> > > > Di Resta écope d'une réprimande suite à son accident avec Grosjean

Di Resta écope d'une réprimande suite à son accident avec Grosjean

Paul di Resta a été sanctionné par les commissaires de piste qui ont jugé l'Ecossais responsable de l'accrochage avec Grosjean. Mais le Français n'ayant pas eu à abandonner et vu que le pilote Force India a tenté d'éviter la collision, les commissaires se sont montrés cléments, n'infligeant qu'une réprimande au pilote écossais.

© Sutton - Di Resta a vu son Grand Prix d'Italie être écourté suite à une erreur© Sutton - Di Resta a vu son Grand Prix d'Italie être écourté suite à une erreur

Le Grand Prix d'Italie de Paul di Resta s'est achevé au bout de quelques hectomètres suite à un contact avec la Lotus de Romain Grosjean au freinage de la deuxième chicane. Le pilote écossais a été surpris par le freinage des pilotes devant lui et il n'est pas parvenu à s'arrêter à temps percutant ainsi la monoplace du Français.

Suite à l'impact, la suspension avant-gauche de la VJM06 de di Resta s'est brisée mettant ainsi fin à sa course, alors que Romain Grosjean a pu poursuivre pour terminer à la 8ème place. Le pilote Force India était déçu après la course : « J’ai bloqué mes deux roues avant en essayant d’arrêter la voiture et j’ai percuté Grosjean. Malheureusement, il était trop tard pour l’éviter. »

Mais après la course, il a dû aller voir les commissaires de piste pour s'expliquer sur l'incident. Tout de suite après l'accrochage, di Resta a reconnu à la radio son erreur et les commissaires ont reconnu qu'il a tenté d'éviter l'accrochage. Les commissaires ont pris en compte ce fait et le fait que Grosjean a pu poursuivre sans encombre mais di Resta a tout de même écopé d'une réprimande.

« Le pilote a essayé d'éviter la collision (lorsqu'il a vu les pilotes devant lui freiner plus tôt) en essayant de se mettre entre les voitures 8 [Grosjean] et 15 [Sutil], mais en le faisant a percuté la voiture numéro 8, » explique le communiqué.

Paul di Resta est le neuvième pilote à écoper d'une réprimande cette saison. Il rejoint ainsi Charles Pic, Adrian Sutil, Kimi Räikkönen, Mark Webber, Valtteri Bottas, Lewis Hamilton, Jules Bianchi et Nico Rosberg. Pour rappel, au bout de 3 réprimandes, un pilote écope d'une pénalité de cinq places sur la grille de départ.


Vidéo : Le crash de Paul di Resta avec Grosjean en caméra thermique à Monza



Pénalité, Di Resta et Monza Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




5 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Je me demande si le changement de pneus de Grosjean plutôt prématuré vis-à-vis de la concurrence n'est pas plus ou moins directement lié à l'accident, pilote et stand ayant besoin de se rassurer sur l'absence totale (?) de dégâts à l'arrière.
Que Di Resta, pilote professionnel, vu sa position dans le peloton n'ait pas pris en compte l'éventualité d'un ralentissement du peloton engagé dans un goulet, alors que ce premier virage est très souvent le lieu d'accrochages, ce n'est pas normal. Sa sanction est motivée par ses non-conséquences pas par son essence.
Il y a 75 mois
Justaman
Justaman :
Je me posais une question par rapport au permis à points, est ce qu'il ne serait pas plus judicieux de créer un barème de réprimandes en fonction de la faute et de retirer des points au championnat. Cela devrait forcer les pilotes à respecter le reglement.Pas de passage aux stands, pas retrogradage pour les qualifs du prochain gp. Cela permettrait de conserver la bagarre pendant le gp.
Il y a 75 mois
PtitTogo
PtitTogo :
Aifaim, je pense qu'avec une stratégie à 1 arrêt, le bon choix était de s'arrêter de manière anticipée par rapport à d'autres pilotes dans le même train, afin de gagner qqs dixièmes de secondes à ce moment précis (écart entre un tour en pneus neufs top performeurs, et un tour en pneus usés). Si Grosjean n'était pas resté 3 secondes de trop dans les stands, il aurait pu ressortir devant Riccardo, et ne pas avoir à passer sa course à peiner de doubler les McLaren pour échouer dans les 3 derniers tours sur Riccardo. Il aurait pu finir sur les talons de Rosberg, voire mieux. Dommage.

Personne ne parle de l'accrochage entre Raiko et Perez au premier virage. Pas de réprimande et de sanction ?
Il y a 75 mois
nico50
nico50 :
ce n est pas avec grosjean mais avec raikkonen
Il y a 75 mois
Aifaim
Aifaim :
Excusez-moi, Ptit Togo@, sur le principe de l'anticipation, je suis d'accord à ceci près : 1° Grosjean était derrière Ricciardo au moment du ravitaillement, donc il n'aurait pu ressortir devant. 2° anticiper le changement de pneus un ou deux tours avant les autres, oui, mais la Lotus l'a fait plus tôt ce qui ne lui a pas permis de voir la piste se dégager rapidement devant elle et a contraint à exploiter son train de pneus durs beaucoup plus longtemps que ses adversaires. Les 3" en plus et surtout, surtout, le manque de puissance du moteur Renault qui avait perdu, en fin d'épreuve son avantage du poids (moins d'essence embarquée). C'est aussi une des raisons pour lesquelles la chevauchée fantastique de Räikkönen s'est affaiblie sur la fin.
Il y a 75 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.