> > > > Hongrie - Course : Lewis Hamilton s'impose dans l'enfer hongrois et égale Schumacher

Hongrie - Course : Lewis Hamilton s'impose dans l'enfer hongrois et égale Schumacher

Alors que tout laissait penser à un effondrement de la Mercedes en course, Lewis Hamilton est parvenu à égaler le nombre de victoires de Michael Schumacher en Hongrie, en le gagnant pour la quatrième fois. Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel complètent le podium, tandis que Romain Grosjean, grand animateur du début de course, est toujours sous investigation pour son accrochage avec Jenson Button.

© L. Lefebvre / Fan-F1 : Hamilton défie les pronostiques© L. Lefebvre / Fan-F1 : Hamilton défie les pronostiques

Les températures sont extrêmement elevées au départ de ce Grand Prix de Hongrie, et on demande déjà à Lewis Hamilton, le poleman, de faire attention aux températures moteur.

Au départ, bon envol de Lewis Hamilton qui parvient à prendre le meilleur jusqu'au premier virage. Envol difficile néanmoins pour Sebastian Vettel qui parvient quand même à rester devant Romain Grosjean et Nico Rosberg. Le Français parvient à s'imposer contre un Fernando Alonso très agressif. Juste derrière, Felipe Massa abîme son aileron avant en touchant l'arrière de la monoplace de Nico Rosberg. Le carbone vole, et Nico Rosberg perd de nombreuses places tandis que le Brésilien continue sans problème. En quelques encablures, Sebastian Vettel parvient à reprendre le terrain perdu sur Lewis Hamilton.

Au quatrième tour, le trio de tête se tient en 2 secondes, alors que Fernando Alonso est déjà repoussé à trois secondes. Bon départ de Mark Webber également, qui se retrouve avec la première voiture en pneus médiums dans le classement. Romain Grosjean fait également un très beau début de Grand Prix et rattrape Sebastian Vettel en signant le record du tour. La lutte s'annonce intense pour le podium, tandis qu'on annonce au pilote Red Bull que le Français est à portée de DRS. Les trois pilotes ont un rythme très impressionnant, et ne tarderont pas à fondre sur les derniers pilotes, se trouvant déjà à 40 secondes du leader au 7ème tour.

Au neuvième tour, Jean-Eric Vergne et Giedo van der Garde sont les premiers à passer dans la voie des stands, tandis qu'on demande à Massa son sentiment sur son aileron avant endommagé. Lewis Hamilton est le premier pilote de tête à passer aux stands, et passe généreusement sur le vibreur de l'entrée des stands, sans gravité. Mais l'Anglais ressort derrière Jenson Button et devra s'en débarrasser vite pour ne pas perdre de temps. Nico Rosberg l'imite le tour suivant. Sebastian Vettel, menacé fortement par Romain Grosjean, passe aux stands, le Français est seul en tête. L'Allemand ressort derrière Lewis Hamilton et Jenson Button. Arrêt également de Fernando Alonso. Visiblement, la majorité des pilotes sont sur une stratégie à 3 arrêts, alors qu'on dit à Lewis Hamilton que Romain Grosjean semble être sur une stratégie à deux arrêts.

Au quatorzième tour, Romain Grosjean, puis Kimi Raikkonen passent aux stands, et ressortent respectivement derrière Sebastian Vettel et Felipe Massa. Le leader actuel est Mark Webber, logique, étant donné le départ en pneus médium de l'Australien. Jenson Button fait l'affaire de Lewis Hamilton, car le pilote McLaren bloque totalement ses deux poursuivants. Belle tentative de dépassement de l'Allemand qui est obligé de freiner en urgence pour éviter le contact, ce qui permet à Romain Grosjean de porter une attaque qui se révèle aussi infructueuse. Mais le pilote Red Bull s'inquiète de l'état de son aileron avant après sa tentative de dépassement, tandis qu'on lui demande de laisser filer Jenson Button pour laisser refroidir sa monoplace.

Au vingtième tour, c'est Fernando Alonso qui en profite pour revenir comme un boulet de canon sur la Lotus totalement bloquée par Sebastian Vettel. Premier abandon pour Adrian Sutil, causé par une fuite hydraulique lors de son arrêt au stand. Kimi Raikkonen se débarrasse quant à lui de Felipe Massa et, privé de la Ferrari devant lui, signe le meilleur temps en course. Mark Webber passe pour la première fois aux stands à la fin du vingt-troisième tour et laisse la tête à Lewis Hamilton. Dans la foulée, Sebastian Vettel parvient enfin à dépasser Jenson Button, rapidement suivi par Romain Grosjean juste avant la chicane. Mais le Français et l'Anglais se touchent roue contre roue... Jenson Button décide par la suite de passer aux stands pour passer les pneus tendres.

