> > > > Bilan estival

Bilan estival

En cette période creuse, la chronique Pitstop passe en revue les troupes avant la deuxième moitié de saison qui promet d'être intense.

Droits réservés

Ah l'été ! Cette période de l'année où il fait beau, chaud...  « Oui ben la chaleur ça va un temps mon bon monsieur, nous on veut de la pluie pour nos plantations... » Cette belle période disais-je où la F1 entre en pause, où l'actu devient famélique et où il faut quand même écrire une chronique parce qu'on a usé notre quota de joker autorisé par saison. C'est que ça ne rigole pas tous les jours sur Fan-F1, il y a des règles bordel ! Plus sérieusement j'avais un très beau sujet, enfin je crois, peut-être en ai-je rêvé la nuit qui est le moment où j'ai le plus d'illuminations mais bon l'objet de cette chronique n'est pas « psychanalyse des rêves d'un fan de F1 », même si ça serait particulièrement intéressant. Ce sujet, que tous les grands journalistes de ce monde m'auraient envié, ayant décidé de faire l'école buissonnière, je vais vous servir un fruit de saison : le bilan à mi-championnat.

« Ça va pas être compliqué, Red Bull et ce bat... de Vettel sont toujours devant, ça devient d'un ennui on se croirait revenu au temps maudit de Schumacher-Ferrari... »

D'un strict point de vue numérique il est un fait que ce diable de Vettel mène toujours la danse et ce depuis un bon moment ; la Malaisie pour être exact. Une position qui fait, logiquement, de lui le favori à sa propre succession. De quoi mettre en perspectives les critiques de Red Bull envers les pneumatiques Pirelli, les vraies stars de cette première moitié de championnat et ce n'est sans doute pas terminé. On en viendrait presque à remercier la marque italienne d'avoir fait des pneus en mousse, n'osant imaginer ce que qu'aurait pu être la domination de la RB9 dans d'autres circonstances. La vente de sifflets aurait connu une croissance à faire pâlir n'importe quel gouvernement.

A moins que ce ne soit Mercedes qui ait outrageusement mis la concurrence sous l'éteignoir. Les performances des W04 après les essais secrets de Barcelone soulèvent en tout cas l'interrogation et encore plus après le résultat hongrois sous une chaleur qui aurait fait passer celle du Nürburgring pour polaire. Mercedes grande favorite des neuf derniers Grands Prix ? On commence à l'évoquer même au sein de l'équipe. Si on passera sur les déclarations too much de Lewis Hamilton qui vise carrément le 9 sur 9, Paddy Lowe qui ne semble pas être le genre de bonhomme à utiliser les superlatifs à tout va, affiche lui aussi un bel optimisme pour l'avenir.

Pas de quoi faire rire les petits gars de chez Lotus et Ferrari. Enfin surtout ceux de chez Ferrari parce que chez Lotus, la chaleur a redonné du tonus à la E21 après un petit passage à vide. Suffisant pour convaincre Räikkönen de rester en noir l'an prochain au lieu d'aller jouer à qui est le plus burné avec Vettel chez Red Bull ? L'avenir nous le dira mais il semble que le mariage tant attendu (n'était-ce pas pour début août ?) soit plus difficile que prévu à mettre en place. Pas pour rien qu'on évoque l'arrivée de Fernando Alonso à la place de Mark Webber. Il faut dire que l'Espagnol doit commencer à sérieusement fulminer sous son casque. Au rythme où vont les choses 2013 sera la 4ème saison qu'il passe à côté du titre. Pourtant la Scuderia semblait avoir, enfin, toutes les cartes en main pour venir mener la vie dure à Vettel et sa Red Bull. Performante d'entrée la F138 n'a pourtant pas permis à son pilote de marquer suffisamment de points pour occuper la tête du championnat au moment d'aller parfaire son bronzage. Les erreurs commises que ce soit en Malaisie ou à Bahreïn ont de quoi faire naître quelques regrets quand on pense au parcours quasi sans faute de l'an dernier avec une voiture pourtant nettement moins fringante, du moins en début de saison parce que aujourd'hui la Ferrari semble marquer le pas et pas uniquement à cause des nouveaux pneumatiques. Le développement semble ne pas être suffisant, la faute à la soufflerie à ce qu'il paraît (refrain connu).

