> > > > Dimanche : Caterham a eu beaucoup de mal au Canada

Dimanche : Caterham a eu beaucoup de mal au Canada

Après une nette progression lors des dernières courses, Caterham a été clairement en retrait au Canada : Charles Pic n'a pas pu faire mieux que 18ème tandis que Giedo van der Garde a été impliqué dans deux accrochages, avec Mark Webber et Nico Hülkenberg.

© Caterham - Caterham a souffert dans sa gestion des pneumatiques à Montréal© Caterham - Caterham a souffert dans sa gestion des pneumatiques à Montréal

Charles Pic - 18ème :
« J'ai fait un départ correct mais, au premier virage, j'ai dû freiner tôt afin d'éviter une des voitures devant moi. J'ai donc perdu quelques places. Nous avons passé les mediums pour le second relais et ils se sont bien maintenus. L'équilibre de la voiture a continué à s'améliorer au fur et à mesure de la course et nous avons gardé notre plan de marche en nous arrêtant au 37ème tour afin de pouvoir faire un long relais jusqu'au drapeau à damier. A dix tours de la fin, j'ai pu rattraper et dépasser Chilton et j'ai reçu l'instruction d'attaquer jusqu'au drapeau à damier. Mais à partir de là, je n'ai pas pu rattraper la voiture devant. J'ai donc assuré pour arriver sans problème et j'ai fini la course 18ème. »

Giedo van der Garde - abandon :
« Cela n'a pas été un bon jour pour moi. Je souhaite m'excuser auprès de Mark pour notre accident et je vais m'assurer d'apprendre de la décision des commissaires de me pénaliser de cinq places lors de la prochaine course. Des fois, vous faites des erreurs mais le plus important est de l'accepter, d'en tirer les leçons et d'aller vers l'avant.

Par rapport à la course en elle-même, j'ai fait un super départ, j'ai dépassé quatre voitures et j'étais 17ème au deuxième tour. Nous sommes partis avec les super tendres et le premier train s'est vite détérioré. Nous nous sommes arrêtés au huitième tour pour passer un train de mediums et mon rythme sur les premiers tours a été plutôt bon. Je ne sais pas trop pourquoi mais peu après le début de mon relais, les pneumatiques ont commencé à se refroidir et mes temps au tour se sont effondrés aussitôt. C'était assez frustrant car je ne pouvais rien faire pour les faire fonctionner correctement. Je devais donc juste continuer à attaquer.

Au tour 33, je suis revenu aux stands pour passer un nouveau train de mediums et après, j'ai dû m'arrêter pour mon Stop and go lié au contact avec Mark. La température de la voiture a commencé à s'élever directement après la pénalité et j'ai dû rentrer une nouvelle fois afin de vérifier la voiture. Ils ont trouvé un morceau de visière sur l'un des radiateurs, ce qui a créé des problèmes durant la majeure partie de la course.

Peu après ça, je me dirigeais vers l'épingle à côté d'Hulkenberg. Je me suis écarté pour lui mais il a tourné sur moi dans la zone de freinage et nous nous sommes rentrés dedans et c'était la fin de ma course. »


Bilan, Montreal et Caterham Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.