> > > > Monaco - Essais Libres 2 : Rosberg confirme, Grosjean termine dans le mur

Monaco - Essais Libres 2 : Rosberg confirme, Grosjean termine dans le mur

Après une séance dominée par Nico Rosberg ce matin, le pilote allemand réitère sa performance en signant le meilleur temps en pneus super-tendres. Le pilote Mercedes devance Lewis Hamilton et Fernando Alonso.

© Mercedes: Nico Rosberg visera une nouvelle pole position ce week-end© Mercedes: Nico Rosberg visera une nouvelle pole position ce week-end

Après une première séance d'essais libres dans la matinée du jeudi, c'est la seconde qui commence dans les mêmes conditions climatiques que durant la matinée. Le temps semble beau et chaud, ce qui permettra aux pilotes d'utiliser au mieux leurs pneus. Durant cette seconde séance, les vingt-quatre pilotes ont accès aux pneus tendres, et pour la seconde fois de la saison aux pneus super-tendres.

Les pilotes Sauber sont les premiers en piste, tous deux en pneus tendres et partent directement signer leur premier temps, Esteban Gutierrez signant le premier en 1:24:850 avant que Max Chilton et Jean-Eric Vergne terminent leur tour, plus rapide que le pilote mexicain. Après quelques minutes, ce sont les deux pilotes Williams qui mènent la danse, avant que les gros bras ne sortent des stands.
Sergio Perez sur sa McLaren signe le meilleur temps pour quelques secondes, rapidement relégué à la seconde place par Kimi Raikkonen, qui semble plus à l'aise que durant la matinée. Mais le Finlandais lui-même est repoussé par son coéquipier Romain Grosjean, pour trois dixièmes. Nico Rosberg s'élance également pour signer le meilleur temps, mais le Français de Lotus signe un temps encore plus rapide, montrant sa pointe de vitesse dans les rues monégasques.
La lutte pour le meilleur temps semble se dessiner entre les deux pilotes Mercedes qui se retrouvent en tête après quatorze minutes, Romain Grosjean, et les deux pilotes Ferrari. Mais la piste se gomme extrêmement rapidement, ce qui permet aux pilotes d'améliorer de façon constante et le classement reste très flou.

Après vingt minutes, Jean-Eric Vergne et Kimi Raikkonen sont les premiers à utiliser les pneus super-tendres, alors que Sebastian Vettel n'a toujours pas signé le moindre temps. Malgré l'avantage apporté par les gommes, le Finlandais de chez Lotus ne parvient pas à signer le meilleur temps, visiblement handicapé par du sous-virage dans le second secteur.


Le Finlandais parvient finalement à se hisser en haut de la feuille des temps, pour à peine 8 millièmes d'avance sur Fernando Alonso qui a réalisé son temps en pneus tendres. Mais il est vite devancé par Nico Rosberg de sept dixièmes. Au niveau de l'usure des pneumatiques, Mercedes ne semble pas avoir d'énormes soucis, même si l'équipe allemande est aidée par la nature peu abrasive du circuit de Monaco. Après trente minutes, les deux pilotes Mercedes sont en tête, tandis que les premières figures se montrent. Mais Romain Grosjean tape le premier dans le mur à Sainte-Dévote. Le pilote français est arrivé un peu trop vite en bout de ligne droite, et après un blocage de pneus, heurte le mur, cassant l'attache de la roue avant gauche et son aileron avant. La séance est sans doute terminée pour le Français, au détriment de l'équipe Lotus qui se retrouve avec un seul pilote, en difficulté ce week-end.

Après quarante minutes, le drapeau rouge est déployé, la faute à un vibreur endommagé dans le virage 13, qui est est un passage très rapide. Tous les pilotes rentrent donc aux stands, tandis que les commissaires réparent le problème en un temps record. Après à peine trois minutes, la piste est rendue aux pilotes qui peuvent repartir. Les vingt-deux acteurs repartent pour des simulations de course, tandis que Fernando Alonso frôle le mur en esquivant un pilote Sauber au ralenti juste avant l'entrée des stands.

Alors qu'il reste trente-sept minutes, les pilotes Mercedes sont toujours en tête devant les pilotes Ferrari. Nico Rosberg est le seul à être passé sous 1:15, tandis que Mark Webber et Kimi Raikkonen sont derrière ce quatuor.

A vingt minutes de la fin, tous les pilotes sont en simulation de course et le rythme a considérablement ralenti. Les pneus ont l'air cependant de tenir convenablement la distance, ce qui doit soulager les écuries après une course difficile en Espagne.

A la fin de cette séance, le classement reste inchangé avec les simulations de course de l'ensemble des pilotes.
Nico Rosberg devance donc son coéquipier Lewis Hamilton, les deux pilotes Ferrari, Mark Webber et les deux pilotes Lotus. Romain Grosjean a perdu une heure de roulage durant cette séance après avoir fait une faute dans le premier virage et n'a donc pas pu signer de temps en pneus super-tendres. Sebastian Vettel ne se classe que neuvième derrière la McLaren de Jenson Button.

