> > > > Canada - Course : Vettel première dominante à Montréal

Canada - Course : Vettel première dominante à Montréal

Sebastian Vettel a remporté son premier Grand Prix du Canada de Formule 1 au terme d'une course largement dominée. Il devance Fernando Alonso et Lewis Hamilton. Bonne course de la part de Jean-Eric Vergne qui termine à la 6ème place, son meilleur résultat en Formule 1.

© GEPA - Vettel ravi de s'imposer enfin à Montréal !© GEPA - Vettel ravi de s'imposer enfin à Montréal !

Contrairement aux deux dernières journées disputées à Montréal, la pluie n'est pas au rendez-vous au départ de la course mais une averse reste encore possible lors du Grand Prix - avec 20% de risque de voir la pluie - qui promet d'être passionnant.

Sur la grille de départ, suite aux qualifications disputées sous la pluie, les pilotes ont le choix de leurs gommes et tout le monde part en super tendres hormis di Resta, Bianchi, Chilton et Grosjean.

Au départ, Sebastian Vettel s'envole bien et retrouve Hamilton derrière lui et Nico Rosberg qui est parvenu à passer Valtteri Bottas, tout comme Mark Webber dans les premiers hectomètres. En fond de grille, bon départ de Giedo van der Garde qui était 21ème sur la grille et qui se retrouve 17ème à la fin du dernier tour.

A la fin du premier tour, Fernando Alonso parvient à passer la Williams de Bottas pour la 5ème place. A la fin du tour suivant, répétition d'un dépassement d'une Ferrari sur une Williams avec Massa qui passe Maldonado.

Après trois tours, Sebastian Vettel s'est déjà construit une belle avance, il devance Lewis Hamilton de 3.2 secondes. En fond de grille, Romain Grosjean progresse difficilement, le Français n'est que 20ème alors que di Resta, lui-aussi en mediums, ne fait pas tellement mieux avec seulement la 16ème place.

Au début du 6ème tour, Bottas, en 6ème place, joue quant à lui les bouchons mais Vergne parvient à le passer. Dans la foulée, Sutil tente de passer le Finlandais à son tour mais Sutil perd le contrôle de sa Force India et part en tête-à-queue. A la fin du même tour, on voit un nouvel incident entre l'Allemand et une Williams, mais cette fois c'est entre Sutil et Maldonado, le Vénézuélien manque son freinage à l'épingle et percute Sutil.

A la fin du 8ème tour, Giedo van der Garde est le premier à passer les stands. Dans le même temps, di Resta dit que son problème de DRS est résolu. L'Ecossais est toujours 16ème. Le tour qui suit, c'est au tour d'Adrian Sutil de passer par les stands depuis la 13ème place. Il repart en 20ème position.

Au 10ème tour, Vettel a accru son avance, 5.5 secondes désormais sur Hamilton, 10 sur Rosberg et 11 sur Webber mais l'Allemand attaque fort, il touche légèrement le mur dans le virage 5. Dans la foulée, Räikkönen (9ème) doit se défendre face à Massa et le Finlandais reste devant la Ferrari.

Au début du 12ème tour, Räikkönen passe Ricciardo dans une lutte à trois avec Massa. Charles Pic est quant à lui le 3ème pilote à passer par les stands en ce début de course. En tête, Vettel attaque fort et à la fin de ce 12ème tour, il possède désormais 7.4 secondes d'avance sur Lewis Hamilton. Ricciardo, Hülkenberg et Maldonado passent quant à eux par les stands.

A la fin du 13ème tour, c'est Mark Webber qui était 4ème qui s'arrête aux stands. Le pilote Red Bull est suivi par Vergne qui était en 6ème place. Après un premier relais en super tendres, Webber décide de faire son deuxième relais en Mediums. A la fin du tour suivant, c'est Nico Rosberg qui décide de s'arrêter. Contrairement à Webber, il repart en super tendres. Bottas s'arrête également et repart en 13ème position.

