> > > > Dimanche : Une course à oublier pour Marussia

Dimanche : Une course à oublier pour Marussia

Comme attendu après les qualifications, les deux Marussia ont souffert en course. Jules Bianchi termine 16ème, juste devant son coéquipier Max Chilton, loin derrière leurs rivaux de Caterham.

© Marussia - Il va falloir revenir de la pause estivale plus fort pour Marussia© Marussia - Il va falloir revenir de la pause estivale plus fort pour Marussia

Jules Bianchi - 16ème :
« Ça a été une course très difficile aujourd'hui. Nous avons tout le temps eu du mal avec l'équilibre et nous avons énormément travaillé pour conserver les pneumatiques arrière. Les 70 tours ont été une vraie bataille pour être honnête. D'un point de vue plus positif, nous avons été fiables lors d'une course qui est très exigeante pour la voiture, et nous sommes parvenus à ramener de nouveau les deux voitures jusqu'à l'arrivée. Je remercie l'équipe pour le bon travail effectué, surtout aujourd'hui avec les arrêts aux stands et les fortes températures. Ils ont encore réalisé une grande performance. Maintenant nous arrivons à la pause estivale et il est donc temps de se reposer et de penser à ce que nous pouvons faire lorsque nous reviendrons pour la seconde moitié de la saison. Il est important que nous conservions notre avantage par rapport à nos compétiteurs afin d'atteindre nos objectifs cette année. »

Max Chilton - 17ème :
« Une course très difficile aujourd'hui pour toute l'équipe et clairement la plus dure de ma carrière. La piste est exigeante la majeure partie du temps, avec peu ou pas de repos pendant tout le tour et il y en a 70. Comme si cela ne suffisait pas, nous avions un véritable changement d'équilibre avec les pneumatiques mediums, avec lesquels nous avons commencé la course. Cela s'est un peu arrangé pour une courte période lorsque nous avons passé les tendres lors du second relais. Cela a rendu la voiture très compliquée à conduire pendant la majeure partie de la course. En même temps, nous essayons de gérer la dégradation des pneumatiques. Donc cela m'a pris toute ma concentration et mon énergie. Ces problèmes nous ont coûté beaucoup de temps et cela nous a amené dans les drapeaux bleus beaucoup plus tôt, ce qui nous fait perdre encore plus de temps. Nous devions donc nous battre pour sauver ce que l'on pouvait lorsque nous avions un air propre. Avec ça en tête, je suis ravi de mon rythme relatif en course dans ces conditions. Maintenant, comme le reste de la pitlane, une pause estivale bien méritée arrive pour l'équipe afin que nous puissions nous battre pour la seconde moitié de la saison. »


Bilan, Hungaroring et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Adelin
Adelin :
C'est là qu'on voit que Caterham a plus de moyens...
C'est dommage car Marussia avait une bien meilleure voiture en mars
Il y a 74 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.