> > > > Belgique : Les qualifications vues des stands

Belgique : Les qualifications vues des stands

Suite aux qualifications du Grand Prix de Belgique 2013, les responsables techniques ou sportifs reviennent sur les performances de leurs écuries respectives, à commencer par Mercedes AMG qui signe la pole position grâce à Lewis Hamilton.

© Mercedes - L'écurie allemande est une habituée de la pole© Mercedes - L'écurie allemande est une habituée de la pole

Mercedes


Lewis Hamilton - Pole position
Nico Rosberg - 4ème

Ross Brawn, Directeur d'équipe : « C'était évidemment une session piégeuse pour tout le monde cet après-midi et nous étions loin de la perfection mais nous avons réalisé assez de bonnes choses pour faire le travail. Dans les dernières secondes de Q3, nos positions en piste étaient critiques et Lewis – qui était le dernier en piste dans le dernier tour – a fait un bon travail avec l'opportunité qu'il avait. Nous n'étions pas sûrs de comment ça allait se passer parce que le DRS a été désactivé durant le dernier tour, et après nous avons vu son temps dans le second secteur et on a commencé à être excités. Nico n'a pas un de tour supplémentaire mais il était le plus rapide de tous quand sa session s'est terminée et c'est un résultat d'équipe fantastique d'avoir nos deux voitures qui démarrent dans le top quatre après des qualifications si mixtes. Nous espérons des conditions similaires pour demain pour avoir de bonnes chances de succès. Mais nous allons devoir faire une course intelligente et prendre les bonnes décisions pour y arriver. »

- Lire les déclarations des pilotes

Red Bull


Sebastian Vettel - 2ème
Mark Webber - 3ème

Christian Horner, Directeur d'équipe : « Ces qualifications ont été stressantes et excitantes tout au long des trois sessions dans lesquelles la météo a énormément joué. Les gars ont fait un énorme travail dans le dernier changement de pneus en Q3 pour renvoyer les deux voitures aussi vite en piste, ce qui a permis à Mark et Sebastian de réaliser trois tours chacun ; leurs derniers tours étaient suffisants pour les amener en seconde et troisième positions sur la grille. Donc, même si tout aurait pu mal se passer aujourd'hui, nous sommes arrivés à faire de bonnes choses. C'est génial de démarrer en seconde et troisième pour la course de demain, dans laquelle nous verrons inévitablement la météo influer. »

- Lire les déclarations des pilotes

Force India


Paul di Resta - 5ème
Adrian Sutil - 12ème

Vijay Mallya, Directeur général de l’équipe : « Dès qu’il a commencé à pleuvoir avant les qualifications, nous savions qu’il allait s’agir d’une séance imprévisible. Les conditions de piste étaient constamment en train de changer de la pluie au sec et il était vital d’être sur le circuit au bon moment avec les bons pneus. Avec Paul, nous avons évalué cela pratiquement à la perfection et pendant un moment, nous étions en bonne position pour partir de la première ligne. Mais la pluie a cessé et nous avons dégringolé en 5ème place, ce qui est un résultat superbe. Adrian a paru compétitif en Q2 mais nous n’avons pas maximisé notre temps de piste sur le sec et il a manqué la Q3. La grande question pour demain est la météo. Nous avons paru compétitifs sur le sec, mais quelles que soient les conditions, nous pousserons pour repartir avec un bon résultat. »