Les commissaires décident d'étudier l'accident entre Sutil et Maldonado et le pilote Williams est sanctionné d'un drive-through pour avoir causé une collision.

A la fin du 15ème tour, Vettel s'arrête, il délaisse les super tendres au profit des Mediums. Il est imité par Fernando Alonso. On retrouve donc Lewis Hamilton en tête de course au volant de sa Mercedes. Plus loin dans le peloton, on retrouve Paul di Resta en 9ème position juste devant Romain Grosjean, les deux hommes s'étaient élancés en Mediums et profitent donc de ces premiers arrêts aux stands. Hamilton poursuit un tour de plus en tête alors que Massa s'arrête aux stands depuis le top 10. Maldonado est aussi dans les stands pour observer sa pénalité.

Au 18ème tour, Hamilton ne s'arrête toujours pas et le pilote Mercedes poursuit en tête avec seulement 6 secondes d'avance sur Vettel qui est 2ème et qui s'est déjà arrêté. A la fin de ce même tour, Hamilton, qui perdait beaucoup de temps face à Vettel, passe à son tour par les stands, redonnant la tête de la course à l'Allemand.

Au 20ème tour, Vettel possède 10.9 secondes d'avance sur Hamilton. Dans le top 10, plusieurs pilotes ne sont pas encore passés par les stands, notamment Räikkönen, di Resta, Grosjean et Button. Tout le monde n'est pas sur la stratégie, ce qui promet de belles luttes et des incertitudes.

Après 22 tours seulement, on retrouve déjà trois pilotes à un tour, Chilton, Pic et Van der Garde alors que Jules Bianchi est 17ème devant Gutiérrez et Maldonado. A la fin du tour, Kimi Räikkönen est l'avant-dernier pilote à être parti en super tendres à s'arrêter, Button poursuivant en piste. Le pilote finlandais perd un peu de temps dans les stands après un problème à l'arrière droit alors qu'on lui a annoncé avant son arrêt qu'il consommait plus que prévu.

Après 25 tours, Button commence à tourner bien plus lentement que ses rivaux. Le pilote McLaren semble tenter une stratégie à un seul arrêt. En tête, Vettel fait quant à lui cavalier seul avec 15 secondes d'avance sur la Mercedes de Lewis Hamilton.

Au 26ème tour, Button s'arrête pour la première fois de la course. Il délaisse les super tendres pour les mediums, pour aller jusqu'à l'arrivée ? Pendant qu'il s'est arrêté, Button a vu Sebastian Vettel lui prendre un tour déjà.

Au 27ème tour, on a un trio de pilotes à la lutte pour la 3ème place, Rosberg devance de peu Webber et Alonso. Avec l'aide du DRS, Webber tente sa chance mais ça ne passe par pour l'Australien. Mais la Red Bull est clairement plus rapide que la Mercedes même si cette dernière est en super tendres alors que Webber est en mediums.

Au 30ème tour, Rosberg voit finalement Webber passer dans la première zone DRS et Alonso dans la deuxième. Le pilote allemand perd deux places coup sur coup et se retrouve désormais en 5ème position. Webber a désormais une piste claire devant lui avec Hamilton 10 secondes devant lui. Dans le tour qui suit, Rosberg repasse par les stands, preuve qu'il était en difficulté avec ses gommes. Il passe aux medium sans surprise et conserve sa place malgré son arrêt.

Au 32ème tour, avec une piste claire devant lui, Mark Webber se distingue en signant le meilleur tour. Derrière Vettel, toujours en tête, on retrouve Hamilton, Webber, Alonso, Rosberg, Vergne, di Resta, Grosjean (les deux n'étant toujours pas passés par les stands), Sutil et Massa qui est 10ème.

Au 34ème tour, Kimi Räikkönen voit Sebastian Vettel lui prendre un tour ; mauvaise opération du 2ème du championnat pilotes face au leader. Pendant ce temps, Giedo Van der Garde observe son deuxième arrêt.

