommes allés au Mans. […] Au Mans, notre voiture couvre 500 kilomètres de plus qu’une voiture de Formule 1 durant toute la saison, notre vitesse moyenne, arrêts inclus, est supérieure de 30km/h à celle d’une Formule 1 et nous utilisons 42% de carburant en moins. On ne peut pas contredire les chiffres. »


Porsche, Moteur et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




19 réactions sur cet article Donnez votre avis
Flamaros
Flamaros :
C'est pas plutôt 5 000 km les 24hr du Mans?

Et ça me surprend pas que que leur vitesse moyenne soit plus élevée vu le peu de virage qu'il y a au Mans, pour la consommation ça doit également être lie a la fréquence moins élevée des phases d?accélérations.
Il y a 83 mois
Profx
Profx :
contrairement a ce que l on pense souvent le cx d une f1 est tres mauvais . cela a cause entre autre de la non couverture des roues . donc une voiture d endurance a tjs ete plus rapide et plus economique qu une f1 a moteur egal .
Il y a 83 mois
aifaim
aifaim :
profx@, vous avez complètement raison ! Les arguments de porsche comme audi seraient à confronter à ceux de ... mercedes par ailleurs présente, il est vrai, en dtm, si prisé des allemands! De plus, audi a besoin d'un concurrent pour valoriser ses résultats, mettre un peu de piment dans une grosse décennie devenue lassante avec des victoires qui resteront dans la famille.
Il y a 83 mois
patricck
patricck :
500 km en 1 course par rapport à 1 F1 sur toute la saison.
Ce sont des approches de la course différentes mais surtout du retour médiatique.
La F1 fait parler d'elle toute l'année, l'endurance en France ce sont les 24H et c'est tout, l'évènement étant même souvent en concurrence avec d'autres comme Roland Garros ou la coupe de France.
Et Porsche se sentirait OBLIGEE de gagner ce qui n'est pas encore fait donc peut-être peur de se bruler les ailes
Il y a 83 mois
elegies
elegies :
Le petit trucs qu'il ne dit pas aussi, c'est que financièrement parlant la F1 et le WEC c'est pas trop le même tarif, il me semble que Pascal Vasselon Team Principal de Toyota, racontais dans une interview que niveau dépense c'était pas la même budget ! Regarder ce que fait Toyota aujourd'hui en WEC avec leur moyens, alors qu'en F1 il galéré avec une entreprise de Top Team (en nombre de personnel et budget)
Il y a 83 mois
QuentinF1
QuentinF1 :
Je ne vois même pas comment on peut comparer deux disciplines si différentes et quand Dr Ullrich dit "on ne peut pas contredire les chiffres" bah d'accord mais ça n'a rien a voir !! Et pourquoi ne pas prendre un circuit où les deux catégories roulent ?
Silverstone : Qualif : Mark Webber (F1) : 1min30 (2011)
Nicolas Lapierre (LMP1) : 1min43 (2013)
Il y a 83 mois
fredoriking
fredoriking :
@Quentin: Le directeur d'Audi Motorsport à totalement raison et ses comparaison sont totalement valables. A aucun moment il ne parle de performances pures: il parle de rapprochement entre véhicules de course et véhicules de série. Et de ce point de vue , pour Audi (compte tenu de ce qu'ils proposent) l'endurance est bien plus profitable pour les raisons qu'il avance.

Sinon, non ça n'a pas grand chose à voir effectivement les approches F1 et WEC sont très différentes.
Il y a 83 mois
QuentinF1
QuentinF1 :
@fredoriking : oui je suis d'accord je parle de ces dernières phrases uniquement quand il fait des comparaisons !! Mais c'est sur que le WEC se rapproche plus des voitures de séries. Mais quand il dit "notre vitesse moyenne, arrêts inclus, est supérieure de 30km/h à celle d?une Formule 1" comment c'est possible quand on voit les tps qu'ils font sur Silverstone ??
Il y a 83 mois
Victor
Victor :
@QuentinF1 Relis bien la phrase, il compare les chiffres d'une LMP1 lors des 24 heures à une saison de F1 et non le championnat d'endurance a une saison de F1.

