> > > > Ferrari à l'amende pour un problème de DRS avec Alonso

Ferrari à l'amende pour un problème de DRS avec Alonso

L'écurie Ferrari a été sanctionnée par les commissaires du Grand Prix de Hongrie car Fernando Alonso a utilisé à plusieurs reprises son DRS alors qu'il était à plus d'une seconde du pilote devant lui.

© Ferrari - Alonso échappe à une sanction en Hongrie© Ferrari - Alonso échappe à une sanction en Hongrie

A l'issue du Grand Prix de Hongrie, l'écurie Ferrari a écopé d'une amende de 15 000 euros de la part des commissaires de piste qui se sont rendus compte que Fernando Alonso a utilisé son DRS à plusieurs reprises alors qu'il n'en avait pas la possibilité normalement.

Jo Bauer, délégué technique de la FIA, a transmis le problème aux commissaires après s'être rendu compte en analysant les données que Fernando Alonso a activé à trois reprises son DRS alors qu'il était à plus d'une seconde de la voiture devant lui lors du passage du point de détection. Les commissaires ont estimé que la faute venait de l'écurie Ferrari et que l'avantage obtenu par Alonso était négligeable.

« Le système permettant l'ouverture du DRS n'a pas été changé par l'équipe entre les réglages de pré-course et ceux de course. Le pilote a ainsi reçu de manière incorrecte des messages 'DRS utilisable' et a réagi (alors qu'il n'en avait pas le droit) à ces derniers à trois reprises. Dès que l'équipe s'est rendue compte du problème, ils ont informé le pilote de n'utiliser le DRS que lorsque cela lui était dit par l'équipe. Alors qu'un petit avantage sportif (moins d'une seconde sur la totalité de la course) a été gagné, l'équipe a argumenté que la voiture numéro trois [celle d'Alonso] a également souffert d'un désavantage en n'étant pas en mesure d'utiliser le DRS à chaque fois que cela était possible, » précise le communiqué des commissaires.

Suite aux explications de Ferrari, les commissaires ont donc décidé de ne pas sanctionner Fernando Alonso mais la Scuderia Ferrari n'échappe quant à elle pas à la sanction car les commissaires ont estimé que « l'équipe est responsable de s'assurer que le système [le DRS] fonctionne conformément aux règlements ».


Pénalité, Ferrari et Hungaroring Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




17 réactions sur cet article Donnez votre avis
arkansis
arkansis :
Entre Alonso qui tient des propos pas terribles envers Grosjean, Ferrari qui réalise une course pas top, et une tricherie pas tout à fait volontaire, le weekend fait tache chez les rouges...
Il y a 81 mois
maranella
maranella :
je ne vais pas revenir vers des histoires de déjà vu mais là où est Alonso la tricherie n'est jamais loin.....
il ne fait vraiment pas honneur à ce sport cet homme là....le talent ne donne pas tous les droits.
Il y a 81 mois
Depy
Depy :
Oui enfin, à moins que je sois totalement crédule, je ne pense pas que la tricherie soit à mettre sur le dos d'Alonso.

La FIA a tranché, à beaucoup d'infos qu'on a pas et l'article est très précis sur les tenants et aboutissants. Si Alonso avait quelque chose à voir dans cette triche, via des commentaires radios par exemple, il aurait été sanctionné simplement.

Néanmoins, je reste quand même assez surpris par ce fait ci, c'est assez étonnant !
Il y a 81 mois
Profx
Profx :
un grand pro comme lui ? incapable de juger par lui meme si oui ou non il est dans la zone ou il peut lancer son drs ? c est trop fort pour moi ;)
Il y a 81 mois
QuentinF1
QuentinF1 :
Profx : pro ou pas pro, en pleine course, allez savoir si vous êtes à 0.9sec ou 1.1sec !!
Il y a 81 mois
manu
manu :
Voici une bonne NOUVELLE pour Fernando

L'écurie autrichienne ne se sent pas obligée de piocher un pilote chez Toro Rosso

