> > > > Belgique : La course vue des stands

Belgique : La course vue des stands

Suite au Grand Prix de Belgique 2013, les responsables techniques ou sportifs reviennent sur les performances de leurs écuries respectives, à commencer par ceux de l'écurie Red Bull Racing suite à la victoire de Sebastian Vettel.

© Getty - Une victoire de plus au compteur pour Vettel et Red Bull© Getty - Une victoire de plus au compteur pour Vettel et Red Bull

Red Bull


Sebastian Vettel - Vainqueur
Mark Webber - 5ème

Christian Horner, Directeur d'équipe : « C'est une victoire fantastique pour l'équipe et pour Sebastian, qui s'est échappé dès le premier tour. Il a réalisé un très bon départ, mais a construit sa position lui-même en prenant bien le premier virage et il savait qu'au premier passage par le virage de l'Eau Rouge la côte allait être importante. Il s'est battu pour ça, a réussi à passer par l'extérieur sur Lewis et a foncé tête baissée pour creuser l'écart. Pour Mark, son embrayage était récalcitrant lors de la préparation sur la grille. Nous avons fait ce que nous pouvions pour le régler mais il a cédé une place à Rosberg lors du départ. Une fois qu'il a confirmé sa position dans le peloton, il n'était plus possible pour lui d'avoir une piste dégagée devant lui à La Source et Alonso s'est précipité sur lui en bas de la côte et l'a passé à Eau Rouge. Après ça il était question de savoir comment trouver un chemin à travers ça, en passant les Mercedes et les Ferrari devant, mais malheureusement à chaque fois que nous nous rapprochions il semblait que nous perdions de la performance aérodynamique et Mark n'a pas donc pu se rapprocher suffisamment pour tenter un dépassement. Nous ne venions pas ici avec une certitude de réussite, donc c'est génial d'obtenir une victoire pour commencer la seconde moitié de la saison. »

- Lire les déclarations des pilotes

Ferrari


Fernando Alonso - 2ème
Felipe Massa - 7ème

Stefano Domenicali, Directeur d'équipe : « Même si les qualifications n'avaient pas vraiment donné une image fidèle de la hiérarchie dans les stands, le résultat d'aujourd'hui montre à quel point notre voiture est compétitive. Cette deuxième place n'a pas été facile à trouver et fait suite à un mois difficile et vient après beaucoup de spéculations, auxquelles nous préférons répondre avec les résultats sur la piste. Certes, ce résultat n'est pas suffisant, parce que nous ne pouvons pas prétendre être satisfaits tant que nous ne parvenons pas à réduire l'écart avec Red Bull et être en mesure de se battre pour la première place. Dans les courses à venir, nous allons essayer d'améliorer la voiture pour donner une chance Fernando de se battre pour le titre de champion et pour Felipe d'offrir du spectacle qui peuvent aider l'équipe. Ce sont nos buts, le reste n’a pas d’importance. »

- Lire les déclarations des pilotes

Mercedes


Lewis Hamilton - 3ème
Nico Rosberg - 4ème

Ross Brawn, Directeur d'équipe: « C'était un bon résultat d'équipe, nous avons marqué un bon nombre de points pour les deux championnats, mais au niveau du rythme il nous manquait une demi-seconde dont nous avions besoin afin de nous battre pour la victoire sur ce circuit, surtout quand les pneus étaient neufs. La performance des deux voitures était assez respectable sur la fin de course, mais nous n'avons pas été assez rapides dans les premiers relais. Les deux pilotes ont livré une performance sans faute et l'équipe a bien exécuté les ravitaillements, donc nous avons su retirer le maximum de la voiture cette après-midi. C'est une bonne base pour la seconde moitié de la saison et nous avons besoin maintenant de trouver un peu plus de performance pour les prochaines courses. »

