> > > > Italie - Qualifications : Vettel signe sa 40ème pole à Monza !

Italie - Qualifications : Vettel signe sa 40ème pole à Monza !

Sebastian Vettel était le favori et il a confirmé sa position. Le pilote Red Bull signe la pole position devant Mark Webber et l'impressionnant Nico Hülkenberg qui place sa Sauber-Ferrari sur la 3ème place de la grille. Suivent les deux Ferrari de Massa et Alonso.

© Getty - Les pilotes ne verront que le diffuseur de la RB9 de Vettel demain après le départ à Monza !© Getty - Les pilotes ne verront que le diffuseur de la RB9 de Vettel demain après le départ à Monza !

La douzième séance de qualification de la saison 2013 de Formule 1 se déroule sous un beau ciel bleu. La météo est au rendez-vous pour ne pas perturber les pilotes, il fait 30°C dans l'air et 42°C sur la piste.

Q1 : Esteban Gutierrez est le premier à prendre la piste dès le passage du feu au vert. Il est rapidement suivi par Nico Rosberg qui a connu un problème lors des essais libres 3 et doit vérifier que tout va bien sur sa Mercedes et rattraper le retard subi suite à ce souci. Esteban Gutierrez signe le premier tour chronométré en 1:26.293, Nico Rosberg n'améliore pas mais c'est normal car l'Allemand est sur un relais de 8 tours au volant de sa Mercedes. Comme à leur habitude ces dernières années, les pilotes Ferrari roulent de concert afin de profiter de l'aspiration pour être plus rapides.

Alonso signe le meilleur temps dans la foulée en 1:24.938, le premier à descendre sous la barre de la minute 25 même s'il n'a pas vraiment profité de l'aspiration derrière Felipe Massa. L'Espagnol est devancé dans la foulée par Jean-Eric Vergne au volant de sa Toro Rosso puis par Lewis Hamilton.

Vettel est le dernier à sortir des stands à moins de 9 minutes du terme de Q1 alors qu'Alonso a amélioré mais est toujours 2ème. Pour son premier tour chronométré, le triple champion du monde signe le 3ème temps. Dans son deuxième tour, il prend la tête devant Hamilton.

Alors que la majorité des pilotes étaient en durs pour leurs premiers relais, pour la fin de Q1, tous ceux qui ressortent chaussent les mediums. Beaucoup de pilotes améliorent mais Gutierrez et Bottas sont éliminés aux côtés des deux Marussia et les deux Caterham.

Eliminés en Q1 : Gutierrez, Bottas, van der Garde, Pic, Bianchi, Chilton

Q2 : Daniel Ricciardo est le premier à sortir des stands à bord de sa Toro Rosso. Il est suivi par di Resta, Vergne, Maldonado et Hülkenberg. L'Australien se montre le plus rapide de ce groupe. Mais Massa fait mieux tout comme Alonso qui prend la tête malgré la poussière présente au niveau de la ligne d'arrivée suite à une sortie de piste sans conséquence de Lewis Hamilton. Rosberg sort un peu large à la sortie de la Parabolique mais parvient tout de même à signer le deuxième temps.

Alors que tous leurs adversaires sont dans les stands, les pilotes McLaren ont la piste pour eux à 5 minutes du terme de Q2. Ils sont rejoints par Mark Webber puis Sebastian Vettel, qui sortent pour la première fois des stands en Q2.

Mark Webber échoue derrière Fernando Alonso mais pas Sebastian Vettel qui signe un tour en 1:23.977 alors que Ricciardo prend la 4ème place. Mis à part Fernando Alonso, tous les pilotes sont en piste en cette fin de Q2.

Avec beaucoup de pilotes en piste, certains ont eu fort à faire dans le trafic et cela a coûté cher à certains ! Lewis Hamilton, Kimi Räikkönen et Romain Grosjean s'arrêtent en Q2 à Monza ! Maldonado et les deux pilotes Force India les accompagnent au rang des éliminés.

Lewis Hamilton a été gêné par Adrian Sutil dans la Parabolique et les commissaires enquêtent sur l'incident qui pourrait coûter quelques places de pénalité au pilote allemand.

Eliminés en Q2 : Räikkönen, Hamilton, Grosjean, Sutil, Maldonado, di Resta

Q3 : Nico Rosberg est le premier pilote à prendre la piste en Q3 où l'on retrouve les deux McLaren, les deux Toro Rosso et la Sauber de Nico Hülkenberg, cinq monoplaces que l'on n'attendait pas forcément en Q3 après les essais. Derrière Rosberg, Vergne, Button, Vettel et Webber prennent la piste également tout comme les deux pilotes Ferrari.

