> > > > Räikkönen n'a rien à déclarer

Räikkönen n'a rien à déclarer

Absent jeudi après-midi, Kimi Räikkönen a bien été obligé de faire face aux questions des journalistes hier en fin de journée. Fatigué de devoir répondre sans cesse aux questions sur son futur en F1, le Finlandais a été égal à lui-même devant les représentants des médias.

© LAT - Leave him alone...© LAT - Leave him alone...

L'absence de Kimi Räikkönen jeudi dans le paddock a constitué le point fort de la première journée spadoise. Le pilote finlandais est au centre de toute l'attention médiatique quant à son avenir et sa non présence pour raison de santé n'a pas manqué d'attiser les braises des rumeurs les plus folles ; entre soirée bien arrosée, réunion secrète avec Red Bull, les spéculateurs de tout poil avaient de quoi s'occuper.

Bien que son manager ait déclaré que les négociations avec Red Bull Racing étaient interrompues depuis plusieurs semaines, la piste de l'équipe championne du monde ne semble pas encore totalement à exclure pour la saison 2014. Sky Sports évoquait, en prélude de la 11ème manche du championnat du monde, qu'une réunion de la dernière chance pourrait se tenir ce week-end à Spa-Francorchamps. L'absence du champion du monde 2007 hier a donc vite fait de donner du crédit à cette hypothèse d'autant que Christian Horner est arrivé tardivement dans le paddock de Spa ce jeudi tout en expliquant à nos confrères d'Autosport qu'il ne faisait pas encore une croix sur Räikkönen pour la saison prochaine.

Räikkönen que Lotus espère également voir défendre ses couleurs dans quelques mois. A en croire les dirigeants de l'équipe ce serait même l'option privilégiée par Iceman, pour peu que les quelques inquiétudes financières du team d'Enstone se dissipent et que l'accord avec Infinity Racing, source d'argent frais, soit conclu rapidement. Et à ceux qui évoquent une fin des discussions avec Red Bull à cause de prétentions financières trop élevées, Eric Boullier répond que Lotus ne cassera pas sa tirelire pour conserver son pilote numéro 1 à tout prix.

L'argent serait une autre explication de l'absence du Finlandais jeudi. En effet, si Räikkönen a touché son salaire en temps et en heure il devrait encore recevoir ses bonus. Las, celui qui pointe actuellement au deuxième rang du championnat aurait menacé Lotus de ne pas rouler s'il n'était pas payé rapidement. Une information qui semble bien évidemment peu probable. On imagine en effet mal Räikkönen hypothéquer ses chances de titre mondial pour un caprice de starlette.

La raison la plus probable est sans doute la plus simple : Räikkönen n'avait aucune envie de rencontrer la presse jeudi pour entendre les sempiternelles mêmes questions sur son avenir, l'obligeant à redonner les mêmes réponses. «Tant qu'il n'y a rien de sûr à 100%, je n'ai rien à dire. Je n'ai pas de nouvelles de Red Bull. Nous verrons ce qui se passe. Vous devez leur demander ce qu'ils vont faire. Je n'en sais pas plus que vous. Il y a beaucoup de discussions. J'ai lu quelque part que j'étais supposé aller chez McLaren, ensuite il y a Ferrari et aussi Lotus. Je n'ai toujours pas de contrat, que puis-je dire d'autre ?  Il devrait y avoir des sujets plus intéressants sur lesquels écrire que de dire toujours les mêmes histoires encore et encore »,  déclarait un Räikkönen agacé au terme de la première journée d'essais.

De notre envoyé spécial à Spa-Francorchamps.


Raikkonen, Transferts et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.