La soufflerie qui donne également quelques cheveux gris chez McLaren. Prendre des risques c'est bien mais parfois c'est quitte ou double et en 2013 il faut reconnaître que l'équipe, qui célèbre ses 50 ans, passe à côté de son sujet. Button a beau rêver de victoire à Spa il devra être heureux s'il monte sur un podium d'ici novembre. Pareil pour Pérez qui n'a pas la vie facile. Lui qui espérait se battre pour le titre se retrouve à lutter pour les points au volant d'une voiture ratée et doit en plus faire face à une presse pas vraiment tendre avec lui. Rouler dans un top team c'est définitivement une autre histoire.

Checo pourra toujours se consoler en voyant les performances de son ancienne maison. Sept petits points seulement pour Sauber qui en comptait 80 il y a 12 mois. Nico Hülkenberg doit sérieusement regretter d'avoir pris le large de chez Force India pour les pâturages suisses afin de voir si l'herbe n'y était pas plus verte. L'équipe indienne qui progresse quelque peu avec 59 points contre 46 il y a douze mois. Après une fin de saison 2012 décevante, Paul di Resta a retrouvé de sa superbe et nous a gratifié de quelques remontées d'anthologie tandis qu'Adrian Sutil donne l'impression de ne jamais être parti.

Partir, voilà peut-être ce que Pastor Maldonado rêve secrètement de faire au vu des performances catastrophiques de Williams qui parvient à faire pire qu'en 2011. Ce n'est pas un mince exploit. C'est le manque d'expérience. Avec un Rubens Barrichello au volant ça ne serait jamais arrivé...
Dans ce contexte, Maldonado semble avoir du mal à tenir en respect son jeune équipier finlandais. Outre son coup d'éclat de Montréal, Bottas ne fait pas de vague mais tient la comparaison face au Vénézuélien.

Reste donc trois équipes. Toro Rosso dispose d'un meilleur matériel que l'an dernier mais ne semble pas toujours en mesure d'en profiter pleinement. Du côté des pilotes, même si Ricciardo est sur le devant de la scène actuellement, Vergne ne démérite pas. En Hongrie il termine devant son équipier pourtant bien mieux qualifié. De quoi remettre en question la candidature du pilote australien chez Red Bull ? Vergne est peut-être encore trop vert pour rejoindre l'équipe A mais je maintiens que son potentiel est plus important. A lui de trouver la clé pour lâcher les chevaux.

Quant aux deux petites dernières, rien de neuf sous le soleil. Après un bon début de saison, Marussia est bien rentrée dans le rang alors que Caterham a progressé. Par rapport à Melbourne la hiérarchie entre ces deux formations a changé. Pas simple dans ce cas là de se distinguer ce qui n'empêche pas Jules Bianchi de marquer les esprits à défaut de points au championnat. Il faut dire que face à Max Chilton...

Je m'arrête là avant d'entrer dans le débat des pilotes payants mais pour Mark Webber le niveau du plateau s'est affaibli depuis ses débuts. C'était en 2002 déjà et c'est une autre histoire...


La chronique Pitstop, Bilan et Exclusivité Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




10 réactions sur cet article Donnez votre avis
Adelin
Adelin :
Je n'ai qu'un mot à dire : Bravo !
Tout est parfaitement dit, avec humour en plus
Il y a 65 mois
goken
goken :
Un peu en désaccord sur Williams.
Je ne suis pas sur qu'ils auraient fait mieux avec rubens.
Avant la hongrie, l'écurie était loin, sauf sous la pluie, qui n'a eu lieu en qualif (maldonado meilleur temps de la q1 à monaco, bottas 3ème au canada). Ajouté au retour de ses vieux demons, maldonado a bien **** certes en début de saison quand son coéquipier à défault d'être rapide sur une machine qui ne lui permettait pas, a été impéccable et fiable.
Après depuis silverstone, maldonado est bien mieux que son coéquipier, finit aux portes des points(bien aidé par les abondons de vettel et vergne )
Je rappelle que sans l'abondon de rosberg en hongrie, williams partait en vacances sans point.
Donc franchement la FW35 sauf cas exceptionnel n'est pas rapide du tout
Il y a 65 mois
Ben FanF1
Ben FanF1 :
@Goken concernant Rubens c'était une note d'humour ;) Et c'est vrai que c'est Pastor qui ramène le premier point et que déjà en Allemagne c'était pas passé loin mais globalement Bottas n'est pas ridicule pour un "rookie"

