> > > > Dimanche : Alonso et Ferrari ne lâcheront rien

Dimanche : Alonso et Ferrari ne lâcheront rien

Avec Alonso sur le podium et Massa qui termine à la sixième place au terme d'un week-end positif, la Scuderia Ferrari conserve sa deuxième place au championnat constructeur mais reste réaliste quant à ses faibles chances détrôner Red Bull.

© Ferrari - Alonso monte sur la 2ème marche du podium à Singapour© Ferrari - Alonso monte sur la 2ème marche du podium à Singapour

Fernando Alonso – 2ème :
« La deuxième place d'aujourd'hui est une victoire pour nous, à la fin d'un week-end difficile sur une piste où il est très difficile de se rattraper. Les points clés de cette course sont le début et la stratégie et, dans les deux cas, les décisions prises se sont avérées être les bonnes, même si elles étaient des choix agressifs. Au début, j'ai réussi à passer quatre voitures mais je ne pouvais pas passer Rosberg. La décision de rentrer aux stands lorsque la voiture de sécurité est sortie a payé, même si ce n'était pas facile d’atteindre la ligne d'arrivée avec les pneus à la limite. Heureusement, grâce à l'avantage que j'avais sur Raikkonen et Webber, nous avons été en mesure de gérer la situation au cours des derniers tours. Si j'avais été dans un groupe, cela aurait été comme la fin d'un film d'horreur. Maintenant l'écart avec les leaders du championnat a augmenté et mis à part les féliciter, car ils méritent d'être là où ils sont, nous devons être réalistes. Pour gagner le titre maintenant, nous aurions besoin de beaucoup de chance. Bien sûr, nous ne pouvons pas penser à abandonner tout de suite parce que si la chance se montre, alors nous serons là pour la saisir. »

Felipe Massa – 6ème :
« Compte tenu de tout ce qui s'est passé durant la course aujourd'hui, la sixième place est un bon résultat. Après un départ fantastique, au premier virage je me suis retrouvé coincé à l'intérieur des voitures qui avaient freiné très tôt et, à ce moment-là, j'ai perdu pied. J'ai toujours été coincé derrière d'autres voitures et nous savons tous combien il est difficile de dépasser sur ce circuit. Lorsque la voiture de sécurité est sortie, nous avions deux options : mettre des pneus mediums, avec lesquels nous n'étions pas sûrs d'aller jusqu'à la fin, ou les super tendres, pour tenter de regagner quelques places. Nous avons choisi la deuxième option, mais Di Resta était en avance sur moi avec les mêmes pneus et j'ai donc été coincé derrière lui. Dans le dernier relais après le troisième arrêt, j'ai réussi à reprendre la sixième place. C'était dur et je suis très heureux d'avoir ramené à la maison de bons points. »


Bilan, Singapour City et Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.