> > > > Monaco : La course vue des stands

Monaco : La course vue des stands

Suite au Grand Prix de Monaco 2013, les responsables techniques ou sportifs reviennent sur les performances de leurs écuries respectives, à commencer par celles de Mercedes AMG F1 suite à la victoire de Nico Rosberg dans les rues de la Principauté, 30 ans après la victoire de son père Keke.

© Mercedes - Le succès a été au rendez-vous pour Mercedes à Monaco© Mercedes - Le succès a été au rendez-vous pour Mercedes à Monaco

Mercedes


Nico Rosberg - Vainqueur
Lewis Hamilton - 4ème

Ross Brawn, Directeur d'équipe : « Félicitations à Nico aujourd'hui. Il n'a pas fait un écart du week-end, étant en tête de chaque séance et pilotant une magnifique course tout en contrôle. Il mérite pleinement cette deuxième victoire de sa carrière. Lewis était confortablement en deuxième position avant l'intervention de la voiture de sécurité où nos deux pilotes ont dû faire leurs premiers arrêts. L'équipe a fait un travail fantastique tout le week-end dans une séance de qualification délicate et une course compliquée. Mais nous sommes tous conscients, Monaco n'est pas un circuit vraiment représentatif. Nous allons prendre le temps ce soir de profiter de ce succès, mais nous savons que nous devons continuer à aller de l'avant pour comprendre comment extraire le maximum de notre voiture sur chaque circuit et continuer à nous améliorer. »

- Lire les déclarations des pilotes

Red Bull


Sebastian Vettel - 2ème
Mark Webber - 3ème

Thierry Salvi, Ingénieur Renault : « Même si nous aurions aimé avoir la victoire aujourd’hui, tout le monde sait qu’il est difficile de dépasser à Monte Carlo. Les voitures de sécurité n’ont pas amené beaucoup d’opportunités pour une stratégie originale, donc nous pouvons être heureux du double podium. C’est la quatrième année consécutive que le partenariat Red Bull-Renault finit sur le podium, donc c’est super de continuer à faire vivre ce record. »

- Lire les déclarations des pilotes

Force India


Adrian Sutil - 5ème
Paul di Resta - 9ème

Vijay Mallya, Directeur d’équipe : « Ce fut un Grand Prix de Monaco très agité et je suis ravi de voir les deux Force India rentrer à la maison avec des points. Avec la cinquième place d’Adrian et la neuvième de Paul, nous ajoutons 12 points à notre compteur et consolidons notre cinquième place au championnat constructeurs. La course d’Adrian était superbe alors qu’il a fait preuve d’une grande vitesse et de patience tout l’après-midi. Il a attendu que les bonnes opportunités se présentent et en a tiré le profit maximum. Je pense que tout le monde a savouré ses deux dépassements à l’épingle, sur deux champions du monde. C’est notre meilleur résultat à Monaco et c’est amplement mérité pour l’équipe toute entière. Paul a lui aussi été superbe, démontrant son sens du dépassement au premier virage et remontant de la 17ème place sur la grille pour inscrire deux points. Je félicite toute l’équipe pour un nouveau solide week-end et j’espère que nous pourrons faire la même chose au Canada, dans quelques semaines. »