Au vingt-sixième tour, Romain Grosjean rentre aux stands en avance par rapport à une éventuelle stratégie aux deux arrêts, passage sans doute dû au choc avec Jenson Button. Le pilote Lotus ressort devant l'Anglais. Gros écart entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, le pilote Mercedes a profité du fait que l'Allemand soit bloqué derrière Jenson Button pendant une dizaine de tours. Avec ses pneus plus frais, Mark Webber est également remonté comme une balle sur Fernando Alonso, et met la pression sur le taureau des Asturies. Les records des temps au tour s'échangent entre plusieurs pilotes, Webber, Vettel, Raikkonen et Grosjean l'ont tour à tour en quelques secondes. Et ce dernier parvient à dépasser Felipe Massa dans le seul virage rapide du circuit, le pilote Lotus escaladant le vibreur dans un dépassement très osé, alors qu'Esteban Gutierrez est contraint à l'abandon. Le Brésilien est également débordé par Jenson Button au niveau de la chicane, alors que Lewis Hamilton, le leader, passe aux stands pour changer de gommes comme son coéquipier, et l'Anglais ressort derrière Mark Webber. Il est suivi par Felipe Massa, à l'agonie avec ses pneumatiques.

Au trente-quatrième tour, alors que Mark Webber se rapprochait de Fernando Alonso, c'est Lewis Hamilton qui surgit derrière lui et qui parvient à dépasser l'Australien, avant de se montrer dans les rétroviseurs de l'Espagnol. La Mercedes fait mentir tous ses détracteurs qui promettaient à l'Anglais de tout perdre en course. Sebastian Vettel et Fernando Alonso passent chacun leur tour au stand, et l'Allemand ressort encore une fois derrière Jenson Button, qui se fait bloquer par Giedo van der Garde, rapidement reprit à l'ordre par son équipe pour ne pas avoir respecté les drapeaux bleus. Romain Grosjean est puni d'une pénalité de passage par la voie des stands pour être sorti de la piste lors de son dépassement sur Felipe Massa, tandis que le contact avec Jenson Button sera sous investigation après la course. Passage par la voie des stands également pour Nico Hulkenberg, coupable d'un excès de vitesse dans cette même voie des stands.

Au quarantième tour, Romain Grosjean a effectué sa pénalité et se retrouve dans les échappements de Fernando Alonso, qu'il met sous pression sans toutefois trouver l'ouverture. Kimi Raikkonen effectue un nouveau passage aux stands au 43ème tour, et ressort derrière son coéquipier. Le Finlandais est imité par Mark Webber qui devra s'arrêter une dernière fois avant la fin de la course, n'ayant pas encore passé les pneus tendres depuis le début du Grand Prix. Abandon pour Valtteri Bottas qui subit une casse moteur et immobilise sa monoplace à la sortie du dernier virage, provoquant un drapeau jaune sur la voie des stands.

Au quarante-huitième tour, Lewis Hamilton signe le meilleur tour, tandis que le Français de Lotus effectue son dernier passage aux stands programmé, et ressort derrière Jenson Button. Il est imité par Fernando Alonso qui ressort juste devant ce dernier. Le tour suivant, Jenson Button est dépassé par le Français, tandis que Lewis Hamilton effectue également son dernier arrêt, laissant temporairement la première place à Sebastian Vettel. Et l'Anglais engage une lutte virile avec Mark Webber, le tassant très largement sur le bord de la piste après un double dépassement sur Nico Hulkenberg. L'Australien est obligé de sortir de la piste, ce qui permet à Lewis Hamilton de s'échapper.

Au cinquante-cinquième tour, Sebastian Vettel est toujours leader devant Lewis Hamilton. Mark Webber complète le trio de tête, mais sera obligé de repasser aux stands pour passer les gommes tendres et effectuer un dernier relais très rapide. Mais l'Allemand retourne aux stands pour chausser des pneus médiums neufs, et ressort derrière Kimi Raikkonen à la quatrième place. La lutte pour la cinquième place continue entre Fernando Alonso et Romain Grosjean, qui est revenu dans la zone DRS. Et Sebastian Vettel revient comme un boulet de canon avec ses gommes neuves, et s'apprête à attaquer Iceman.

