> > > > Pirelli : Nouveau pneu dur en Espagne, statu quo à Monaco et au Canada

Pirelli : Nouveau pneu dur en Espagne, statu quo à Monaco et au Canada

Le manufacturier milanais a décidé d’introduire, dès le Grand Prix d’Espagne, un nouveau pneu Dur, plus consistant que l’actuel mélange Dur. Pirelli conserve cependant le statu quo avec ses pneus les plus tendres qui seront de rigueur à Monaco et au Canada.

© Getty Images - Red Bull va devoir se contenter de nouvelles gommes dures© Getty Images - Red Bull va devoir se contenter de nouvelles gommes dures

Sous le feu des sollicitations pour changer ses pneumatiques, Pirelli a décidé, au lendemain du Grand Prix du Bahreïn, d’introduire un nouveau pneu dur qui, à partir de la prochaine course, se substituera au composé le plus dur proposé par le manufacturier italien jusqu’à présent : « Après avoir évalué la performance des pneus au terme des quatre premières courses, nous avons pris la décision - en concertation avec toutes les écuries - de changer le composé le plus dur à partir du Grand Prix d’Espagne comme nous l’avions fait à Barcelone, il y a deux ans, lorsque nous avions introduit un nouveau pneu dur pour le reste de la saison, » explique dans un communiqué Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport. « Cette dernière version du pneu dur est beaucoup plus proche des pneus 2012 avec pour ambition d’offrir aux écuries plus d’opportunité pour mettre en place une grande diversité de stratégies en les associant avec les autres composés qui, eux, restent inchangés. »

La décision de la firme de Milan risque donc de faire des déçus parmi les pilotes et les écuries - au premier rang desquelles Red Bull - mais également auprès des passionnés qui espéraient pour certains une modification complète de la gamme Pirelli. Cependant, dans un entretien accordé à Reuters en début de semaine, Paul Hembery avait laissé peu d’espoirs aux détracteurs des enveloppes 2013 : « C’est notre troisième saison [en tant que manufacturier de la F1, ndlr] et ça n’est pas différent des autres années. Nous avons lancé un défi, certains l’apprécient d’autre pas [mais] le défi est le même pour tout le monde. Au final, une large majorité des équipes est venue nous voir et nous a dit : "Quoique vous fassiez, ne changez rien !". Nous pourrions changer - parce qu’il le faut et parce que nous voyons des choses qu’un fabriquant de pneus peut vouloir changer - mais, pour l’essentiel, ils nous disent : "Ne changez rien même si ça vous fait de la mauvaise publicité." C’est donc plutôt étrange. » Et le Britannique d’ajouter, sans doute pour expliquer la volonté de certaines équipes que rien ne change : « Pour des raisons qui leur sont propres, ceux qui ont fait le plus de bruit ce sont Red Bull évidemment. Les autres, s’ils voient qu’une équipe pousse autant pour le changement, ils ont le sentiment qu’il y a une bonne raison à ça. »

En Espagne, pilotes et écuries disposeront donc des nouveaux pneus Durs - qui resteront évidemment cerclés d’orange - et des pneus Mediums : des gommes qui se prêteront bien, selon le manufacturier, aux fortes contraintes du circuit de Catalogne. A Monaco, comme à l’accoutumée, Pirelli fournira aux pilotes ses gommes les plus tendres, idéales pour l’étroit et sinueux circuit de Monte-Carlo. Enfin, au Canada, alors que Pirelli avait apporté les deux composés les plus tendres en 2012, les pilotes disposeront cette saison, comme en Australie, des pneus Super Tendres et Mediums qui conviendront le mieux aux faibles températures ambiantes et aux contraintes particulières du circuit Gilles Villeneuve.

Pour mémoire, les règlementations stipulent que les équipes reçoivent six trains du composé le plus dur et cinq trains du composé le plus tendre mis à disposition au cours d’un weekend, dans des circonstances normales. Pirelli apportera également sur chaque manche ses trains intermédiaires Cinturato Vert (4 par pilote) et le mélange pluie Cinturato Bleu (3 par pilote) sur chaque course. Les pilotes disposeront donc de onze trains de pneus au total pour chaque week-end, Pirelli n’ayant semble-t-il pas réussi à obtenir le consensus autour de sa proposition de fourniture d’un train de pneus supplémentaires aux écuries alignant un pilote débutant.