- Lire les déclarations des pilotes

McLaren


Jenson Button - 6ème
Sergio Pérez - 16ème

Martin Whitmarsh, Directeur d'équipe : « Jenson a très bien piloté cet après-midi pour terminer 6ème et par la même occasion inscrire 8 points très utiles pour le championnat. Checo aurait également pu décrocher de bons points mais un accrochage avec Kimi a compromis l'efficacité de ses écopes de freins et a entraîné la perte des freins. Il est déçu, ce qui est compréhensible, mais le point positif c'est qu'il a été combatif et divertissant quasiment à chaque tour - et, plus important encore, il a été très rapide.
McLaren a remporté 15 fois le Grand Prix de Monaco par le passé - bien plus souvent qu'un autre constructeur - donc bien évidemment, nous sommes déçus de ne pas avoir pu faire passer ce nombre de victoires à 16 aujourd'hui. Mais nous étions dans le coup tout au long, et il est clair que la courbe de développement de la MP4-28 est positive.
La prochaine course sera le Grand Prix du Canada, où nous avons gagné 13 fois par le passé, ce qui place McLaren première à égalité avec Ferrari au nombre de victoires lors du Grand Prix du Canada. Nous ne pensons pas faire passer ce chiffre à 14 pour McLaren dans 15 jours, mais nous allons sans aucun doute nous donner à 100% à partir d'aujourd'hui et nous ferons tout afin d'être les plus compétitifs possible. »

- Lire les déclarations des pilotes

Ferrari


Fernando Alonso - 7ème
Felipe Massa - Abandon

Stefano Domenicali, Directeur d’équipe : « Nous ne pouvons pas être heureux de ce week-end, pas seulement en raison du résultat de la course de Fernando, mais aussi en raison des accidents que Felipe a eu. Heureusement, malgré la violence de l’impact, il va bien et est déjà rentré chez lui et je crois qu’en quelques jours, il sera de retour en condition parfaite et prêt pour courir à Montréal. En dehors de toute la malchance, ce fut une course compliquée, conditionnée par quelques problèmes de nature technique. Maintenant, il est important pour nous de comprendre pourquoi nous n’étions pas aussi compétitifs que sur les courses précédentes et d’essayer de réagir dès le Canada. Notre objectif est toujours d’améliorer nos qualifications et d’essayer de retrouver le rythme que nous avons vu jusqu’à présent. »

- Lire les déclarations des pilotes

Toro Rosso


Jean-Eric Vergne - 8ème
Daniel Ricciardo - Abandon

Franz Tost, Directeur d'équipe : « A bien des égards, cela a été un Grand Prix de Monaco typique avec beaucoup de passion et peu de dépassements. Pour Jean-Eric partir 10ème sur la grille, après être passé en Q3 hier pour la première fois de sa carrière en F1 et ensuite franchir la ligne en 8ème place est un excellent résultat. Cela prouve que la performance de la voiture s'améliore et que l'équipe fait du bon travail, mais Monaco est un circuit sur le calendrier qui concerne plus le pilote, donc félicitations à Jev pour être resté loin des problèmes et avoir maintenu sa concentration lors de cette longue après-midi. Etant parti en tendres, ses pneumatiques se sont bien tenus et l'équipe sur le muret a fait un excellent travail pour le rappeler aux stands tout de suite après l'accident de Massa, avant même que la voiture de sécurité ne soit déployée. Toutefois, les drapeau rouge a signifié que tout le monde pouvait passer des pneumatiques neufs, donc cela a annulé l'avantage que nous espérions avoir sur ceux qui se retrouveraient en difficulté avec leurs pneumatiques. Ensuite, vers la fin, l'incident Räikkönen-Pérez nous a offert une huitième place bien méritée. En partant de la 12ème place, Daniel a perdu une position au départ et est resté 13ème jusqu'au tour 62, lorsqu'il a été percuté par derrière par Grosjean, en sortant du tunnel et il a dû abandonner. Lorsqu'il a eu une piste claire, il réalisait de très bon tours, mais les interventions de la voiture de sécurité et le drapeau rouge n'ont pas joué en sa faveur. »