- Lire les déclarations des pilotes

McLaren


Jenson Button - 6ème
Sergio Pérez - 11ème

Martin Whitmarsh, Directeur d'équipe: « Jenson a pris un excellent départ pour passer de la sixième place sur la grille à la quatrième place après le premier virage, et par la suite il a fait une course sans faute pour terminer avec seulement 13 secondes de retard sur le podium. À un moment donné, nous envisagions d'opter pour une stratégie à un arrêt pour lui, et, si nous avions été en mesure de le faire avec succès, il aurait pu obtenir ce podium. Ceci dit, il a fait une excellente course et les huit points qu'il a marqués ont été amplement mérités, en nous permettant de remonter à la cinquième place au classement du championnat du monde des constructeurs. C'est une place plus élevée que celle où nous étions ce matin. Quant à Checo, il est déçu d'avoir été impliqué dans un incident avec Romain [Grosjean], parce que, s'il ne l'avait pas fait, il aurait certainement pu marquer des points aussi. Nous sommes donc un peu déçus dans l'ensemble, mais nous sommes aussi heureux de voir des preuves solides d'amélioration de notre rythme. Nous ne sommes pas encore là où nous voulons être, mais la tendance est clairement dans la bonne direction.  »

- Lire les déclarations des pilotes

Lotus


Romain Grosjean - 8ème
Kimi Räikkönen - Abandon

Eric Boullier, Directeur d'équipe: « C'était un week-end décevant, avec des qualifications qui n'ont pas été aussi bonnes que prévues, puis un premier tour difficile dans la course pour Kimi qui a souffert d'une défaillance des freins qui, bien sûr, est une de nos préoccupations même si nous pensons savoir pourquoi c'est arrivé, nous allons étudier cela en détail pour éviter que la situation ne se reproduise. Romain a terminé huitième, ce qui n'est clairement pas le genre de situation que nous espérions à la fin d'un week-end de course. Aujourd'hui, nous avons perdu un peu de rythme et dont une partie pourrait être due aux basses températures. Nous devons maintenant regarder vers l'avenir et apprendre de ce week-end. »

- Lire les déclarations des pilotes

Force India


Adrian Sutil - 9ème
Paul di Resta - Abandon

Vijay Mallya, Directeur d'équipe : « Je suis ravi de voir Sahara Force India de retour dans les points après une belle performance d'Adrian. Il a clairement pris du plaisir aujourd'hui et ses dépassements ont été des moments clés de la course. La stratégie décidée par le muret des stands l'a bien aidé à rester dans la lutte pour les points et son rythme était bon. L'incident avec Maldonado percutant Paul a été très décevant car Paul était simplement au mauvais endroit au mauvais moment. Cela nous a clairement coûté une chance de placer nos deux voitures dans les points. Nous allons retenir le positif de ce week-end et chercher à construire sur ce niveau de performance pour la prochaine course dans deux semaines à Monza. »

- Lire les déclarations des pilotes

Toro Rosso


Daniel Ricciardo - 10ème
Jean-Eric Vergne - 12ème

Franz Tost, Directeur d'équipe : « Habituellement, nous ne serions pas contents de ce seul point de la 10ème place, mais étant donné la tournure des choses lors des qualifications, aujourd'hui, nous pouvons être soulagés que nos pilotes et l'équipe aient réalisé du bon travail pour rattraper les choses, avec Daniel passant de 19ème à 10ème et Jean-Eric de 18ème à 12ème. Nous savions que ce serait un dimanche compliqué, notamment parce que la pluie qui aurait pu nous aider n'est jamais arrivée. Mais les deux voitures étaient suffisamment rapides pour remonter dans le milieu du peloton et Daniel et Jean-Eric ont réalisé de splendides dépassements pour remonter vers la zone des points. Nous avons utilisé deux stratégies différentes, pour essayer de tirer le maximum de chaque opportunité, avec Daniel qui a débuté en durs et avec un premier relais plus longs et, à la fin cela s'est avéré plus rapide que la stratégie de JEV, même s'ils ont tous les deux fait deux arrêts. L'aspect le plus positif de la performance d'aujourd'hui est que notre rythme de course semble de retour au niveau que nous avions plus tôt cette saison. Nous espérons désormais une nouvelle performance compétitive pour notre course à domicile à Monza. »