"Au Mans, [...] notre vitesse moyenne, arrêts inclus, est supérieure de 30km/h à celle d?une Formule 1 [...]."
Il y a 83 mois
QuentinF1
QuentinF1 :
Oui oui donc pour moi raison de plus pour ne pas les comparer ^^ (je ne défends pas forcement la F1 puisque je m'interesse aussi au WEC)
Il y a 83 mois
Victor
Victor :
Cela dit j'aimerais bien voir une F1 tourner au Mans (si cela n'a jamais été fait auparavant, je m'amuse de temps en temps sur rFactor mais pas très représentatif), histoire de comparer vraiment une F1 et une LMP1.
Il y a 83 mois
ClimJark
ClimJark :
Tout ça est parfaitement dit et on ne peut plus logique.
Hélas.
Il n'est pas interdit de préférer le catch au judo (ou à la lutte)
Le "spectacle" de la F1 est indéniable, les chamailleries politico-businesso-médiatiques constantes et l'injection des dépassements artificiels par DRS contribue à ce piment artificiel ( Sinon il y avait la diminution de la trainé par n'importe quel moyen)
Il est amusant de voir que Renault sport (Je crois) a du faire appel aux ingénieurs des moteurs de gamme pour mettre au point le nouveau moteur 2014 s'agissant des dispositifs de récupérations des énergies.
Naguère la F1 à fait profiter les véhicules "civils" du Turbo (Il semble que ce soit l'inverse maintenant). Par la suite nous avons eu le changement de vitesse par plaquettes au volant (Ross Brawn je crois). Nous avons également la communication radio bien utile y compris pour transmettre des consignes.
Aussi concernant le spectacle la F1 fait bien le job (Quoique le stock car...)
pour ce qui est de la compétition automobile...
Et puis?
Il y a 83 mois
alex
alex :
Il, me fait rire en disant fièrement qu'une lmp1 fait 30 km/h de plus en moyenne. Sans blague ! Il n'y a qu'a regarder le circuit des 24 heures du mans pour comprendre. Avec une immense ligne droite qui fait 3 fois la taille de celle d'Austin ! C'est juste ridicule.
Il y a 83 mois
Aifaim
Aifaim :
Victor@, la Formule 1 est venue une fois au Mans, mais sur le circuit Bugatti.
Climjark@, le turbo existait bien avant son apparition en F1 (grâce à Renault) sur les poids lourds. Je me demande si ce n'est pas le prestige de la F1 qui a permis de faire valoir ce type de motorisation sur les gammes tout public. Les constructeurs ne disposant pas de moteur puissant et de grosse cylindrée y ont trouvé une façon bien pratique de ragaillardir leurs "petits" moteurs. Accessoirement, en France, les turbocompressés étaient très avantagés au niveau de la vignette du fait de cette cylindrée bien moindre.
D'une manière générale, les trois secteurs dont les voitures de tourisme sont en priorité redevables au sport automobile sont le freinage, l'éclairage et la tenue de route via les pneumatiques.
Il y a 83 mois
lemajorfatal
lemajorfatal :
Il faut rétablir quelques vérités en matière de notoriété et de retombées médiatique (à l'international bien entendu)
Il n'y a que deux courses qui intéressent LE GRAND PUBLIC (cible recherchée) Les 24 heures du Mans et le GP de Monaco (le Japon paye des droits de retransmission télé très élevés pour ces deux événements)
Tout le reste est loin derrière, même Indianapolis.
Porche ne s'y trompe pas en matière de retombées.
Si Renault gagnait les 24 heures, avec une RENAULT son avenir commercial serait certainement moins sombre.
Fournir des moteurs (très bons) en F1 n'apporte pratiquement aucune retombée chez les concessionnaires de la marque le lundi matin, contrairement à ce qui se passait quand Renault courait sous son nom.
Soyons réalistes, le groupe VW qui est présent en Rallyes (en tête actuellement) avec la Polo, en endurance avec Porche et Audi (même maison) gagne de l'argent (beaucoup) Renault qui ne s'engage franchement nulle part en perd... cherchez la meilleure politique sportive ?
Il y a 83 mois
milano
milano :
Renault n'est définitivement pas une grande marque , leur problème c'est qu'ils vendent des voitures à des prix tellement haut que les gens préfère prendre audi ou VW , Dacia mine de rien doit bien leur faire de l'ombre , d'ailleur sur le site renault aucune dacia , ils sont pas fou , il vendent une clio 20 000€ alors qu'une sendero et pareil pour 10 000 € ....

Aprés sportivement je trouve quand même qu'ils se débrouille bien , en F1 ils motorise tout de même 4 écurie dont 2 de pointe .
Il y a 83 mois
lemajorfatal
lemajorfatal :
Bien sur Milano, Renault fabrique de très bons moteurs, et ce n'est pas nouveau, depuis les Dauphines 1093 et autres R8 Gordini, mais pour un constructeur généraliste, ce qui compte c'est de GAGNER de l'argent, la notoriété, e look, tout ça c'est du pipeau, la caisse pleine c'est du concret.
Mais comme tu dis, on achète VW, Audi, Seat, c'est pas plus cher, ça ronfle et ça se revend très bien !
Il y a 83 mois
Aifaim
Aifaim :
Lemajorfatal@, "Le groupe VW (...) gagne de l'argent (beaucoup)" "...cherchez la meilleure politique sportive". Et si c'était l'inverse, c'est-à-dire si le fait de gagner beaucoup d'argent autorisait d'investir plus que les autres dans le sport automobile ? Peugeot était récemment brillant en Endurance mais une des premières mesures prises depuis les déboires industriels que l'on sait a été de supprimer l'engagement des 908. Citroën a tout gagné en rallye au niveau mondial depuis des années et cela n'a pas pour autant fait exploser ses ventes. Je crois que si Renault se "contente" de motoriser des F1, c'est parce que la firme au losange n'est ni Fiat (Ferrari) ni Mercedes. L'absence quasi totale de Volkswagen sous son nom propre en compétition depuis belle lurette n'a jamais empêché la marque allemande de vendre des Golf aux quatre coins du monde. Porsche, actuellement, surfe sur une réputation ancienne car les prestations des GT2 ne font pas autant rêver que les 917 ou 962. Là où je vous rejoins tout à fait c'est que l'image d'une marque peut totalement changer avec un engagement sportif : En sortant la 205 et son pendant turbo (rallye mondiaux, Paris-Dakar), Peugeot était sorti de sa réputation "pépère mais costaud". Audi avait choisi la même voie avec ses 4 RM en rallye (Rorhl, Michèle Mouton ...) bien avant sa conquête du Mans. En fait, la réussite d'une firme doit réunir trois critères 1° des modèles techniquement et financièrement adaptés aux clientèles 2° une bonne implantation dans les pays acheteurs (concessionnaires, etc ...) 3° une bonne image.
Il y a 83 mois
le majorfatal
le majorfatal :
D'accord avec vous alfaim, avec une nuance, Citroën est la marque la moins touchée par le marasme (Loeb ou pas Loeb ? Là est la question!) en fait, dans PSA, c'est Peugeot qui plombe le groupe.
Il est vrai que VW ne s'est jamais appuyé sur la compétition pour doper ses ventes, ce sont la qualité et la solidité qui ont tirées la marque vers le haut.
Il y a 83 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.