Au soixantième tour, Mark Webber passe finalement les gommes tendres et ressort devant Fernando Alonso, avec des pneumatiques plus frais, et de meilleure performance. L'Australien a sans doute pour mission de prendre des gros points, et de priver Alonso de quelques précieux points au championnat. On annonce au pilote Red Bull qu'il doit désormais attaquer afin de rattraper Raikkonen, alors que celui-ci est toujours sous la menace de Sebastian Vettel. Dans le peloton, petite erreur de Paul di Resta qui profite à Jean-Eric Vergne, tandis que Charles Pic se retrouve dans la situation difficile de devoir laisser passer Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel au niveau de la chicane.

Au soixante-sixième tour, Nico Rosberg est contraint à l'abandon par son moteur, arrêtant sa monoplace en feu au bord de la piste. Cela fait réagir les dirigeants Mercedes, qui craignent le pire concernant Lewis Hamilton, en tête de la course. Jean-Eric Vergne, parti 14ème, profite de sa meilleure vitesse pour dépasser son coéquipier Daniel Ricciardo, parti 8ème. L'avantage de l'Australien en qualifications s'inverse en course ce week-end.

Pour le dernier tour, Sebatian Vettel est toujours à l'attaque pour la deuxième place, alors que le Finlandais ne lui avait laissé que très peu de place dans une des tentatives de dépassement du triple champion du monde, qui s'en ai plaint à son équipe.

Lewis Hamilton s'impose dans l'enfer hongrois, défiant tous les pronostiques, alors que Mercedes n'a pas pu profiter des essais des nouveaux pneus Pirelli à Silverstone. Kimi Raikkonen est parvenu à garder le meilleur sur Sebastian Vettel avant de s'arrêter juste derrière la ligne. Les trois pilotes précédent Mark Webber, Fernando Alonso et Romain Grosjean, qui lui, est toujours sous investigation. Belle performance également de Pastor Maldonado, qui décroche le premier point de Williams cette année.

Résultats du Grand Prix de Hongrie 2013 de Formule 1

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team1.42.29.445
70
2
RaikkonenLotus F1 Team+10.9
70
3
VettelInfiniti Red Bull Racing+12.4
70
4
WebberInfiniti Red Bull Racing+18.0
70
5
AlonsoScuderia Ferrari+31.4
70
6
GrosjeanLotus F1 Team+32.2
70
7
ButtonVodafone McLaren Mercedes+53.8
70
8
MassaScuderia Ferrari+56.4
70
9
PerezVodafone McLaren Mercedes+1 tour
69
10
MaldonadoWilliams F1 Team+1 tour
69
11
HulkenbergSauber F1 Team+1 tour
69
12
VergneScuderia Toro Rosso+1 tour
69
13
RicciardoScuderia Toro Rosso+1 tour
69
14
Van der GardeCaterham F1 Team+2 tours
68
15
PicCaterham F1 Team+2 tours
68
16
BianchiMarussia F1 Team+3 tours
67
17
ChiltonMarussia F1 Team+3 tours
67
18
di RestaSahara Force India F1 Team+4 tours (abandon)
66
19
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team+6 tours(moteur)
64
20
BottasWilliams F1 Team+28 tours(moteur)
52
21
GutierrezSauber F1 Team+42 tours(abandon)
28
22
SutilSahara Force India F1 Team+51 tours(hydraulique)
19


Photos Grand Prix de Hongrie - Les photos du dimanche

Photo 130077ung-1024.jpg
Photo 130078ung-1024.jpg
Photo 130079ung-1024.jpg
Photo 130080ung-1024.jpg
Photo 130081ung-1024.jpg
Photo 130082ung-1024.jpg
Photo 130083ung-1024.jpg
Photo jm1328jy99-1024.jpg
 


Grand Prix, Hungaroring et Course Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




