> > > > Vettel - Red Bull et ... les autres

Vettel - Red Bull et ... les autres

Oui Sebastian Vettel et Red Bull dominent. Oui ça ne plait pas à tout le monde mais faut-il les blâmer pour leurs succès ou s'attaquer à une concurrence incapable de soutenir la comparaison ?

© GEPA / Cachez ce doigt que nous ne saurions voir...© GEPA / Cachez ce doigt que nous ne saurions voir...

Sebatian Vettel a remporté son huitième succès de la saison hier en Corée, le quatrième de rang et file plus que jamais vers un quatrième sacre mondial. La question est principalement de savoir quand il sera officiellement quadruple champion du monde et même s'il n'a pas été sifflé par le public (si si il y en avait) ce dimanche, sa domination continue de poser question. Après l'arrivée, Lewis Hamilton se posait en défenseur des fans, se souvenant de l'époque Schumacher lorsque lui-même s'endormait devant son téléviseur le dimanche après-midi, faute de suspense. A qui la faute ?

La meilleure voiture , oui mais...

C'est vrai que le duo Red Bull – Vettel, aka baby Schumi à son arrivée dans les paddocks, fait inévitablement penser à celui que constituait Schumacher avec Ferrari il y a une bonne décennie et que ce n'est pas de bons souvenirs pour tout le monde. Mais faut-il blâmer Vettel et Red Bull ? Que fait Mark Webber au volant de la RB9 ? Il est 5ème du championnat avec 130 points et pas la moindre victoire. Alors oui c'est lui qui se coltine les problèmes et il n'a sans doute plus la tête à ça maintenant que sa décision d'aller voir ailleurs en 2014 est prise mais tout de même, l'Australien n'est pas le plus gauche du plateau. On peut dire que Sebastian Vettel ne gagne que grâce à sa voiture mais sans une bonne voiture, un bon pilote ne peut pas faire de miracles. Demandez à Alonso ce qu'il en pense, lui qui aimerait que sa Ferrari boxe enfin dans la même catégorie que la Red Bull. Vettel va être titré une quatrième fois à un âge ou Schumacher n'avait qu'un seul titre et ou Alain Prost débarquait tout jeunot en F1. Dire que c'est un imposteur qui doit tout à sa voiture est particulièrement réducteur. Cependant il est vrai que l'Allemand ne pourra prendre une autre dimension qu'une fois qu'il sera face à un nouveau défi. Dans ce sens on peut regretter qu'il ne soit pas confronté à Kimi Räikkönen dans la deuxième RB10 l'an prochain mais le garçon est jeune et il a encore le temps de se lancer dans de nouvelles aventures, comme celle de Ferrari. D'ailleurs, il pourrait bien être bénéfique à la Scuderia car Vettel c'est aussi un travailleur, une qualité qu'avait Schumacher et qui a porté ses fruits à Maranello. L'avantage du jeune champion est qu'il est rompu aux nouvelles méthodes qui font gagner en F1 là où Ferrari se cherche depuis l'interdiction des essais privés qui constituait sa force il y a 10 ans.

Mais que fait la concurrence ?

Dire que Vettel et Red Bull tuent le spectacle est des plus simplistes, même s'ils y contribuent. Ils font tout simplement un meilleur travail que les autres. Hamilton le reconnaissait également hier soir. Le secret de l'équipe autrichienne ? Un bon concept de départ qui ne cesse d'évoluer depuis 2009 alors que les autres s'arrachent les cheveux pour trouver le secret qui fera chavirer le navire du taureau rouge. McLaren a radicalement changé son approche pour 2013 alors que sa voiture était sans doute la plus véloce en fin d'année dernière, résultat...c'est la plus mauvaise saison de l'équipe pour l'année de ses 50 ans.