- Lire les déclarations des pilotes

Sauber


Nico Hülkenberg - 13ème
Esteban Gutiérrez - 14ème

Tom McCullough, Responsable de l'ingénierie de piste : « Au final, la course s'est déroulée sur le sec, et nous avons opté pour une stratégie à deux arrêts pour nos deux voitures. Pour Nico, il était clair qu'au début de la course, il a eu du mal avec l'équilibre de la voiture, et les deuxième et troisième relais n'étaient tout simplement pas assez rapides pour inscrire des points aujourd'hui. Nous avons besoin de comprendre pourquoi lorsque nous aurons la voiture et d'analyser les données. Il était clair pour Esteban qu'en partant aussi loin ce serait difficile, mais son rythme et sa gestion des pneumatiques ont été bons, et c'est dommage qu'il termine avec une pénalité. Autrement, il aurait pu être proche des points en fin de course. Nous allons nous réunir désormais et regarder vers Monza qui se tiendra dans deux semaines. »

- Lire les déclarations des pilotes

Williams


Valtteri Bottas - 15ème
Pastor Maldonado - 17ème

Xevi Pujolar, Ingénieur de course en chef : « Pastor et Valtteri ont tous les deux pris un bon départ avec les mediums et notre rythme était bon. Nous sommes passés aux durs pour les deuxièmes relais pour nous permettre une plus grande flexibilité si la pluie prévue était arrivée à la fin, toutefois la course est restée sèche et notre rythme avec les pneumatiques durs n'était pas suffisamment rapide par rapport à nos plus proches rivaux. Nous avons également eu un défi avec Pastor car sa radio ne fonctionnait pas juste avant son deuxième arrêt et ensuite en rentrant, il a été impliqué dans un incident avec di Resta ce qui a nécessité un nouvel aileron avant. Pastor a ensuite reçu un stop and go de 10 secondes pour l'incident, ce qui l'a repoussé dans la hiérarchie. Valtteri a eu une course propre mais après avoir été retenu dans son relais en mediums, nous n'avions pas le rythme nécessaire avec les durs pour progresser au-delà de la 15ème place aujourd'hui. »

- Lire les déclarations des pilotes

Caterham


Giedo van der Garde - 16ème
Charles Pic - Abandon

Caterham n'a pas publié les déclarations des représentants de l'écurie.

- Lire les déclarations des pilotes

Marussia


Jules Bianchi - 18ème
Max Chilton - 19ème

John Booth, Directeur d'équipe : « Cela a été une course difficile aujourd'hui, après une journée très positive hier. Nos deux pilotes ont vraiment souffert au départ de la course perdant des places plus rapidement que prévu dans les premiers tours. A partir de ce moment de la course, il était surtout question de reprendre nos positions mais malheureusement nous n'avions pas le rythme pour y parvenir. En terme de décisions prises lors de la course et des opérations des mécaniciens lors des arrêts, il n'y a eu aucun problème aujourd'hui pour une course où nous avions apporté des améliorations dans ces domaines. Dans l'ensemble, nous avons besoin de nous réunir et d'essayer d'extraire le maximum de performance du package actuel avant la prochaine course à Monza. »

- Lire les déclarations des pilotes


Bilan, Spa-Francorchamps et Grand Prix Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




15 réactions sur cet article Donnez votre avis
Justaman
Justaman :
J'aimerais savoir pourquoi Massa n'a pas eu de pénalité pour avoir mordu la ligne de sortie des stands lors de son premier arrêt? ?? Grosjean recupererais sa place ainsi. Car pour Romain ça n'a pas été facile comme grand prix. Je continue de croire en lui... Sinon je trouve que le regain de perfs des ferrari est étonnant vous ne trouvez pas ????
Il y a 73 mois
milano
milano :
Sacrilège il a mordu la ligne , en même temps la sauber na pas était pénalisé non plus alors quelle a était relâché trop tot aussi .