35 réactions sur cet article Donnez votre avis
didi
didi :
Le jour où Grosjean saura faire des dépassements propres, comme ceux d'Alonso ou Vettel, voire de Hamilton, cela ira mieux pour lui. Il y a des pilotes très rapides qui sont moins agiles dans la bagarre !
Il y a 74 mois
alexy
alexy :
_Superbe victoire d'Hamilton qui gagne enfin avec Mercedes et qui se relance pour la course au titre au même stade que Raikonnen et Alonso.
_Kimi qui encore une fois arrive 2ème, décidément sa place favorite, d'autant plus que c'est maintenant sa place au championnat également. Stratégie parfaitement exécutée.
_Vettel qui fait une bonne affaire ce week-end en faisant un podium et en accroissant son avance au championnat qui passe de 34 à 38.
_Webber qui en partant 10ème finit 4ème. Très belle course.
_Alonso qui une fois de plus déçoit avec une timide 5ème place. Il est clairement en baisse de forme et cela se démontre par le fait qu'il perd une place à chaque course depuis le Canada (2 puis 3 puis 4 puis 5). De plus, il perd sa 2ème place au championnat face à Kimi.
_Grosjean qui ne finit "que" 6ème. C'est déjà satisfaisant mais moins que ce à quoi on pouvait s'attendre notamment à cause de son drive-throught qui pour moi n'est pas justifié et sans lequel il aurait finit je pense 4ème.
_Button fait une bonne stratégie et passe Di Resta au championnat, bon week-end.
_Williams marque enfin un petit point grâce à Maldonado.
_Force India au fond du trou depuis le changement des pneumatiques au Nurburgring, ce qui lui coûte un double abandon.
_Ricciardo qui en partant 6 places devant Vergne termine finalement derrière lui et hors des points. Et apparemment il est meilleur que Vergne pour Red Bull tout ça parce qu'il a fait 10 courses de plus... Cherchez l'erreur !
Il y a 74 mois
Bader
Bader :
Quelle maîtrise de Lewis sur ces dépassements et sa gestion de course. Quand il n'y a pas de pneus en chewing-gum ce Lewis là est tout simplement imbattable !!!!!
Il y a 74 mois
Chopper
Chopper :
Cela fait plaisir de voir Hamilton gagner (enfin ! ), déçu de la pénalité à Grosjean et déçu de l'abandon de Rosberg qui méritait un peu mieux et superbe course de Button. Mercedes auraient-ils franchi un cap ? ils gagnent sur un circuit à la dégradation élevée et en ayant même pas tester les nouvelles gommes à Silverstone...
Il y a 74 mois
Kimi R
Kimi R :
Une course qui aura été finalement très intéressante au vu des nombreuses stratégies qui n'ont pas arrêté de s'entremêler chez les pilotes de tête... Hamilton réussit enfin à décrocher sa première victoire, la Mercedes pouvant finalement tenir en course le même rythme qu'en qualifs. Kimi deuxième grâce à une de ses célèbres stratégies à un arrêt de moins que les autres et qui s'installe, mine de rien, à la deuxième place du championnat. Si Lotus lui fournit une bonne voiture telle que celle-ci capable de rivaliser avec les Red Bull et les Mercedes jusqu'à la fin, peut-il s'immiscer dans la lutte pour le titre avec Vettel et sa Red Bull ? À suivre... Il peut surtout dire merci pour cette deuxième place à sa Lotus, pas trop gourmande en pneus et aux commissaires qui ont eu la gentillesse d'infliger une pénalité ridicule à Grosjean. La Red Bull a encore démontré son niveau excellent en course avec Webber qui revient de derrière et Vettel qui, apres avoir mangé ses pneus à une cadence McDo américain deux fois derrière Button, réussit malgré tout à coller une demi-seconde au tour à Hamilton (après qu'il ait passé Button la première fois). On ne sait jamais ce qui peut se passer pour le titre mais il faut que les adversaires principaux de Vettel que sont, pour moi, Alonso, Kimi et peut-être Hamilton accélèrent leur come-back pour espérer avoir une chance. La Ferrari est restée à son niveau inférieur à ses concurrentes pour cette course, Alonso ne pouvant terminer à la 5ème place qu'à cause de la pénalité de Grosjean qu'il aura ensuite réussi à garder derrière lui et Massa finissant à une 8ème place qui est à peu près le niveau de la voiture actuellement (ou peut-être devant Button quand même). En tous cas, il est clair que Ferrari doit se bouger pendant la "trêve" pour améliorer cette voiture sinon son candidat au titre n'aura pas beaucoup de chances de rivaliser dans la deuxième partie de saison...
Il y a 74 mois
arkansis
arkansis :
Si ils ont testé les nouveaux pneumatiques, durant les EL1, EL2 et EL3 on va dire.

Ce qu'il y a de positif pour Mercedes c'est que vu que les pneus ont changé depuis les essais litigieux avec Pirelli et qu'ils n'ont pas participé aux derniers essais jeunes, on ne peut pas leur reprocher grand chose désormais vis à vis des adversaires.
Il y a 74 mois
SABARY  Olivier
SABARY Olivier :
VU LEURS AUTOS, POQUR MOI CEUX QUI ONT bien couru ont été Lewis Hamilton, sébastian Vettel, Fernando Alonso
Il y a 74 mois
SABARY  Olivier
SABARY Olivier :
vu leur voiture ( sous c ette chaleur la meilleure était celle de RaiKKönen, Grojean ), ont bien couru Lewis hamilton, Sebastian Vettel, Fernando Alonso ( en effet, mal , servi par Ferrari, mais regardez Massa! )
Il y a 74 mois
Kimi R
Kimi R :
À noter le nouvel enfantillage de Vettel qui va se plaindre tout de suite en disant que Räikkönen "ne lui aurait pas laissé assez d'espace" alors que c'est lui qui s'était mis à cet emplacement tout seul comme un grand. Il faudrait penser à mûrir un peu Seb !
Il y a 74 mois
arkansis
arkansis :
Il est vrai que cette anecdote est limite de sa part...