- Lire les déclarations des pilotes

McLaren


Jenson Button - 6ème
Sergio Pérez - 13ème

Martin Whithmarsh, Directeur d'équipe : « Dans le laps de temps de Q3 où la piste était humide, Jenson était le deuxième pilote le plus rapide – donc, bien que la sixième place soit une place décente à laquelle démarrer, il aurait pu être mieux placé sur la grille si la pluie avait persisté jusqu'à la fin de la session. Cela dit, il a fait un bon travail et est bien placé pour faire une course compétitive demain, que nous espérons sous la pluie.
Checo [Sergio Perez] a eu une période encore plus frustrante cet après-midi, en manquant le tour supplémentaire d'après drapeau à une seconde ou deux près à la fin de Q2, car il aurait pu faire un temps confortable en Q3.
Cependant, comme Jenson, je suis certain qu'il va se battre en course demain, en utilisant les conditions humides à son avantage dans ses efforts pour remonter et marquer quelques précieux points dans le championnat du monde pour nous.
Donc, malgré ça, aujourd'hui a été un peu frustrant pour nous vu le nombre de perspectives, mais notre rythme a été acceptable dans les conditions humides que nous attendons demain donc nous avons des raisons de rester optimistes pour la course. »

- Lire les déclarations des pilotes

Lotus


Romain Grosjean - 7ème
Kimi Räikkönen - 8ème

Alan Permane, Directeur des opérations en piste : « C’était une séance frustrante pour l’équipe. Les conditions en piste étaient difficiles, mais c’est pareil pour tout le monde. Nous produisons un très bon rythme sur le sec avec Kimi qui a été le plus rapide en Q2, mais malheureusement la pluie est revenue pour Q3. Nous avons essayé de faire un tour dès le début avec les pneus secs, mais la pluie est tombée rapidement donc nous avons dû changer pour des intermédiaires. Septième et huitième sur la grille, ce n’est pas où nous voulions être, mais au moins nous sommes dans le top 10.

Comme nous nous sommes qualifiés en pneus intermédiaires, si la course est sèche nous allons pouvoir partir sur un des deux composés. Une course sèche serait mieux pour nous, mais nous ne pouvons pas influencer le temps. Si c’est une course humide, il y a beaucoup de permutations et de conditions possibles donc nous nous battrons pour le meilleur résultat possible. »

- Lire les déclarations des pilotes

Ferrari


Fernando Alonso - 9ème
Felipe Massa - 10ème

Pat Fry, Directeur technique châssis : « Le résultat de ces qualifications n'est pas une juste récompense pour tous les efforts fournis par l'équipe et les pilotes, mais elle laisse plutôt un sentiment de regret, notamment parce qu'aujourd'hui, tout était réuni pour viser une place en première ligne. Les essais d'hier et d'aujourd'hui ont produit des signes encourageants; la voiture était rapide dans toutes les conditions et avec tous les pneumatiques utilisés, s'avérant très compétitive. Une analyse des données soulignant la performance de Fernando et Felipe a permis de trouver le bon compromis aérodynamique pour ce tracé, à la fois sur le sec et sur le mouillé et pour cette raison, nous aspirions à un résultat que nous n'avons pas eu, ce qui est en partie dû à la malchance. Toutefois, nous allons désormais tourner la page et nous préparer à une longue et exigeante course, où la météo jouera de nouveau un rôle important. »

- Lire les déclarations des pilotes

Sauber


Nico Hülkenberg - 11ème
Esteban Gutiérrez - 21ème

Tom McCullough, Responsable de l'ingénierie de piste : « Nous étions satisfaits des changements effectués cette nuit, et les voitures étaient performantes lors des essais libres 3 sur le sec. Cela a été une séance de qualification typique à Spa-Francorchamps, pleine de rebondissements. Au final, avec Esteban, nous n'avons pas tiré le meilleur de Q1. Pour NIco, c'était frustrant en Q2 d'être si proche de passer en Q3. Peut-être que nous avons été trop conservateurs en utilisant des pneumatiques neufs un peu plus tôt que nos rivaux. Mais c'est un circuit où tout peut arriver en course, et nous allons tâcher d'optimiser notre stratégie demain. »

- Lire les déclarations des pilotes

Caterham


Giedo Van der Garde - 14ème
Charles Pic - 22ème

Caterham n'a pas publié les déclarations des représentants de l'écurie.