Si le futur quadruple champion du monde endort les spectateurs c'est aussi de la faute de la concurrence qui n'est pas capable de construire une voiture au niveau de celle imaginée par Adrian Newey et son staff technique. Alors messieurs, il est temps de vous sortir les doigts du cul au lieu de pleurnicher. Lewis à toi de jouer les fédérateurs pour que ta Mercedes soit l'arme absolue l'an prochain. Avec le nouveau règlement l'occasion est belle de réduire l'écart voir même de passer devant même si ce changement arrive peut-être aussi à point nommé pour Red Bull dont le concept arrive doucement à atteindre ses limites. On se souvient que Ferrari avait construit son incroyable succès sur le même principe avant de se faire prendre de vitesse par Renault et Alonso. Alors oui 2014 est une aubaine pour Ferrari, Mercedes et consort mais il faudra encore être le plus malin parce que Red Bull restera l'équipe à battre en arrivant à Melbourne en mars 2014. Pour le même prix les Alonso, Hamilton et Räikkönen risquent bien de tirer la tronche rapidement...


La chronique Pitstop, Vettel et Red Bull Ring Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




31 réactions sur cet article Donnez votre avis
Adelin
Adelin :
Chronique parfaite qui résume parfaitement tout !
Il est clair que 2014vsera un enjeu mais j'ai peur qu'une fois le titre gagné, RedBull se concentre avant les autres pour la voiture de l'année prochaine car derrière, ils se battront pour la deuxième place...
Il y a 79 mois
milano
milano :
Adelin : Combien de fois Ferrari nous a dit bon les gars cette année on arrête on se focus sur la voiture de l'année prochaine et au final c'était une plus grosse daube que l'année d'avant ( 2011 pour 2012 ) .

Encore faut 'il travailler dans le bon sens et ca apparemment Ferrari ne sait plus le faire.

Mercedes ca commence à venir mais il a fallu du temps .

Et Lotus bon on sait même pas si ils peuvent s'acheter une nouvelle machine à café .