LES CHOIX PNEUMATIQUES DE PIRELLI EN 2013
1Grand Prix d'AustralieSuper Tendre Medium 
2Grand Prix de Malaisie  MediumDur
3Grand Prix de Chine TendreMedium 
4Grand Prix de Bahreïn  MediumDur
5Grand Prix d'Espagne  MediumDur
6Grand Prix de MonacoSuper TendreTendre  
7Grand Prix du CanadaSuper Tendre Medium 


Pirelli, Barcelona et Monaco Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




21 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Il y avait plus simple ! Ne pas changer la composition des gommes mais passer respectivement de 6 à 7 trains et de 5 à 6 trains par grand prix.
Il y a 82 mois
lio
lio :
monaco ca en fera des arrets car mine de rien il fera plus chaud qu'aux essais hivernaux de barcelone, et vu comment tiennent les composés les plus tendres ca sera pas du gateau.
Probablement adieu au traditionnel défilé de monaco.
Il y a 82 mois
milano
milano :
Je ne comprend pas pourquoi ils n'ont pas reconduit les pneus 2012 pour cette saison , même si les écurie s'adapte , le choix des composés plus osé aurait suffit à allié spectacle et stratégie .
Il y a 82 mois
Aifaim
Aifaim :
Lio@, Monaco se caractérise par 1° son phénomène de bouchon, lié à la difficulté de dépasser 2° L'an passé, la différence de performance entre les qualités de gomme sur la longueur d'un relais en course n'était pas flagrante 3° Partir "devant" est un avantage primordial 4° la perspective d'un safety car en début (et en cours) d'épreuve est le plus hautement probable de la saison 4° les abandons (liés surtout aux incidents de course) y sont le plus élevés. A partir de là, se qualifier en super tendre est indispensable pour être dans les 2 premières lignes : C'est à la fois - statistiquement - une sécurité pour passer les premiers tours et une belle chance de bon classement. De plus, si une équipe réussit à y glisser ses deux voitures, il sera pertinent de laisser la moins bien classée ralentir consciencieusement tout le peloton avec des pneus morts un ou deux tours pour laisser le champ libre à l'autre : Elle disposera alors d'une marge suffisante pour un arrêt moins pénalisant en places perdues.
Finalement, une stratégie à deux arrêts ne devrait pas y être impossible surtout si la voiture n'est pas, au départ, dans les prétendantes à la victoire finale. Economiser un arrêt, à Monaco, c'est moins gagner sur du temps passé au stand que sur celui à buter sur des adversaires difficiles à dépasser. Et puis, il arrive qu'il pleuve à Monaco ...
Il y a 82 mois
lio
lio :
@ Aifaim Tout votre raisonnement me séduit bien mais je pense que cette année toutefois 2 arret impossible au vu des gomme tendres et super tendres.
Et les bouchons sont moins conséquent (si pas trop de safety car) car si on fait un arret de plus on s'arrete plus tot est on est donc plus gêné par la voiture qui nous precède.
En s'arretant plus tard en ayant utilisé plus longtemps ces gommes abimées, on se sera obligatoiement fais passer par la voiture avec une stratégie plus agressive. Et au vu des facilités de dépassement cette année (DRS Kers et stratégie PIT) les voiture cherchent plus le meilleur temps global sur les 78 tours plutot que de bloquer l'adversaire et je pense que ca sera aussi le cas a monaco grâce au DRS notamment.
Il y a 82 mois
Gusgus
Gusgus :
@lio @Aifaim

N'oubliez pas que Monaco est le circuit le moins exigeant avec les pneus, en tout cas en termes de forces latérales, au vu des faibles vitesses de passage en courbe. Et pour y avoir foulé le bitume - à pied - en 2011, je peux également vous certifier que cet asphalte est un vrai billard, extrêmement peu abrasif. Et pour enfoncer le clou, la course est plus courte que les autres de 45 km. Il faudra donc des températures extrêmes pour que l'usure des pneus soit un problème.