Après 36 tours, Vettel domine de la tête et des épaules ce Grand Prix du Canada 2013, le pilote allemand possède 16 secondes d'avance sur Hamilton, 2ème. Et il a déjà pris un tour à 10 des 22 pilotes. Son coéquipier, Mark Webber a quant à lui été touché par Giedo van der Garde alors que l'Australien prenait un tour au Néerlandais. L'aileron avant de la Red Bull a été endommagé dans la manœuvre et une partie de l'aileron s'est détachée lors du passage de la chicane avant la ligne d'arrivée.

Pendant ce temps, Alonso enchaîne coup sur coup, deux meilleurs tours en course. Le double champion du monde est à l'attaque. Suite à l'incident avec Webber, sans surprise, van der Garde fait l'objet d'une investigation de la part des commissaires de piste.

Après 38 tours, Vettel poursuit son cavalier seul et prend un tour à Pérez, pourtant en 10ème position et donc dans les points ! Alonso continue quant à lui d'être le plus rapide en piste. Toujours pas de signe d'arrêt du côté de di Resta, Grosjean, Bianchi et Chilton - les 4 pilotes à s'être élancés en mediums sur la grille. Vettel signe le meilleur tour en course à la fin du tour mais pas pour longtemps car Alonso fait mieux.

Au 39ème tour, la direction de course annonce un stop and go de 10 secondes pour Giedo van der Garde pour avoir ignoré les drapeaux bleus et avoir causé une collision avec Mark Webber. Dans la foulée, Max Chilton est le premier des pilotes à être partis en mediums à s'arrêter.

Au début du 42ème tour, suite à une erreur de Webber à l'épingle du tour précédent, Alonso parvient à passer l'Australien avec l'aide du DRS.

Au 43ème tour, c'est au tour de Grosjean et di Resta de voir débouler Sebastian Vettel dans leurs rétroviseurs. Malgré un arrêt le pilote allemand a déjà pris un tour aux deux hommes. Dans la foulée, Romain Grosjean passe pour la première fois par les stands, tout comme Jules Bianchi au volant de la Marussia. Grosjean passe les super tendres. Paul di Resta est donc le seul pilote en piste à ne pas s'être arrêté et l'Ecossais poursuit le tour suivant.

Au 44ème tour, di Resta est 7ème devant Sutil, avec deux arrêts à zéro pour le pilote allemand qui traîne un aileron arrière endommagé depuis son accrochage avec Maldonado.

Au début du 46ème tour, Vettel a pris un tour à tous les pilotes au-delà de la 8ème place incluse. L'ordre des pilotes sur la piste est donc clairsemé par rapport au classement effectif de la course. Vettel reprend sa marche en avant en enchaînant deux meilleurs tours alors que Webber passe par les stands. A la sortie des stands, Webber fait face à Giedo van der Garde et la Sauber d'Hülkenberg qui est au ralenti.

Dans la foulée, la Caterham perd son aileron avant qui reste coincé sous la voiture mais van der Garde poursuit en piste alors qu'Alonso s'arrête aux stands pour changer de pneumatiques. Drapeau jaune agité suite à l'arrêt sur le côté de la piste de van der Garde qui a été percuté par Hülkenberg au bout de la ligne droite avant la chicane. Les deux hommes abandonnent coup sur coup.

Hamilton en profite pour ravitailler au 48ème tour alors que di Resta est toujours avec les mediums qu'il a depuis le départ en 7ème position. Vettel passe à son tour par les stands depuis la tête de course.

A 50ème tour, suite à la collision entre van der Garde et Hülkenberg, les commissaires enquête sur l'incident qui a obligé les deux hommes à abandonner. Mark Webber se distingue en signant quant à lui le meilleur tour en course. A 19 tours du but, toujours pas de signe de di Resta dans les stands.

Au 51ème tour, Vettel fait une erreur au freinage du premier virage et doit couper le deuxième suite à son erreur. L'incident entre van der Garde et Hülkenberg fera finalement l'objet d'une enquête après la course, ce qui n'est pas illogique car les deux hommes ne sont plus présents dans ce Grand Prix.

