> > > > Samedi : Marussia place ses deux voitures en Q2 à Spa

Samedi : Marussia place ses deux voitures en Q2 à Spa

Pour la première fois de son Histoire, l'écurie Marussia a réussi à placer ses deux pilotes en Q2. Jules Bianchi a signé le 15ème temps devant Max Chilton. Les deux hommes sont ravis de leurs performances et attendent avec impatience la course de demain.

© Marussia - Première fois en Q2 pour Bianchi !© Marussia - Première fois en Q2 pour Bianchi !

Jules Bianchi - 21ème et 15ème :
« Aujourd'hui, c'est un résultat fantastique pour l'équipe, qui était tellement ravie d'être de retour en Q2. C'était un sentiment très agréable pour tout le monde, moi y compris, car c'était la première Q2 de ma carrière en F1. Les choses se sont très largement améliorées pour nous ce week-end et je suis content que le travail ait payé aujourd'hui pour nous. Le résultat n'est pas une question de chance parce que tout le monde a dû faire face au même dilemme à la fin de Q1; savoir si c'était trop sec pour les intermédiaires ou trop mouillé pour les slicks. Dans le premier tour de mon dernier relais, c'était dur de savoir quoi faire; seul le pilote peut voir les conditions réelles de la piste et c'était différent virage après virage. Mais à la fin du tour, j'ai décidé d'y aller et de rester avec les mediums et ce pari était la bonne décision. Demain, nous nous élancerons depuis la 7ème ligne, ce qui sera un bon moment, mais bien évidemment, nous ne savons pas vraiment ce que le ciel nous apportera. Nous avons tout à gagner et nous tâcherons de tirer le meilleur de chaque opportunité. »

Max Chilton - 22ème et 16ème :
« Quelle superbe journée pour tout le monde ! Je suis vraiment ravi que nous ayons pu aider l'équipe à retrouver Q2 ensemble avec Jules. C'était une séance de qualification tellement difficile, et nous avons pu voir avec le classement, qu'il était difficile de faire les bons choix sur un circuit où le tour est si long que les conditions sont différentes d'un virage à l'autre. Lorsque nous avons chaussé les pneumatiques secs pour le dernier relais, j'étais inquiet du fait que nous n'avions peut-être pas pris la bonne décision et nous devrions repasser aux intermédiaires mais je savais que la piste séchait rapidement et nous pouvions faire une erreur en changeant. Les ingénieurs ont mis la décision dans mes mains et j'étais indécis jusqu'au dernier virage, lorsque j'ai pris la décision en une fraction de seconde et j'ai décidé de rester. Je suis content de dire que c'était la bonne décision et nous avons réalisé une bonne Q2, où mon temps a été plaisant étant donné que dans mon dernier relais, j'avais de l'essence pour deux tours chronométrés. J'ai hâte d'être à demain pour la course, qu'il pleuve ou fasse beau. »


Bilan, Spa-Francorchamps et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.