Et j'appuie également cette démonstration sur les stratégies employées l'année dernière avec les pneus Tendres et Super Tendres : une écrasante majorité de courses à un seul arrêt, même pour Rosberg et sa Mercedes, 2ème du Grand Prix ! Si ça ce n'est pas une preuve de l'usure relativement faible des pneus :D
Il y a 82 mois
Gusgus
Gusgus :
Et évidemment, j'oublie de mettre le lien vers les stratégies de 2012 ! www.fan-f1.com/f1/2012/actualite/13246-F1-Monaco-Course-Synthese-des-strategies.html
Il y a 82 mois
QuentinF1
QuentinF1 :
Gusgus, partir un pneu dur semble le bon choix pour gagner des places en course, non ??
Il y a 82 mois
milano
milano :
Et toro rosso toujours à la pointe avec leurs stratégie pneumatique ......
Il y a 82 mois
QuentinF1
QuentinF1 :
milano : Mdr, j'ai hésité à en parler mais je me suis dit "non quand même pas" x)
Il y a 82 mois
Aifaim
Aifaim :
Gusgus@, nous aurons tout le temps de parler de Monaco après l'Espagne et je n'ai abordé le sujet que pour répondre à Lio@. On verra comment se passeront les essais. Je présume deux arrêts - à vue de nez - parce que les super-tendres sont vraiment très très peu endurants et les tendres 2013 sont plus proches des super tendres 2012. Un 16 (ST) - 30 (T) - 32 (T) pour les 4 à 6 premiers sur la grille ... Les suivants auront intérêt à débuter en "T" car ils auront au moins dix/quinze tours de piste libre après l'arrêt des premiers. Mais je vais d'abord me passionner pour l'Espagne ...
Il y a 82 mois
milano
milano :
QuentinF1: j'ai pas pu m'en empêché , j'ouvre le lien de gusgus et je vois Vergne en inter haha pouff
Il y a 82 mois
theodu69
theodu69 :
pour moi il faudrai revenir avec les pneus bridgerstone car moi je prefere voir une cour qui se joue grace au pilote plutot qu'au arret comme il le font en moto gp
Il y a 82 mois
theodu69
theodu69 :
desoler pour le 2 eme message
Il y a 82 mois
Dino
Dino :
@theodu69
Le problème c'est qu'une course ne se gagne pas grâce au pilote, même avec les Bridgestone. D'ailleurs, je pense même qu'avec les pneus Pirelli, l'importance du pilote est plus grande parce que seul le pilote peut gérer les pneumatiques.
Il y a 82 mois
lio
lio :
Je me passionerai aussi pour l'espagne c'est sur comment ne pas se passionner pour un course qui a fait gagner le premier pilote williams depuis très longtemps !
Ok sinon pour les caractéristiques monégasques mais ils faut voir que les gommes ont étés encore attendries cette année c'est pour cela.
Il y a 82 mois
Adelin
Adelin :
Donc, pas de décalage de la gamme... Que le pneu Dur que change. J'ai envie de dire : Nécessité ? Les pneus Durs n'a pas souvent de problèmes maus c'est le Tendre qui posent problème. Je trouvais que l'idée de garder la gamme mais de tout décalé était une bonne idée. Quit à changer, autant tout changer.
Bref, sur ça je ne suis pas super chaud

Je voudrais préciser pour ceux qui critique Vergne à Monaco l'année passée qu'il faut remettre le choix des pneus dans son contexte :
Il a fait son 1er arrêt plus tôt en raison du fait qu'il était coincé dans le trafic. Mais le soucis était qu'il était trop juste pour terminer la course. Et il a commencé à pleuviner. Ce qui a totalement détruit ses pneus et cela devenait dangereux pour lui. Quit à changer de pneus autant prendre des pneus Intermédiaire car il n'était pas dit que le déluge n'arriverait pas (ce qui a eu lieu 15 mins après la course). Donc, je trouve que cette stratégie était osée et bien jouée mais forcément, quand quelque chose rate, on le cri sur tous les toits !
Il y a 82 mois
milano
milano :
Adelin : c'est sur qu'il devait être le seul a être dans le trafic . Ils ont voulu rentré plus tot pour évité le trafic je conçois mais s'arrêter 15 tours avant tout le monde permet moi de rire c'est le seul à avoir fait ca mais ce n'était pas le seul à être dans le trafic donc au final trés bonne stratégie pneumatique de Toro rosso , je ne critique pas ton petit vergne adoré je constate juste que Toro rosso et la stratégie ca fait 2 , le brésil je n'en parlerai même pas .
Il y a 82 mois
Adelin
Adelin :
@milano
Certes il y a du trafic partout mais lui était derrière des voitures beaucoup plus lentes que lui (à savoir Marussia et HRT) qui avaient coupé la 1ere chicane du fait du carambolage au premier tour.

Ce n'est parce que je défends un pilote une fois que c'est mon chouchou, loin de là

Ce que je souligne c'est qu'il a voulu essayé quelque chose et puisque ça n'a pas fonctionné, on le démonte


Par contre, en ce qui concerne le Brésil, tu aw tout à fait raison car là, ce fut le gros carnage pour lui, mais je ne parle pas de cela
Il y a 82 mois
milano
milano :
Bien sur quand je parle de Vergne je parle surtout de Toro rosso , le problème c'est l'implication du pilote dans les décision je ne sais pas à quelle degrés elle ce trouve .

Pour le fait que je dise ton chouchou je te renvoi simplement le boomerang car le fait que j'égratigne la stratégie toro rosso tu fait de moi un hater de vergne , ce que je ne suis pas , pour te dire Vergne je ne m'en occupe pas du tout trop arrogant pour moi .
Il y a 82 mois
Adelin
Adelin :
@milano
Ce n'est pas parce que tu le critiques que tu es un "hater de vergne". C'est juste le fait que je trouve ce que tu dis totalement injuste et sans raisonnement.

D'ailleurs, je critique totalement Toro Rosso dans leur stratégie au Brésil car là, il n'y a pas de raison que peuvent expliquer cela
Il y a 82 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.