Au 53ème tour, Alonso signe le meilleur et revient sur Hamilton. Dans le même temps, Grosjean - qui est en super tendres - se fait passer par Massa - qui est en tendres. Le pilote Ferrari prend ainsi la 10ème place au Français. Les mediums semblent être les meilleurs pneumatiques pour le moment, ce qui explique que Paul di Resta poursuive en piste et retarde au maximum son premier arrêt afin de faire peu de tours en super tendres. Romain Grosjean passe par les stands à la fin du tour pour chausser des mediums.

Au 55ème tour, on demande à Rosberg de creuser un écart avec Vergne afin de pouvoir s'arrêter car un plat a été détecté sur ses pneumatiques et un arrêt est possible au besoin. Alonso prend un tour à Massa et revient fort sur Hamilton, moins de 2 secondes, alors que l'on a indiqué à Webber de continuer à attaquer car il a une chance de revenir sur Hamilton également d'ici le drapeau à damier.

Paul di Resta passe par les stands pour la première fois à la fin de ce 55ème tour. Il chausse bien évidemment les super tendres pour aller au bout de la course avec un seul arrêt.

Au 56ème tour, l'ingénieur de Lewis Hamilton lui indique que les températures sont bonnes et à la manière de Kimi Räikkönen à Abu Dhabi, le Britannique lui demande de le laisser piloter désormais. Nico Rosberg a réussi à créer un écart suffisant sur Vergne pour réaliser un arrêt. Le Français imite l'Allemand en réalisant un nouvel arrêt, il est 6ème.

Au 59ème tour, Sutil joue le bouchon devant Hamilton et Alonso. Il s'écarte finalement dans la zone DRS mais l'Allemand fait l'objet d'une enquête de la part des commissaires pour ne pas avoir respecter les drapeaux bleus agités par les commissaires au bord de la piste. La décision ne se fait pas attendre et le pilote Sahara Force India écope d'un drive-through pour avoir ignoré ces drapeaux bleus.

Après 61 tours sur 70, Vettel est toujours en tête devant Hamilton, Alonso, Webber, Rosberg, Vergne, di Resta, Sutil, Räikkönen et Felipe Massa qui possède le dernier point pour le moment. Il devance les deux pilotes McLaren. Au freinage de la chicane, Alonso tente sa chance face à Hamilton mais le pilote Mercedes parvient à garder sa position. Dans la deuxième zone DRS, le pilote Ferrari parvient à passer mais les deux hommes se touchent légèrement.

Au 62ème tour, Sutil observe sa pénalité et le pilote Force India ressort en 10ème position, 2 secondes devant la McLaren de Sergio Pérez.

Au 65ème tour, Alonso parvient à rester devant Hamilton, pendant ce temps, Vettel continue sa domination et prend un tour à Jean-Eric Vergne qui est pourtant 6ème. Drapeau jaune au premier virage suite à la sortie d'Esteban Gutiérrez qui a un aileron avant endommagé et a percuté un mur de pneumatiques. Le Mexicain sort seul de sa monoplace, plus de peur que de mal a priori.

Au 68ème tour, et donc à deux tours du drapeau à damier, Vettel est toujours confortablement installé en tête de la course avec 16 secondes d'avance sur son dauphin, Fernando Alonso. Derrière, les écarts sont assez importants sauf pour Räikkönen qui est sous la menace de Felipe Massa. Alonso signe quant à lui le meilleur tour et dans la foulée, son coéquipier Massa passe la Lotus de Räikkönen. Webber reprend le meilleur tour à l'Espagnol.

Dans le dernier tour, Vettel signe le meilleur premier secteur mais après avoir rencontré un peu de trafic avec la Caterham de Pic, il ne peut signer le meilleur tour mais décroche sa première victoire au Canada, sa troisième victoire de la saison, devant Fernando Alonso et Lewis Hamilton qui complètent le podium.