On croirait revoir Prost qui se comportait de la sorte. De bons pilotes, mais très politiques.
Il y a 74 mois
Chopper
Chopper :
d'accord avec Kimi R, cela montre bien sa frustration lorsqu'il n'est pas en tête mais il ne faut pas oublier qu'il est encore jeune...
Il y a 74 mois
Arklash
Arklash :
Raikkonnen, éternel second. Sure podium, il faisait presque la tête car il ne reprend que 3 points à Vettel.
mais faudra gagner pour pouvoir reprendre des gros points à Vettel.

Les Mercedes ont réussi à maintenir leur pneus sur l'une des courses les plus chaude de la saison. Hamilton va devenir un prétendant certain pour le titre jusqu'à la fin de la saison. Hamilton, pourtant si décrié, a été bien inspiré de changer d'écurie. Très bonne pioche de sa part.

Mais ça ne sent pas très bon pour Ferrari et la course au titre.

Je n'ai pas compris la Stratégie de Weber. Il aurait peut-être pu faire comme Kimi avec un arrêt de moins.


Hâte de voir la suite. Ca va être long d'attendre 4 semaines jusqu'à larochaine course.
Il y a 74 mois
arkansis
arkansis :
Vettel n'a pas extrêmement brillé, cependant il faut prendre en compte que son aileron avant a été abimé tout comme celui de Massa.
Il y a 74 mois
maranella
maranella :
il va falloir encore combien de decenies à Ferrari pour reformer la Dream Team détruite? la route est longue...et ce n'est pas James tout seul qui va redresser la barre...
Il y a 74 mois
arkansis
arkansis :
Il faut déjà qu'il puisse entrer en fonction sans compter la période d'analyse nécessaire sur la situation actuelle chez Ferrari...

En tout cas une saison de plus comme celle là et je suis curieux de voir les réactions d'Alonso.

Sans parler du fait qu'il va y avoir des jeunes loups qui vont taper au portillon du baquet de Massa, et que ceux ci ne se laisseront sans doute pas faire pour un rôle de second lieutenant...
Il y a 74 mois
Kimi R
Kimi R :
Situation que nous allons retrouver chez Red Bull l'année prochaine également avec le remplaçant de Webber qui ne souhaitera pas rester second pilote bien longtemps...
Si une forte concurrence apparaît, Vettel va-t-il accroître son débit desdites jérémiades ?
Il y a 74 mois
milano
milano :
Je viens de lire que Alonso aurait demander un pour parler avec redbull , c'est dernier on confirmer :) .

Il en peut plus le mec de sa Ferrari .
Il y a 74 mois
Adelin
Adelin :
En gros, je suis assez d'accord avec @alexy et @Kimi R

J'ai adoré cette course avec plein de stratégies différente mais lisibles !

C'est drôle les caméras au-dessus des Stands, sans caméramen. C'est pas forcément plus mal, sauf quelques-unes qui ne sont pas centrées...

!!! Avec les nouveaux pneus, on a +/- retrouvé les qualités des voitures 2012 !!!

Sauf, les Mercedes ont, enfin je l'espère, trouver une solution !! Lewis peut quand même dire merci à Button d'avoir bouché Vettel après le premier arrêt car je ne suis pas sûr que le résultat aurait été pareil. Dommage pour Rosberg. Il s'est tout pris dans le premier tour. Il était 12ème mais été remonté jusqu'en 8 ou 9ème place. Pas mal quand même

Lotus a une superbe voiture dans la chaleur ! Kimi a fait une course parfaite avec une stratégie que j'adore. Romain a été un peu enthousiaste a mon goût sur Button. Mais, pour une fois, il a été pénalisé justement ! Il lui fait encore un peu d'expérience. Par contre, il ne faut pas oublier son dépassement sur Massa, il me semble, au virage 6 !!! MAGNIFIQUE. Par contre, la Lotus manque encore un peu de vitesse de pointe

Les McLaren avaient, quant à elles, des sorties de virage géniales, ce qui a permis à Button de bien résister

Contrairement à l'année passée, Ferrari n'est pas plus forte en course... C'est même pire car la voiture est instable

Les RedBull toujours très bien dans n'importe quelle situation - ça on le savait - mais qui surchauffe rapidement - déjà l'année passée

