> > > > Vandoorne a eu un avant-goût de la F1 à Spa ce week-end

Vandoorne a eu un avant-goût de la F1 à Spa ce week-end

Stoffel Vandoorne a rejoint le programme pour les jeunes pilotes mis en place par McLaren au début de l'année et le jeune Belge était présent à Spa ce week-end aux côtés de l'équipe de Woking. L'occasion pour lui de découvrir comment se déroule un week-end de F1 et de faire partager son expérience.

© McLaren - Vandoorne (à gauche) était présent dans le stand McLaren pour son Grand Prix à domicile à Spa-Francorchamps© McLaren - Vandoorne (à gauche) était présent dans le stand McLaren pour son Grand Prix à domicile à Spa-Francorchamps

Stoffel Vandoorne a rejoint le programme pour les jeunes pilotes de l'écurie McLaren au début de l'année 2013, où il a débuté en Formule Renault 3.5 face à son collègue du programme, Kevin Magnussen. Le pilote belge a toutefois eu des contacts avec plusieurs personnes clé de l'équipe McLaren ces dernières années avant de signer avec l'équipe de Woking.

Vandoorne a été mis en contact avec Matt Bishop, le responsable des relations publiques et de la communication du groupe McLaren, grâce à Alexander Wurz, qui travaillait pour l'académie pour les jeunes pilotes de la FIA. La suite s'est faite via Sam Michael et Phil Prew comme l'a confié le Belge dans une interview publiée sur le site McLaren : « Après avoir rencontré Matt, j'ai écrit et je lui ai envoyé par mail mes rapports de mes courses en Formule Renault 2.0, et il a commencé à les transmettre à Sam Michael [directeur sportif de McLaren] et Phil Prew [Ingénieur de course en chef]. C'était au milieu de l'année 2011, et c'est là qu'a débuté la première fois mon chapitre McLaren. Et ensuite, au début de 2012, Matt m'a invité au McLaren Technology Center et m'a présenté à Sam et Phil - pour une discussion générale - après laquelle ils ont continué à suivre mes progrès lors du reste de l'année. J'ai continué à envoyer mes rapports de course de Formule 1, après chaque course et chaque séance d'essais, désormais à Sam et Phil ainsi qu'à Matt. Et, à la fin de 2012, lorsque j'ai remporté le championnat de Formule 2, Sam m'a appelé et m'a demandé si je souhaitais rejoindre le programme pour les jeunes pilotes de McLaren. J'ai dit oui, bien évidemment, et j'ai rencontré Martin Whitmarsh plusieurs fois également. »

Même s'il ne collabore que depuis six mois avec l'écurie McLaren, Stoffel Vandoorne estime que faire partie du programme pour les jeunes pilotes de l'équipe championne du monde des constructeurs à 8 reprises lui a déjà permis de bien s'améliorer : « C'est un super programme. Son objectif est de préparer les jeunes pilotes à la F1, de tous les points de vue, et j'en ai vraiment déjà bénéficié, notamment du point de vue physique - ils savent exactement à quel point il faut se préparer pour piloter une monoplace de F1. Lors des 6 mois où j'ai été avec McLaren, j'ai fait de gros progrès dans ce domaine, et je suis convaincu que je peux encore m'améliorer. D'un point de vue technique également, c'est vraiment bien de pouvoir discuter avec les ingénieurs McLaren - de vraiment apprendre sur l'ingénierie de la course - tout en parlant de la course automobile également. Lorsqu'un pilote arrive en F1, il n'a tout simplement pas le temps d'apprendre tout cela, donc c'est l'objectif principal du programme des jeunes pilotes de McLaren, de préparer les jeunes pilotes pour qu'ils soient le mieux préparé possible pour leurs carrières en F1. La F1 est un monde tellement difficile que, mieux vous êtes préparé, plus vous pouvez tirer une performance maximale de votre package, et plus vous restez en Formule 1 et plus forts seront vos résultats en piste. »

Avec ce partenariat, Stoffel Vandoorne se prépare à un jour piloter une Formule 1 et le Belge n'a qu'un objectif, devenir champion du monde : « Comme chaque pilote de monoplace automobile, je veux être champion du monde de F1. Pour le moment, c'est encore un peu loin pour moi, je le sais, mais je travaille pour essayer d'y parvenir. Je pilote actuellement en Formule Renault 3.5, ce qui est un très bon championnat. Et cette saison se passe bien pour le moment. Donc espérons qu'un jour je serais en mesure de franchir cette étape vers la F1 et ensuite être en mesure de me battre pour un championnat du monde de F1. Mais je ne sous-estime pas l'ampleur de la tâche. »

Mais avant de monter à bord d'une F1, Vandoorne a eu l'occasion ce week-end à Spa d'être présent dans le stand McLaren et ainsi de voir comment se déroule un week-end de Grand Prix. Il s'est montré ravi de l'expérience et estime avoir énormément appris : « C'est fantastique de se retrouver avec des habits McLaren ! Et bien évidemment c'est très agréable d'être ici en Belgique, dans mon pays, et de vraiment montrer à mes compatriotes que je fais partie de la famille McLaren. Comme je l'ai dit, c'est mon Grand Prix à domicile - même si j'habite de l'autre côté de la Belgique en fait - et, même si je ne pilote pas moi-même malheureusement, espérons qu'à l'avenir il y aura une chance pour moi de courir devant mes compatriotes dans une voiture de F1. »

Pour parvenir en F1, le natif de Courtrai a mis toutes les chances de son côté en s'octroyant les services de Richard Goddard, qui est notamment le manager de Jenson Button pilote McLaren : « Richard [Goddard] est un homme très intelligent et avisé, et il m'a déjà énormément aidé. Et, outre Richard lui-même, c'est bien évidemment super d'être dans la même structure de management que Jenson, qui est un pilote brillant pour qui j'ai beaucoup de respect. »


McLaren, Vandoorne et Spa-Francorchamps Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.