Suivent ensuite Webber, Rosbreg, Vergne qui signe une belle 6ème place avec sa Toro Rosso, di Resta qui n'aura fait qu'un seul arrêt, Massa, Räikkönen également un seul arrêt et Adrian Sutil. Les deux pilotes McLaren terminent hors des points devant Grosjean (13ème) et Bottas (14ème) qui n'a pu capitaliser sa bonne qualification sur le sec aujourd'hui. Ricciardo termine en 15ème place devant Maldonado, Bianchi, Pic et Chilton.

Avec sa deuxième place combinée à la 9ème de Räikkönen, Alonso prend la deuxième place du championnat pilotes devant le Finlandais et derrière Sebastian Vettel. A noter aussi que seuls Alonso, Hamilton, Webber et Rosberg terminent dans le même tour que le vainqueur, Sebastian Vettel alors que Mark Webber a signé le meilleur tour en course.

Classement du Grand Prix du Canada 2013 de Formule 1 :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
VettelInfiniti Red Bull Racing1h32:09.143
70
2
AlonsoScuderia Ferrari+14,408
70
3
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team+15,942
70
4
WebberInfiniti Red Bull Racing+25,731
70
5
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team+69,725
70
6
VergneScuderia Toro Rosso+1 tour
69
7
di RestaSahara Force India F1 Team+1 tour
69
8
MassaScuderia Ferrari+1 tour
69
9
RaikkonenLotus F1 Team+1 tour
69
10
SutilSahara Force India F1 Team+1 tour
69
11
PerezVodafone McLaren Mercedes+1 tour
69
12
ButtonVodafone McLaren Mercedes+1 tour
69
13
GrosjeanLotus F1 Team+1 tour
69
14
BottasWilliams F1 Team+1 tour
69
15
RicciardoScuderia Toro Rosso+2 tours
68
16
MaldonadoWilliams F1 Team+2 tours
68
17
BianchiMarussia F1 Team+2 tours
68
18
PicCaterham F1 Team+3 tours
67
19
ChiltonMarussia F1 Team+3 tours
67
20
GutierrezSauber F1 TeamAccident+7 tours
63
21
HulkenbergSauber F1 TeamAccident+25 tours
45
22
Van der GardeCaterham F1 TeamAccident+27 tours
43


Photos Grand Prix du Canada - Les photos du dimanche

Photo 130063_can-1024.jpg
Photo 130064_can-1024.jpg
Photo 130065_can-1024.jpg
Photo 130066_can-1024.jpg
Photo 130068_can-1024.jpg
Photo 130070_can-1024.jpg
Photo 130071_can-1024.jpg
Photo jm1309ju96-1024.jpg
 


Course, Grand Prix et Montreal Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




20 réactions sur cet article Donnez votre avis
Prez
Prez :
Vettel le maitre bien parti pour un nouveau titre.... bravo à jev!!!
Il y a 76 mois
milano
milano :
Bluffant Vettel qui met un tour quasi tout le monde
Il y a 76 mois
Corina33
Corina33 :
Course menée d'une main de maître
Tout simplement magnifique
Bravo Seb, tu es le meilleur <3
Il y a 76 mois
Arklash
Arklash :
Quand Vettel est en tête, personne ne parvient à le rattraper.

Stratégie décevante de Lotus, avec un minimum d'arrêt et qui attends que ça se passe.

Mercedes semble s'améliorer avec les pneus.
Il y a 76 mois
Grand tout sec
Grand tout sec :
Vettel gagne avec une grande domination.

Lotus, la série noire continue, Kimi perd sa 2ème place au championnat et Grosjean malgré une bonne
remonté ne marque de nouveau pas de point (une disette de trois grand prix, il faut vraiment que ça s?arrête).

Belle performance d'Alonso qui décroche la deuxième place de la course et du championnat.

Triste course pour Bottas et Williams qui n'ont pas put confirmer la belle performance de hier et rate une belle occasion de marquer des points.