Rosberg signe un premier tour plutôt lent en 1:28.332 et Mark Webber fait tout de suite mieux avec un 1:23.990 avec les trois meilleurs temps dans les trois secteurs. Vettel fait encore mieux que son coéquipier en 1:23.859. Alonso est 3ème et Massa 4ème. Button n'a pas signé de temps quant à lui, idem pour Vergne.

Les pilotes Ferrari ont essayé de faire fonctionner l'aspiration mais sans succès. Dans la foulée, tout le monde rentre aux stands et Ricciardo a la piste pour lui tout seul et signe le 4ème temps malgré une petite erreur à la sortie de la deuxième chicane.

Tout le monde ressort en fin de séance pour tenter de décrocher la pole et Alonso ne bénéficiera pas de l'aspiration de Massa, il indique à son équipe à la radio que son coéquipier est trop loin ! Beaucoup de poussière dans la Parabolique suite à une sortie de piste de Vergne mais cela ne déclenche pas de drapeau jaune et Vettel signe la pole position, la 40ème de sa carrière.

Vettel devance Webber, Hülkenberg - qui signe une magnifique performance sur les terres de Ferrari le motoriste de Sauber -, Massa, Alonso, Rosberg, Ricciardo, Pérez, Button et Vergne.

Résultats des qualifications du Grand Prix d'Italie 2013 :

PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3Tours
1
VettelInfiniti Red Bull Racing1:24.3191:23.9771:23.755
15
2
WebberInfiniti Red Bull Racing1:24.9231:24.2631:23.968
18
3
HulkenbergSauber F1 Team1:24.7761:24.3051:24.065
21
4
MassaScuderia Ferrari1:24.9501:24.4791:24.132
21
5
AlonsoScuderia Ferrari1:24.6611:24.2271:24.142
15
6
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team1:24.5271:24.3931:24.192
26
7
RicciardoScuderia Toro Rosso1:24.6551:24.2901:24.209
24
8
PerezVodafone McLaren Mercedes1:24.6351:24.5921:24.502
17
9
ButtonVodafone McLaren Mercedes1:24.7391:24.5631:24.515
21
10
VergneScuderia Toro Rosso1:24.6301:24.5751:28.050
20
11
RaikkonenLotus F1 Team1:24.8191:24.610
16
12
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team1:24.5891:24.803
14
13
GrosjeanLotus F1 Team1:24.7371:24.848
14
14
SutilSahara Force India F1 Team1:25.0301:24.932
19
15
MaldonadoWilliams F1 Team1:24.9051:25.011
19
16
di RestaSahara Force India F1 Team1:25.0091:25.077
18
17
GutierrezSauber F1 Team1:25.226
13
18
BottasWilliams F1 Team1:25.291
11
19
Van der GardeCaterham F1 Team1:26.406
9
20
PicCaterham F1 Team1:26.563
10
21
BianchiMarussia F1 Team1:27.085
11
22
ChiltonMarussia F1 Team1:27.480
10


Photos Grand Prix d'Italie - Les photos du samedi

Photo 130052ita-1024.jpg
Photo 130053ita-1024.jpg
Photo 130054ita-1024.jpg
Photo 130055ita-1024.jpg
Photo 130056ita-1024.jpg
Photo 130057ita-1024.jpg
Photo 130058ita-1024.jpg
Photo jm1306se96-1024.jpg
 


Qualification, Grand Prix et Monza Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




15 réactions sur cet article Donnez votre avis
Merco
Merco :
Massa devant Alonso la pleureuse!! succulent!!!!
Il y a 74 mois
domi
domi :
il a la chance d avoir le bonne monoplace voila tout j aurais aimé voir kimi , alonso
ou hamilton dans cette monoplace pour voir
Il y a 74 mois
Merco
Merco :
D'après Alesi, Alonso serait en colère contre Ferrari.
Raison possible : Ferrari aurait demandé à Alonso de faire l'aspi pour Massa, comme Massa l'a fait pour Alonso. Alonso n'aurait pas apprécié.

