> > > > L'étoile de Nico Rosberg brille enfin

L'étoile de Nico Rosberg brille enfin

Face à un Lewis Hamilton dont la réputation n'est plus à faire, Nico Rosberg prouve qu'il a lui aussi le niveau des meilleurs pilotes du plateau.

© Mercedes - Rosberg sort de l'ombre© Mercedes - Rosberg sort de l'ombre

Il a beau être le seul à avoir battu Michael Schumacher à la régulière au sein de la même écurie, Nico Rosberg en laissait néanmoins plus d'un dubitatif sur son réel niveau. Il faut dire que le retour du septuple champion du monde ne passe pas pour une franche réussite. De même, hormis en 2006 lorsqu'il avait côtoyé Mark Webber, qui l'avait dominé, Rosberg n'a jamais été confronté à un équipier de premier ordre : Nakajima, Wurz.

L'arrivée de Lewis Hamilton chez Mercedes allait être l'occasion de véritablement savoir ce que le pilote allemand avait dans le ventre. Et nombreux étaient ceux à penser que ce duel n'allait pas tourner à l'avantage de celui que les pilotes appellent affectueusement Britney. Le problème de Nico Rosberg est qu'il passait souvent inaperçu. Avec son nouvel équipier la donne allait inévitablement changer.

Après six Grands Prix disputés, le Champion du Monde 2008 mène effectivement au classement (62 points à 47) mais dans les faits, Rosberg défend son territoire plus qu'honorablement. S'il y a bien un exercice dans lequel Lewis Hamilton excelle, c'est celui de la qualification. Sur un tour lancé, l'ancien pilote McLaren peut être redoutable, peut-être même le meilleur du plateau. En 116 Grands Prix, Lewis n'a été devancé qu'à 34 reprises par son équipier sur la grille. En 2013, après six courses, les compteurs sont à trois partout entre les deux pilotes Mercedes.

Il y a un an, le bilan était le même entre Rosberg et Schumacher. Et si le retour du pilote le plus titré de l'histoire n'était finalement pas si décevant que cela ? Les performances de Rosberg face à Hamilton permettent en effet de remettre en perspective celles du nouveau retraité qui avait lui aussi signé le meilleur temps des qualifications à Monaco il y a 12 mois.

Mais que Schumacher ait gardé sa pointe de vitesse ou non ne remet pas en question son implication. On sait que l'Allemand est un bourreau de travail. Ce n'est pas pour rien qu'à l'époque Ferrari, alors que les essais privés étaient encore autorisés, Schumacher limait le bitume de Maranello afin de sans cesse améliorer sa monture. Que Schumi n'ait plus eu la même pointe de vitesse chez Mercedes n'empêche pas que Rosberg à pu côtoyer un pilote capable de fédérer une équipe autour de lui, sachant comment galvaniser ses troupes.

Aujourd'hui, le jeune Nico peut appliquer ce qu'il a pu observer afin de donner du fil à retordre à Hamilton fraîchement débarqué. Il est vrai que Rosberg connaît bien l'écurie dont il défend les couleurs depuis trois saisons maintenant mais Lewis Hamilton a montré qu'il était déjà en mesure de signer de bons résultats même s'il s'est dit pas tout à fait à l'aise avec sa W04 après Monaco. Une compétitivité qui ne surprend pas non plus Ross Brawn qui estime que Rosberg n'est pas meilleur aujourd'hui qu'il ne l'était les saisons précédentes.

Pourtant après la Malaisie on aurait pu craindre qu'une hiérarchie s'installe chez Mercedes. Mais Rosberg a renversé la vapeur rapidement et c'est lui qui permet à l'écurie de s'offrir son premier succès de la saison. Sans aller jusqu'à dire que Rosberg domine Lewis Hamilton, il prouve qu'il a clairement ce qu'il faut pour jouer les premiers rôles en Formule 1, ce qui au début de la saison ne semblait pas être une évidence. Aujourd'hui les doutes sur le niveau réel de Nico Rosberg sont levés et son duel avec Lewis Hamilton promet beaucoup pour la suite de la saison.


La chronique Pitstop, Rosberg et Mercedes




6 réactions sur cet article Donnez votre avis
dabass44
dabass44 :
Effectivement, c'est un joli article en faveur de Nico et c'est surement mérité! sa remet aussi en place certaines mauvaises langue qui on enterré Schumi! Après, en ce qui concerne le duel avec Lewis, je vais attendre que Lewis soit un peu plus familiarisé avec sa nouvelle écurie avant de jugé leurs duel...
Il y a 85 mois
Tat
Tat :
D'un côté, un Rosberg appliqué, sérieux et discret, bien résolu à saisir sa chance ; de l'autre un Hamilton qui est une vedette et qui se prend déjà pour une légende.
Lewis risque de figurer au palmarès des talents gâchés s'il ne se reprend pas très vite : ses tatouages, son chien, sa meuf on n'en a rien à cirer, ce qu'on aime c'est son pilotage, ce qu'on veut c'est l'expression de son talent, des victoires. Il y faut, hélas, du sérieux et du travail. C'est-à-dire un peu de la culture qu'il n'a pas eu le temps d'acquérir, pour avoir été préempté très tôt par Mac Laren.
Il y a 85 mois
Chopper
Chopper :
Chouette article sur Nico, cependant il est un peu tôt pour ce genre de comparaison (on n'arrive qu'7eme GP !)...j'ose toutefois espérer que Lewis va se reprendre et j'ai aussi cette impression que la liberté est certes plus importante chez Merco, mais ce n'est peut-être pas une bonne idée...wait and see !
Il y a 85 mois
nova
nova :
rosberg a la classe d'un très GRAND (alonso,shumi,...)
il a commencer dans des ecurie presque en fin de grille pour ces debut il a donc cravaché pour arriver a ce niveau que l'on n'a pas vu avant ce debut de saison faute a sa mercedes des années précedente
j'aime bien son caractère simple et sympathique

Il y a 85 mois
Airport
Airport :
@ nova : Je confirme ton commentaire? Ici chez nous à Monaco, Nico est très accessible, ne refuse jamais une poignée de main, desfois une bise, une photo, discute avec tous? Ce garçon, est le plus sympathique de tous les pilotes qui résident à Monaco.
Il y a 85 mois
schumilton
schumilton :
Ce que j'ai remarqué, c'est que Rosberg n'a pas salué la pôle de Hamilton en Chine :o (il est sorti de sa monoplace et s'est barré) alors que Hamilton l'a toujours félicité dans le parc fermé. Après, Rosberg l'a surement félicité mais pas tout de suite en tout cas. C'est le seul point négatif à dire à son sujet (c'est quand même pas grand chose). :)
Il y a 85 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.