> > > > Samedi : Des problèmes d'équilibre ont gêné les pilotes Marussia

Samedi : Des problèmes d'équilibre ont gêné les pilotes Marussia

Après avoir été battu par Charles Pic lors du Grand Prix de Bahreïn, Marussia espérait beaucoup de ses évolutions ce week-end. Celles-ci ont très bien fonctionné, mais des problèmes d'équilibre ont compromis les qualifications de Jules Bianchi, tandis que Max Chilton a été contraint à l'attaque par le trafic lors de son tour de sortie.

© marussia : Les deux pilotes Marussia ont connu un problème d'équilibre avec leur monoplace© marussia : Les deux pilotes Marussia ont connu un problème d'équilibre avec leur monoplace

Jules Bianchi – 20ème et 20ème :
« Nous avons eu une bonne troisième séance d'essais ce matin et les changements que nous avons fait ont semblé nous faire avancer un peu rapport par rapport à hier. Nous avons trouvé plus d'adhérence, mais la voiture n'est toujours pas bien équilibrée et c'est le maximum dont je pouvais en tirer aujourd'hui. L'équilibre est assez variable entre les premier et dernier secteur sur plusieurs tours, et je ne suis toujours pas content dans les virages à haute vitesse. Nous devons analyser les données et comprendre ce que je peux faire demain en course pour gérer ces situations. Nous aurons besoin d'un bon départ pour passer devant Van der Garde, mais je pense que nous aurons une amélioration demain en terme de rythme de course. »

Max Chilton – 21ème et 21ème :
« Nous n'y sommes pas encore avec l'équilibre de la voiture, mais je suis content des progrès réalisés depuis hier. Mon premier tour en particulier était solide, et je sens définitivement le bénéfice de ne pas avoir perdu de temps en piste ce week-end. J'ai le sentiment d'avoir été capable de montrer plus de mes progrès. Je regarde vraiment vers l'avant pour la course maintenant. »


Bilan, Barcelona et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Chilton s'est effectivement bien débrouillé sur cette qualification vis-à-vis de Bianchi. Une voiture qui manque d'équilibre est difficile à gérer avec des trains de pneus différents, un poids qui s'allège au fil d'une course que le trafic rend parfois imprévisible, le tout sans faire de faute pendant 1h30. Il sera intéressant de juger ces deux jeunes pilotes sur tout un grand prix pour eux délicat.
Il y a 77 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.