On se plain de voir des pénalités débile à tout va , et quand ca commence à ce calmé on en réclame encore , faut savoir hein .
Il y a 73 mois
foury
foury :
@ milano

C'est bien fait , vous avez choisit ce nain TODT comme président de la FIA, c'est bien fait pour vous tant qu'il es là ce sera comme çà, celui qui touche à Ferrari esst puni de suite ect..... sanctions !
Il y a 73 mois
Aifaim
Aifaim :
La pluie a perturbé le déroulement du Grand Prix. Je sais - même si je n'en ai suivi que les premiers tours - que la course s'est déroulée sur le sec mais les équipes avaient réglé les voitures et les stratégies en tenant plus ou moins compte d'une averse en course : Vettel est parti à fond pour se ménager une avance en cas d'une pluie qu'il redoutait. Grosjean avait une Lotus "version pluie", d'autres encore mais qui n'en parlent pas dans leurs déclarations.
Clairement, la menace d'ondée s'était éloignée à échéance de la fin de l'épreuve au moment du départ, sinon, personne ne serait parti en pneus durs.
Il faudra attendre Monza pour confirmation mais la hiérarchie a quelque peu évolué, côté monoplaces : RedBull devant, Mercedes, Ferrari, Lotus, MacLaren, Force India, Toro Rosso, Sauber, Williams, Caterham et Marussia.
Il y a 73 mois
dabass44
dabass44 :
Aifaim: je suis assez d'accord en ce qui concerne les réglages, je pense que certains dons Mercedes et Lotus avaient des réglages plutôt mixte! Par contre pour la hiérarchie, je suis moins sur que toi! Même si Alonzo semblait avoir des réglages pour le sec, le regain de la ferrari est assez impressionnant! A monza par exemple, avec une piste plus chaude: Il pourrait bien être dangereux...
Il y a 73 mois
Aifaim
Aifaim :
dabass44@, pas de problème ! Les ressentis supportent toujours les différences d'appréciation et puis un classement à l'issue de Spa peut évoluer après Monza ! Il m'est d'autant plus facile de l'établir que je n'ai ni marque ni pilote favoris. Pour moi, aujourd'hui, RedBull est nettement devant. Lotus a légèrement décroché du duo Mercedes/Ferrari alors qu'il y a peu, elle était devant la Ferrari. Derrière, la méthode et l'expérience MacLaren finissent par prendre la mesure de l'inconstance des résultats de Force India. Après, c'est le trou d'où émerge Toro Rosso devant l'autre "ferrarisé" Sauber tandis que Williams a du mal à contenir Caterham en progrès qui a décroché Marussia.
Il y a 73 mois
Justaman
Justaman :
Je ne reclame pas moins de pénalités, mais une équité dans celles-ci. Premièrement Massa mord la ligne de sortie des stands et ensuite dans le raidillon il coupe franchement la ligne blanche a gauche ce qui lui permet de garger plus de vitesse et de depasser Grosjean. Il me semble juste de dire que sortir les quatre roues de la piste pour obtenir un avantage sur un adversaire devrait être pénalisable. D'autres pilotes se seraient vus sanctionnés, alors pourquoi faire des différences? ???!!!!
Il y a 73 mois
Dino
Dino :
@Justaman
Concernant la manoeuvre de Massa à la sortie des stands, il faudrait, pour que l'on puisse juger, revoir les images. Mais la sortie des stands est assez large et évasée et pour qu'un pilote morde la ligne, il faut qu'il le fasse très grossièrement et ça aurait été sanctionné par la FIA.
Concernant le raidillon, je crois que vous commetez une mauvaise interprétation du règlement : il n'est pas interdit de dépasser la ligne blanche mais il est interdit de la dépasser avec les quatre roues de la voiture au-delà. Tous les pilotes mordent énormément sur les lignes et les vibreurs à cet endroit du circuit.
Il y a 73 mois
milano
milano :
il a à peine mis la moitie du pneu dessus pas de quoi cassé trois pattes à un canard ... Pour Grosjean si c'était pas sur ce tour ca aurait était sur le suivant il avait des pneu archi cuit .