Conclusion : on vera bien mais je doute que continué à se battre pour 2013 serait réellement un handicap .
Il y a 79 mois
Profx
Profx :
y en as ici qui ne doivent pas tout lire : lotus n as de vrai dette qu envers son proprio ... autant dire qu il ne va pas se tirer une balle dans le pied en reclamant son argent demain matin . reste qu effectivement on peut se poser la question de savoir si boulier ne serai pas un mauvais boulier compteur ;) et qu il ne depenserai pas un peu trop par rapport a ce qu il a les moyens de faire en se disant de toutes facon le proprio va refinancer si il faut . donc pas de reelle inquietude a avoir pour l an prochain de ce cote la malgre tous ce qu a pu en dire raiko et les autres .
surtout qu apparemment quelque soit le nouveau pilote lotus pour 2014 , il as peu de chance d etre aussi couteux que raiko , surtout que vu les resultats de raiko la facture ne fait que s aggraver au fur et a mesure que la voiture progresse .
le "dilemme" pour lotus > plus la voiture est performante plus la facture raiko augmente .
merco s est reveiller un an trop tard . helas pour schumi ;)
mc laren a voulu faire un pari pour l avenir , il semblerai que tout doucement ils se rapprochent de resultats potable , mais ca reste tres mauvais pour une tel ecurie . williams se cherche , mais ne se trouve pas vraiment . reste qui pour concurencer rb ?
ferrari ? bof au debut de cette saison , leur voiture etait tres prometteuse , mais voila , ils sont aller d erreur en erreur cote développement . qui est responsable ?les ingenieurs ? les pilotes ? les inges ne sont pas au volant de la voiture , donc dur pour eux de savoir si ils sont sur la bonne voie ou pas si les pilotes ne sont pas a la hauteur cote mise au point ou si leur ressenti n est pas reel .
c est sur que dans le bon vieux temps des essais illimites , cela aurai ete bien moins problematique . ils auraient disposer de tous le temps pour faire tourner la voiture en essayant toutes les pieces a fond avant de dire oui ou non c est bon. la , il faut qu en peu de tour les pilotes leur disent si c est ok ou pas. l an dernier la voiture etait pas top au debut , et bon c etait moins evident de se poser des questions sur les evolutions apportees , mais ici j ai des doutes .
reste sauber ? bof , devant les ferrari lors de cette derniere course hulk les a mal mener ... comme quoi , ferrari n as pas la main mise sur sauber pour leur demander (ordonner) de laisser passer leurs pilotes . si pas de changement de ce cote , cela est plutot bon signe pour l equite .
alors qui pour lutter contre vettel ?
ben les seul a mon sens a leur avoir fait un peu peur cette saison cela reste lotus qui est l ecurie qui en course leur a le plus coller aux echappement. il ne manquais pas grand chose pour pouvoir les attaquer. leur soucis semelerai une trop grande sensibilite aux condition climatique. bien qu il me semble que cette fois ci , la temperature n etait pas tres tres haute donc > lotus a bien progresse .
j'espere pour les derniers grand prix voir une vrai bagarre avec depassement de leur part sur vettel.
suzuka pourrai leur convenir . enfin je l espere ;)
Il y a 79 mois
Eshak
Eshak :
Finir deuxième est loin d'être de la daube, avec des monoplaces supérieures, Merco et Lotus font moins bien, de la "daube" comme tu dis, ce sont plutôt les 5 tours de safety car pour enlever 1 bout de gomme (d)échappée d'une autre daube
Il y a 79 mois
Eshak
Eshak :
Évidemment que Lotus a été le concurrent le plus intéressant, la qualité d'Enstone n'est plus à démontrer, seulement le pillage a fait son oeuvre, et les fautes d'amateurs déjà récurrentes du temps de Renault sont désormais criardes. Mercedes, en terme de professionnalisme est clairement passée devant
Il y a 79 mois
carole
carole :
Cette fois VETTEL et RB ont finit par faire taire les ferraristes. Plus d'interview de Montezemelo ni de Domenicali dans le presse encore moins de Fry.Je pense qu'ils doivent être totalement écoeurés de voir l'insolence de cette écurie Franco -Autrichien avec Vettel au volant; à ce rythme, la prochaine red bull de 2014 sera aussi la voiture à battre.
Ferrari se trouve dans une situation qui dictera son avenir en F1 car si red bull continuera à dominer, ainsi , ce sera indigérable pour Ferrari
Il y a 79 mois
ANONYME
ANONYME :
carole:oui et alors????tout le monde est dans la meme situation que Ferrari hein,paroles en l'air,occupes toi de supporter ton écurie fétiche a gagner et PUIS tu parleras des autres.Interview???les autres on ne les entend pas non plus hein.C'est pas parce que Lotus a fait un podium qu'il faut critiquer les autres car ils sont encore très,très loin de la hiérarchie.
Il y a 79 mois
ANONYME 2
ANONYME 2 :
Ils se taisent chez Ferrari?????les interview de Fry,Domenicali et Montezzemolo sont parues dans la presse hier.Raikkonen a dit haut et fort(ce n'est pas son habitude)qu'il était hyper content de son retour chez les rouges,tu sais de quoi tu parles????
Il y a 79 mois
Pierred
Pierred :
Le but de cet article est de dire que la red bull est la meilleure (ça on le savait déjà ...) et que Vettel est le meilleur ! Le principal argument avancer ici est de faire une comparaison avec Webber ... Et là je trouve qu'on oublie un peu trop vite le début de saison ou Vettel a rabaissé Webber par son dépassement contraire aux consignes d'équipes ! C'est à ce moment que Webber a décroché et a enchainé les mauvais résultats. Certains parlent de malchance mais je pense plutot qu'il n'est pas bien dans cette équipe entièrement tournée vers Vettel. Personnellement j'ai même des doutes sur le fait qu'ils aient le même matériel ! Donc toute comparaison est impossible.