ENFIN un point pour Williams
Sauber, encore une fois pas dans le coup...
Vergne devant Ricciardo --- tiens, tiens ---
Caterham devant Marussia et VDG devant Pic
Dommage pour Force India (// Malaisie)

Je crois que j'ai fait le tour XD
Il y a 74 mois
Adelin
Adelin :
Sur la RTBF, hier déjà, on affirmait qu'Alonso était en lice pour le deuxième baquet RedBull mais qu'on parlait moins de Raïkonnen...
Perso, je ne sais plus quoi en penser
Il y a 74 mois
dabass44
dabass44 :
Jolie course même si elle fut plus tactique qu'incisive! Un Hamilton patron du début à la fin mais dommage pour Grosjean qui prend une pénalité un peu incompréhensible selon moi...
Il y a 74 mois
Wicoulas
Wicoulas :
Course très intéressante dans la majorité, avec de belles batailles, des stratégies différentes, des surprises...

Belle victoire d'Hamilton, qui a fait le boulot, mais qui va également ranimer le débat du Testgate : depuis cette affaire, il est notable que les mercedes sont réellement en mesure de maintenir un très bon rythme en course, bien que les pneus actuels ne sont pas ceux qui aient été testés par mercedes (donc peu d'avantage sur l'utilisation des pneus).

Concernant ceux qui critiquent le fait que Vettel ai mis en avant le fait que Raikkonen l'a légèrement tassé hors de la piste, il ne faut pas oublier que c'est Martin Brundle qui est venu ressasser le sujet en lui posant la question sur sa communication radio.
Tous les pilotes se plaignent dès qu'un geste limite est fait devant eux, ce qui est normal, se taire appellerait plutôt l'autre pilote à continuer. Quant au fait qu'il en ai parlé à Raikko : que vouliez vous qu'il fasse ? Il pense que le geste était limite, soit il ne dit rien à Raikkonen et on l'accuse de ne pas être un "homme courageux qui va dire les choses en face", soit il va en parler avec Withing et on l'accuse alors d'être une balance. Le même genre de situation lui est arrivé avec Schumacher à Spa : une manoeuvre limite du Kaiser, Vettel est allé lui signifier en personne plutôt que de passer par les médias. Je ne vois pas en quoi aller parler en privé avec un pilote est politique, au contraire.

M'enfin bien, belle bataille entre ces deux là sur la fin de course, j'espère que les deux vont continuer la saison sur leur lancée.

Concernant la rumeur sur Alonso, ces dernières saisons nous ont appris qu'il n'y avait pas de fumée sans feu (par exemple concernant à "l'impensable" départ d'Hamilton de chez McLaren), et moi qui le croyait indéboulonnable de chez Ferrari... Je commence à me dire que c'est bien possible.
J'ai entendu dire que ce serait une tentative de déstabilisation de la part de l'Espagnol, mais ne serait-ce pas plutôt de la part de Redbull ? Alonso serait-il vraiment compatible avec cette écurie ?
Un duel Vettel/Alonso donne du rêve, mais RedBull ne risquerait elle pas de voir tout cela dérailler ?
Il y a 74 mois
SABARY  Olivier
SABARY Olivier :
1/Hamilton : ayant l'auto aux pneus supportant le moins la chaleur et,pourtant, victotre,
2/ ex aequos : Vettel : la Red Bull ne vaut pas la Lotis, sur les pneus, à la chaleur, et 1er Red-Bull et arrive 8 s devant Weber sur la même auto ( et c'est pas la faute à Vettel qui s'est très bien qualifié, si Weber a raté ses qualifs ), bat une Lotus et très près RaiKKönen, Fernando Alonso : vu sa voiture ( voir Massa! ), un explout d'aussi bien se classer, Button 4r : Mc-Laren, mauvaise année et pourtant Button a eu des pointes de vitesse, 5/Grosjean : aurait mérité mieux, comme en Allemagne, aurait du être devant Raikkonen ( sauf que là c'est la course et en Allemagne c'est l'équipe ), mais ne pit être comparé à ceux devant car pas pu dépasser Alonso alors que la lotus est supérieure à la ferrari, car la Lotis, sous cette chaleur, était la meilleure auto ), que 8e : Raikkönen : sous cette chaleur, la Lotus était la meilleure auto, meilleue que les autos d'Hamilton, de vettel
Il y a 74 mois
SABARY  Olivier
SABARY Olivier :
1/ Hamilton : auto aux pneus supportant le moins la chaleur et, pourtant, victoire, 2e ex-aequos : Vettel : pneus moins, aux pneus, que les Lotus et Vettel 1er, largement, Red Bull ( c'est pas la faute à Vettel sui'il a réussi ses qualifs et Weber raté ses qualifs ), 8s devant Weber, Fernando Alonso : mauvaise auto ( voir Massa! ) et c'est un exploit, avec une telle auto à se classer aussi bien, à résister à Grosjran alors que la Lotus est la meilleure sous la chaleur, que 8e : Raikkönen : Lotus la meilleure sous la chaleur, et que second et suivi de très près par Vettel alors que Raikkönen avait une meilleure auto, sous cette chaleur, qu'Hamilton, que Vettel
Il y a 74 mois
Kimi R
Kimi R :
@Wicoulas

