> > > > Dimanche : Course sans accroc pour Caterham

Dimanche : Course sans accroc pour Caterham

Charles Pic a été victime d'une crevaison après l'intervention de la voiture de sécurité, ce qui a ruiné sa stratégie. Il n'a donc pas pu faire mieux que 17ème, juste devant Giedo van der Garde.

© Caterham - La crevaison de Charles Pic l'a empêché de viser plus haut© Caterham - La crevaison de Charles Pic l'a empêché de viser plus haut

Charles Pic - 17ème :

« Mon départ a été plutôt bon : j'ai dépassé Chilton mais j'ai dû freiner fort et j'ai eu rapidement une grosse vibration sur l'avant droit. Nous avions prévu de nous arrêter tôt. Nous n'avons donc pas eu trop à changer notre stratégie, en rentrant à la fin du quatrième tour pour passer les médiums.

Lors du second relais, le niveau de dégradation était bon. Nous avions prévu de nous arrêter plus tôt pour nous aligner sur les arrêts d'une des Marussia mais puisque les pneumatiques se comportaient bien, nous sommes restés dehors. Pour une fois, nous avons un peu de chance avec l'entrée de la voiture de sécurité et nous nous sommes arrêtés pour un nouveau train de médiums, en ressortant devant mon coéquipier en 17ème place. Comme nous avons changé de plan lors de la voiture de sécurité, je devais gérer ce second train de mediums et ils se comportaient bien jusqu'à ce que j'ai eu une crevaison au tour 35 et ai donc dû retourner aux stands de manière imprévue.

Cet arrêt non prévu a évidemment ruiné notre stratégie, ce qui est vraiment dommage puisque nous nous serions battus avec le peloton devant nous qui était regroupé à cause de la voiture de sécurité. C'est vraiment frustrant puisque vous ne pouvez pas faire grand chose dans ce genre de circonstances. A cause de cet arrêt, je suis reparti dernier mais ai passé Chilton et à quelques tours de la fin, j'ai dépassé Giedo dont les pneumatiques étaient détruits. A partir de là, il ne s'agissait plus que d'arriver jusqu'à l'arrivée.  »

Giedo van der Garde - 18ème :

« J'ai fait un super départ, ai dépassé deux voitures, puis Vergne dans le premier tour. A la fin du premier tour, j'étais donc 17ème. La voiture se comportait bien mais nous voulions nous débarrasser des tendres rapidement. Nous avons donc gardé notre plan et nous nous sommes arrêtés rapidement pour passer les médiums, qui se sont bien comportés sur les longs relais en essais.

Le premier train de médiums étaient performants mais nous avons adapté notre plan, en nous arrêtant au 20ème tour pour un autre train de pneumatiques médiums. Nous avions vu les premiers drapeaux bleus lorsque la voiture de sécurité est rentrée en piste. J'ai donc pu rattraper mon tour de retard et lorsque la course est repartie, j'étais 16ème, derrière la Williams de Bottas et Gutierrez et devant Charles. A partir de ce moment-là, pour être honnête, cela a été une course en solitaire ! J'étais concentré pour m'assurer que je pourrais ramener la voiture jusqu'à l'arrivée sans problème et nous n'avons plus eu de drapeaux bleus jusqu'à vers la fin de la course. Tout c'est donc passé sans problème.

Je me suis de nouveau arrêté au tour 35 et à partir de là, il s'agissait d'arriver à la maison. Cela a été un long relais et mes pneumatiques étaient complétement détruits vers la fin et j'ai beaucoup ralenti mais Charles et moi étions loins de notre plus proche rival. Cela s'est donc bien passé pour aller jusqu'au drapeau à damiers avec lui.

Malgré ma place au final, je pense qu'il s'agissait d'un petit pas en avant pour moi. Ma gestion des pneumatiques en course s'est un peu améliorée aujourd'hui et j'ai bien travaillé là-dessus tout le week-end. Nous avons désormais une petite pause avant la prochaine course en Hongrie. J'ai donc le temps de retourner à l'usine pour travailler sur le simulateur et revenir en Hongrie pour essayer de continuer à m'améliorer. »


Bilan, Nurburgring et Caterham Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.