Concernant le championnat, Redbull et Mercedes ont réussis ce qu'ils voulaient en forçant la main pour changer les pneumatiques afin de revenir à une spécification de gomme qui leur convenait parfaitement. Les résultats pour ces 2 écuries ont été de suite meilleurs. Ferrari a perdu tout son avantage et lotus a décroché pendant quelques courses.
Pour l'an prochain on verra ce qu'il se passe mais rien n'est écrit et quand on voit l'exemple de Mac Laren, même redbull n'est pas à l'abri de faire une mauvaise voiture.
Il y a 79 mois
ANONYME
ANONYME :
@Pierred:très bel article,félicitations!!!il y en a au moins qui n'ont pas un cerveau de moineau comme il y en a certains ici.
Il y a 79 mois
carole
carole :
ANONYME@
Je ne fais que relater les faits réels, c'est mon point de vue sur la F1 2013 et au vue des forces en présence, je pense que l'assocition red bull Vettel de 2014 sera probablement encore le couple à battre. Mr Newey est très doué quand il y a du changement radical comme celui de 2014.
Je n'ai aucun doute aussi sur la capacité de son motoriste à sortir un moteur performant.Renault à chaque fois que les réglements changent n'est plus à prouver sur sa recherche.
Il y a 79 mois
Alinnomaya
Alinnomaya :
Newey reste un grand génie qui surprend tout le monde... Vettel est un juste un bon pilote comme la majorité sur le plateau mais n'est pas toutefois un super talent comme les Alonso, Lewis et Kimi qui ont prouvé dans toutes les catégories des voitures c.à.d bonnes, moyennes et médiocre... Vettel reste seulement bien appliqué et saisi sa chance d'avoir une meilleure voiture depuis 5 ans et par conséquent, se construire une meilleure confiance tant qu'il a les meilleurs matériels et personnels, plus NEWEY... Malgré ses victoires presque faciles et titres, Vettel est loin d'être une vrai légende comme Schumi, car il doit encore prouver dans des conditions moins favorables comme les Alonso, Lewis, Kimi... Je vois tous les top pilotes devenir aussi champions avec une voiture comme Red Bull, se situant en réalité entre une à deux secondes plus rapide que tout le monde depuis près de 5 ans... Gagner avec une voiture d'une à deux secondes plus rapide que les autres ne résulte pas nécessairement du talent mais un peu une évidence... Par contre gagner avec une voiture égale aux autres ou juste 0,1à 0,3 sec plus rapide, là au moins, il y a plus le talent qu'une évidence...
Il y a 79 mois
ANONYME
ANONYME :
@carole;oui mais pourquoi s'en prendre a Ferrari??si tu les déteste c'est ton problème,mais le problème actuellement ne regarde pas que Ferrari hein,alors parles aussi des autres,ceux qui sont derrière Red bull et ....Ferrari.
Il y a 79 mois
Mathugo
Mathugo :
La Red bull sera certainement tres performante en 2014. Reste la fiabilite, entre l' alternateurs et le SREC qu'ils ont mis du temps a optimiser. La marche technologique sera haute l'an prochain.
Il y a 79 mois
Antoine
Antoine :
C'vrai que la Renault de 2006 était pas du tout abusée durant les 6 mois avec un dispositif illégal hein... :-p
Pour Vettel, on rappellera qu'il a marqué son premier point pour son premier grand Prix a bord d'une modeste BMW, au pied levé. Sa victoire en 2008 avec la Toro Rosso? Ses quelques belles remontées les rares fois où il a pu le faire (avec sa voiture et ses qualifications, rare de partir de fond de grille).
Il y a 79 mois
baltazar
baltazar :
red bull sera encore imbattable en 2014, dommage pour mercedes et Ferrari. Pourquoi? parce que c'est une petite entité soutenue par la puissance de RSF1 , à côté vous avez des marques sportives sous pression qui doivent absolument gagner mais qui ne gagnent pas. La pression du holding fait que ces marques ne travaillent pas dans la sérénité
Il y a 79 mois
VENON
VENON :
baltazar:tu es devin toi!si on connait déjà le vainqueur de l'an prochain,les autres écuries vont prendre une année sabbatique.Les grandes écuries un jour reviendront,il ne faut surtout pas qu'un marchand de canettes milliardaire reste en haut de la hiérarchie,Vettel lui c'est sur et certain fera un jour partie d'une grande écurie (constructeur).
Il y a 79 mois
baltazar
baltazar :
VENON @
En attendant le marchand de canettes comme tu dis a mis à genoux par 4 fois de suite les grands constructeurs et tu verras ce n'est que le debut car la prochaine voiture du marchand de canettes va encore donner des insomnies à ces grands constructeurs. Quant à Vettel, tant que son équipe gagne il refusera l'appel des pieds du chaperon rouge qui ne sit faire que çà d'ailleurs
Il y a 79 mois
VENON
VENON :
@batazar:faut pas t'énever mon gars,si tu aimes boire du Red bull c'est ton problème.Chaperon rouge???et Mercedes alors??il est bien Allemand lui.Insomnies???c'est Newey qui en a pour le moment,la mort de Senna le hante toujours.
Il y a 79 mois
baltazar
baltazar :
Le chaperon rouge fait des pieds et des mains pour débaucher PARTOUT , le chaperon rouge ne reçoit que des REFUS .Qui va vouloir aller dans un souk pareil, d'ailleurs bientôt Alonso ira chez Mc Laren sitôt que Ross prendra la rêne de cette équipe.
Ah , j'ai oublié , Maldonado avec son dollard ira bien conduire un camion rouge
Il y a 79 mois
Dino
Dino :
On lui dit à Baltazar que le chaperon rouge vient de recruter Kimi Räikkönen, James Allison et un autre ingénieur de chez Lotus. Pour un souk ou personne ne veut aller, il y a quand même du beau monde.

