> > > > Formule 1, polémiques et scandales

Formule 1, polémiques et scandales

Mercedes va devoir se justifier devant le tribunal international de la FIA pour les essais que l'équipe a effectué pour Pirelli en marge du Grand Prix d'Espagne. On sent déjà arriver le scandale. Ce n'est pas la première fois que ce genre d'affaires éclate en Formule 1. Retour sur une liste non exhaustive des principales affaires.

© Mercedes : Les nombreux scandales sont la part d'ombre de la Formule 1.  © Mercedes : Les nombreux scandales sont la part d'ombre de la Formule 1.

2013 : Mercedes, des essais de pneu secrets pour Pirelli
L'affaire a éclaté le dimanche matin du Grand Prix de Monaco. Mercedes aurait profité d'essais avec Pirelli dans les jours qui ont suivi le Grand Prix d'Espagne. Le problème, c'est qu'un gentlemen agreement entre les différentes écuries interdit les essais privés pendant la saison. La FIA autorise Pirelli à réaliser 1 000 kilomètres d'essais par an pour développer ses gommes, dans un cadre très strict. Il faut notamment que la voiture soit vieille d'au moins deux ans et que les pilotes ne soient pas les officiels d'une équipe. Mercedes a à la fois utilisé sa monoplace 2013 et ses pilotes officiels, Lewis Hamilton et Nico Rosberg, bien qu'ils aient été équipés de casques différents, comme l'a révélé Christian Horner dans les colonnes d'Autosprint.
Verdict : en attente de jugement. Mais ça sent le roussi.

2008 : le "Crashgate" : Renault manipule le Grand Prix de Singapour
Un des plus impressionnants complots de l'histoire de la Formule 1. Nelsinho Piquet est sorti de la piste sur ordre, afin de provoquer l'intervention de la voiture de sécurité et favoriser la stratégie de son coéquipier Fernando Alonso. L'Espagnol remporte la course. Une manoeuvre imaginée par Flavio Briatore et Pat Symonds pour sauver la saison catastrophique de Renault. Une semaine plus tard, Alonso remporte le Grand Prix du Japon. Honnêtement, cette fois. L'affaire est révélée à l'été 2009 par Nelsinho Piquet, limogé sans concession par l'écurie française. Flavio Briatore et Pat Symonds sont licenciés et confondus pour tricherie par la FIA. Le premier est radié à vie de la Formule 1 alors que le second est suspendu cinq ans. Trois mois plus tard, le tribunal de grande instance de Paris casse les décisions de la FIA.
Verdict : coupable. Renault suspendu pour deux ans avec sursis.

2007 : le "Spygate" : McLaren espionne Ferrari
Nigel Stepney est un des éléments clefs de la Dream Team Ferrari qui a largement dominé le début des années 2000. En 2007, l'organigramme de la Scuderia est revu après le départ de Ross Brawn. Mécontent, Stepney s'est ouvertement opposé à sa hiérarchie et a même exprimé son désir de quitter l'écurie, avant de finalement rester, mais à un nouveau poste ne l'amenant plus à se déplacer sur les circuits. Tour d'abord confondu dans une tentative ratée de sabotage, il est ensuite reconnu coupable d'avoir fourni des informations confidentielles sur la F2007 à Mike Coughlan, chef-designer de l'écurie McLaren-Mercedes. Pire, il a même communiqué par mail et SMS avec différents membres de l'équipe McLaren sur les réglages et stratégies de l'équipe Ferrari. McLaren est reconnue coupable d'espionnage industriel.
Verdict : coupable. 100 millions de dollars d'amende pour McLaren et un retrait du championnat du monde constructeurs 2007.

2005 : double réservoir chez Bar-Honda
En Formule 1, l'ennemi c'est le poids. Plus la voiture est légère, plus elle va vite. Au début de la saison 2005, les Bar-Honda de Jenson Button et Takuma Sato roulaient deux tiers de la course moins lestées que leurs concurrentes. Les ingénieurs avaient trouvé le moyen pour que la voiture fasse le poids réglementaire à l'arrivée : un deuxième réservoir, gavé d'essence lors du dernier ravitaillement.
Verdict : coupable. Deux Grand Prix d'exclusion pour l'équipe.

1999 : Ferrari sauvée par un vice de procédure
Lors de l'avant dernière manche de la saison, les Ferrari d'Eddie Irvine et de Michaël Schumacher sont disqualifiées alors qu'elles venaient de réaliser le doublé. Les dimensions de certaines pièces aérodynamiques ont été jugées non conformes. La Scuderia fait appel et quelques jours plus tard, la FIA affirme que les mesures prises en Malaisie ne l'ont pas été dans les règles de l'art. Ferrari remporte la couronne des constructeurs.
Verdict : confondue mais jamais poursuivie.

1994 : les soupçons de système d'antipatinage caché de Benetton
Cette année-là, l'ensemble des aides électroniques au pilotage ont été supprimées, dont l'antipatinage. L’idée des ingénieurs est alors de retrouver, d’une façon ou d’une autre, une partie de ce contrôle à l’accélération par des réglages du moteur de plus en plus optimisés. Benetton est soupçonnée de tricherie par une majorité de ses concurrents, après des départs parfaits de Michaël Schumacher à Aïda et Magny-Cours. La FIA est incapable de le démontrer, mais en Irlande, une société spécialisée dans l’électronique a mis en évidence les traces d’un logiciel pirate, en «tampon» derrière le boîtier électronique autorisé. Rien n'a jamais été prouvé quant à son utilisation par les pilotes Benetton et l'écurie a été blanchie. Pourtant, en 2011, Jos Verstappen, coéquipier de Schumacher en 1994, a parlé d'une Benetton bourrée « d'aides électroniques ».
Verdict : que des soupçons...