- Lire les déclarations des pilotes

Marussia


Jules Bianchi - 15ème
Max Chilton - 16ème

John Booth, Directeur d'équipe : « C'est un résultat fantastique pour l'équipe et c'est agréable de savoir que nous sommes arrivés si loin d'un point de vue opérationnel que nous pouvons désormais gérer le genre de scénario vu aujourd'hui avec une telle confiance. Même si ce n'est pas la première fois que l'équipe est en Q2, c'est la première fois que nous y parvenons avec les deux voitures et dans des conditions aussi difficiles. Cela a probablement été les conditions de pluie les plus compliquées que nous ayons eu à gérer en Q1 en terme de variation du niveau d'eau tout au long du tour et nous avons eu besoin de toute la maturité de nos deux pilotes pour prendre les bonnes décisions en lien avec les informations fournies depuis le garage. Dans l'ensemble, cela a été une bonne journée; nous avons eu un bon équilibre avec la voiture ce matin, en particulier avec Jules, mais lors des qualifications, les deux pilotes étaient plus heureux que jamais depuis le début du week-end, ce qui semble prometteur pour la course. Nous devons toutefois garder les pieds sur terre et si nous devions de nouveau faire face à la pluie, conserver nos positions sur la grille sera difficile. Néanmoins, c'est l'objectif que chacun dans l'équipe tentera de réussir et nous tirerons le meilleur de chaque opportunité. Le résultat d'aujourd'hui est une belle récompense pour tout le dur labeur fourni par l'équipe et Cosworth après quelques courses compliquées pour nous permettre de bien mieux gérer des circuits qui désormais nous sont favorables. »

- Lire les déclarations des pilotes

Williams


Pastor Maldonado - 17ème
Valtteri Bottas - 20ème

Xevi Pujolar, Ingénieur de course en chef : « Nous savions que les qualifications se dérouleraient sur le mouillé avec la piste étant à son meilleur en Q1. La fin de séance allait être le moment où tout se décide et nous avons lancé nos deux voitures avec des intermédiaires neufs. Quelques équipes ont pris le risque de chausser des pneumatiques pour le sec, ce qui a fonctionné pour eux, mais la majorité est ressortie en intermédiaires. Nous étions en tête de la meute, donc nous avions du temps pour plus de tours, mais comme les pneumatiques étaient à leur meilleur dans le premier tour, cela signifie au fur et à mesure que la piste s'améliorait nous n'avons pas été en mesure d'améliorer nos temps et malheureusement, nous avons dû nous arrêter en Q1. Dépasser est possible à Spa-Francorchamps et nous avons une bonne voiture pour la course avec une bonne vitesse de pointe, donc nous pourrons remonter demain en course. »

- Lire les déclarations des pilotes

Toro Rosso


Daniel Ricciardo - 18ème
Jean-Eric Vergne - 19ème

James Key, Directeur technique :: « Jusqu'à la Q1 nous avons fait un bon week-end, assez compétitif sur le sec et pas trop mal sur le mouillé même pendant la première séance d'essais libres. Jean-Eric en particulier s'est montré en bonne forme et visait haut pour la qualification, donc nous sommes allés en Q1 en sachant qu'il y avait de bonnes chances que la piste s'assèche au fur et à mesure du temps. Nous avons programmé notre dernier changement de pneus au même moment que les autres, mais d'une façon ou d'une autre nous étions au mauvais endroit au mauvais moment aujourd'hui : nous aurions dû avoir nos deux voitures en Q3, au lieu d'avoir les deux sorties dès la Q1. Est-ce que nous aurions dû chausser les slicks ? Quelques unes des voitures qui sont habituellement en bas de la grille ont pris ce risque, mais dans notre cas, il est difficile de savoir. En tant qu'équipe, nous devons nous excuser auprès de nos pilotes, travailler sur ce qui s'est mal passé pour s'assurer de ne pas reproduire ces erreurs et, surtout, voir ce que nous pouvons tirer du meilleur de nos voitures demain. »

- Lire les déclarations des pilotes


Bilan, Spa-Francorchamps et Qualification Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.