Ce qui a été critiqué, c'est que Vettel est allé tout de suite dire à la radio que le pilote finlandais ne lui aurait pas laissé sufisamment d'espace alors que tout le monde est d'accord pour dire que tout ce qu'a fait Räikkönen, c'est de se placer à l'intérieur pour ne pas se faire dépasser, tout simplement. D'ailleurs, puisque ce sujet sera sans doute bientôt sur toutes les lèvres, l'arrivée d'Alonso chez Red Bull serait une bonne chose étant donné que les deux pilotes qui ont déchaîné tant de passions se retrouveraient enfin face à face et l'on verrait QUI est le meilleur, ce qui mettrait un point final aux petites guéguerres qui sévissent un peu partout. D'un autre côté, voir Kimi conduire la meilleure voiture globalement ne me déplairait pas mais je pense que tout le monde veut voir un duel Vettel/Alonso. À suivre de très près, le jeu des chaises musicales de pré-saison.
Il y a 74 mois
pignon
pignon :
@didi :ça commence à bien faire cette manie de "flinguer" Grosjean. ...De ne voire que ce qui ne va pas et faire l'impasse sur ce qui va . Et qui est très largement positif....Lors du dépassement de massa, Romain était passé devant quand Massa à fermer la porte...rappelons nous Bourdais dénigré malgré 4 titres en "champ" et des "perfs" malgré une toro rosso faiblarde et un Marko qui l'a massacré ...Ont veux du spectacle , des dépassements et on pénalise les attaquants , n'importe quoi ! A ce tarif Shumi aurait laissé un certain nombre de victoires en drive trough !!!
Il y a 74 mois
arkansis
arkansis :
Vettel et Alonso sont les pilotes qui s?apprécient le moins mutuellement du paddock.

Pour Alonso, Vettel l'a privé de deux titres supplémentaires.

Les réunir ensemble serait revoir un duo à la Prost - Senna, ce qui serait bon pour la F1 mais de la pure autodestruction pour l'équipe.

Honnêtement Je vois mal Red Bull tenter le pari hautement risqué de prendre deux fortes têtes qui ne peuvent pas se voir.
Il y a 74 mois
Grand tout sec
Grand tout sec :
On retrouvé un Hamilton victorieux et un Grosjean agressif et qui pimente le grand prix sans froisser de la taule. Les affaires reprennent pour lui et iront encore mieux quand les quelques casse roubignole de la FIA arrêteront de lui briser sa course. Je suis sur qu'il aurait pu être 4éme voir sur le podium.
Par contre c'est frustrant qu'il n'arrive pas à dépasser Vettel et Alonso après être resté si longtemps derrière eux.

Mais c'est quoi ce caca nerveux que fait Vettel parce que Raikko lui a fermé la porte et les autres qui disent "on va en parler à Charlie" sont gonflé les mecs surtout quand on voit comment Seb n'a pas été fairplay avec Romain quand il était avec lui et un aileron avant endommagé.
Il y a 74 mois
Wicoulas
Wicoulas :
@Kimi R
Oui j'ai bien compris cela, mais il faut avouer que la manoeuvre de Raikkonen a quand même forcé Vettel à sortir légèrement de la piste alors qu'il était à ses côtés (d'ailleurs il me semblait que c'était plutôt l'extérieur ? je ne me souviens plus).
Et par ailleurs, quand un pilote risque de perdre sa voiture de la sorte, je trouve ça plutôt normal qu'il le signifie à sa radio, un peu comme lorsque Raikkonen a râlé sur Hulkenberg aurpès de son team en Malaisie.

Par ailleurs, sur ces dernières années, je trouve que la réalisation hésite moins à diffuser les réactions à vif des pilotes (quels qu'ils soient) dans leurs voitures.