On peut critiquer Ferrari et trouver, fort à propos, qu'ils font un peu n'importe quoi, mais on ne peut pas travestir la vérité qui est que Ferrari n'essuie pas que des refus, si ce n'est celui d'Adrian Newey.
Il y a 79 mois
baltazar
baltazar :
Dino@
Il me semble que cette fois ci , les grosses têtes pensantes de la F1 ne se laissent plus débaucher comme par le passé par le chaperon rouge. Les ingés de Lotus c'est normal avec les soucis finacières de ce team hélas oui.
Il me semble que même Costa cette fois refuse de revenir au bercail , Ferrari n'aura pas sa confidence sur Mercedes 2014
Pour le championnat constructeur 2013, Ferrari finira 3éme derrière mercedes, je fais la pari ICI, autrement dit plus mauvais qu'en 2012 tous les ans Ferrari recule d'une place
Il y a 79 mois
profx
profx :
euh baltazar , t es un ptit comique toi , depuis quand ferraillerie reculerai d apres toi ? sauf erreur ca devrai etre le 3 eme ou 4 eme titre de second derriere rb , et bon ptre la meme chose pour l alonso par rapport a seb ...

alors certes en 2013 ils ne seront pas aussi pres qu en 2012 mais il y a de forte chance qu ils soient quand meme second
Il y a 79 mois
VENON
VENON :
C'est un site anti-Ferrari ici ou quoi??Qu'est-ce qu'on a contre cette équipe???surement de la jalousie,c'est vrai qu'ils construisent les plus belles voitures du monde et Mercedes les meilleures et ça rend jaloux.
Il y a 79 mois
jules
jules :
L'EPOQUE TURBO
Stat moteurs renault F1

------------------------------------------------------------------------

Renault EF1

(1977-1983)

-Type: 6 cylindres en V turbocompressé
-Cylindrée: 1 492 cm3
-Poids: 179 kg
-Puissance:
510 ch à 11 000 tr/min (1977-1979)
520 ch à 11 000 tr/min (1980)
540 ch à 11 500 tr/min (1981)
560 ch à 11 500 tr/min (1982)
650 ch à 12 000 tr/min (1983)
-Constructeur: Renault, Lotus (1983)

