> > > > McLaren s'attend à voir Pirelli poursuivre en F1 en 2014

McLaren s'attend à voir Pirelli poursuivre en F1 en 2014

La FIA n'a toujours pas annoncé le nom ou les noms des manufacturiers qui seront présents en F1 en 2014 mais du côté de McLaren, on s'attend à voir Pirelli être confirmé comme manufacturier unique du championnat.

© Pirelli - McLaren pense que Pirelli sera toujours présent en F1 en 2014© Pirelli - McLaren pense que Pirelli sera toujours présent en F1 en 2014

En 2010, Pirelli a signé un contrat de trois ans pour être le manufacturier unique de la Formule 1. Le contrat arrivera donc à expiration à la fin de l'année actuelle mais pour le moment, rien n'a filtré sur une éventuelle poursuite du manufacturier italien.

Si Paul Hembery, le responsable compétition de Pirelli, a expliqué plusieurs fois que la marque était prête à prolonger l'aventure en F1, pour le moment les choses semblent traîner et cela n'arrange pas Pirelli pour son éventuelle préparation en vue de 2014.

Du côté de McLaren, on s'attend malgré tout à voir le manufacturier italien poursuivre, comme l'a confié Jonathan Neale, l'un des responsables de l'équipe de Woking lors d'une conférence : « Je pense qu'à ce moment, nous supposons - je ne sais pas si cela est fondé - que d'une certaine manière nous allons poursuivre avec Pirelli. Et si cela arrive alors je pense que nous avons des pneumatiques pour la soufflerie et des pneumatiques qui soutiendront notre processus de développement de la voiture. »

Martin Whitmarsh pense également que Pirelli prolongera en F1 et il croit savoir que les pneumatiques devraient rester similaires l'année prochaine : « En nous basant sur les informations reçues de la plus part des équipes, nous avons décidé de conserver les mêmes dimensions de pneumatiques. Mais comme les voitures de l'année prochaine exercerons des forces différentes sur les gommes, nous avons proposé que le règlement soit amendé pour que les équipes puissent utiliser différents composés à l'avant et à l'arrière, si cela devait s'avérer nécessaire. »

McLaren s'attend donc à de la continuité mais si un nouveau manufacturier devait arriver en F1, l'équipe s'adaptera : « Si nous devions avoir un changement de dernière minute avec quelqu'un d'autre qui arrive dans le sport à court terme, alors bien sûr nous travaillerons autour de cela, nous travaillerons avec celui qui sera choisi par la FIA. Mais clairement, je pense que pour toutes les équipes, pas seulement McLaren, nous assurer de bien comprendre ce que sera la forme des pneumatiques, leur poids était quelque chose qui allait affecter nos décisions sur la conception de la voiture. Mais ce sera pareil pour tout le monde donc si quelqu'un arrive à la dernière minute, nous devrons tous nous adapter et il y aura des vainqueurs et des perdants. »


Pirelli, et McLaren Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Adelin
Adelin :
De toute façon, je pense que c'est trop tard pour un manufacturier de créer des pneus prêt à servir fin janvier !!!
Il y a 80 mois
Aifaim
Aifaim :
Adelin@, "si quelqu'un arrive à la dernière minute" ... Cela veut donc dire que c'est encore envisageable - y compris techniquement - . Je pense que les départements "châssis" n'ont, actuellement, à se mettre sous la dent que l'adaptation de leur future monoplace à l'implantation des éléments mécaniques 2014, ce qui n'est déjà pas mal. Ils vont néanmoins concevoir - à tout hasard - la voiture en fonction des pneus actuels, sachant que cela servira surtout à mesurer la différence avec 2013. Mais si, en octobre, les équipes savent à quoi s'en tenir, ce sera beau !
Il y a 80 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.