> > > > Robin Frijns évincé par l'écurie Sauber

Robin Frijns évincé par l'écurie Sauber

Robin Frijns n'a pas été conservé par l'écurie Sauber F1. L'écurie suisse a en effet décidé de se séparer du pilote néerlandais qui officiait en tant que pilote de réserve.

© Sauber - Frijns ne fait plus partie de l'équipe Sauber F1© Sauber - Frijns ne fait plus partie de l'équipe Sauber F1

Robin Frijns n'est plus le pilote de réserve de l'écurie Sauber. Le Néerlandais espérait suivre le chemin d'Esteban Gutiérrez qui a été couvé par Sauber puis titularisé mais cela ne se fera pas pour le natif de Maastricht.

Le champion de Formule Renault 3.5 en titre n'a pas été conservé par l'écurie suisse, qui a choisi Sergey Sirotkin récemment, le Russe fera d'ailleurs ses débuts officiels à Monza ce week-end. Frijns, qui avait roulé avec Sauber lors des essais jeunes pilotes à Silverstone en juillet, comprend la situation.

« Je ne sais pas ce qu'il va se passer maintenant. Tout ce que je sais, c'est que je suis à la maison et tout le monde est à Monza. Je suis libre. Je ne rejette pas la faute sur Sauber, ils doivent se garder en vie en tant qu'équipe et je comprends cela. Bien évidemment, ils ont une grande histoire avec les jeunes pilotes en leur ayant donner leur chance en Formule 1. Mais ils ont également une situation financière que tout le monde connait, et c'est quelque chose qui n'est plus de mon ressort, » a confié Frijns à Autosport.

Frijns a roulé en GP2 cette année par intermittence pour l'écurie Hilmer Motorsport mais il n'a pas été sélectionné par l'équipe allemande pour le meeting italien de l'antichambre de la F1. Il tente de garder le moral en espérant qu'une équipe fera appel à lui : « J'ai eu beaucoup de moments difficiles cette année. C'est décevant mais je ne peux rien y faire. J'ai aidé Hilmer Motorsport à décrocher leur première victoire en GP2 ce qui est une belle réussite donc je suis fier. Mais mis à part ça, cela a été une année terrible. Pour le moment, je n'ai pas de plan. Le plus important est que je suis libre désormais et je peux faire ce que je veux. Espérons que quelqu'un me donnera une chance de montrer ce que je peux faire. »


Frijns, Alfa Romeo Racing et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Le fait qu'il soit "à la maison" et pas à Monza, ne serait-ce que pour "traîner" dans le paddock n'augure rien de bon quant à son moral et sa motivation actuelle ...
Il y a 77 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.