Concernant cette histoire d'Alonso-RedBull, je suis d'accord, ça risque d'être le prochain sujet du moment, et pourrait faire bouger bien des choses. Mais RedBull a tout à y perdre, alors je ne pense pas qu'ils s'y risqueront.
Si cela devait arriver, je renverrais bien Raikkonen chez Ferrari pour voir si il nous fait le coup de 2007, sait on jamais. ^^
Il y a 74 mois
Wicoulas
Wicoulas :
Petite correction, j'avais mal compris la phrase (panne de cerveau ^^), Raikkonen se rabattant bien vers l'intérieur.
Il y a 74 mois
Kimi R
Kimi R :
@Wicoulas

J'ai beau revoir la tentative de dépassement en question sous toutes ses coutures mais je ne vois que Vettel qui sort un peu de la piste tout seul simplement parce que Räikkönen se trouvait à l'intérieur. Après, chacun est juge.
Il y a 74 mois
Wicoulas
Wicoulas :
@Kimi R

Je ne sais pas, il me semblait que les commentateurs l'avaient aussi noté, mais peut être qu'effectivement ma vision s'altère quand ces deux pilotes que j'adore se battent de la sorte. Il faudra que je revoie ça ^^
Quoiqu'il en soit, cela n'a eu ni conséquences en piste ni intervention des commissaires, donc on peut s'en estimer heureux.
Il y a 74 mois
profx
profx :
le testgate n aurai rien a voir avec cette victoire ?
je n en suis pas si sur que vous . a l epoque pirelli sais deja lui les soucis de fiabilite de ces merveilleux pneumatique. qu est ce qui nous prouvent qu en fait ce n est justement pas ces pneus ci que mercedes aura teste lors de cet event ? lors du precendent gp ils n ont pas ete tres tres efficace , et l an dernier les pneu de ce type de construction n etaient pas leur meuilleurs amis non plus. et la d un coup dans des conditions allant a l encontre de tous ce que l on sais etre de bonne condition pour merco , ils brillent comme jamais ?

pour la "rumeur" alonso rejoingnant vettel chez redbul , ok on a vu dans le passe pour maclaren que cela avait ete galere , mais si on se souvient bien, cela a surement ete l epoque la plus formidable pour eux. rare etait les courses gagnees par une non maclaren , rare etaient les poles non maclaren , bref ils ont pratiquement totalement ecrase toutes formes de concurence pendant des annees et aujourd hui encore leur nom brille surtout en rapport avec cette epoque
pour grosjean : pourquoi est ce qu il faut toujours que lotus tente des experiences sur lui ? son retour au stand avec son premier train de medium ? une vrai strategie ou juste un besoin d info pour valider celle de kimi ? car c est apres le retour de grosjean au stand que l on signifiera a kimi que ses pneus s usent moins que prevu et qu il peut tenir 10 tours de plus en piste. ce genre d info kimi risque d avoir du mal a l avoir si il passe chez rb . on ne fera pas rentrer vettel pour valider sa strategie ... kimi devra se debrouiller seul
Il y a 74 mois
arkansis
arkansis :
Ce qu'il faut savoir c'est que des pneus de F1 une fois fabriqués ne se "conservent" que très peu de temps. Ils doivent être utilisés rapidement.

Donc Mercedes a pu tester ces nouveaux pneus durant le testgate uniquement si Pirelli savait à l'avance qu'ils auraient des problèmes avec les Pirelli 100% 1013 et qu'ils reviendraient sur une structure 2012 en gardant les bandes de roulement de 2013, ce que je doute très fort.

Pour moi ils ont juste travaillé durant les essais libres de Hongrie à partir des données fournies par Pirelli durant les rookies days à Silverstone.

Pour ce qui est de l'exploitation de la monoplace depuis l'Allemagne, allez savoir, Mercedes trouve peut être ce qui ne marchait pas petit à petit en cas de forte chaleur, ou est-ce le tracé particulier du Hongaroring qui a fait que la Mercedes d'Hamilton a bien fonctionné.
Il y a 74 mois
profx
profx :
attend tu pense que c est depuis silverston que pirelli sait que ses pneus etaient limites cote securite ? si ils ont insiste aupres de la fia, qu ils ont propose x fois qu on change les pneus avant silverstone ce ,n etait surement pas pour un simple soucis d usure . j ai defendu assez merco pour pas qu on pense que je cherche a les assassiner ici . pirelli sait depuis les premiers grand prix que ses pneus sont dangereux . ils ne pouvaient pas le dire ouvertement , et de toutes facon est ce que cela auraient fait plier ceux qui ne voulaient pas entendre parler d une modification des pneus ? pas sur . la configuration de ces pneus ci semble etre ce que pirelli envisageais de faire comme modication depuis le debut de leur envie de les modifier . donc il est evident qu ils ont du les tester a barcelone.
Il y a 74 mois
capetf1
capetf1 :
hamilton peu dire merci à button c'est lui qui lui a permis de gagner en fusillant la course de tous ses pousuivant du debut à la fin de la course
Il y a 74 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.