Renault EF4

(1984)
-Type: 6 cylindres en V turbocompressé
-Cylindrée: 1 492 cm3
-Puissance: 750 ch à 11 500 tr/min

-Constructeur: Renault, Ligier
Renault EF4B
(1984-1986)
-Type: 6 cylindres en V turbocompressé
-Cylindrée: 1 492 cm3
-Puissance: 760 ch à 11 500 tr/min

-Constructeur: Renault, Lotus, Ligier, Tyrrell
Renault EF15
(1985-1986)
-Type: 6 cylindres en V turbocompressé
-Cylindrée: 1 494 cm3
-Puissance: 810 ch à 11 500 tr/min

-Constructeur: Renault, Lotus, Ligier, Tyrrell
Renault EF15B
(1986)
-Type: 6 cylindres en V turbocompressé
-Cylindrée: 1 494 cm3
-Puissance: 800 ch à 12 500 tr/min

Pour cette dernière saison de la période turbo, Renault sous l'impulsion de Jean-Pierre Boudy, innove en introduisant le "Rappel de distribution pneumatique". Il s'agit d'une innovation majeure, qui s'imposera au fil des saisons sur l'ensemble du plateau.
Ce dispositif autorise un gain substantiel de puissance en se substituant aux ressorts de rappel des soupapes qui était un facteur certain de limitation en termes de régime moteur.
( les autres motoristes ont suivit :Ford/ Ferrari)

LES ANNEES WILLIAMS-RENAULT
Renault revient en F1 en 1989 avec un V10 à 67° alors que la tendance était plus volontiers au V8(Ford) ou au V12(ferrari). En deux ans, ils allaient prétendre aux titres pilotes et constructeurs, Nigel Mansell devenant en 1992 le premier d'une belle série à être sacré avec ce moteur définissant de nouvelles normes.
Renault Sport poursuivit une cadence de développement qui lui permit de maintenit son avance jusqu'à la transition des moteurs 3.0 litres début 1995. Avant même que le V10 ne devienne la règle imposée par la FIA, Renault en avait fait un choix de facto pour tout fabricant moteur sérieux.
Renault RS1
(1989)
-Type: 10 cylindres en V à 67°
-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 4 soupapes par cylindres, injection directe.
-Cylindrée: 3 493 cm3
-Puissance: 650 ch
-Matière: Aluminium
-Poids: 141 kg
-Constructeur: Williams
Renault RS2
(1990)
-Type: 10 cylindres en V à 67°
-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 4 soupapes par cylindres, injection directe.
-Cylindrée: 3 493 cm3
-Puissance: 660 ch à 12 800 tr/min
-Poids: 139 kg
-Constructeur: Williams

Renault RS3
(1991)
Ce V10 est plus souple et plus puissant que le RS2 et c'est lui qui va propulser les Williams FW14 en 1991.
-Type: 10 cylindres en V à 67°
-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 4 soupapes par cylindres, injection directe.
-Cylindrée: 3 493 cm3
-Puissance: 700 ch à 12 500 tr/min
-Poids: 137 kg
-Longueur: 620mm
-Largeur: 550mm
-Constructeur: Williams
Renault RS3C
(1992)
-Type: 10 cylindres en V à 67°
-Cylindrée: 3 493 cm3
-Constructeur: Williams
Renault RS4
(1992)
Avec un régime moteur approchant les 14.000 tr/min, le V10 Renault RS4 développait en 1992 près de 750 chevaux. La williams FW14B, dans laquelle fut installé le RS4, était un tour de force technique, avec suspension active, freinage ABS et boîte semi-automatique. Ces "aides au pilote" furent interdites fin 1993.
Le V10 Renault continua à engranger les titres: Alain Prost (1993), Mikael Schumacher(1995), Damon Hill (1996) et Jacques Villeneuve (1997).
-Type: 10 cylindres en V à 67°
-Cylindrée: 3 493 cm3
-Puissance: 750 ch à 13 000 tr/min
-Poids: 137 kg
-Longueur: 620mm
-Largeur: 550mm