Il est ridicule.
Il y a 74 mois
Profx
Profx :
un giga big merci de la part de sauber a ferrari qui lui a offert ce superbe podium en qualif
une voiture qui ne se qualifie pas pour la q2 et l autre 3 eme au final des qualifs , a pleurer de rire cette histoire la ;)
alonso partant de la 3 eme ligne c est encore plus tordant surtout en sachant que massa a ete more fast to you fernando lol
son equipe de velo je supose que c est pour engager des courreurs cycliste pour pedaler dans la ferrari pour la rendre un peu plus rapide ;)
par contre la ou je suis hyper decu c est de lotus ... enfin bon j espere que grosjean qui l an dernier s etait trop eclate a spa ,et qui donc n avait pas eu l occasion de remettre le couvert ici , ne tentera pas de passer par dessus les autres voitures au premier freinage ;)
j attend avec impatiente les communiques de presse certains pour pleurer de rire , d autre pour pleurer tout court...
special pour les fan du nano , vous en faite pas , en 2014 peutetre ;) mais pour 2013 , faut plus rever
Il y a 74 mois
arkansis
arkansis :
Alonso: ?So you have to let him go, really *moment of pause* You are stupid! Mamma mia guys!? (via @F1PitRadio)
Il y a 74 mois
Kimi R
Kimi R :
Que dire ? Ces dernières années, Red Bull nous habitue plus ou moins au même manège. Le début de saison apparaît avec plein de prédictions, d'attentes et d'inconnues. Après le deuxième titre de Vettel, après son troisième titre, tout le monde se demande toujours si quelqu'un peut venir pour concurrencer réellement l'Allemand. 2012 fut l'exception à la règle avec Alonso qui s'est battu jusqu'à la dernière course grâce à deux facteurs : tout le monde gagnait les courses mais celui qui apparaissait toujours parmi les mieux classés était bien l'Espagnol. Le deuxième facteur est bien sûr le changement de règlement d'entre 2011 et 2012 qui a pénalisé quelque peu Red Bull qui n'a pas eu un départ et un milieu de saison vraiment aussi flamboyant qu'avant. Toutefois, en deuxième partie de saison, Red Bull s'est habituée à faire la même chose : la voiture ne cesse de s'améliorer jusqu'à finalement dominer de la tête et des épaules ses concurrents. En 2013, force est de constater que l'écurie autrichienne a frappé un coup encore plus "tonitruant" au vu de la domination sans partage de Vettel à Monza. La RB9 est maintenant loin devant tout le monde. Dans un circuit qui exige tout d'abord de la vitesse, la Red Bull (14ème et 15ème au classement des plus grandes vitesses atteintes) remporte son pari en misant sur un appui aérodynamique meilleur. De toute évidence, il n'y à plus qu'à dire "chapeau bas" à Newey et à toute son équipe. Pour ces qualifications, Webber lui-même s'est illustré en faisant des chronos pas très éloignés de ceux de Vettel. Que dire alors pour ce qui est de Vettel ? Maîtrisant excellemment bien cette voiture-fusée depuis si longtemps, le triple champion du monde s'est imposé sans forcer et, à présent, je ne vois plus très bien ce qui pourrait l'empêcher de gagner son quatrième titre consécutif. Alonso, le concurrent numéro un, a assisté à une incompréhension chez Ferrari avec Massa qui aurait dû bouger après qu'il l'ait aspiré. On aura sûrement plus d'explications à ce sujet. Vergne n'a bien évidemment pas aidé du tout avec sa sortie en fin de qualifs, perturbant au passage Webber et d'autres, dont Alonso. Le seul qui n'aura pas été perturbé (étant donné qu'il est arrivé plus tard) est - ironie du sort - Vettel qui, de toute façon, n'avait sans doute pas besoin de ça. À noter surtout la 3ème place exceptionnelle de Hülkenberg qui est revenu de nulle part. Les Toro Rosso étaient dans le coup jusqu'en Q3, malheureusement pour elles. Finalement, Toro Rosso et Hülkenberg semblent avoir mieux exploité leur vitesse de pointe, grâce au moteur Ferrari, que la Scuderia elle-même. Hamilton, Kimi et Grosjean ont été les grands absents de la Q3 avec quelques stratégies nébuleuses et des erreurs de pilotage. De toute façon, en conclusion, la Red Bull massacre décidément tout ce qui lui barre la route depuis la reprise et, vu la tournure actuelle des événements, Vettel vole allègrement sur sa "fusée" vers son quatrième titre (à part s'il abandonne cinq-six fois peut-être).
Il y a 74 mois
Adelin
Adelin :
Et pour dire que Monza est un circuit qui ne réussit pas à RedBull... Ca commence tout doucement à faire peur ;-)

Super Qualif's de la part d'Hulkenberg !