1984 : de l'essence avec plomb chez Tyrrell
Un peu à la manière de Bar-Honda, les ingénieurs de Tyrrell cherchaient à réduire au maximum le poids de leur monoplace. Handicapée par un moteur atmosphérique face aux surpuissants moteurs turbo, l'écurie procédait systématiquement à un ravitaillement en fin de course. Intrigués, les commissaires ont découvert que les mécaniciens gavaient le réservoir de billes de plomb pour atteindre le poids réglementaire.
Verdict : coupable. Tyrrell et ses pilotes Martin Brundle et Stefan Bellof sont déclassés du championnat 1984.

1983 : dopage à l'essence chez Brabham BMW
Cette année-là, le titre se joue entre Alain Prost, pilote Renault et Nelson Piquet, pilote Brabham-BMW. Le Brésilien remporte sa deuxième couronne après l'abandon du Français dans la dernière manche de la saison. Le moteur BMW des Brabham utilisait une essence survitaminée. La non-conformité de l'essence a été démontrée mais Renault n'a pas porté réclamation, refusant de remporter un titre sur tapis vert.
Verdict : coupable mais pas poursuivie.


Sondage : Quel est pour vous le scandale le plus marquant de la Formule 1 ?




Retour de volant Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




9 réactions sur cet article Donnez votre avis
surboumpour4roues
surboumpour4roues :
....le plus formidable c'est les 2 pilotes titulaires avec casques différents !!!! il y a la une preuve incontestable de tricherie , et le reste : moteurs et boîtes soumis a quota pour la saison, comment font-ils ?
Il y a 78 mois
milano
milano :
Le crashgate a quand même était quelque chose d'assez impressionnant et ce jour la on a atteint le sommet de la tricherie avec ma foie d'un coté la pire triche de l'histoire de la F1 et d'un autre aucune sanction .

La FIA a touché le fond bien avant le scandale des pneus Pirelli , en étant incapable de punir l'écurie , Brillatore , Symonds ou même Piquet .

Il y a 78 mois
patricck
patricck :
les points gagnés par Mercedes seront conservés car ils relancent le championnat
Il y a 78 mois
patricck
patricck :
Pourquoi ai-je voté pour l'essence utilisée par Brabham?
Ils ont permis de changer le champion de cette année en donnant le titre à Piquet au détriment de Prost sans que Renault dépose une réclamation, j'aurais bien aimé savoir pourquoi
Il y a 78 mois
lio
lio :
Personnelement je préfère de la tricherie qui n'est qu'extension d' interpretations limites du règlement et qui temoigne une bagarre tellement intense qu'elle est a tout niveau et incontrolée (ok 2008 ca fait vraiment trop)

Plutot que des resultats convenus par dessous de table comme le vice de procédure de 1999 qui est pour moi très très sale,the worse definitely
Il y a 78 mois
nova
nova :
l'affaire mercedes sera une des plus grosse tricherie
je vois deja les mercedes tournée a Barcelone en test peinte en noir sans signe descriptif sur la marque et des pilote en noir comme lors d'un test d'un proto.
sur ce coup la ils ont joués gros mercedes
mais avec les billets il vont peut être régler le problème.
sinon si pirelli a un contrat pour les années qui viennent et que part hasard il on testé des gommes pour 2014 ou si pirelli ne change plus ses gommes après silverstone et pour la saison 2014, dans ce cas la meme si mercedes est banni du championnat pour 2013 il auront quand meme gagné pour 2014 un petit plus (cette hypothèse marche pas vraiment pour les pneus si il ne change pas en 2014 car les autre equipe auront eu le temps de les essayer en 2013,mais au début de l'affaire on parlait d'un test avec des pneu 2014 donc ca pourrait marcher)
si ils ont prit de tel risque c'est qu'ils ont gagnés qu'elle que chose avec ce test ou qu'ils savent que rien ne peut leur arriver.
et il y a toujours ross brawn derrière tous ça comme en 2007(coïncidence ?)
Il y a 78 mois
Marlboro
Marlboro :
En 2005 chez B.A.R Honda, c'était Jenson Button et Takuma Sato et non Rubens Barrichello ... il était encore chez Ferrari.... Un petite erreure ... Rappelez vous du G.P des U.S.A avec 6 voitures, Barrichello et Schumi qui se sont presque accrochés ...
Il y a 78 mois
Go kimi
Go kimi :
Je vois bien une amende a l encontre de Mercedes , et je pense la suspension des points constructeur , soit acquis soit pour les prochains gp . C est bizarre cette affaire la , et dire que c est Hamilton qui a vendu la mèche , c est bizarre . Si c été top secret pourquoi avoir gaffer en disant a tous le monde l existence de ces essaies?? C est vraie que ça sent le roussi pour eux . Et sincèrement je pense que Brawn va se prendre une claque , résultat , il va sûrement dégager .
Il y a 78 mois
elegies
elegies :
Niveau Mercedes, depuis son retour et l'équipe que Brawn avait mis en place du temps ou il était le boss de l'écurie, qui restent ils ?

Plus que lui, Mercedes recrutent toutes les têtes qui sont en F1, ils ont de super pilotes, mais ils (l'écurie) avoir tellement besoin de résultat qu'ils doivent tricher pour faire un bond en performance XD
Il y a 78 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.