-Constructeur: Williams, Ligier
Renault RS5
(1993)
-Nombre de cylindres: 10
-Configuration: V
-Cylindrée: 3493
-Régime moteur: 13800 tr/min
-Puissance: 780ch

-Constructeur: Williams, Ligier
Renault RS6
(1994)
-Type: 10 cylindres en V à 67°
-Cylindrée: 3 493 cm3
-Puissance: 790 ch à 14 300 tr/min

-Constructeur: Williams, Ligier
Renault RS7
(1995)
Renault Sport poursuivit une cadence de développement qui lui permit de maintenit son avance jusqu'à la transition des moteurs 3.0 litres début 1995. Avant même que le V10 ne devienne la règle imposée par la FIA, Renault en avait fait un choix de facto pour tout fabricant moteur sérieux.
-Type: 10 cylindres en V à 67°
-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 40 soupapes pneumatiques, injection directe
-Cylindrée: 3 000 cm3
-Puissance: 750 ch à 14 300 tr/min
-Constructeur: Benetton, Williams
Renault RS8
(1996)
-Type: 10 cylindres en V à 67°
-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 40 soupapes pneumatiques, injection directe
-Cylindrée: 3 000 cm3
-Puissance: 750 ch à 14 500 tr/min
-Constructeur: Benetton, Williams
Renault RS9
(1997)
-Type: 10 cylindres en V à 71°
-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 40 soupapes pneumatiques, injection directe
-Cylindrée: 3 000 cm3
Puissance: 755 ch à 14 600 tr/min
-Poids: 121 kg
-Matière: Aluminium
-Longueur/largeur: 623mm/542mm

-Constructeur: Benetton, Wil
Renault RS9B
(1997)
-Type: 10 cylindres en V à 71°
-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 40 soupapes pneumatiques, injection directe
-Cylindrée: 3 000 cm3
-Constructeur: Benetton, Williams

LE RETOUR DU LOSANGE
Renault RS21
(2001)
-Type; 10 cylindres en V à 110°
-Configuration: 40 soupapes
-Cylindrée: 2 997 cm3
-Puissance: 780 ch à 17 400 tr/min

-Constructeur: Benetton
Renault RS22
(2002)
Le RS22 repose sur des cames conventionnelles et des "soupapes d'air", mais sans les soupapes électro-magnétiques aux quelles Renault pensait...Le choix se justifie pleinement. En effet, il serait imprudent de renouer avec les soucis chroniques de fiabilité rencontrés au début de la saison 2001.
-Type; 10 cylindres en V à 110°
-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 40 soupapes, soupapes pneumatiques, injection directe.
-Cylindrée: 3 000 cm3
-Puissance: 820 ch à 17 500 tr/min

-Constructeur: Renault
Renault RS23
(2003)
C'est avec ce moteur que Renault retrouve le chemin de la victoire (Alonso lors du Grand Prix de Hongrie).
-Type; 10 cylindres en V à 110°
-Configuration: 40 soupapes
-Cylindrée: 3 000 cm3
-Puissance: 830 ch à 17 800 tr/min
-Poids: 90 kg

-Constructeur: Renault
Renault RS24
(2004)
Le projet du moteur, avec un V à 110° est abandonné, suite au changement de réglement qui stipule qu'un moteur devra tenir tout le week end de Grand Prix...
Renault choisit donc la solution de la sécurité, en revenant à une ouverture de V plus conventionnelle (72°).
-Type; 10 cylindres en V à 72°
-Configuration: 40 soupapes
-Cylindrée: 3 000 cm3
-Puissance: 900 ch à 19 000 tr/min
-Poids: 115 kg

-Constructeur: Renault
Renault RS25
(2005)
-Type: 10 cylindres en V à 72°
-Configuration: 40 soupapes
-Cylindrée: 3 000 cm3
-Puissance: 900 ch à 19 000 tr/min

