> > > > Le SAV qui fait chanter Lewis Hamilton

Le SAV qui fait chanter Lewis Hamilton

Après le Grand Prix de Hongrie et juste avant la pause estivale, le podcast du SAV de la F1 vous propose de revenir sur les dernières actualités de la F1 et notamment sur le son du nouveau moteur V6 de Mercedes dévoilé dans la semaine.

© Mercedes - © Mercedes - "Il est pas mal ce featuring avec Gusgus..."

Après un Grand Prix de Hongrie passionné et passionnant, l'équipe du SAV de la F1 revient sur les principales actualités du moment et notamment sur les rumeurs de transferts qui se multiplient autour du second baquet Red Bull, laissé libre pour la saison prochaine par Mark Webber.

Shinji, Ben, Fab et Gusgus reviendront également sur l'actualité du calendrier de la F1 en 2014, entre le retour du GP d'Autriche, les anicroches de la course de Sotchi et l'au revoir provisoire de l'Inde, ainsi que sur les récentes sorties de Luca di Montezemolo à propos de Fernando Alonso et plus globalement de la Formule 1 actuelle.

Avec sérieux et humour, l'équipe du SAV de la F1 évoquera également la publication du son du moteur V6 turbo de Mercedes pour la saison prochaine, ainsi que les démêlés judiciaires de Bernie Ecclestone ou encore la petite phrase de Mark Webber à l'attention de Sebastian Vettel lors de son passage dans l'émission Top Gear.

Heureuse de vous inviter à participer au concours Top Pas Position, au plus tard pour le mardi 27 août, à 19 heures, l'équipe du SAV de la F1 répondra également aux questions du répondeur sur lequel vous pouvez désormais nous laisser un message audio.

Un podcast que vous pouvez également découvrir en version chapitrée sur le site du SAV de la F1. Toujours disponible sur iTunes Store, vous pouvez aussi télécharger notre émission sur votre smartphone via le flashcode ci-dessous.

QRCode

N.B. : Cette émission a été enregistrée le mardi 6 août 2013.


Ce podcast n'est plus disponible.



Sondage : Quelle chanson aimeriez-vous que Lewis chante sur son album ?




SAV de la F1, Podcast et Hamilton Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




12 réactions sur cet article Donnez votre avis
Profx
Profx :
j ai bien aime quand vous parlez ensemble des tests day special merco ou vous sous entendez qu ils auraient pu tester les pneus nouvelles generations ... surtout que quand j avait dit la meme chose ici , je m etait fait incendier grave sous pretexte que ce ne serai pas possible d avoir anticiper les changements et fait a l epoque les tests sur ces pneus la ...
Il y a 77 mois
nova
nova :
pour moi c'était évident qu'ils ont testé les pneus nouvelle generation et ceux utiliser avant
et si les pneu 2014 sont ceux actuel mercedes aura réussi sont coup
Il y a 77 mois
Dino
Dino :
Ce qui est drôle, c'est que la question ne s'est jamais posée. Dès le début, Pirelli a clairement dit que Mercedes avait majoritairement travaillé sur des pneus 2014 et en partie avec des pneus expérimentaux pour 2013.

Maintenant, aujourd'hui, rien ne nous permet d'affirmer que les pneus actuellement utilisés ont été essayés par Mercedes à Barcelone. N'oubliez pas qu'entre temps, même si Pirelli a pu changer ses pneus, ils n'ont pas pu faire ce qu'ils voulaient et on du respecter un cahier des charges fixé par la FIA. Pirelli envisageait certains changements qui n'ont pas été possibles, notamment en ce qui concerne les composés.

Là où je ne rejoins pas mes petits camarades du SAV, c'est qu'on ne sait pas quels pneus ont été utilisés à Barcelone et qu'on ne le saura jamais. Affirmer le contraire, c'est spéculer.

C'est toute le paradoxe de la sanction qui a été infligée à Mercedes. On a essayé de compenser un avantage qu'ils auraient pu avoir, alors qu'on est incapables de quantifier cet avantage. Dans la victoire de Lewis Hamilton en Hongrie, quelle est la part des essais de Barcelone ? Dire que cette victoire repose sur ces seuls essais revient à négliger les évolutions apportées à la W03, les données que Mercedes a reçu, comme toutes les équipes, après les essais de Silverstone, ainsi que les spécificités du circuit du Hungaroring.

Que Mercedes tire un avantage des nouveaux pneumatiques, c'est une évidence. Les nouveaux pneus résistent mieux aux contraintes qui leurs sont infligés et ça, que Mercedes ait fait des essais ou non, ça leur aurait quoi qu'il arrive profité.
Il y a 77 mois
arkansis
arkansis :
Très bon commentaire Dino.