L'identité du prochain coéquipier de Sebastian Vettel ne sera pas connu avant un certain temps. Red Bull-Renault souhaite en effet se donner un délai pour prendre la bonne décision. L'équipe ne se focalisera pas uniquement sur ses pilotes juniors pour faire son choix. Et vous le savez bien, Kimi Räikkönen et plus récemment Fernando Alonso sont notamment pistés par la formation triple Championne du monde en titre
Il y a 81 mois
chris
chris :
et la bizarrement ont met juste une simple amende.
normal sa serait pas un motif pour prendre des places de pénalité ou retirer des points a ferrari?
Ah oui j'ai oublier un petit détaille c'est ALONSO dans la monoplace donc il n'y a pas de sanctions logique
eh bien avec des commissaire comme sa on va pas allez loin
Il y a 81 mois
Profx
Profx :
hummm si cela devait se faire , je suis pratiquement sur que le fernando il ferait pas 36 saisons chez rb ... un petit tour et puis je me casse de la on favorise que le vettel ( meme si ce ne serai pas vrai )
Il y a 81 mois
franck
franck :


Red Bull pourra donc prendre le risque de décrédibiliser sa filière jeune pilote si elle recrute Kimi Räikkönen ou Fernando Alonso. En ce qui concerne l'espagnol, les rumeurs vont bons trains suite à un rendez-vous tenu le week-end dernier entre son manager et Christian Horner.

Les deux hommes ont surtout discuté de l'avenir de Carlos Sainz Jr (le manager est le même), mais les démentis très mous de l'entourage de Fernando Alonso et de Red Bull-Renault laissent planer le doute., l'apport financier de "SANTANDER" est trop tenetant .


Il y a 81 mois
pignon
pignon :
franck : je suis un peu de l'avis de votre premier alinéa...Surtout que RB cherche d'abord un max de titre pour Vettel, donc celui qui sera son coéquipier peut s'attendre à ne pas avoir la vie facile ..qu'iraient donc faire Kimi et Fernando dans une galère de type Weber...sauf à être vraiment pote avec Helmut !
Il y a 81 mois
milano
milano :
Enlevé moi d'un doute , le pilote ne peut actionné le DRS seulement si il est à moins d'une seconde mais n'y a t'il pas un temps réel intégré sur la voiture qui permeterai de bloqué ou activé la dmeande du pilote lorsque celui ci appui sur le bouton ?

Car si le pilote est maitre de son DRS et doit devinez je dit bien devinez car à 250 comment savoir si tes à 1 seconde ou 1.1 ca serait du grand n'importe quoi .
Il y a 81 mois
QuentinF1
QuentinF1 :
Oui c'est bien ça, normalement en course, quand il est à plus d'une seconde le DRS ne s'active pas même si le pilote appuie sur le bouton. Mais Ferrari a gardé les réglages qaulif pour le DRS et donc le DRS pouvait s'ouvrir à chaque fois. C'est donc normal que ce soit Ferrari qui soit sanctionner ...
Il y a 81 mois
Go lewis ! blanc
Go lewis ! blanc :
Ils n'ont pas assuré le passage de la qualif a la course comme dit si bien quentin, donc quand l'équipe lui disait que le DRS était activable, Fernand l'activais, et le systeme de moin d'1 seconde d'écart ne pouvait pas le bloquer puisque Ferrari n'avait pas fait la transition Qualif- course. Cependant, ça n'a rien apporté de plus a Ferrari, et presque pas de temps gagné, donc l'amande est peut-etre un peu trop lourde ?
Il y a 81 mois
milano
milano :
okk merci :) , bizarre j'ai pas vu Massa l'activé moi . Une petite pique pour Alonso qui décidément n'est jamais coupable mais toujours bénéficiaire =)
Il y a 81 mois
QuentinF1
QuentinF1 :
C'est normal que tu n'ai pas vu Massa le faire puisque lui il avait le réglage course ! Seul la voiture d'Alonso a eu ce "problème" ! ;)
Il y a 81 mois
milano
milano :
Ha ba oui je suis **** , quand dans les articles on dit Ferrari a fait ci Ferrari à fait ca enfaite il faut comprendre Alonso et ca fait depuis 2010 que ca dure ..

Ca en est ou avec RedBull? qu'il ce casse loin !
Il y a 81 mois
Aifaim
Aifaim :
Depy@, je partage votre avis. La seule précision qui me manque, ce sont les circonstances exactes de ces trois déclenchements : Alonso a-t-il ainsi préservé sa place ou effectué un rapprochement lui ayant permis un dépassement dans un court délai ? Moins que la fameuse "seconde" d'avantage, c'est plutôt l'incidence sur le déroulement de la course qui est en cause par le bénéfice indirect beaucoup plus important qu'elle procure. pour les commissaires, c'était facile à vérifier ... et à spécifier dans les attendus de leur verdict.
Il y a 81 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.