On peut aussi demandé à la FIA de pénalisé Lotus qui projette de la poussière de carbone dans les visière de leur adversaire pendant qu'on y est .
Il y a 73 mois
Justaman
Justaman :
@milano
Pourquoi ce manque d'objectivité, je suis sur que si ça avait été l'inverse vous auriez été le premier à clouer Grosjean au pilori. Dans le raidillon Massa coupe le virage en passant les quatres roues au dela de la ligne blanche. Je vous poste l'image dès que possible. Je n'ai rien contre Massa et je tiens à rester objectif vis à vis de Grosjean mais il faut quand même noter qu'il y a des différences quant aux sanctions en fonction de qui commet la faute....
Il y a 73 mois
milano
milano :
Oula c'est juste que ca fait bien longtemps que j'arrête de me prendre la tête avec la différence de sanction pour la même infraction .

La F1 n'a jamais était équitable et ne le sera jamais il faut s'y faire .

Le truc c'est juste de piloter proprement et les commissaires laisserons passé quelques mini infraction comme celle de Massa aux stand par exemple , mais quand tu t'appelle Grosjean Perez Maldonado ( ha tien en parlent de lui il n'avait pas grand choses à se reproché sur son accident mais il a écopé d'un stop and go ce qui n'est pas une sanction courante ) tu fait gaffe et tu sais que le moindre écart de conduite sera pénalisé .
Il y a 73 mois
Alinnomaya
Alinnomaya :
Très bizarre avec Massa et la Ferrari, car ce dernier mord la ligne au stand à Spa, il n' y a pas eu de sanction et à Hongrie, il a envoyé clairement Rosberg à la cueillette au départ, toujours pas sanction... Ferrari semble être toujours un peu plus favorisée que les autres. Et pourtant certains pilotes sont tout de suite sanctionnés pour des fautes ou dépassements discutables comme Romain à Hongrie et j'en passe...Red Bull était de très loin supérieur au dessus du lot, je ne sais pas si Newey à 2 à 4 secondes de plus dans sa poche pour cette fin de saison. C'est incroyable ce que les Red bull peuvent réaliser en si peu de temps avec une constante supérieure dans toutes les courses. Ferrari était pas mal avec Alonso et Mercedes semblait aussi bon mais je pense qu'ils ont plus misés sur les réglages mixtes en espérant une pluie pendant la course... A Monza, avec une température chaude et stable, je pense que la bataille sera serrée et là, il faudra compter sur les Lotus...Espérons que la Red bull sera stoppée très vite par ses rivaux, sinon, avec cette allure, la messe pour le titre sera dite dans 2 ou 3 courses avec l'incroyable Newey et ses solutions très magiques...
Il y a 73 mois
Profx
Profx :
pour newey on appelle ca la spirale du succes , il tente un truc , ca marche il passe a un autre ... alors que les autres tentent un truc ca foire , ils sont oblige de revenir dessus et perdent du temps a voir pourquoi ca ne fonctionne pas et comment arranger cela . pour maldo , ce mec est bien responsable de son crash et a fait preuve d un manque total de lucidite en abordant le dernier virage avant les stands . il aurait du se tenir sur sa droite a l entree du virage et y rester . comme ca pas besoin de traverser la piste sous le nez de ses poursuivants qui eux ne pouvaient en aucun cas savoir que mosieur rentrait changer de pneus
Il y a 73 mois
capetf1
capetf1 :
lotus gagnerot jamais à vouloir faire un arret de moin perdent tellement de temps qu'ils ne peuvent finir qu'au dela de la 5 ou 6 place au mieux. pour gagner faut tout donner du debut à la fin mais ils n'ont toujours pas compris ça
Il y a 73 mois
aifaim
aifaim :
capetf1@, je me permets un avis différent quant à la stratégie des pneus chez lotus, ne serait-ce que parce que raikkonen a déjà gagné. En fait, c'est mathématique : suivant les circuits, le passage par les stands coûte entre 25 et 30 secondes. Si la voiture perd moins sur un relais, elle se retrouve devant. A spa, la lotus aurait perdu encore plus de temps avec un arrêt supplémentaire car ses réglages ne convenaient pas aux conditions de course sur piste sèche.
Il y a 73 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.