Une question me bien à l'esprit:

Que dira ton cette fois de Mercedes si jamais les monoplaces s'effondrent de nouveau à Spa ?
Il y a 77 mois
Aifaim
Aifaim :
Dino@, je vous rejoins avec un élément qu'on oublie toujours : Les ingénieurs en nombre pléthorique chez Mercedes travaillent. Rappelez-vous la modestie du propos de Hamilton en début de saison : Il n'imaginait pas une telle progression possible en si peu de temps. Et pourtant ... Il fallait bien qu'un jour, ces moyens humains de haute compétence et financiers quasiment illimités finissent par trouver une parade à l'usure des pneus, au moins dans certaines conditions de course ! Pour qui a suivi l'avènement d'abord balbutiant de Ford au Mans face à Ferrari, c'est un scénario déjà vu.
Il y a 77 mois
Dino
Dino :
Je ne pense pas que le nombre d'ingénieurs soit vraiment une donnée. En effet, il était temps qu'avec tous ces cerveaux, Mercedes résolve ses problèmes de pneus mais le problème de surchauffe existe depuis longtemps chez Mercedes et les ingénieurs ont mis du temps.

Je pense, pour le coup, que les essais ont joué un facteur plus déterminant que le nombre d'ingénieur. Le problème, c'est qu'il faut des données aux ingénieurs, une matière première. Ce que l'affaire Mercedes a de bon, c'est qu'elle a rendu tout le monde à l'évidence que rien ne remplace le roulage sur une piste en conditions réelles. Même McLaren, dont on connaît l'excellence en matière de simulation, reconnaît aujourd'hui que si la voiture de cette année est "ratée" c'est parce que celle de l'année dernière était tellement meilleure qu'en simulation qu'elle a faussé les repères de l'équipe quant à leurs simulations. Au final, on en revient à : la F1, c'est une voiture, un pilote, des ingénieurs et un circuit.

Pour en revenir avec Mercedes, je pense que leur redressement spectaculaire s'explique avant tout par de profonds changements de management. Ces trois dernières années, on avait l'impression que les ingénieurs de chez Mercedes passaient plus de temps à chercher LA grande innovation qui ferait gagner 1 seconde à la voiture plutôt qu'à chercher à améliorer leur voiture. Cette année, Mercedes est revenu à quelque chose de simple, il n'y a pas de concept véritablement révolutionnaire comme le DDRS de l'an dernier. Il y a bien le FRIC mais c'est un vieux concept recyclé. Plutôt que de chercher des gains immédiats, Mercedes cherche aujourd'hui à construire et c'est en partie dû à l'arrivée de Niki Lauda et de Toto Wolff qui ont donné des perspectives d'avenir à une écurie dont, rappelez-vous, on se demandait s'ils participeraient au championnat 2013 il y a moins d'un an.
Il y a 77 mois
De La Fontaine
De La Fontaine :
Bof non je ne suis pas d'accord avec toi Dino. Mercedes a débuté l'année comme toujours, avec une monoplace axée performance sur un tour. Le résultat est là, suffit de voir les stats des qualifs que Mercedes truste, là où RBR s'était fait une place attitrée. Cette volonté est simple, lorsqu'on part devant, même si on est plus lent, on agrandit sa chance de gros points.

La différence par rapport aux années précédentes, c'est justement cette mi-saison. On y est, Mercedes n'est pas à la ramasse, et reste sur une performance de taille. Ca reste à prouver mais la Hongrie pourrait être LE GRAND VIRAGE de Mercedes, après 3 ans et demi de galère. Non Mercedes ne cherchait pas la grande innovation, Le W-duct... hehe. Mercedes pataugeait dans l'exploitation des pneus, faut pas chercher plus loin, les ingés prennent les problèmes comme ils viennent et les pneus sur une monoplace.... ben, inutile de te faire un dessin.

Mercedes a profité de ses essais illégaux à huis-clos, pour tester du pneu et des éléments aéro, avec ses pilotes titulaires. Clairement de la tricherie. Ils y ont appris ce qu'il suffisait, et avec le recul nécessaire, pour être au top en Hongrie.

Concernant l'épisode des actionnaires de Mercedes poussant au boycott, franchement tu y as cru..?

Enfin bref. Mercos c'est beaucoup de pognon, 2 top pilotes, un plus acquis illicitement, et la machine est relancée. Point. Tout se ressemble en F1.
Il y a 77 mois
Alinnomaya
Alinnomaya :
Sauf les incrédules, tout le monde s'attendait tôt ou tard que Mercedes résolve ses problèmes de surchauffe des pneus, vu tous ces génies et spécialistes de f1 qui composent cette équipe... Pour plusieurs, le fait que cela arrive tôt provoque de gros bruits en faisant sans cesse allusions aux essais illégaux... Beaucoup oublient que Mercedes avait déjà une voiture très rapide dès le début de la saison... Mercedes n'avait aucun pouvoir sur le changement des pneus et ignorant jusqu'au grand prix d'Hongrie...
Soyons honnêtes, Mercedes n'a pas gagné en performance pure juste à cause des ces essais !!! Là, il faut arrêter le débat. Mercedes n'a fait que trouver une possible solution sur ces surchauffes des pneus avec une voiture à la basse déjà performante. Par ailleurs, le problème de Ferrari était contraire à celui du Mercedes, donc , en retrait en qualification et très fort en courses. Mais hélas!! Ferrari ne progresse pas toujours en qualification et plus grave, il perd son gain de course pour des raisons moins claires... Arrêtons de pointer les uns et les autres du doigt, car nous savions tous que la f1 est un sport de petits détails, voire microscopique... Jusqu'à la fin de la saison, tout reste ouvert pour les 4 grands teams de pointes( Lotus, Red bulll, Ferrari et Mercedes) sans oublier une surprise de Mac claren sur le podium ou même une victoire, vu son expérience en développement... La deuxième partie du championnat s'annonce très mouvementée.........
Il y a 77 mois
De La Fontaine
De La Fontaine :
Alinnomaya, non désolé je ne te suis pas, sur presque toute la ligne.