- Lire les déclarations des pilotes

Lotus


Kimi Räikkönen - 10ème
Romain Grosjean - Abandon

Eric Boullier, Directeur d'équipe : « Ce n’est certainement pas le week-end que nous espérions. Kimi s’est montré impeccable tout le week-end, encore une fois et sa course a été ruinée par un autre pilote qui a accroché sa voiture. Cela a causé une crevaison et ruiné sa course. Romain a vécu un week-end difficile, mais il a montré une vélocité fantastique lorsqu’il avait une piste dégagée. Nous avons perdu du terrain dans les deux championnats, alors nous allons travailler deux fois plus dur pour renverser la situation au Canada. Point plus positif, nous avons été extrêmement fiers de voir Daft Punk se joindre à l’équipe pour la course - leur troisième apparition en public seulement en vingt ans. Nous tenons donc à exprimer toute notre gratitude à Columbia Records pour avoir aidé à faire de ce concept une réalité. L'équipe a une image de marque vraiment unique et nous tenons à prolonger cette approche non-orthodoxe dans l’avenir. »

- Lire les déclarations des pilotes

Sauber


Nico Hülkenberg - 11ème
Esteban Gutiérrez - 13ème

Tom McCullough, Responsable de l'ingénierie de piste : « Cela a été une course de Monaco pleine de rebondissements avec de nombreuses interventions de la voiture de sécurité et un drapeau rouge. Nos deux pilotes ont bien piloté aujourd'hui, mais au final la voiture était trop dure avec les pneumatiques. La dégradation était trop importante, et le rythme global n'était pas suffisamment rapide pour inscrire des points. Donc nous avons besoin de nous réunir et nous préparer pour Montréal dans deux semaines. »

- Lire les déclarations des pilotes

Williams


Valtteri Bottas - 12ème
Pastor Maldonado - Abandon

Mike Coughlan, Directeur technique : « Nous avions prévu de faire une stratégie à un arrêt aux stands pour nos deux voitures mais Pastor a eu un accrochage dans le premier tour. Il a donc dû faire un arrêt non prévu pour un nouvel aileron avant. Pastor a fait une belle course, en gérant ses pneumatiques après la première période sous voiture de sécurité mais il a ensuite eu un gros accident, qui a causé un drapeau rouge après qu'une Marussia lui soit rentré dedans au tour 45. Pastor n'est pas blessé mais il est déçu que la course se soit terminée plus tôt. Valtteri a fait une course mature en faisant du très bon travail pour son premier Grand Prix de Monaco. Le drapeau rouge a permis aux voitures autour de nous de changer pour de nouveaux trains de pneumatiques. La stratégie n'a donc pas eu un rôle aussi important que prévu. Nous chassions pour un point dans le final de la course mais cela ne s'est pas fait. »

- Lire les déclarations des pilotes

Marussia


Max Chilton - 14ème
Jules Bianchi - Abandon

John Booth, Directeur de l’écurie : « La course d’aujourd’hui était incroyablement agitée pour tout le monde et notre équipe n’y a pas échappé. Nous sommes désolés pour le problème que Jules a rencontré sur la grille mais les choses ont semblé s’améliorer pour nous à partir de là. Notre stratégie fonctionnait bien et nous devions prendre quelques décisions tardives, y compris l’arrêt de Max sous la deuxième voiture de sécurité pour que nous puissions avoir des pneus Super Tendres frais et l’opportunité de passer Van der Garde. Grâce à un pilotage incroyable de Max dans les derniers tours, il a pris une seconde de marge dans la dernière boucle pour s’assurer que nous repartions avec quelque chose de positif car, entre temps, Jules avait malheureusement été éliminé de la course. C’était une chouette récompense pour Max après une bonne remontée après l’accident avec Maldonado. Il semble que Jules a souffert d’une rupture de son disque de frein avant droit et, pour cela aussi, nous devons nous excuser auprès de lui. Il y a beaucoup de choses à apprendre et à améliorer après ce week-end, mais le principal c’est que nous sommes contents de ce résultat. »

- Lire les déclarations des pilotes

Caterham


Giedo van der Garde - 15ème
Charles Pic - Abandon

Caterham n'a pas publié les déclarations des représentants de l'écurie.

- Lire les déclarations des pilotes


Bilan, Monaco et Grand Prix Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.