@Adelin ; l'humour belge y'a que ça de vrai ;)
Il y a 65 mois
Adelin
Adelin :
@Ben
Alors là, je suis d'accord, une fois, très cher "Kévin" XD
Il y a 65 mois
Go Kimi !!
Go Kimi !! :
Je n arrive pas a comprendre les situations de Williams et McLaren . Avec le règlement qui n a pas bouger d un poil comment ils ont pu faire pire que l année dernière ? McLaren avait une monoplace tout simplement formidable en fin de saison dernière , pourquoi ont t ils voulu la révolutionner ?? Une bonne amélioration aurait été le plus judicieux , moins coûteux , et prévisible en résultat . De plus ils leur manque un Top pilote , McLaren ils sont dans le caca . Williams , ils ont perdu la notice d utilisation , dommage pour eux . Bottas ne se ridiculise pas , quand a Maldonado je pense que si il aura l occasion de voir ailleur il le fera sans honte . L idéal serais qu il aille chez Lotus .......
Il y a 65 mois
nova
nova :
je pense que mclaren avec son nouveau concept cette année c'est préparé a 2014
ils sont a la ramasse mais peut etre que certaine partie de la monoplace sera utilisé sur la monoplace 2014
si c'est le cas mclaren pourrait avoir un petit coup d'avance en 2014
il me semble que lors des rockies day et des tests a silverstone, mclaren a testé des pièces pour 2014.
mais cela n'ai que spéculation
Il y a 65 mois
goken
goken :
@ Ben FanF1 : j'était trop fatigué pour saisir l'humour


c'est crédible ? :D
Il y a 65 mois
Alinnomaya
Alinnomaya :
Certes,le bilan numérique parle pour Vettel et Red Bull mais au fond de grosses surprises sont à venir et la monotonie risque d'être écartée pour cette fin de saison.
Pour moi, Vettel sera sous une très grosse pression qu'il risque de perdre bel et bien son avantage avant même la dernière course. D'abord, Mark Webber ne sera pas au fond une grande aide pour Vettel, surtout qu'il clos le chapitre f1, sans parler de leurs divergences...
Vettel n'a jamais eu régulièrement de son règne des concurrents derrières son dos ou autour de lui à moins de 10 mètre pendant une course comme maintenant. Au fait, Vettel a autour de lui 4 monoplaces à moins de ses 10 mètres, je cite, les deux mercedes et deux lotus. Une telle pression, Vettel ne le supporte pas et nous risquons de voir ses vrais premiers dérapages, à moins que Newey nous fait sortir encore comme d'habitude une dernière carte magique... En effet, ses poursuivants directs vont tout faire pour lui bouffer des points très rapidement avant qu'ils se battent entre-eux vers la fin de la saison. Je pari que cela arrivera... Kimi a de bonnes cartes ainsi qu'Hamilton, car leurs coéquipiers ( Romain et Nico) peuvent bien les épauler avec leurs talents non négligeables. Alonso et Ferrari doivent en urgence trouver la performance manquante pour la Ferrari, et retrouver le meilleur Massa, chose qui fait douter encore.... Mais bon! Alonso peut toujours surprendre dans certaines courses mais sans constance en performance de leur voiture, il n'aura pas de chances face aux autres... Cette saison risque de se terminer comme celle de 2007, avec trois ou quatre pilotes capables d'être champions du monde dans les deux dernières courses, voire la toute dernière...Le grand show est annoncé.... A ce jeu, Mercedes a un très léger avantage, vraiment très minimal pourvu qu'il ne fasse aucune erreur stratégique. L?expérience de Ross Brawn et compagnie peuvent faire cette petite différence...Les autres adversaires seront aussi là, bien sûr, mais les touts petits détails feront la différences... On verra bien la fin et ça reste très palpitant....
Il y a 65 mois
nova
nova :
@alinnomaya

je suis d'accord avec toi
Il y a 65 mois
Antoine
Antoine :
Vettel ne tient pas sous la pression directe?
Je crois que vous n'avez pas regardé le Grand Prix d'Allemagne cette année :)
Il y a 65 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.


+Le SAV de la F1


Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.