Bien-sûr, Mercedes allait enfin résoudre ses problèmes. Disons que 3 ans et demi avec le budget qu'ils ont, c'est une éternité. Mercedes n'avait alors d'égal que Toyota. Alors franchement, il y avait la place pour croire qu'ils ne s'en sortiraient jamais.

Ce qui est curieux, et que la grande majorité relève, c'est que Mercedes a fortement progressé depuis ces fameux essais qui, rappelons-le car c'est le verdict du tribunal, étaient illégaux et leur a permis d'obtenir illégalement un avantage. Tu sembles oublier que Mercedes a bénéficié d'un tiers d'essais en plus que les autres écuries, et qu'ils ont pu y faire ce qu'ils voulaient, contrairement, par exp, aux derniers essais (jeunes pilotes) où tout était policé. Alors oui on peut arrêter le débat, pas de souci puisqu'on ne saura jamais combien ils en ont profité. Mais tes propos sont assez grotesques quand-même, reste objectif.

Parler du fait que la Mercedes a toujours été rapide en qualif, c'est aussi parler de la W03 qui était identique en ce point, et s'effondrait en course.. Et puis je ne pense pas t'apprendre que les ingénieurs tablent sur un compromis qualif/course dès la conception, hein..? Autrement dit, les autres écuries étaient moins rapides en qualif, mais avaient un peu plus considéré la course. La vérité est là, point. Alors ton argument ne vaut rien. N'importe quelle top team aurait pu concevoir une monoplace plus rapide que la W04 en qualif. Mais en course, qu'est-ce qui se serait passé..? Débâcle, à coup sûr.

Je te rejoins sur ta conclusion : la seconde partie de championnat sera chaude. Gare à la fiabilité chez RBR, s'ils veulent terminer devant cette écurie qui, pour moi, restera une tricheuse. Et il ne faut pas se méprendre, pour moi Mercedes est une très grande marque que je respecte.
Il y a 77 mois
Alinnomaya
Alinnomaya :
@ De la fontaine, personne ne s'attendait voir Mercedes dès son début au top, il y a 3 ans. Comme tu le sais en f1, les progrès se font au file du temps sauf si vous trouvez une solution technique plus maline que les autres comme ce fut le cas avec le double diffuseur avec "BRAWN" ou encore des solutions magiques de Newey avec Red bull pouvant propulser leur voiture à 1 séc. d'avance que les autres dès le début du championnat... 3 ans d'apprentissage de Mercedes est tout à fait normal pour une équipe remplie d'ingénieurs expérimentés en f1 et un budget non négligeable. Donc, c'était presque prévisible que les choses allaient bouger dans le sens positif à partir de cette année, sauf que personne ne savait vraiment jusqu'où ??? La wo4 reste toutefois la meilleure voiture conçue de toutes les mercedes des autres années, c'est clair... Donc, trouver une solution sur leurs surchauffes des pneus et un compromis entre qualif /course ne relèvent pas d'un miracle ou d'une équation impossible comme tu l'affirmes subjectivement...C'est comme si tu ignores les progrès de cette équipe et tous ces changements internes qu'ils ont opérés !! N'ignores pas aussi l'apport de nouveaux pneus Pirelli que Mercedes n'a jamais influencé les solutions mais plutôt la FIA, elle-même. Même si on ne peut jamais dire le vrai gain de ces essais illégaux de 3 jours mais ne justifions pas d'emblée leurs progrès et forme actuelle à ces essais tout en ignorant les bonnes bases de leur voiture et l'historique de leur évolution... Sinon, jusqu'à la fin de cette saison, ça ne sera que les petits détails qui feront la différence entre ces quatre top teams ( Red bull, Mercedes, Lotus et Ferrari) et le meilleur dans ce petit jeu, gagnera aussi le titre, eh basta !!!!!
Il y a 77 mois
Adelin
Adelin :
Merci Gusgus pour ta réponse !!
Petit bonjour d'Alsace
Il y a 77 mois
AlesiAFONDAFONDAFOND
AlesiAFONDAFONDAFOND :
Comme quoi, la rumeur Ferrari-Kimi héhé
Il y a 71 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.