-Constructeur: Renault
LA REGLEMENTATION V8
Renault RS26
(2006)
-Type: 8 cylindres en V à 90°
-Configuration: 32 soupapes
-Cylindrée: 2 400 cm3
-Puissance: 750 ch 19.500 tr/min
-Poids: 95 kg
-Matière: Aluminium

-Constructeur: Renault
Renault RS27
(2007-2009)
-Type: 8 cylindres en V à 90°
-Configuration: 32 soupapes
-Cylindrée: 2 400 cm3
-Poids: 95kg
-Matière: Aluminium

-Constructeur: Renault,
Renault RS27-2010
(2010)
Type: 8 cylindres en V à 90°
-Configuration: 32 soupapes
-Cylindrée: 2 400 cm3
-Poids: 95kg
-Matière: Aluminium

-Constructeur: Renault, Red Bull
Renault RS27-2011
(2011)
-Type: 8 cylindres en V à 90°
-Configuration: 32 soupapes
-Cylindrée: 2 400 cm3
-Poids: 95kg
-Matière: Aluminium

-Constructeur: Renault, Red Bull, Lotus
Renault RS27-2012
(2012)
-Type: 8 cylindres en V à 90°
-Configuration: 32 soupapes
-Cylindrée: 2 400 cm3
-Poids: 95kg
-Matière: Aluminium

-Constructeur: Red Bull, Lotus, Williams, Caterham
Renault RS27-2013
(2013)
-Type: 8 cylindres en V à 90°
-Configuration: 32 soupapes
-Cylindrée: 2 400 cm3
-Poids: 95kg
-Matière: Aluminium



-Constructeur: Red Bull, Lotus, Williams, Caterham


Il y a 79 mois
profx
profx :
jules tu parle pour la partie turbo au temps de lotus que de la version "course" et pas de la version qualifs
a cet periode les moteurs avaient deux specifications , une pour la course , et une pour les qualifs
le renault en 86 premiere saison chez lotus de senna si je ne m abuse depassait largement les 1400 ch en qualifs
deja qu avec les 800 ch a l epoque c etait pas tjs evident d ouvrir en grand , en version qualifs c etait vraiment de l equilibrisme.
Il y a 79 mois
jules
jules :
@profx

Tu as raison, mais là je n'ai pas spécifié la puissance de ces moteurs en qualif, en effet en qualif, notre regretté Senna avait 1450ch sous le pied uniquement pour 1 tour .AFFOLANT!!!
Je voulais dire que la génède du moteur Renault V10 a mis définitivement au placard les V12 encore plus les V8. Tous les motoristes ont suivit Renault: Honda/Ferrari ....
2014 sera un beau challenge pour les motoristes, celui qui saura mieux démarrer ce championnat prendra un avantage que les autres auront du mal à combler. Il me semble que cette association actuelle RB/Renault risque encore de dominer
Il y a 79 mois
jules
jules :
Génèse pas génèse (faute de frappe) merci
Il y a 79 mois
Gusgus
Gusgus :
@jules

"Je voulais dire que la génède du moteur Renault V10 a mis définitivement au placard les V12 encore plus les V8. Tous les motoristes ont suivit Renault: Honda/Ferrari ...."

Sauf qu'en 1991, Honda est passé d'un V10 à un V12 et a été championne du monde.
Il y a 79 mois
rico
rico :
@jules
Il faut arrêter de dire des âneries, qui peut piloter une monoplace de 1450ch? a moins que Senna soit un extraterrestre; d'ailleurs ce n'est pas vrai le moteur renault n"a jamais atteint cette puissance
Il y a 79 mois
Till
Till :
@rico, je n'ai pas les chiffres de la puissance des moteurs de cette époque, mais 1450ch c'est possible.
À cette époque on avait deux monoplaces et 2 moteurs. voiture qualif+moteur qualif, voiture course + moteur course, et pareil pour les pneus.

De toute façon que le moteur qualif Renault de l'époque fasse 1450 chevaux ou pas, les autres moteurs des autres équipes avoisinaient ou dépassaient très probablement cette puissance.
Il y a 79 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.