Les Mercedes à leurs aise et semble continuer de gérer leurs dégradation de pneus.

Et surtout Ricciardo qui s'effondre alors que Vergne exulte et obtient le meilleur résultat de sa carrière. Ça peut marquer les esprits de certaines équipes.
Mon héros du jours là c'est JEV.
Il y a 76 mois
arkansis
arkansis :
Il ne manque plus qu'un petit quelque chose encore pour Mercedes et l'équipe pourra enfin rivaliser les avec les meilleurs du début jusqu'à la fin du weekend.

McLaren me fait vraiment peine à voir et Lotus semble s'effondrer...

Vergne s'est montré remarquable !

Vettel est sur un nuage...
D'ailleurs ça me fait penser qu'un voyant sur ce site avait prédit la victoire d'Alonso pour Montréal.
Il y a vraiment trop d'arnaque dans le domaine de la voyance !
Il y a 76 mois
RS
RS :
Du grand Alonso encore une fois!!! Quelle course heureusement qu'il part 6ème sinon... THE BEST !!!
Il y a 76 mois
Prez
Prez :
RS il était pas censé etre banni ce type pour toutes ses insultes????
Il y a 76 mois
milano
milano :
Je le bann plûtot pour ses prédictions foireuse , les insultes c'est rien .
Il y a 76 mois
Prez
Prez :
Ah oui il nous avait annoncé la victoire d'Alonso lol
Il y a 76 mois
nova
nova :
vettel bluffant et red bull aussi
et dire qu'il disait que ferrari et mercedes etait trop fort en debut du week end,mais bon il oublie de dire qu'il est toujours devant avec red bull.
il a vraiment la meilleur monoplace après c'est quand même un bon pilote si on le compare a weber,j'aimerai le voir contre un Alonso et un Kimi a voiture égale
et après j'accepterai sa supériorité.
dommage que Alonso soit parti si loin et avec bottas qui la gêné alors que les autre devant on crée le trou.
l'écart s'agrandit au championnat et je perd espoir pour Alonso.
forza Ferrari et Alonso !!!!!!
Il y a 76 mois
Kimi R
Kimi R :
Encore une victoire logique pour Vettel qui utilise encore une fois son talent spécial quand il s'agit de partir devant avec la meilleure voiture. Si Red Bull continue à lui fournir une RB9 toujours la meilleure pour ce qui est de la performance pure, je vois mal quelqu'un d'autre le défier pour la victoire finale, à part peut-être Alonso, qui maintient un niveau tout bonnement impressionnant avec sa Ferrari. Les Mercedes profitent incontestablement de leurs essais, ils ont diminué énormément leurs problèmes de pneus, c'est pourquoi Rosberg et Hamilton peuvent enfin penser aux meilleures places. Webber reste quant à lui toujours assommé et chaque course qui passe semble l'envoyer de plus en plus loin de Red Bull. Les McLaren rentrent peu à peu dans le rang des chiffoniers (Toro Rosso, Force India, Sauber, Williams) et leur objectif principal reste clairement de finir chaque course dans le top 10. Un gros flop pour cette écurie qui n'a pas su poursuivre sur sa lancée des années précédentes... dommage pour Perez et Button. Toro Rosso qui obtient enfin des gros points, Di Resta pour Force India également. Je trouve vraiment dommage que Bottas n'ait pas pu se battre pour une 5ème ou une 6ème place mais la Williams n'est clairement pas au niveau en course. Course assez anonyme pour Kimi, qui ne s'est pas grandement débattu avec sa Lotus mais il réussit malgré tout à finir dans les points, juste derrière Massa qui aura fait vraiment une magnifique course pour remonter jusque là. Mention spéciale pour Alonso qui reste encore et toujours le pilote qui secoue les Grand Prix par sa combativité. Remonter de la 6ème à la 2ème place en se battant avec les Mercedes et la Red Bull de Webber, tout en ayant un petit coup de pouce du destin suite à l'erreur grossière de Van der Garde, moi je dis chapeau ! Toutefois, s'il veut se battre au championnat, le désormais nouveau dauphin de Vettel doit espérer que Ferrari lui donne une voiture à hauteur de son talent sinon il ne fera pas long feu, même en finissant 2ème car si Adrian Newey ne faiblit pas brutalement, Vettel n'attendra personne.
Il y a 76 mois
L.H
L.H :
Ok le mec du dessus qui nous décrit Alonso faisant un exploit avec sa ferrari comme si c'était une HRT.... La Ferrari en course est clairement au dessus des Mercedes et au niveau de la RB, fernando est la ou il doit etre point.
Il y a 76 mois
Kimi R
Kimi R :
Etant donné la façon dont Vettel a massacré la course, si la Ferrari était au niveau de la RB, comme tu dis, Alonso aurait du dépasser beaucoup plus rapidement, me semble-t-il. Pareil pour Massa, qui a eu du mal à dépasser Sutil entre autres. Après, tu peux également estimer que le talent des deux pilotes Ferrari n'est pas si élevé que ça, après tout. Dans ce cas, c'est ton opinion.
Il y a 76 mois
L.H
L.H :
Vettel n'a rien à leur envier c'est une certitude.
Il y a 76 mois
Kimi R
Kimi R :
Content de voir que nous sommes d'accord, ainsi donc. En ce qui concerne Vettel, je ne compte absolument pas me lancer dans un débat concernant le talent par centimètre carré de chacun mais j'attends de le voir dans une autre voiture, aux côtés d'un Alonso, d'un Hamilton ou d'un Raikonnen pour voir un peu comment il se débrouille. Après, je le répète, loin de moi l'idée de débattre sur Vettel sinon je risquerais de déclencher l'Apocalypse sur FanF1.
Il y a 76 mois
Gusgus
Gusgus :
Malheureusement, il y a un commissaire entre la vie et la mort. Après l'accident de Gutiérrez, nous avons tous vu la grue qui a évacué la Sauber. Eh bien après le drapeau à damier, en rapatriant la C32, la grue a renversé un commissaire, qui a été évacué par hélicoptère et qui est dans un état critique : www.blick.ch/sport/formel1/streckenposten-von-traktor-ueberfahren-id2332154.html
Il y a 76 mois
milano
milano :
Hoo **** , il du passé sous les roues le pauvre , comment ils se sont démerdé à faire ca .



