> > > > 2014 : 21 courses, Bahreïn en ouverture et plus d'essais

2014 : 21 courses, Bahreïn en ouverture et plus d'essais

Les équipes se sont réunies ce week-end à Montréal pour discuter de la saison 2014 et elles se seraient entendues sur un calendrier de 21 courses avec le Grand Prix de Bahreïn en ouverture début mars et la tenue de huit journées d'essais en cours de saison en plus des essais hivernaux.

© L. Lefebvre / Fan-F1 - Il devrait y avoir plus d'essais en 2014 !© L. Lefebvre / Fan-F1 - Il devrait y avoir plus d'essais en 2014 !

Ce week-end à Montréal, à l'occasion du Grand Prix du Canada, les équipes se sont réunies pour discuter de la saison prochaine. Cette dernière pourrait débuter en Janvier, le 21 par la première séance d'essais de pré-saison qui aurait lieu à Jerez de la frontera en Espagne.

Les deux séances d'essais suivantes n'ont pas été pleinement planifiées mais elles pourraient se dérouler au Moyen-Orient et notamment à Bahreïn qui pourrait accueillir la dernière séance en préambule à son Grand Prix qui pourrait ainsi ouvrir une saison 2014, forte de 21 rendez-vous, dès le 5 mars 2014. Si cette saison possède 19 Grands Prix, en 2014, il y en aura deux de plus avec l'arrivée de la Russie et du New Jersey.

A noter également que du côté des essais, les équipes se sont entendues sur le retour des essais privés en cours de saison, cela se traduirait par quatre séances de deux jours dans la foulée d'un Grand Prix européen à chaque fois, à commencer par Barcelone et Silverstone, les deux autres dates étant encore à définir. Les équipes ne pourraient utiliser qu'une seule monoplace lors de ces essais.

Avec ces huit journées d'essais supplémentaires, les essais pour les jeunes pilotes sont ainsi supprimés, ce qui laisse penser que lors de ces essais dans la foulée des Grands Prix, certaines conditions soient mises en place afin de favoriser la présence de jeunes pilotes au volant des monoplaces de F1.

A noter que ce retour des essais n'a pas obtenu le vote favorable de toutes les équipes, en effet, seules huit se sont prononcés pour et trois contre donc - a priori on retrouverait dans ce trio, Marussia et Caterham. L'ajout de journées d'essais supplémentaires devrait aussi avoir pour impact de réduire le nombre d'essais aérodynamiques et de journées de tournage. Les équipes ne pourront plus réaliser que deux journées d'essais aéro en ligne droite - contre 8 actuellement - et deux journées de tournage également.

Ces différentes informations ont en partie été confirmées par Martin Whitmarsh, le directeur de l'écurie McLaren, à Montréal : « Je pense que vous savez que les constructeurs et les équipes veulent débuter les essais un peu plus tôt. L'idée d'avoir une séance d'essais à la mi-janvier, probablement à Jerez, est directe d'un point de vue logistique. Ensuite avoir un délai afin de pouvoir réagir aux problèmes et ensuite réaliser des essais dans des conditions plus chaudes au Moyen-Orient semble être une perspective attractive pour les équipes. Et si vous êtes là-bas, débuter la saison semble être une approche censée. Donc je pense que la majorité des personnes est tombée d'accord là-dessus et je pense que cela se confirmera. »

Toutefois, avant que tous ces points soient réellement effectifs pour la saison 2014, ils devront être inscrits dans le règlement de la FIA - ce qui devrait se faire au cours du prochain Conseil Mondial du Sport Automobile qui se tiendra le 28 juin prochain.

Pour plus d'informations, retrouvez ici le calendrier des grands prix 2014 en Formule 1 ainsi que le calendrier des essais privés 2014.


, Règlement et FIA




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Grand tout sec
Grand tout sec :
On rajoute des nouveaux grand prix, et encore et encore et encore et on laisse tout ceux qui veulent revenir au calendrier ( France, Autriche, Portugal, Argentine, Mexique et c'est pas fini).

A quand l'alternance nécessaire et urgente si on veut caser tout ces grands prix sans surcharger le calendrier et épuiser les pilotes?
Il y a 84 mois
arkansis
arkansis :
C'est justement l'occasion d'offrir de l'expérience aux pilotes d'essais, de relégitimer leur travail, et de laisser du temps de repos aux titulaires.
Il y a 84 mois
Carlito
Carlito :
Quand on voit les activités des titulaires entre les gp et pendant l'intersaison, ils n'ont visiblement pas vraiment besoin de repos :o
Il y a 84 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.