Dommage pour Hamilton... C'est étonnant dans l'ensemble que les Mercedes ne soient pas plus rapides car la vitesse de pointe est leur point fort

Les Toro Rosso sont vraiment pas mal grâce à leur excellente vitesse de pointe mais l'erreur de Vergne est dommage...

Les Lotus a la rue... En fait JDA n'a pas fait "une si mauvaise course que ça" l'année passée vu le niveau de la voiture

Les Force India ont vraiment du mal, mais ça depuis l'Allemagne (super la caméra thermique pour voire la chaleur des pneus)

Marrant le commentaire d'Alonso qui n'a pas réussit son manège de l'année passée à l'aspiration. L'année passée Massa avait aussi terminé devant Alonso ;-)

Je crains que la course de demain n'ait pas beaucoup d'intérêt... Vettel sera devant toute la course car il sort trèèès rapidement des virages et je ne vais pas aimer cela
Il y a 74 mois
arkansis
arkansis :
Oui, la RB9 est désormais un TGV sur un tour, peut importe le tracé. ça en est presque effrayant !
Il y a 74 mois
Alinnomaya
Alinnomaya :
On sent que l'apport de la monoplace Red Bull est à 90 % et 10 % revient aux pilotes. Quelle monoplace de rêve ???? Newey continue à massacrer la concurrence même sur les tracés ne convenant pas traditionnellement à Red Bul... Mark Webber n'a pas eu toujours la préférence de l'équipe, sinon, il serait lui aussi, au moins une fois champion du monde avec une des créations de Newey, surtout en 2010... Franchement, je suis convaincu que tout pilote normal et un peu appliqué sera champion avec ces Red Bul de 2010 jusqu'à nos jours...
Il y a 74 mois
Profx
Profx :
sans jouer les emmerdeurs , je te rappelle quand meme que dans les annees 90 c etait aussi le cas chez williams ... et pourtant celui qui etait considerer comme le meuilleur n as pris aucun point quand il a eu l occasion de la conduire ;) il s est juste pris un mur a imola et un express pour voir son poto dieu ;)
sauf erreur cela en as meme ete une autre ecurie qui a gagne le titre cet annee la ;)
donc meme avec la meuilleure des meuilleures voitures possible si t as pas de bol , tu sera jamais champion du monde ;)
la competition , c est un "savant" melange entre technique et reussite . si l un te manque , t es mal
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
A-t-on déjà vu une Q1 avec 18 voitures dans la même seconde ? C'est ce qui me surprend le plus ! L'autre sujet d'étonnement, c'est l'exceptionnelle réussite du moteur Ferrari : A part Guttierrez, ils sont tous en Q3.
Chez Mercedes, les MacLaren sont à peu près à leur place "habituelle" mais les Mercedes comme les Force India sont un ton en-dessous de leurs performances attendues. Pour Renault, La RedBull est "über alles" mais la Lotus est anormalement décrochée. Est-ce qu'il aura manqué le temps passé sur la voiture à châssis long ?
Place à la course ! Si les performances se confirment, la question se posera de savoir qui ne fait qu'un arrêt.
Il y a 74 mois
Profx
Profx :
rare si il fait sec jusqu au bout seront ceux qui dervait tenter les 2 voir plus arrets . vu qu a lire les commentaires sur la course de l an dernier , les pneus souffrent etrangement peu en course.
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
Tout à fait d'accord, Profx@, d'autant que le peu de différence de performance entre les deux types de pneus ne rendra pas un arrêt supplémentaire rentable. Attention seulement aux voitures qui glissent beaucoup car une grosse attaque pourrait quand même venir à bout des deux trains de pneus prématurément.
Il y a 74 mois
Profx
Profx :
et bon la grande question ;) est ce que romain va reussir a passer le premier virage sans que ses roues ne quittent le sol ? a la palce de kimi j aurai un oeuil sur mon equipier pour pouvoir me mettre a l abri ...
je ne sais pas pourquoi mais je ne le sent pas du tout ce depart
Il y a 74 mois
PtitTogo
PtitTogo :
On ne va pas revoir les RB...
Avec Hamilton et Raikonen en milieu de grille, le championnat ne va pas être relancé.
Félicitations à Hulkenberg qui colle une claque à son coéquipier
Il y a 74 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.