Il y a 76 mois
Adelin
Adelin :
C'est dingue les écarts qui se sont rapidement créés avec seulement 5 pilotes dans le tour de Vettel !

On a vu les pneus Medium trèèèès endurant sur cette course avec un di Resta qui fait 56 tours avec ses pneus ! Cela a profité à Red Bull et Mercedes ! Il ne faut pas dire que Mercedes a trouvé la clé car ce n'est qu'une course. Aucune équipe n'a souffert.

On remarque que la Lotus manque toujours autant de vitesse de pointe !

Je voudrais souligner l'intelligence de gestion d'Alonso pour les dépassement >> pour dépasser Rosberg, il a conservé sur KERS pour la deuxième zone DRS !!! C'était magnifique

J'ai eu peur quand, au début de la course, Sutil est parti en travers au virage 3 ! Heureusement que tout le monde a su l'éviter !

Comme on s'y attendait, Bottas a trèès vite coulé ! Par contre, il a avait une jolie caméra ;-)

Raïkonnen a atteint le record mais pas forcément avec brio !...
Il y a 76 mois
nova
nova :
@adelin

j'avait aussi remarqué Alonso et son KERS contre rosberg.
il est très intelligent a ce gas.
surtout que avec weber qui allait doubler rosberg il aurait pas pu le passer dans la premiere zone.
quel régale Alonso.
j'ai été étonné que personne ne la vu sur canal + aucun commentateurs la mentionnés
je suis sur que avec l'equipe de TF1, jean louis Moncet l'aurait remarqué.
Il y a 76 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.