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team1:14.759
46
2
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team1:15.077+0.318
51
3
AlonsoScuderia Ferrari1:15.196+0.437
38
4
MassaScuderia Ferrari1:15.278+0.519
39
5
WebberInfiniti Red Bull Racing1:15.404+0.645
42
6
RaikkonenLotus F1 Team1:15.511+0.752
39
7
GrosjeanLotus F1 Team1:15.718+0.959
10
8
ButtonVodafone McLaren Mercedes1:15.959+1.200
40
9
VettelInfiniti Red Bull Racing1:16.014+1.255
33
10
di RestaSahara Force India F1 Team1:16.046+1.287
43
11
SutilSahara Force India F1 Team1:16.349+1.590
44
12
PerezVodafone McLaren Mercedes1:16.434+1.675
41
13
HulkenbergSauber F1 Team1:16.823+2.064
43
14
MaldonadoWilliams F1 Team1:16.857+2.098
41
15
GutierrezSauber F1 Team1:16.935+2.176
45
16
RicciardoScuderia Toro Rosso1:17.145+2.386
38
17
VergneScuderia Toro Rosso1:17.184+2.425
43
18
BottasWilliams F1 Team1:17.264+2.505
47
19
BianchiMarussia F1 Team1:17.896+3.137
41
20
PicCaterham F1 Team1:18.212+3.453
44
21
ChiltonMarussia F1 Team1:18.784+4.025
41
22
Van der GardeCaterham F1 Team1:19.031+4.272
31


Photos Grand Prix de Monaco - Les photos du jeudi

Photo 130002mon-1024.jpg
Photo 130003mon-1024.jpg
Photo 130005mon-1024.jpg
Photo 130006mon-1024.jpg
Photo 130007mon-1024.jpg
Photo 130008mon-1024.jpg
Photo 130010mon-1024.jpg
Photo jm1323my90-1024.jpg
 


Vidéo : Monaco : accident de Romain Grosjean durant les Essais Libres 2



Essais Libres, Grand Prix et Monaco Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




9 réactions sur cet article Donnez votre avis
Nico
Nico :
Raikkonen a du mal sur un tour...Mais sinon, il impressionne en rythme de course :

sa viens de la BBC F1 :

"Raikkonen looked slightly off the pace on one flying lap but was impressive during the race-simulation runs later in the session, when the teams run with more fuel on board.
The Finn set an eye-catching one minute 18.058 seconds lap late in his race-simulation run, which was 0.8secs faster than anyone else managed in that specification."

Il y a 77 mois
Jamesismad
Jamesismad :
J'ai eu le même accident que Grosjean aussi, mais sur F1 2012 ! Pas si simple ce premier virage !
Il y a 77 mois
schumilton
schumilton :
Moi aussi, ça m'est arrivé cet accident sur F1 2012. Mais j'ai pu utiliser mon flashback :) , Romain non :( .
Plus sérieusement, je pense que les Lotus ont un grand coup à jouer dimanche parce que si elles arrivent à faire un arrêt de moins que la concurrence grâce à leur faible dégradation pneumatique, alors il sera facile de décrocher la victoire.
Il y a 77 mois
Depy
Depy :
Dur dur de pas taper une seule fois à Monaco, même dans F1 2012 ! Bien que j'y arrive, je dois avoir quand même gouté à chaque barrière de sécurité tellement j'aime rouler à la limite :p


J'ai eu une petite frayeur en voyant Alonso glisser vers le raille à cause d'une voiture plus lente... Sinon j'attends plus de RedBull, pas de réelle raison qu'ils ne soient pas là. Par contre, Lotus et Ferrari vont devoir jouer des coudes et être tip top pour passer devant les Mercedes..
Il y a 77 mois
Aifaim
Aifaim :
Si la prestation des tendres et super-tendres est similaire ou faiblement différenciée, tenter un seul arrêt sera peut-être intéressant. Cela implique d'emmener le train super-tendre de la Q3 au-delà des trente tours sans rien avoir perdu de sa performance jusqu'au bout. L'an passé, beaucoup y sont parvenus ... mais c'était l'an passé !
L'autre paramètre, c'est la position sur la grille : A partir de la 3e ligne, il faut compter sur un scénario de course atypique (accrochages, averse ...) pour espérer gagner, même avec une voiture plus performante si elle ne trouve pas l'espace libre devant elle.
Il y a 77 mois
nova
nova :
@aifaim
je suis d'accord avec toi
a mon avis un arret sa sera trop court
tres dure a faire
Il y a 77 mois
surboumpour4roues
surboumpour4roues :
.......DRÔLE DE TITRE !!!!! pourquoi Grosjean TERMINE DANS LE MUR !!!! le W.E commence juste , il a le temps de faire fort , pourquoi le mettre au placard aux premiers essais , pour " tuer "un pilote les journalistes sur leurs claviers sont très forts...
Il y a 77 mois
Fab007 (F. Gaillard)
Fab007 (F. Gaillard) :
@ surboum :

Le fait est que Grosjean a abandonné sa Lotus dans le mur et que cela a mis fin à sa séance. Donc, "terminer dans le mur" ne me semble être qu'une observation objective et pas un jugement sur l'intégralité de son week-end.
Il y a 77 mois
Sagital X
Sagital X :
Vous êtes des afficionados de F1 2012? Moi également. Il est vrai que le 1er virage est très tendu à passer: trop court, temps invalidé, trop long c'est le rail.

En tout cas dommage pour Romain.
Il y a 77 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.